Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 14:52

Conte de Noël ... Le Père Noël est amoureux !

Car nul ne sait à l'avance

la durée de vie d'un amour...

 

Jacques Salomé - .Nous avons tous rêvé d'amours passionnées, durables et éternelles. Nous avons tous été porteurs d'une inspiration puissante à rencontrer celui ou celle qui saura vivifier, agrandir nos sentiments, pour les accorder aux siens et les magnifier en une fête permanente. Volutes de fumée ... Mais nous pressentons cependant au + profond, au + secret de nous que les amours humaines sont vulnérables, imprévisibles et parfois périssables.

Au travers d'une succession de textes poétiques et de liens pleins d'humanitude, l'auteur nous invite à parcourir le cycle de l'amour, en nous décrivant les éblouissements, les élans, les découvertes de toute relation amoureuse mais aussi les souffrances, l'injustice profonde du désamour quand il traverse notre vie. Il nous invite ainsi à approfondir nos engagements.

 

Les calligraphies  de Lassaâd Metoui v sont une invitation à lier ensemble les manifestations de l'amour à la beauté d'une création sans cesse en devenir.

 

Il n’y a pas, me semble-t-il, de règles, de lois, qui puissent régir, contrôler, ou guider l’amour.

S’il y en a…, je ne les ai pas encore découvertes. Cependant beaucoup s’acharnent autour de moi à les découvrir, certains, même, voudraient se les approprier pour tenter d’être + heureux, pour pouvoir moins souffrir, se faire mieux aimer ou apprendre à mieux aimer… Le cœur ayant des raisons et des mouvements, que la raison et la liberté ignorent… Nous sommes les uns et les autres confrontés, à ce qui peut ressembler pour certains à l’irruption d’un cataclysme qui bousculera toutes leurs habitudes, pour les autres à un tremblement de terre qui transformera la totalité de leurs paysages intimes et pour bien d’autres encore cela ressemblera à un raz-de-marée émotionnel qui emportera toutes leurs certitudes et transformera des croyances, vécues jusque là comme inébranlables en trahisons injustes.

Haboub, "se dit de qqn qui aime trop et qui s'épanche facilement sur ses états d'âme".

Calligraphie Lassaâd Métoui, extrait de 100 noms de l'amour 

L’amour est un ensemble de sentiments totalement irrationnels, et donc, incontrôlables, qui vont surgir en nous sans prévenir, sans précautions particulières, sans préparations…

Ce qui, par contre, peut être + conscientisé, + apprivoisé et donc faire l’objet d’un ajustement, ce sont les conduites relationnelles, les comportements et l’incroyable décalage, qui va naître à l’intérieur d’une relation amoureuse, créant un fossé, une faille immense entre les attentes de l’un et les réponses de l’autre.

Ce qui menace le + l’amour, n’est pas l’amour, ce sont 2 phénomènes universels. L’un, imprévisible, que j’appelle le désamour, càd la mort de l’amour, et l’autre, c’est la mauvaise qualité de la relation proposée par celui ou celle qui aime, par celui ou celle qui est aimée.

Pour le 1er phénomène, je sais que je vais irriter, car je vais toucher là, à un ensemble de croyances fortes, auxquelles beaucoup s’accrochent, comme celles-ci “que l’amour est éternel”, ou encore " quand on aime vraiment c'est pour la vie, c'est pour toutjours", "que cet amour-là, c'est le bon et qu'il est immortel!"

< 'Amîd, "affaibli par l'amour".

Calligraphie Lassaâd Métoui, extrait de 100 noms de l'amour

Nous avons du mal à accepter, de n’avoir aucun pouvoir sur l’amour, sur nos sentiments, et surtout, sur ceux de l’autre. Nous aimons, nous sommes habités de sentiments forts, émerveillés par des désirs, remplis de perceptions bonnes, et un jour, c’est le réveil, une sorte de vide, de manque… Notre amour a disparu, il n’est plus présent. Nous prenons conscience, que cet amour-là, ne nous habite plus, ne nous dynamise plus, qu’il est mort de sa belle mort. Car, nul ne sait à l’avance la durée de vie d’un amour.

photo Guillaume Plisson, calligraphie Julien Breton


Pour le 2ème phénomène, si nous avons échappé au 1er, il est + directement accessible, et peut être un peu + compréhensible.

Ce qui blessera le + l’amour, au-delà de la trahison, c’est le non-respect de quelques règles d’hygiène relationnelle qui sont la sève avec laquelle un amour se vivifie, s’amplifie et se construit.

Nous découvrons ainsi, que l’amour, tel un navire, est confié trop souvent à des mains inexpérimentées, maladroites et quelquefois même trop brutales… Quelque fois aussi, qu’ il y a trop de capitaines pour conduire le navire, pour affronter les risques des tempêtes inévitables qui le maltraiteront, de mains fermes et tendres pour le guider harmonieusement dans le beau temps ou l’accalmie, de présence dense pour l’embellir avec des partages dynamiques. Il y a aussi des aveuglements sincères qui le plongeront dans l’incertitude ou le conduiront à sa perte.

Ainsi, l’amour garde-t-il, cette part de mystère qui nous attire tellement, nous émerveille et nous comble, ou parfois nous égare et nous perd. C’est par l’amour, que j’ai découvert ce que j’appelle mon humanitude, cette vulnérabilité douce et bienveillante, ces émotions à fleurs de cœur, qui parfois m’emportait vers cette part de moi, qui m’agrandissait jusqu’à l’infini.

 

J. Salomé

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans Amour
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 15:44

 

34.000 américains ont signé une pétition demandant la construction de l’Etoile Noire, (aussi appelée Etoile de la Mort). Cette pétition se trouvait sur une partie du site de la maison Blanche où il suffit de rassembler 25.000 signatures pour que l’administration Obama soit obligée de répondre. Et la réponse officielle est brillante et geekissime! (par Paul Shawcross, directeur de la division "Sciences et espace" de l'administration fédérale) 

 Voici la traduction des passages les + croustillants.


La réponse commence ainsi:

 

"L'Administration partage votre désir de création d’emplois et d’une défense nationale forte, mais une Étoile de la Mort n’est pas envisageable. Voici quelques raisons:

• La construction d’une Étoile de la Mort a un prix estimé à

+ de $850.000.000.000.000.000.

Et nous travaillons dur pour réduire le déficit, pas pour l’augmenter.

• L’administration ne soutient pas l’explosion de planètes.

• Et pourquoi dépenserions-nous sans compter les dollars de vos impôts pour construire une Étoile de la Mort avec une faille fondamentale qui peut être exploitée par un vaisseau piloté par un seul homme ?"

   

Là, on peut dire qu’avec le dernier argument, l’administration Obama marque un point. Et ils enfoncent le clou en rappelant qu’en levant les yeux, on peut déjà voir une Station spatiale internationale de la taille d’un terrain de foot. Et mieux encore:

 

"Nous avons aussi deux robots scientifiques (dont un avec un laser) qui se déplacent sur Mars, cherchant à démontrer si la vie a déjà existé sur la Planète Rouge."


Puis, l’Administration rappelle qu’elle a déjà 2 sondes en dehors du système solaire, qu’on découvre des centaines de nouvelles planètes dans d’autres systèmes et qu’ils construisent le successeur d’Hubble, qui sera capable de voir jusqu’aux 1ers jours de l’Univers.

 

"Nous n’avons pas d’Etoile de la Mort, mais nous avons des robots assistant qui flottent dans la Station Spatiale Internationale, un président qui sait se servir d’un sabre laser et d’un canon à chamallow, et la DARPA soutient la recherche pour développer la main de Luke, des droïdes volants et marchant à 4 pattes."


Avant de finir par:

 

"Si vous faites une carrière dans un domaine lié aux maths, à l’ingenierie, à la technologie ou aux sciences, la Force sera avec nous! Souvez-vous, la puissance de l’Etoile de la Mort pour détruire une planète, ou même un système solaire dans son ensemble, est insignifiante comparée au pouvoir de la Force".


Franchement, si les gouvernements pouvaient argumenter aussi bien en toutes circonstances et sur les sujets les + sérieux...

 

source

Juste pour le plaisir ... de faire plaisir !

 

 

proposé par mamadomi

Repost 0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 16:03

      

Il paraît que c'est argument contre argument

ah oui? Alors, parlons franchement 

vous verrez, c'est pas sorcier

parce que cette image-là, n'a souvent qu'un temps...

 

D'abord: "les enfants ont droit à un papa et une maman"

mettons que ce soit un "droit" et non un "besoin"; où étaient les manifestants pour ce "droit" depuis que sont autorisés: 

- l'accouchement sous X,

- l'accouchement de père inconnu

- le divorce avec droit de garde exclusif d'un des deux parents

- les enfants nés hors mariage, dont seule la mère est parent légal

- l'adoption par une femme seule

où sont-ils depuis que des couples d'hommes ou des couples de femmes adoptent des enfants et vivent en France? Parce que c'est un fait, et ça ne date pas d'hier...

Ensuite: "défendons le droit à l'altérité"

(on parle ici d'altérité sexuelle/genrée, au sens féminin/masculin, et non d'altérité de sexualité; altérité=caractère de ce qui est autre)

- que dire, par ex de 4 fillettes élevées par une mère seule habitant avec sa soeur et sa propre mère? particulièrement si celle-ci est au foyer, dans une habitation à la campagne, ou les fillettes scolarisées dans une école privée pour filles...

- que dire d'un père veuf ou divorcé élevant seul son fils dans un foyer pour hommes ou en colocation avec un autre célibataire actif? etc...

 

Où étaient donc, jusque là, ces manifestants pour défendre ces droits supposés de l'enfant au binôme parental dans l'altérité sexuelle? Pourquoi maintenant? Ici, les manifestants reconnaissent par cet argumentaire qu'ils assument que certains parents aient de façon discriminatoire + d'obligation parentale que d'autres à ce jour, auxquels on ne demande pas de compte sur ces 2 sujets: l'altérité, et la présence d'un père ou d'une mère biologique connus.

Ces arguments peuvent se défendre en eux-mêmes pourtant, et gagnent à être discutés, dans le respect de la liberté de choix de vie des individus, et dans le respect de l'intérêt des enfants, nous avons des choix à faire ensemble, et des règles de vie commune à élaborer et à remanier sans cesse; mais pourquoi se servir de ces arguments dans le cadre de la lutte contre le mariage de personnes de même sexe/de même genre (indépendamment des formes fixes ou fluctuantes de leur sexualité)? Ces arguments méritent une manifestation en marge de cette loi spécifique, non?

      

Maintenant la notion de "mariage pour tous".

C'est pas comme si l'on pouvait, par le mariage de 2 personnes de sexes différents, garantir, à ceux que ça inquiète, que les parents ne soient pas homosexuels ou bi-sexuels, ne divorcent pas, n'aient pas de maîtresse ou d'amant, connu des enfants, comme si les enfants de familles recomposées sans mariage ne vivaient pas déjà la situation de vivre avec leur mère et la compagne de leur mère, ou leur père et le compagnon de leur père...! C'est déjà une réalité. Une réalité douloureuse parce qu'officieuse et n'ouvrant aucun des traitements administratifs et sociaux réservés à des formes de familles déjà validées à ce jour.

C'est pas comme si des parents homosexuels vivant en couple durable n'avaient pas déjà adoptés des enfants, ou procédé à une procréation assistée, ou artisanale... Ce n'est pas comme si la loi devançait l'évolution des moeurs, ou l'incitait!! Non, il s'agit de légiférer sur une situation de non-droit existant déjà et qui révèle de graves injustices, préjudiciables particulièrement aux enfants en l'état, notamment matériellement, mais aussi dans les cas de séparations des 2 parents homosexuels et oui, qui dit couple, dit séparation possible, avec ou sans mariage, sans compter, maladie, décès, solidarité...

Il s'agit de rétablir une égalité juridique non discriminatoire, non de se préoccuper de morale religieuse, de logique procréative, ou de tradition matrimoniale (le mariage n'est pas une "loi naturelle" et la famille nucléaire n'est pas la seule option d'éducation des enfants de par le monde)

voici les possibilités légales aujourd'hui:

 

portrait des familles

 

rond bleu: homme

rond rose: femme

rond violet: enfant

rond bleu foncé: veuf ou père ayant garde exclusive

rond rouge: veuve ou mère ayant garde exclusive

pentagone jaune: enfant adopté

rond orange: enfant biologique de père ou de mère inconnu(e)

Pourquoi les manifestants en pleine connaissance de ces situations ne se sont pas unis pour manifester pour les "droits" si capitaux des enfants, quand il en est autant qui, selon ces critères, verraient leurs "droits" supposés tels bafoués?

Sans doute parce qu'il s'agit d'abord d'établir les réels "besoins" et non des "droits" supposés tels sur la base d'une moralisation qui pourrait n'être pas partagée par tous...

Comme si à tous les niveaux de l'état, de la santé publique et des administrations, tout cela n'était pas déjà étudié de près, sans manipulations de langage fallacieuses au profit d'intérêts communautaires divers...

La commission parlementaire à entendu les différents intervenants, tenu compte des enquêtes de société et des témoignages de 2 générations désormais d'enfants français nés et élevés dans des familles homo-parentales pour tout ou partie de leur existence, sans constater de différence fondamentale ni de comportement ni de libre choix sexuel sur les individus ayant été élevés dans ce contexte

Alors, n'est-il pas, au regard de ces constats tellement évidents, que la manifestation anti-mariage pour tous, est avant tout un problème réel de la reconnaissance officielle de l'homosexualité ... et la perte de la liberté de penser du mal des autres (sales profiteurs de chômeurs, sales vagabonds de roms qui paient pas de taxe locative, sales homosexuels déviants qui ne seront jamais des couples officiels, sales sous-français nés en territoire étrangers... etc... etc...) Tant que la liberté de faire "à la marge" n'est pas "officialisée", la tolérance -que dis-je la "tolérance"...- l'acceptation pleine et entière -!- n'est pas obligatoire, et on peut encore juger et exclure l'autre, s'en "protéger", l'éviter... N'est-ce pas là le vrai point soulevé, profondément? La peur d'une "contamination" de notre mode de vie... Alors qu'il s'agit d'encadrer une vérité sociétale, d'intégrer les paramètres de liberté/égalité/fraternité, encadrer un état de faits, ... non de le susciter!

Que chacun regarde en son coeur,

sincèrement, ce que ça remue...

 

Si nous donnons raison à ces manifestants d'utiliser ces excuses à leur ressenti personnel (légitime, lui), nous courons le risque de devoir revenir au nom de ces arguments:

- sur l'accouchement sous x,

- sur le divorce de parents avec garde exclusive 

- sur la légalité d'avoir un enfant hors mariage homme-femme

- sur l'adoption par une femme seule

- sur la procréation assistée qui permet à un couple d'avoir un enfant qui n'est parfois génétiquement d'aucun des 2 parents qui décide de la conception, puisque l'enfant ne connaîtra jamais son père et/ou sa mère génétiques

- sur les conditions d'éducation libre de l'enfant (isolement, manque d'altérité sexuelle, etc...)

- ... à quand le placement des enfants en famille d'accueil "stable" dès un deuil, un divorce, une maladie, une peine d'emprisonnement d'un des deux parents, au nom de l'altérité supposément nécessaire au quotidien...

- et rappelons-nous les arguments contre le travail des mères qui "devaient" rester élever leurs enfants à la maison, au nom du droit des enfants?

Réduire l'argumentaire sur le mariage de 2 personnes du même sexe à celui du droit de l'enfant, n'est-ce pas jeter le bébé avec l'eau du bain?

si je peux me permettre ce fâcheux jeu de mots...

on comprend pourtant bien la nature du rejet que ça tente d'édulcorer.

Tout cela se discute, vraiment, et indépendamment de ce projet de loi,

projet spécifique avant tout du rétablissement de l'égalité des droits reconnus à chacun indépendamment de sa sexualité.

C'est donc une correction des injustices, perçues telles par la communauté homosexuelle mais pas seulement par elle. Les modifications qui doivent être apportées par ce projet de loi de société, sont liées au distingo que nous posons jusque là sur l'homosexualité, liant abusivement une pratique et une orientation sexuelle à une absence de droits démocratiquement reconnus à l'ensemble: 

vie de couple officielle, reconnaissance par les administrations permettant l'application de droits égaux à l'ensemble des couples, sans discrimination sur l'orientation sexuelle: impôts, allocations, legs, crédits, etc...

ET, l'application de droits égaux à la parentalité peut légitimement être envisagée, tenant compte en cela des transformations concrètes de l'exercice de la parentalité dans notre société d'aujourd'hui:

En réalité, l'argument d'altérité tenu par les opposants à ce projet de loi ne correspond à aucune réalité tangible puisque ce point s'est évaporé  avec le développement de la société vers les familles dénoyautées, càd mono-parentales et mono-enfants, ou recomposées sans remariage ni regard de l'altérité justement, ...super papa

des changements dans le cadre de l'hétérosexualité qui, en définitive, ne permettent plus de légitimer ces arguments d'altérité, de binôme parental, de "mère indispensable", de filiation génétique prioritaire, etc...

Et le projet de loi lui aussi se discute, mais pas sur cette seule base argumentaire à la fois réductrice, et qui ouvre la boîte de Pandore sur l'évolution des moeurs sociétales et l'incidence sur l'éducation de la jeunesse, et donc la société d'aujourd'hui et de demain.

Une partie du peuple, du fait de ses conditionnements notamment religieux, même lointains et non conscients, n'aurait-elle pas simplement peur que la société évolue vers une autre forme d'humanité, + libre à divers titres, parce que + confortable, libérée de contraintes religieuses par le haut (càd dictées par une loi qui refuserait de se dispenser du diktat religieux)?

famille sarkozy

Demain, il faudra enfin comprendre, accepter, et adapter nos comportements citoyens au fait que l'Etat et les Eglises sont séparés, et que c'est à chacun de faire son chemin spirituel et de s'en imposer à soi et à soi seul, les principes qu'il juge bons.

Mais, en ces domaines de la loi, l'Etat ne s'occupe lui, que de rétablir l'équité perdue, au gré de l'évolution de la société dans ses choix libres, notamment de contraintes religieuses qu'il s'impose ou non. La société a enfin accepté et intégré l'homosexualité dans sa légitimité existentielle, ainsi que les transformations identitaires du genre, et il était temps, car il s'agit essentiellement d'orientation sexuelle; mais elle a aussi accepté les choix d'orientation de sa sexualité de façon + large, ou temporaire.

droits des homos

^ déc 2010

Soyons clairs, il s'agit ici de formuler le mariage civil,

qui vise à respecter les principes de liberté,

d'égalité et de fraternité.

Restons libres, soyons égaux en droits, et fraternels entre nous.

Si vous voulez manifester contre ce projet de loi, profitez donc pour faire votre introspection, vous vous le devez bien, observez les ambivalences que révèle votre colère, et la réalité des causes de vos questionnements, avant d'entrer en combat sur des arguments mal formulés, et des motivations personnelles mal cernées... Manifester pour "les autres" ou contre "les autres", nécessite avant tout, se connaître soi... ou alors, on se cache derrière un masque de posture identificatoire, une reconnaissance à un groupe, + qu'une construction de soi... permanente et renouvelée.

Les enfants ont besoin de deux parents qui s'aiment

...ce qu'aucune loi ne peut garantir jamais

il n'y a pas  de "droit" à deux parents, ou de "droit" à l'altérité

juste un besoin d'amour, y compris dans les choix de délégation,

 parmi tous les autres besoins.

La responsabilité de pourvoir aux besoins de l'enfant,

et de déléguer se qu'on ne peut, le cas échéant,

ne se lie à aucun genre ni aucune sexualité prédéfinis.

Nous leur devons d'être libres,

de savoir encadrer cette liberté d'être et de l'être ensemble,

d'être vrais, d'avoir le courage et la liberté des êtres vrais;

nous leur devons de transmettre cette acceptation de l'autre

dans tout ce qu'il est (altérité totale);

nous leur devons d'apprendre à accepter ce qu'on ne peut changer

(particulièrement ce qui nous constitue:  physique/psychisme)

en s'y adaptant, en gardant à coeur d'être bienveillants,

et en réfléchissant ensemble les modalités de cette bienveillance.

Rappel concernant le fantasme

d'un possible recours à un référendum:


Le "référendum de révision de la constitution" n'est possible que dans les cas suivants, tout projet de loi portant sur:

• l'organisation des pouvoirs publics

• les réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale, de la nation ou aux services publics qui y concourent,

• la ratification d'un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions.

Les questions de sociétés en sont spécifiquement exclues.

Le mariage ne relève pas de la "politique sociale".

Le mariage est un mode d'organisation de la conjugalité,

acté par délégation de l'Etat, il relève de la loi, non de la constitution.

Consulter le peuple reste possible, à titre consultatif,

encore faut-il que la question ne soit pas anticonsitutionnelle.

Le référendum d'initiative populaire est impossible, puisque le mariage ne relève pas de son domaine.

Le référendum législatif est juridiquement et politiquement impossible.

Quand bien même le Président en offrirait la possibilité de recours sur proposition du gouvernement, la cour constitutionnelle devrait en trancher l'anticonstitutionnalité, en regard de la nomenclature ci-dessus, mais aussi compte tenu qu'il s'agit que le peuple puisse décider qu'une partie du peuple doive continuer de subir une discrimination juridique effective.

D'anciens ministres de droite ont osé mentir à ce sujet face caméra!

C'est décidément pas glorieux. Peuple, sachez-le, on se sert de vous, si vous ne vous informez pas, et ne partagez pas la connaissance et la diffusion des faits.

voir le propos d'O. Duhamel

2013

par mamadomi

 

Repost 0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 16:23


L'affirmation que l'Absolu (le brahman) est présent en chaque être sous la forme de l'âtman ("l'âme", "le soi") entraîne une glorification de celui-ci en des termes identiques à ceux que l'on utilise pour célébrer le brahman. Et, bien souvent, la louange s'adresse conjointement à l'âtman et au brahman, distingués seulement pour les besoins de l'enseignement. Souvent aussi les termes utilisés sont inversés: on parle, par exemple, de roue du dharma"l'âtman de l'univers", étant bien entendu que cette Ame du Monde n'est qu'un autre nom de l'Essence, de l'Absolu, du brahman, axe autour duquel tourne la http://dl5.glitter-graphics.net/pub/1153/1153885jvai6ar044.gifRoue cosmique.
Je vous ferai partager prochainement quelques textes de ce type, au moins 3 disons. Tous appartiennent à des Upanishads célèbres, parmi les + 
importantes et les + anciennes. Le 1er, "Célébration du Miel", est emprunté à la Brihad-Âranyaka Upanishad. L'âtman-brahman y est présenté comme l'essence subtile (la "saveur": rasa) de l'univers et des êtres qui le composent. Successivement, quelques-unes des manifestations de la puissance cosmique (les éléments: terre, eau, feu, etc...; les astres: soleil, lune; le tonnerre, l'éclair, l'espace, etc...) sont assimilées à du miel, càd à ce qu'il y a de meilleur en elles (comme en chaque être). La terre "se fait miel" pour les hommes et les hommes, en retour, doivent "se faire miel" pour elle, càd: doivent reconnaître en eux-mêmes l'âtmanbrahman  qui est l'essence de la terre.
Y parviennent-ils qu'ils reconnaissent "le personnage" (purusha, autre nom de l'âtman-brahman) qui réside dans la terre et réalisent que ledit personnage réside également en eux-mêmes. Sachant alors que ce purusha est l'âtman-brahman, ils sont sauvés -ils obtiennent la délivrance, moksha). Ajoutons que la référence au Miel (madhu) et à l'Ambroisie (amrita) a valeur rituelle: la cérémonie majeure de la liturgie védique consiste en une offrande de soma, boisson enivrante que l'on identifie au "breuvage d'immortalité", ce nectar que les dieux boivent au  Ciel et qui est délicieux, comme l'est ici-bas le miel (ou l'hydromel).
 

fleurs fleur anime fleur anime 84 gifLe 2ème texte, "Le brahman et l'univers", regroupe quelques versets de la Mundaka Upanishad. On y voit le dieu Brahmâ - 1ère hypostase du brahman-neutre) enseigner au rishi Atharva ce qu'est l'Absolu, appelé d'abord brahman, puis purusha -autre nom de l'âtman). L'idée centrale est que tout ce qui existe procède de l'Essence, càd du brahman "sans qualité" (le texte dit qu'il est "sans famille, ni caste...sans mains ni pieds", etc...). Puis, par un glissement habituel dans ce type de célébrations, on affirme qu'"il est tout l'univers", ce qui ne signifie nullement que les contingences "sont le brahman", ce qui serait absurde, mais que l'Absolu est au coeur de chaque chose, de chaque être, comme ce qu'il ya de meilleur en lui. Ainsi on peut affirmer que l'univers est semblable à un homme (autre sens du mot purusha) dont la tête serait le dieu du Feu (Agni), les deux yeux les divinités du Soleil et de la Lune, etc...Puisque tout procède de l'âtman-brahman-purusha, le monde en son ensemble et en chacune de ses parties est une manifestation de la puissance du brahman: savoir cela, dit le texte en conclusion, c'est "trancher le noeud de l'ignorance" et donc être sauvé.religionhindu10.gif

Quant au 3ème texte, "Hymne à l'âtman", il est emprunté non pas à une Upanishad mais à un Brâhmana (le Shatapatha). Ces genres de textes sont voués à l'exégèse des rites védiques et, comme tels, font partie du Véda lui-même. Leur nom indique d'ailleurs dans quel esprit ils commentent la liturgie: non pas pour l'expliquer au sens trivial du terme, mais pour y découvrir une manifestation de l'Absolu (le brahman, d'où leur nom). L'acte rituel, dans la mesure même où il existe, doit receler en lui le brahman et sans doute d'une façon particulièrement éminente puisque ce sont les dieux qui ont enseigné le sacrifice aux hommes. Dans le passage que je vous offrirai, l'auteur, le rishi Shândiliya (cf. le verset final) commence par poser que le brahman est l'ultime Réalité (satya, le mot signifie aussi "Vérité"); or, la réalité de l'être humain, c'est d'être une "force spirituelle", religionhindu9.gifcàd l'âtman-brahman, comme cela est dit expressément dans les versets conclusifs. Cette âme survit évidemment à la mort du corps (ce qui implique que la connaître, c'est faire son salut). Suivra alors une magnifique célébration de l'âtman qui, quoiqu'en prose, mérite bien le nom d'"hymne" qui lui est  donné.

à suivre...
proposé par mamadomi
rééd° du 06 02 09
Repost 0
Published by mamadomi - dans philosophies
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 17:51

barre séparateur.

Beau Deeley

barre séparateur.

 

 

 

Jeux de regards

 

 

 

 

Pour citer les auteurs de chansons populaires, dans les 1ers jours de la "limerence", "Je n'ai d'yeux que pour toi" ou "Je suis incapable de détacher mon regard de toi" sont les phrases qui caractérisent le comportement des amoureux l'un envers l'autre. Cela dit, une fois le couple installé, les 2 partenaires commencent à trouver un nombre incroyable de distractions qui détournent leur regard des beaux yeux de l'être aimé: la télévision, le journal ou leur montre. En fait, quand le psychologue de Harvard < Zich Rubinconduit une expérience utilisant des enregistreurs très sophistiqués, il a découvert que les couples dont les questionnaires indiquaient un amour + intense se regardaient les yeux pendant une durée beaucoup + longue que les couples moins amoureux. Les couples amoureux passent 75% de leur temps à se regarder en parlant, au lieu de l'habituel 30-60%.

Nous pourrions débattre sans fin: l'amour s'éteint-il quand nous cessons de vraiment regarder l'autre ou cessons-nous de le regarder à mesure que l'amour s'estompe? Rubin est convaincu que se regarder dans les yeux peut suffire à tromper le cerveau qui se met alors à produire de la phényléthylamine, amphétamine naturelle qui est l'une des substances chimiques aidant à tomber amoureux. Essayez de pratiquer les jeux de regards suivant:

1. Attirez l'attention de votre partenaire, soit en l'appelant par son prénom soit en posant votre main sur son épaule. La 2ème solution est particulièrement efficace puisque vous pouvez exercer une légère pression pour l'inviter à détourner la tête de l'écran de l'ordinateur, par ex, pour vous regarder.  

2. Attendez d'avoir toute l'attention de votre partenaire qu'il vous regarde dans les yeux en se demandant ce qui se passe.

3. Regardez-le dans les yeux. Inutile de faire durer l'échange + d'une seconde. Prenez simplement le temps de bien vous regarder.

4. Embrassez-le sur la bouche.

5. Votre partenaire va probablement se poser des questions ou vous demander quelque chose comme: "Que veux-tu?"

6. Contentez-vous de sourire et de vous éloigner.

7. Recommencez le lendemain.

 

Eugenio Riotto > 


Si votre partenaire vous demande pourquoi vous l'avez embrassé(e), ne soyez pas sur la défensive en disant:

"Je ne peux même pas te demander de m'embrasser?"

Ne passez pas non plus à l'attaque en lui répondant:

"Je suis obligé de te demander un baiser puisque tu ne m'embrasses jamais"

Expliquez simplement que vous aimiez beaucoup vos échanges de regards au début de votre histoire. Même si cet exercice peut sembler forcé dans un 1er temps, vous l'intégrerez rapidement à vos habitudes et il deviendra comme une 2nde nature.

 

Andrew G. Marshall

barre séparateur.

Sabina Nore

barre séparateur.barre séparateur.

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans Amour
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 18:22

les rois, dromadairesBarre de Séparation

Une Histoire raisonnée

de la philosophie morale et politiqueBarre de Séparation

  

Histoire raisonnée de la philosophie morale et politiqueÊtre heureux, seuls ou ensemble:

- individus ou communautés peuvent-ils s'assigner un autre objectif?

- Comment penser cet "être ensemble"?

Au coeur de cette interrogation s'en dissimule une autre, âprement discutée depuis 25 siècles:

- est-il d'autre fondement possible au politique et à la morale que l'intérêt?

- Mais l'intérêt, à son tour, consiste-t-il en autre chose que la poursuite du bonheur, du plaisir et de l'utilité?

- De quels instruments intellectuels la pensée politique dispose-t-ellespour penser cette articulation?

C'est à partir de ces questions que s'organise cet ouvrage, proposant une histoire de la philosophie morale et politique ambitieuse et originale. Une quarantaine de spécialistes français et étrangers, parmi les + reconnus dans leur domaine, y présentent de manière accessible le résultat de leurs travaux. De Platon à John Rawls, en passant par Machiavel, Adam Smith ou Rousseau, de Montesquieu à Max Weber, ils montrent comment les interrogations se déplacent et les hypothèses se reformulent, mettant au jour les ruptures et les continuités. Cette histoire "raisonnée" de la philosophie morale et politique, sans méconnaître les clivages irréductibles, choisit de montrer qu'entre les doctrines parfois les + opposées peut surgir un dialogue et que des points de rencontre et de débats inattendus peuvent alors se créer.

Destiné à un public d'étudiants et d'enseignants, mais aussi au + grand nombre, ce livre, qui est à la fois un outil d'initiation et l'exposé des recherches les + récentes, constitue un ouvrage de référence sans équivalent.

 

Barre de Séparation

Et pour ceux qui ont loupé le coche ou

ne pouvaient pas être ensemble le jour J,

ou, il faut le dire, 

simplement pour une opportunité de galette par gourmandise,

que je vous la souhaite délicieuse...:Barre de Séparation

les rois, galette, reineBarre de Séparation

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans philosophies
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 05:11
img406/6020/ba3hm9.gifhttp://eb.img.v4.skyrock.net/eb8/generation-jeuneee/pics/1945703773_1.jpgimg406/6020/ba3hm9.gif
 
L'adolescence interminable serait-elle un signe de bon développement?
 
Les enfants se sentent + ou - bien, selon la manière dont le milieu tutorise leur développement. Arrive un jour où, soudain, le monde provoque des émotions jusqu'alors inconnues. L'enfant savait qu'une petite fille n'est pas un petit garçon, que les femmes ne sont pas des hommes et que les mamanshttps://lh5.googleusercontent.com/-BTVmLIS-kd8/TXbVAl9o8SI/AAAAAAAAAJo/xoW_BQ8GKJE/s400/Baden5.jpg ne sont pas tout à fait des femmes. Mais, depuis quelques mois, ces notions sexuelles se chargent d'une connotation affective différente. Soudain, le corps des femmes provoque chez les adolescents des émotions nouvelles, agréables et angoissantes. Les filles regardent les garçons avec un oeil nouveau, espérant capter l'attention de jeunes gens dont elles se moquaient quelques semaines plus tôt.
Cette émotion nouvelle, cette manière intense d'être ému(e) par l'autre est attribuable à la sécrétion, lors de la puberté, de l'hormone sexuelle qui rend le jeune pubère hypersensible à un type d'informations biologiques signifiantes auparavant. Les modifications biologiques annoncent la puberté mais n'expliquent pasgifs fillettes et garçons l'adolescence. Le jeune, éprouvant soudain une appétence curieuse pour le corps d'un autre, doit utiliser toutes les habiletés relationnelles, tout le style affectif dont il dispose à ce moment-là, toute la manière d'aimer auparavant acquise, pour approcher la personne à qui appartient ce corps et s'y associer d'une manière encore incertaine. L'adolescence ne constitue pas obligatoirement un moment de crise, mais c'est toujours un changement d'orientation affective.gifs fillettes et garçons
Le jeune qui se sent poussé vers l'autre pour une relation particulière ne peut pas échapper à la question: "Va-t-il (elle) m'accepter?" Se met alors en cause la représentation de soi qui s'et construite dans son esprit au cours de son enfance. Représentation d'image: "Avec un corps pareil, aucun homme ne pourra me désirer." Et représentation de mots: "Avec mon histoire d'enfant maltraité, il (elle) va certainement me rejeter."
gifs fillettes et garçonsOn attend notre 1er amour et déjà l'image que l'on se fait de l'autre se dessine en fonction de l'image de soi qui s'est construite ne nous: "Les femmes sont des fées qui me bouleversent. Comment voulez-vous qu'une de ces merveilles tombe amoureuse du ver de terre que je suis?" On peut ausi penser: "Les filles sont des petites choses vulnérables dont je vais me servir à ma guise puisque je suis + fort et + hardi." Dans tous les cas, la préparation à l'engagement amoureux met en jeu la représentation de soi acquise au cours de l'enfance. Notre mémoire du passé est utilisée pour ce nouvel engagement:
gifs fillettes et garçons"Qui sont mes parents?... Ai-je été bon élève?... suis-je doué pour l'amitié?... Suis-je triste?... Intello?..." L'image de soi constitue le capital avec lequel nous nous engageons dans les choix les + aventureux de notre existence: l'amour et le social.
Cette représentation de soi devient une croyance qui détermine nos engagements: "Je suis nul à l'école, je suis bête, je vais donc choisir un métier pour débiles." Celui qui raisonne ainsi prépare son amertume et met en chantier ce qu'il imagine de lui, de son passé, de son avenir. Si bien qu'un adolescent qui se rappelle une histoire de pertes affectives répétées aura tendance à craindre l'avenir amoureux qu'il désire avec désespoir. Il rêve à une fille qui lui apporterait gifs aimerla sécurité affective, à n'importe quel prix! De même, une fille qui a été misérable pendant son enfance, et qui en a souffert, se réfugie dans l'espoir violent de faire ce qu'il faut pour ne plus jamais avoir faim. L'adolescence constitue ainsi une plaque tournante, un moment dans le cheminement de la vie où nos engagements dépendent de l'idée que l'on se fait de soi. C'est une période sensible où l'on place, plus ou moin avantageusement, le capital intellectuel, historique et affectif acquis au cours du développement. Mais c'est aussi un pari sur l'avenir et une possibilité de remaniement de l'image de soi, selon les personnes et les milieux que l'on rencontre à ce moment-là.


Boris Cyrulnik

img406/6020/ba3hm9.gif

création sur base de peinture de Charlotte Atkinson, trouvé sur le netimg406/6020/ba3hm9.gifimg406/6020/ba3hm9.gif

proposé par mamadomi
rééd° du 29 12 09
Repost 0
Published by mamadomi - dans s'éduquer
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 09:16

avec 6 illustrations de josé luis Munoz 

Les vacances sont finies, les derniers noëls fêtés... reste encore la fin du cycle de Noël... dont vous trouverez quelques liens en fin de ce billets

je vous invite sur 5 billets de blogs remarquables à divers titres, et que j'aimerais partager avec vous, si vous le voulez bien

et de vous embrasser pour la nouvelle année si ce n'était déjà fait

 

Chez india

 

(...) J'ai lu récemment que le mâle de la mouche drosophile noyait sa frustration sexuelle dans l'alcool (lien + bas). Notez qu'il n'y a rien de plus énervant qu'une mouche même sûrement pour une mouche alors je me mets à la place de Madame Mouche qui doit la piquer (sa mouche) quand on lui tourne trop autour. Pauvre mâle, relégué à ressembler à un ado boutonneux...tout de même, c'est pas une vie. (...)                                                                           

Chez kégénie

 (...) La véritable modestie consiste toujours

à ne jamais se prendre pour moins ni plus

que ce qu'on estime qu'on croit qu'on vaut

ni pour plus ni moins

que ce qu'on évalue qu'on vaut

qu'on croit.

 

Pierre Dac

Chez fontaine

 (...) la joie se trouve partout !  Nous pouvons apprendre à chercher le rire et la joie dans les endroits les plus ordinaires.  (...)                                                                                    

Chez phène

(...) Après avoir lu deux ou trois paraboles à ses élèves, un vieux moine leur dit:

- "si je vous dis qu'elles sont du Bouddha, vous les considérez comme sacrées et vous voilà pleins de considération et de crainte.

- si je vous dis qu'elles sont d'un prophète, vous voilà pleins d'admiration et de respect.

- si je vous dis qu'elles sont d'un ascète inconnu, vous ne savez plus ce qu'il faut penser, et vous voilà remplis de doutes.

- si je vous dis qu'elles viennent du moinillon des cuisines, vous éclatez de rire en pensant que je viens de vous jouer un bon tour." (...)

Chez seb

Au moment où je me collai le patch dans le creux du bras, des points rouges s'imprimèrent sur ma rétine, mon palpitant tenta de s’échapper de sa cage, et un avion Rafale qui avait choisi mes neurones comme piste d’envol me fit bourdonner pendant plusieurs minutes. J’avais arrêté les drogues dures depuis des années, et le patch me rappela de très mauvais souvenirs… Quand je décrivis ces symptômes à la pharmacienne, elle me flanqua une paire de baffes, et elle me donna deux-cents lignes à faire signer par mes parents : « je dois lire bien attentivement les étiquettes des substituts nicotiniques, écouter les conseils la pharmacienne et ne pas fumer pendant le traitement ».(...)

Mon beau Sapin !!!

Du Houx avant l'arbre de Noël?

 

Dans les "Poèmes Alémaniques" de Johann Peter Hebel édités en 1808, il est question de Noël dans le Wiesental, patrie du poète.

"La veille de la fête, on suspendait un petit arbre au plafond pour le décorer de bonhommes en pain d'épice et de petits cadeaux comme des mouchoirs et des recueils de prières. Il ne s'agissait pas de sapin, mais de houx, en usage également en Suisse à la même époque.

Le matin du jour de Noël, les enfants découvraient sous ce houx ce que l'enfant Jésus leur avait apporté".


C. Baillaud, G. Foessel, R. Oberlé

compte à rebours noël ...

 

Sur l'Epiphanie, vous trouverez les billets suivants, enfin, précédents pour être exacte!:

 

 

• Le cycle des 12 jours

• Les rois mages alsaciens

• 5 fèves

• Et si je vous dis knut...!?

 

 

      Noel

 

Propositions du jour:

 

Clare Goodwin


- je choisis judicieusement mes relations

- il y a de nombreux horizons

- et si je communiquais sans cesse?

 

  Noel

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 09:44

 

Nous voyons partout le jeu de la vie et de la mort, cette transmutation de l'ancien en le nouveau. Le jour vient à nous chaque matin, tout blanc, tout nu, frais comme une fleur. Mais nous savons qu'il est vieux; il est le Temps lui-même. C'est le même très ancien jour qui a reçu dans ses bras notre globe nouveau-né, l'a recouvert de son blanc manteau de lumière, et l'a lancé dans le grand pélerinage au milieu des étoiles.

Ses pas pourtant ne sont point las, ni ses yeux fatigués. Il porte l'amulette d'or de l'éternité qui ne connaît pas la vieillesse, et dont le toucher efface toutes rides du front de la nature. Notre monde porte l'immortelle jeunesse au plus profond de son coeur.

 

Rabindranath Tagore, Sadhanâ

Un beau regard ... sur une image si expressive !   

 

Rabindranâth Tagore est pour nous le symbole vivant de l'Esprit,

de la Lumière  et de l'Harmonie,

le chant de l'Eternité

s'élevant au-dessus de la mer des passions déchaînées.

 

Romain Rolland

 

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans philosophies
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 11:43

La quantité
d'argent nécessaire
dans l'organisme social
 

 

butto02d.gif  Un accidenté de la route qui perd beaucoup de sang, même sans traumatisme important, risque gravement sa vie par choc hypovolémique: il n’a pas assez de sang dans son organisme pour que le cœur puisse le faire circuler dans tous les organes et maintienne le fonctionnement de base. Il est donc fondamental que la quantité de sang nécessaire soit présente dans l’organisme humain.

De même, l’argent doit être suffisant dans la société humaine, globalement ou localement, pour assurer tous les échanges vitaux. Or, le mensonge fondamental de la trésorerie moderne est de vouloir nous faire croire "qu'il n'y a pas d'argent dans les caisses", que si les choses vont mal, c'est en grande partie à cause de cela, et qu’on est obligé de travailler davantage en perdant nos avancées sociales les unes après les autres pour récupérer cet argent qui viendrait d’un endroit spécial d’où il ne jaillirait que suivant des lois mystérieuses....

"Mais où commence l'argent, l'argent qui nous manque pour avoir les biens qui ne manquent pas?
La 1ère idée qu'on entretient, sans trop s'en rendre compte, c'est qu'il y a une quantité stable d'argent, et qu'on ne peut rien changer à cela: comme si c'était le soleil ou la pluie, ou la température. Idée fausse: s'il y a de l'argent, c'est qu'il est fait quelque part. S'il n’y en a pas +, c'est que ceux qui le font n'en font pas +." (Louis Even)

gif plante diversgif plante diversCroire que l'argent est une chose en stock, en quantité fixée une fois pour toute ou qu’il ne peut être issu que des impôts est un non-sens:

l'argent n'est qu'une convention
qui permet à deux personnes
de pratiquer un échange.

Point. Ce n'est rien d'autre. On peut même s'en passer parfaitement! Il suffit de "troquer".

Que l'on prenne 2 personnes, 10, cent, ou dix millions, c'est exactement pareil : l'argent circule d'une personne à l'autre créant des dettes et des créances, et en les annulant. Il permet au passage la fabrication d’immenses richesses, matérielles (objets) et immatérielles (services). Dans un gigantesque circuit, ces signes d'échange passent d'une main à l'autre, enrichissant normalement au passage celui qui travaille et la société - enfin, c’est ainsi que cela devrait être si notre monde n’était pas gouverné par la seule loi du profit. Ce circuit ne s’arrêtera que lorsque l’on décidera de supprimer l’argent ou lorsque l’humanité s’éteindra.

L'argent ne tire nullement sa valeur de l'or, mais des produits que l'argent achète. L'argent peut être une simple comptabilité, les crédits passant d'un compte à l'autre selon les achats et les ventes. Le total de l'argent doit être en rapport avec le total de la production. A toute augmentation de production, doit correspondre une augmentation équivalente d'argent...
Si nous avons mille personnes en capacité de travailler, nous devrions avoir l’exacte monnaie correspondant à cette capacité globale de travail. Pareillement pour 100.000 personnes ou cinq milliards… (Louis Even -
L’île des naufragés)

L'argument "il n'y a pas assez d'argent dans les caisses"

gif feuillesgif feuillesne peut donc pas être recevable…
puisque, jusqu'à preuve du contraire,

il y a des milliards de personnes sur Terre

qui ont une production ou un service à offrir ou à demander !

Le problème de l’argent réside tout simplement dans le fait que personne ne sait réellement ce que c’est; nous croyons que l’argent est en quantité limitée et que nous n’en avons plus ou pas assez…

La puissance de travail, c'est ça l'argent, et non pas des petits bouts de papier ou des zéros sur un écran, ni des blocs de métal, froids, intouchables, enfermés dans des coffres…

gif feuillesgif feuillesL'argent c'est le travail, c’est le temps du travail:
c’est une heure d’occupation,
de sueur et d’activité pour accomplir une tâche,
gif feuillesgif feuillesqui va, à un autre moment,
être échangé contre équivalent.

Et, des personnes pouvant travailler, ce n'est pas ce qui manque sur notre planète. Au regard de la démographie humaine, les capacités d'échanges sont gigantesques et ce n'est pas demain que ce vivier d'échanges va manquer!

gif feuillesgif feuillesIl n'y a donc aucune raison pour les états
de ne pas fabriquer l'argent correspondant
à cette fabuleuse capacité d'échange.

butto02d.gif   L'erreur aussi est de croire que l'économie est une chose immobile et qu'il suffit à l'instant T de l'observer pour savoir comment un pays se porte. On regarde un chiffre, par exemple le PIB et on dit "tout va bien" ou "tout va mal". Mais regarder des chiffres, ce n'est pas regarder la Vie, l'existence des gens, la qualité de ce qu’ils vivent.

Il ne sert à rien de calculer combien de cm³ de sang un patient possède, si en même temps on ne contrôle pas sa tension: c'est celle-ci qui permet au sang d'être efficace, tout comme la vitesse de circulation monétaire traduit la vitalité du corps planétaireNotre homme peut avoir 18 ou 30 litres de sang de + dans les veines, si celui-ci n'oxygène pas correctement les tissus, la mort survient rapidement.

L'économie est une dynamique, l'observation doit être dynamique aussi et ne pas se contenter de contempler des sommes, comme la richesse globale dont se vantent les occidentaux. Cette richesse globale, par ex, ne traduit strictement rien… puisqu’elle pourrait être identique entre un pays où les gens auraient tous exactement le même salaire et un pays qui abrite des fortunes colossales et d’innombrables sans-abri. L'argent est un flux: comme l'eau qui s’écoule au gré des courants sous-marins, l'oxygène circule dans nos artères. C'est ce flux qu'il faut observer: son trajet, sa vitesse, les obstacles sur lesquels il bute, les endroits qu'il dessert, ou ceux auquel il manque, etc. C'est à partir de là qu'il faut déterminer des corrections.

 

ball02a.gifPour que les cellules et organes reçoivent le flux vital, il faut que celui-ci circule correctement, rapidement, qu’il soit en quantité strictement adéquate, globalement et qu’il soit en qualité suffisante dans chaque recoin de l'organisme.gif blog feuilles


butto02d.gif   Une quantité suffisante


Si le corps humain recèle une quantité de sang globalement insuffisante, il va lui manquer des éléments indispensables, il s'étiolera et finira par mourir.
Soit lentement, comme en cas d'anémie chronique et pernicieuse, soit brutalement, si cette quantité de sang insuffisante est due à une hémorragie dramatique.

Dans notre corps social, c'est pareil… Si l'Etat ne crée pas, par l'intermédiaire de sa banque nationale, l'argent dont sa société a besoin, ses différents membres ne peuvent effectuer les échanges vitaux, c'est l'anémie monétaire …
Le corps social s'enfonce dans une pénurie globale d'argent, un certain nombre d'humains ne peuvent trouver l'argent nécessaire à leurs besoins, la récession
puis la misère s'installent.
gif blog feuilles


ball02a.gifIl doit y avoir assez d'argent pour combler les besoins fondamentaux de tous.

 

Si un organe-pays est victime d'une fuite brutale de capitaux, suite à un crash boursier de grande ampleur, par ex, le chaos social s'installegif blog feuilles avec des répercussions dramatiques.


ball02a.gifAucun système ne doit être mis en place gif blog feuillesou ne doit perdurer s'il permet une fuite ou une insuffisance de capitaux.

 

butto02d.gif   Une quantité non excédentaire

 

Si le corps humain a trop de sang, le liquide en excès contenu dans les vaisseaux traverse les parois, notamment pulmonaires. L'œdème aigu du poumon entraîne la mort du patient par noyade.

S'il y a trop d'argent dans un pays, les échanges ne peuvent plus se faire, car l'argent perd sa valeur. Il y a inflation monétaire, et là où il fallait 100 € il en faudrait 10 000 pour faire un achat identique, etc. Les objetsgif blog feuilles  ne peuvent plus se vendre, les échanges ralentissent.


ball02a.gifIl ne doit pas y avoir trop d'argent 

ball02a.gifLa quantité d'argent circulant doit gif blog feuillesêtre contrôlée et établie en quantité précise, en stricte adéquation avec les possibilités d'échanges.

 

butto02d.gif  Pas de stagnation, et pas de pauvreté

 

 

Si le sang stagne dans une partie du corps, les jambes par ex, il y a risque de stase veineuse, puis de phlébites et thromboses… Que le caillot monte au cerveau, et notre homme décède des suites d'un infarctus cérébral.

Dans notre société, si l'argent stagne chez une partie de la population, nous voyons un phénomène semblable: des organes ne reçoivent plus d'argent, tandis que d’autres s’achètent des robinets en or... Les usines ferment, le chômage touche des régions entières, tandis qu'ailleurs certains s'enrichissent incroyablement… à long terme, trop de misère entraînera un infarctus social des plus regrettables: manifestations, révoltes, émeutes, changement de gouvernement…

Donc, toute politique économique qui encourage le fait qu'une partie de la population ne reçoive pas l'argent nécessaire à ses besoins est une politique biocide.

ball02a.gif L'argent ne doit pas stagner chez une partie de la population, et l'argent ne doit pas manquer dans une autre partie du corps social.

ball02a.gif L'argent doit circuler facilement d'un individu à l'autre, d'un organe social à l'autre.

 

S'il est nécessaire que chacun détienne une certaine quantité d'argent-sang nécessaire à son bien-être, en revanche, en garder une grosse part met l'argent hors circuit. Il devient inutilisable pour la collectivité. Par conséquent:

 

gif blog feuilles

ball02a.gif La grande richesse d'un individu ou d'un groupe social ne peut perdurer s'il n'y a pas circulation de cette richesse en direction du reste du corps social.

 

Au delà d'une certaine somme, qui doit être déterminée démocratiquement, les grandes fortunes sont pénalisées afin de favoriser la circulation monétaire. Les incitations positives, aussi, sont efficaces. Il est urgent que la société se penche sur la question pour trouver un moyen de récompenser ceux qui aident l’art ou le social:

gif blog feuilles

ball02a.gif La politique doit encourager fortement le mécénat, les investissements sociaux par des mesures hautement incitatives et taxer vigoureusement les fortunes dormantes.

La pauvreté existe, pour différentes raisons, mais la + importante, sans doute, est parce que nous la croyons inévitable et "naturelle". Elle fait partie de la société humaine depuis si longtemps qu'on ne remet même plus en cause son existence. Elle répond pourtant juste à une logique, à un type de fonctionnement. De tout temps, il a existé sur terre des communautés, qui, travaillant en commun, dans un environnement leur apportant tout le nécessaire, n'avaient aucune notion de "pauvreté" et de "richesse". Ce concept n'avait pour eux aucun sens: ils n’en possédaient pas même le mot! La pauvreté ne s’appréhende que s’il y a des riches pour la créer. C'est donc uniquement une question de culture et de fonctionnement social et économique, et non de "nature".


...les 225 + grosses fortunes du monde représentent l’équivalent du revenu annuel des 47% d’individus les + pauvres de la planète, soit 2,5 milliards de personnes. Dans le même rapport, les auteurs indiquent qu’il suffirait de prélever 4% de cette richesse, soit $40 milliards, pour donner à toute la population du globe l’accès aux besoins de base (nourriture, eau potable, éducation, santé).

Cette somme de $40 milliards permettrait de sortir le monde de la misère. Elle correspond à 0,17% de la richesse des pays de l’OCDE.

A chaque fois que nous dépensons 100€,

il suffirait de consacrer 17 centimes

pour que chaque habitant de la planète ne risque plus de mourir de faim, pour qu’il puisse avoir accès à l’eau potable, qu’il puisse apprendre à lire et à écrire, qu’il puisse enfin accéder aux soins de base indispensables. Personne ne pourra nous faire croire que cet objectif est inaccessible!! [...ou prétendre qu'il y a des emplois aux salaires adéquats qui soient possibles pour la totalité des habitants où qu'ils résident!!]

fleurs fleurs marguerittes marguerittes 6 gifA titre de comparaison,(en milliards de dollars):
- Les transactions financières 1800
- Dépenses d’armement dans le Monde 840
- Dépenses de publicité dans les pays riches 400
- La consommation de stupéfiants 400  (P. Kruissel)

 

ball02a.gifLa pauvreté est supprimée par une politique économique adéquate.

D'un point de vue bioéconomique, il n'y a pas de + grande absurdité que la présence de la pauvreté. Si le "libéralisme" s'appuie sur la pauvreté pour assurer la richesse de ses adeptes, le solidarisme s’appuie de manière conceptuelle sur les besoins de chacun pour supprimer la pauvreté.

Prenons une comparaison: pour récupérer au profit de la main gauche une + grande quantité de sang Monsieur Verstraete met-il des élastiques autour de sa main droite… jusqu'au bleuissement puis à la gangrène? Absurde, n’est-ce pas? C'est pourtant exactement ce que nous faisons à nos peuples! Pour assurer la richesse du Nord, n’affamons-nous pas le Sud, chaque jour, avec constance, dans une guerre économique féroce et sans merci? Il est donc fondamental et indispensable que chaque cellule de l'organisme dispose du minimum nécessaire.

fleurs fleurs petales petale 9 gif

 

ball02a.gif Un Revenu Citoyen, Vital, est distribué à chaque membre de la société, sans conditions.

Ce revenu permet à chaque individu le comblement de ses besoins vitaux fondamentaux. [dans le cadre et en complément donc de ce qui précède]


Marie Martin-Pécheux

proposé par mamadomi
rééd° du 18 02 09
Repost 0