Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 06:44

On ne peut pas,

sous prétexte qu’il est impossible

de tout faire en un jour,

ne rien faire du tout.

 

L’Abbé Pierre

 

Illustrations de Karin Taylor

Chez lung ta zen

(...)

L’économie circulaire propose en effet de transformer les déchets en matière première réutilisée pour la conception des produits ou pour d’autres utilisations. En d’autres termes, ne plus créer de résidus que les systèmes industriel et naturel ne puissent absorber. La boucle est bouclée. Cela représente bien entendu un gain de compétitivité énorme pour les industries qui ont une maîtrise de leur flux de matières premières.

(...)

 

Chez yog'la vie

(...)Décider de ne plus travailler, alors que règnent le chômage, la peur de perdre son poste, la course à la recherche d’emploi ? Pour nombre d’entre nous, ce serait impensable. Certains, pourtant, ont fait ce choix. Ils n’ont pas pris cette décision sur un coup de tête ni par dégoût de leur métier, mais pour adopter un autre mode de vie, se consacrer à d’autres activités parfois plus prenantes : élever des enfants, pratiquer un art, construire une maison, vivre autrement, hors du système… Combien sont-ils ? Allez savoir ! Ils se retrouvent classés, dans les statistiques françaises, parmi les quatre millions six cent mille « inactifs en âge de travailler » – femmes au foyer en grande majorité. Ni étudiants, ni retraités, ni chômeurs, ils sont définis comme « ne travaillant pas et ne cherchant pas de travail (In De moins en moins d’inactifs entre la fin des études et l’âge de la retraite, Insee première, décembre 2002) ». Tous n’étant pas rentiers ni gagnants du Loto, ils ont réduit leurs dépenses, vivent généralement avec un salaire pour deux, ou bien d’allocations diverses, ou encore en communauté, et disent s’en satisfaire. Parfois même y avoir gagné… en qualité de vie, en cohérence avec eux-mêmes.

(...)

Chez phène

(...)

Jésus leur répondit:"Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre." Evangile selon Saint Jean

- Il a dit que: "Que celui qui n'a jamais interprêté la Parole divine à la lueur de l'intellect profane, se permette de la juger. Car, en vérité, c'est votre propre conscience que cette femme représente: vous êtes des hypocrites et trompez les fidèles qui vous font confiance."

      Cette parole ne s'adresse-t-elle pas à tous, croyants et incroyants, hommes et femmes adultères qui avons la faiblesse de céder à l'ego aux dépens de l'Esprit?...

Chez miche

(...)

Mensonge !

Le mensonge fait beaucoup de bruit

Mais il n’a pas de fondement

Aussi, il ne participe pas du vivant

 

Une fantasmagorie, tout simplement. 


 

Aucun barrage construit par l'homme

Ne résiste à la puissance du Verbe.

Chez lila

(...)

Chaque Grande Ame sert son but personnel et sert l'Ensemble, comme chaque note apporte sa "touche" à la mélodie.

L'Harmonie des Sphères est la réalité de ma vie : en âme, en conscience et autant que possible en énergie...mais à soi seul, rien ne peut exister car la musique est une création à plusieurs notes, à plusieurs instruments, c'est ce qui lui donne sa richesse, sa force, son amplitude. Faire comprendre et faire intégrer cette vision à d’autres âmes devient alors une évidence : l'enseignement est la seule voie possible.

 

INTRÉPIDITÉ

 

 

Où que tu sois, creuse profondément!

À tes pieds se trouve la source!

Laisse crier les obscurantistes:

"En bas est toujours — l’enfer!"

F.Nietzsche

 

 

Propositions du jour: 

A vous dire, chacun d'entre vous...

Clare Goodwin

 

- ma présence encourage les autres

- je suis messager

- et si je me concentrais sur ma liberté personnelle?

 

proposé par mamadomi

rééd° du 22 08 13

Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 15:44
smiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gif
Le goût du monde et celui auquel on s'attend
smiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gif

note: §4 un peu difficile
Lorsqu'un enfant blessé arrive à l'adolescence, il s'engage dans l'inévitable remaniement affectif provoqué par le flux hormonal et l'empêchement de l'inceste, avec sa manière particulière de goûter le monde. La déchirure de son enfance l'a rendu préférentiellement sensible à un type d'information. Les enfants qui se sont développés dans un pays en guerre perçoivent mieux que d'autres le claquement d'une portière ou la pétarade d'une voiture. Ils répondent à ce bruit signifiant en plongeant sous une table et en ressortent sans honte ni sentiment de ridicule car, dans leur esprit, il s'agit simplement d'un comportement de survie. Le fait d'avoir grandi dans un pays en guerre leur a appris à percevoir préférentiellement ce type d'information sonore qui n'est signifiante que pour eux. Ce signifiant, inscrit dans leur mémoire, provoque encore cette réponse dans un pays en paix où le fait de plonger sous une table donne envie de rire, car il n'est plus adapté.

Ce comportement fréquemment observé, permet de comprendre que notre réponse à une stimulation présente s'explique à la lumière des expériences passées. Un nourrisson "répond à des paramètres présents dans la réalité environnante", mais, dès l'âge de 5 mois, il répond à des modèles mentaux qui se sont construits dans sa jeune mémoire: les "MOI" (Intenal Working Model: modèle opératoire interne). Très tôt, il apprend à extraire de son milieu une forme préférentielle constituée, à ce stade, par la sensorialité maternelle. Dès que cette forme est inscrite dans sa mémoire, elle imprègne dans l'enfant un sentiment de soi. Si la mère maltraite le bébé ou le manipule brutalement, l'enfant apprend à percevoir de manière affûtée les mimiques, les sonorités et les gestes qui annoncent l'acte brutal. Il éprouve le malaise déclenché par la perception d'un indice comportemental minuscule et y répond par des réactions de retrait, d'évitement du regard et de mimiques tristes exprimant l'humeur sombre qui se développe en lui.

Dans le monde intime de l'enfant se forment, en même temps, un modèle de soi et un modèle d'autrui. Plus tard, le petit maltraité continue à répondre à ces représentations apprises. Il résiste au changement et intègre difficilement des expériences nouvelles qui pourraient modifier ses modèles internes. Sauf à l'adolescence, quand l'inévitable remaniement émotionnel crée un moment "où les représentations négatives acquises dans l'enfance peuvent être modifiées". Il s'agit d'un tournant de l'existence, une période sensible où l'émotion est si vive qu'elle rend la mémoire biologique apte à apprendre un autre style affectif... si le milieu lui en fournit l'occasion. Ainsi, un carencé peut apprendre sur le tard la sécurité affective dont il a été privé car "l'établissement de relations hors de la famille d'origine peut modifier les postulats de l'attachement auparavant acquis".

Bruno ne savait pas à quel point il était sale. Il avait été placé à l'Assistance comme garçon de ferme à l'âge de 7 ans. La métayère le faisait dormir dehors, dans la grange, sur une botte de foin, en compagnie d'un "grand" âgé de 14 ans. Leur boulot consistait à tirer l'eau du puits, allumer le feu et surveiller les moutons. Pataugeant dans le purin et dormant dans la grange, les 2 garçons en quelques mois s'étaient couverts d'une crasse aussi noire que leurs vêtements. Un dimanche, une dame est venue chercher Bruno pour lui offrir une journée dans une vraie maison, une sorte de parrainage. Mais, quand cette dame généreuse a voulu donner un bain au petit garçon, elle n'a pu retenir une grimace de dégoût. Pour la 1ère fois de sa vie Bruno s'est senti immonde. Il a éprouvé un sentiment de soi sale en même temps qu'il percevait un modèle d'autrui méprisant, comme s'il avait pensé: "Je découvre que je suis sale sous le regard de gentils adultes." A partir de ce jour, l'enfant n'a été à l'aise qu'en compagnie de garçons marginaux auprès desquels il ne se sentit pas sale. Il s'est mis à éviter les gentils adultes qui le souillaient par leur regard. En s'adaptant ainsi, Bruno se plaçait dans un monde de socialisation qui entravait sa résilience.


B. Cyrulnik

smiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gifsmiley_0525.gif
proposé par mamadomi
rééd° du 13 05 09
Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 12:46

Ted Barr en illustrations

Juste à côté, d'un clic, hop nous voilà dans un autre univers

pourquoi s'en priver...!!

Prêts pour le voyage intersidéral?

alors suivez le billet, après cinq bonds dans l'espace, 

vous trouverez une "méditation" de Belesprit,

des propositions de Clare, pour se faire du bien

et le tout illustré par Ted Barr

Bon voyage!!

Chez nirvana

Esprit simple n'est pas simple d'esprit

Chez LungTa Zen

Parfois on compare le processus de la méditation a un verre d’eau rempli de boue. Plus on l’agite plus l’eau est troublée. Si on arrête d’agiter le verre, la boue se dépose au fond et l’eau s’éclaircit. De la même manière si on pacifie son mental pour qu’il ne soit plus agité, l’esprit apparaît, clair, transparent, lumineux et vaste.

Chez vent d'éveil

(...) Comment fonctionne ce personnage qui rêve? Il se bâtit autour dʼexpériences non résolues, généralement survenues dans lʼenfance. Les émotions qui en découlent, cristallisées dans le temps, sont en attente de solutions. Comme le rêveur veut demeurer dans le corps, il se sert des émotions pour se cimenter à sa demeure imaginaire. Quand une émotion surgit, le mental réactif trouve une solution temporaire pour sécuriser le rêveur. Les différentes approches thérapeutiques visent justement à transformer lʼémotion, ou à lʼaméliorer. Regarder lʼémotion bien en face, sans autre but que de la voir, permet à celle-ci de se déployer et allège graduellement la sensation dʼenfermement dans le corps.
Le corps retrouve ainsi la fraîcheur et la spontanéité de son fonctionnement naturel. (...)

Chez miche

(...) La différence se dit toujours en rapport à un modèle dominant, qui n’est pas le même selon les cultures, les époques. 

Nous nous construisons aussi dans le regard de l’autre, ne laissons pas cette dictature nous imposer la qualité de celui que nous posons sur nos enfants, nos pairs…
C’est notre écoute naturelle qui, ainsi, est remise en cause et perdant ce niveau d'être nous sommes dépossédés de l'essentiel.

Chez josiane

(...) Ne passez pas la vie à si grande vitesse que quelqu'un doive vous lancer une brique afin d'avoir votre attention !

       Le créateur murmure à nos âmes et parle à travers nos cœurs.

     Des fois il nous arrive de ne pas avoir le temps d'écouter, Il doit nous lancer une brique.

     C'est notre choix d'écouter ou non.

Méditation


Sur cette colline,
Tout est vert.
Mon Corps s’enracine 
Dans la terre. 

Le serpent d’or
M’emporte dans son voyage.
Le jour s’endort
Et s’estompent les rivages.

Sur cette colonne
S’élance,
Jusqu’à la Couronne-
Silence, 

Une rivière de lumière
Au doux chant de cristal clair !
Comme du lierre à mes vertèbres,
Qui s’épanche dans les ténèbres,

Et se fond dans le grand réseau 
De l’écluse temporelle !

Envol soudain de mille oiseaux 
En un seul battement d’aile;

Fantastique galop 
Aux battues des chevaux !
Perles d’eau salées aux 
Clapotis des sabots !

Vent sableux glissant aux crinières 
De soie blanche poudrée de poussière.
Salutation de l'astre au Nadir,
S’effaçant en un suprême soupir...

Disparaître et soudain renaître,
Partout, nulle part, avoir été.. être! 

Ascensionnel vertige de l’infiniment,
Où la palpitation de l’atome se ressent,
Où seule la vibration du Dieu qui médite, 
Existe au-delà de l’univers qui s’agite ! 

Pourvu que ne reprenne le son qui gronde, 
Car j’entends tous les chants qui couvrent le monde,
Pourvu que ne se rallume la lumière, 
Car je vois toutes les couleurs du Grand Mystère !

 

belesprit

Propositions du jour:

Clare Goodwin

- je suis à l'équilibre

- l'intégrité guide mes décisions

- mon talent est amplement reconnu

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 18:24

 

http://www.resurgence.org/education/media-resources/press-images/satish-kumar-black-white.jpgL'esprit de paix


Sa vie pourrait remplir dix livres d'aventures. Une enfance heureuse au Rajasthan, en Inde, dans une famille modeste d'adeptes du jaïnisme, religion de la non-violence et de l'ascétisme, l'entraîne à devenir moine à 8 ans. Dix ans plus tard, il rompt  avec la vie monastique pour rejoindre les disciples de Gandhi. A pied, le jeune homme parcourt le monde pour répandre les idéaux de paix et de non-violence, et, de l'Inde à Moscou, jusqu'à Washington, il rencontre Krishnamurti, Bertrand Russel, Martin Luther King... Au coeur de cette existence de sage, une conviction profonde: en nous appuyant sur notre logique occidentale héritée de Descartes ("Je pense, donc je suis"), nous faisons fausse route, car nous ne donnons de place qu'à l'individualité. Au contraire, explique Satish Kumar dans sa magnifique autobiographie, nous vivons, apprenons, grandissons uniquement dans le lien aux autres et au monde. Oublier cette donnée fondamentale, c'est se condamner aux catastrophes écologiques et économiques autant qu'à la souffrance intime:

"Maillons d'une gigantesque chaîne humaine, un fleuve ininterrompu de savoirs et de connaissances [...], nous faisons partie intégrante de l'environnement."

A 84 ans, Satish Kumar vit désormais en Grande-Bretagne, où il se consacre à l'écriture. Mais il ne se lasse pas de parcourir le monde pour faire entendre sa Déclaration de dépendance.

 

Christilla Pellé-Douël 

 

Tu es, donc je suis, une déclaration de dépendance, de Satish Kumar, Ed° Belfond

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1035.gif 

proposé par mamadomi

rééd° du 12 09 11

Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 22:06

Aujourd'hui je vous invite sur vos chemins,

les oreilles bercées par une interprétation toute particulière

de Scarlatti par Jean Rondeau,

sur un billet illustré par Karol Bak,

et avec les vers offerts par belesprit ainsi que

de délicates propositions de Clare

Chez malou

Les chroniques sélènes de Malou

Chez seb

Des Français, il y en a qui ont des problèmes, réels ou ressentis, qui ont l’impression que les responsables politiques n’arrivent pas à les aider. Alors ils ont peur. Peur du chômage, de l’avenir, de la mondialisation et surtout des bronzés. Y’a rien de mieux que de haïr les étrangers pour exorciser ses propres peurs, que de se sentir entre soi. Des Français en sont donc venus à détester l’ensemble de la classe politique, qu’ils juge incompétente.  Alors ils en viennent à voter pour le Front national, sans se souvenir des municipalités conquises par l’extrême droite dans les années 90, ressorties exsangues de l’aventure, avec un monde associatif anéanti, les livres expurgés des bibliothèques, les indésirables licenciés, les affaires de corruption. Ces Français-là ont la mémoire courte…(...)

 

Chez miche

(...)

Marcher au pas cadencé  
Des modes médiatiques  
Des peurs orchestrées 
De décisions imposées. 
  
Il n'y a plus d'endroit 
Pour échapper à ce dictat 
La fuite, c'est sombrer dans la folie. (...) 

 

Chez vent d'éveil

(...) Regardez-vous avec une saine curiosité croire en ce système illusoire. Surprenez-vous à chercher à nouveau la pierre angulaire sur laquelle vous avez bâti ce rêveur pour vous raffiner, vous soulager, vous éveiller, vous libérer? Vous avez un but qui maintient le rêve de changement, dʼamélioration, de contrôle et de pouvoir personnel du personnage. Vous voilà reparti à nouveau dans une autre interprétation qui vous amènera à une autre image fictive de vous-même. Vous croyiez-vous en voie de libération? Mais qui veut la libération, et pour qui et pourquoi? Vous ressentez lʼéchec, lʼincapacité à voir? Cette réflexion fait partie du monde du rêve! Cʼest votre personnage qui parle et il est partial. Reculer et regarder à nouveau. La voix qui parle dans votre tête est le mental réactif du rêveur. Le mental fonctionnel ne parle pas dans votre tête, il agit dans lʼinstant.

 La vie ne discute pas; elle est.
Tant que vous percevez et interprétez votre état, il faut reculer encore et voir le mécanisme de récupération du personnage en marche, encore et encore. Rester vigilant en se ramenant sans cesse vers le point zéro, cʼest cela le vrai travail de méditation. (...)

 

Chez rosia

(...)

« Mais comment as-tu pu même penser à cela ? » et la réponse tombe, laconique et futile, accompagnée d'un haussement d'épaule incompréhensible : « J'sais pas ! »

Et c'est vrai !

Ils ne savent pas ! (...)

 

Femme étincelle

 

Cette nuit, les étoiles murmuraient ton nom
Comme une offrande lyrique de volupté
La nuit enveloppante caressait mon front
D’une délicate brise aux senteurs d’été
 
Belesprit

Propositions du jour:

Clare Goodwin

- j'imagine de nouvelles façons de m'amuser

- jouissez de votre liberté d'expression créatrice

- mes choix sont clairs

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 04:00

Précédemment

Dans le face-à-face, le 2 est confrontation: affirmation de 2 vérités, et non soumission de l'une aux dépens de l'autre.

Pauline Bebe, dans son livre Isha, traduit ainsi "une aide qui lui est assortie": "Littéralement 'contre lui', dans le sens de la proximité ou de l'opposition; ces 2 termes contradictoires décrivent succinctement les relations entre les 2 sexes et font allusion à l'attitude ambivalente de l'auteur à l'égard des femmes."

Mais l'un va-t-il sans l'autre: pour se rapprocher, ne faut-il pas pouvoir s'opposer? Pour dire oui, savoir dire non: pour être "tout contre", selon le mot de Guitry, être parfois contre.

Même si nous rencontrons qui nous ressemble, chacun de nous est unique: il ne peut par conséquent penser comme nous, vivre comme nous, aimer comme nous. Comment savoir ce qu'il en est de notre différence si nous ne nous donnons pas, l'un et l'autre, le moyen de l'exprimer. Sans agressivité ni violence, mais avec douceur et respect,

• je prends le temps et la peine -parfois cela me peine d'entendre ta peine -de t'écouter, d'entendre tes joies et tes difficultés.

• Et je prends le temps à mon tour -il est des paroles qu'il coûte de dire - d'exprimer le + clairement et simplement possible ce qu'il en est de mon ressenti, de mes chagrins, mes bonheurs, mes désirs.

• Je ne pars pas du principe que tu sais tout de moi, ni que je sais tout de toi.

• Je t'apprends à mieux me connaître; apprends-moi à mieux te connaître.

"Je le connais mieux que moi-même. Plus rien ne m'étonne".

Celui ou celle qui parle ainsi croit connaître l'autre, certainement parce qu'il sait comment il réagit: ce qui lui fait plaisir, mais surtout ce qui éveille en lui déplaisir, tristesse ou colère.

Il a enfermé l'autre -et s'est enfermé avec lui- dans une routine où tel acte, geste, ou parole donne lieu à tel acte, geste ou parole.

Les 2 partenaires jouent toujours le même rôle, suivant le schéma infernal d'une répétition sans fin.

Qu'apprend-on alors de soi, qu'apprend-on alors de l'autre? Rien. Si ce n'est que l'on connaît, ou croit connaître, de l'autre et de soi. Le connu malheureux prend le pas sur un bonheur inconnu.

Si l'un ou l'autre rencontre un nouveau partenaire, il découvre une part inconnue de lui. Neuf d'un prétendu savoir de l'autre qui interdit de grandir, il se voit capable de ressentir, dire et vivre ce dont il se croyait incapable auparavant.

"Avant elle, je ne me reconnais pas. Je m'attache chaque jour à rendre notre vie + belle; avant je m'endormais sur mes acquis et laissais la relation peu à peu se détériorer."

Une vie ne suffit pas pour tout connaître de soi? C'est le réduire au même, nier sa différence, non par rapport à soi, mais pour lui-même. C'est lui refuser toute possibilité d'évoluer: tu resteras à jamais celui que tu es.

C'est un cadeau réciproque que de laisser l'autre devenir autre.

"Cela fait + de 30ans que nous vivons ensemble; et chaque matin, je me réveille avec un inconnu."

L'amour n'est-il pas le + beau chemin

pour se connaître au travers de l'autre et l'aider

à mieux se connaître?

Nous sommes alors ouverts sur le champ toujours + vaste de tout ce que nous avons à découvrir, ensemble.

 

C. Bensaïd et J.-Y. Leloup

à suivre...

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 13:58

Vos prasads, vos offrandes à redistribuer...

la divine blogosphère vous remercie;

...prenez, et mangez-en tous!!

après vous pourrez digérer paisiblement

avec les conseils de Friedrich et de Clare... au choix!

le tout illustré en billet par Andrezj Andrychowsky

 

Chez vent d'éveil

(...) Les émotions ne sont pas les sensations du corps mais lʼinterprétation quʼen fait le mental réactif. Les sensations du corps nʼont rien de personnelles, elles sont corporelles.

Le personnage semble avoir un instinct de survie qui le pousse à réagir à la moindre émotion. Soyez conscient de ce mécanisme et du scénario quʼil vous propose au moindre inconfort. Ce scénario temporairement apaisant perpétue le rêve. Que vous propose ce scénario? Le croirez-vous à nouveau, ou verrez vous le mouvement sécuritaire robotique du mental dʼun personnage que vous croyez être ? Il vous masque la possibilité de voir ce que lʼinstant pourrait vous dévoiler. Ce mouvement est la petite voix qui parle dans la tête. Regardez lucidement le corps. Est-il vraiment à vous ? Lʼavez-vous créé, lʼempêcherez-vous de mourir? Arrêterez-vous le processus de son vieillissement ? Combien de temps ? Contrôlez-vous le sang qui coule dans ses veines ? Les battements de son cœur ? Et même si cela vous est possible momentanément, à quoi cela peut-il bien vous servir ?
Le corps vit dans lʼinstant, le rêveur survit dans le temps; lʼentente possible entre le rêveur et le corps nʼexiste pas et nʼexistera jamais. Ni le mental réactif, ni les sensations, ni les émotions ne pourront changer cela.

 

Nul besoin dʼessayer de discuter avec le rêveur pour voir ce mécanisme. Nul besoin dʼessayer de le comprendre, de lui demander son avis. Il nʼexiste aucune alliance possible avec lui. Il ne vous donnera pas accès à une solution privilégiée. Cʼest une machine : regardez-la comme telle ; comme si vous regardiez une marionnette dans un théâtre de guignols, avec curiosité mais en ne vous sentant pas concerné personnellement. Demandez-vous : mais comme cela peut-il fonctionner aussi bien pour me donner lʼimpression que cette figurine est moi ? (...)

 

Chez miche

(...)Sur cette planète seule l'espèce humaine est confrontée à ce défi de la raison : qu'elle trouve sa juste place, ne fermant pas la porte à ce qui n'est pas elle. Nul doute que l'homme s'est identifié à la partie qu'est la raison, puisqu'auprès de lui aucune autre forme de vie, et même le frère, ne trouve sa place, sauf à devoir la justifier. (...).

 

Chez loïc

            Etre contesté,qui ne l’est,

                     Témoignerions-nous la pure vérité que nous le serions encore,

                     La plus grande âme présente en ces jours serait contestée,

                     Fut-elle déjà vilipendée dans un lointain passé,

                     Voire injuriée pour tant de sagesse,

                     L’évidence doit se faire amie du temps avant de pouvoir offrir les secrets de sa science,

                     Longue et patiente doit être l’oeuvre de l’espérance,

                     Faudra-t-il encore et toujours contester avant enfin d’approuver le merveilleux,

                     Le divin de notre origine.

 

Chez pjtg

            (...) Attention sous tensions

Tension de l’attention

Aulofées instinctives

L’étal de l’âge

De pierre, de fer ou de ciment

Grand largue sur avis de tout venant(...)

 

Chez LungTa Zen

(...) Grâce à la multiplication des foyers de lutte et des expériences de vie en dehors de toutes structures, ces tentatives éparses d’organisation sans hiérarchie constituent une composante du paysage politique et social. Toutes ces actions, aussi différentes soient-elles, se confondent avec des modes de vie et s’inscrivent dans l’autonomie des luttes : s’organiser sans leader ni parti.(...)

 

 

VERS LES HAUTEURS

 

"Comment gravirais-je le mieux la montagne?"

Monte toujours et n'y pense pas!

 

Friedrich Nietzsche

Propositions du jour:

Clare Goodwin

- mon amour est solide et fort

- quelle magnifique journée!

- je travaille ma destinée

 

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 22:01

sur caplibre, arrivés en août, embarqués pour septembre:

dominique

Charles Lechesnier

madfrag

Chantal Hélène

...l'un de ses blogs qui m'évait échappé!

3096496709_1_11_g5r3JxFD.png

 

merci à eux de m'avoir fait ce plaisir et cet honneur

Je vous invite à les découvrir d'un clic

3107091523_1_9_ADOWre0d.gif

doux bisous à vous d'entre des murs de cartons encore et encore....

 

3096631983_1_7_KGQ9nhUx.gif

Chantal-Andrée Samson

3096631983_1_7_KGQ9nhUx.gif

Guérir ses plaies profondes

Précédemment

J'ai connu une jeune femme qui avait été victime d'inceste dans sa jeunesse. Un de ses oncles l'avait violentée pendant plusieurs années et cela l'avait profondément marquée, ce qui est très compréhensible. Quand je l'ai connue, Andrée traînait cela comme un boulet et nous en avons parlé longuement à l'époque. Cet épisode très sombre de sa vie l'avait profondément blessée, disait-elle et ses rapports amoureux en souffraient beaucoup. Elle avait vécu plusieurs relations et toutes se déroulaient à peu de chose près selon le même schème. Au début, au temps des premières fréquentations, c'était l'amour fou. Puis, dès que la sexualité faisait son entrée dans la relation, le fantôme de son passé surgissait. Elle était complètement inhibée et tentait alors d'expliquer à son nouvel amoureux son douloureux passé. Celui-ci se montrait très attentionné et tentait de la rassurer, se disant qu'avec le temps et beaucoup d'amour, cela finirait problablement par s'atténuer. Mais après quelques mois de longues conversations à propos de ce problème et d'une sexualité pour ainsi dire absente de la relation, le bon garçon si bien intentionné abdiquait. Il renonçait à essayer d'avoir avec Andrée ce que l'on pourrait appeler une relation "normale". Il n'en pouvait plus d'avoir le sentiment de jouer les thérapeutes. Car c'est ce qu'il se sentait devenu avec le temps: quelqu'un qui essaie de sauver sa bienaimée d'un naufrage. 

^ photos Jane Burton v

Chaque rupture laissait Andrée complètement vidée, pour ainsi dire anéantie. Elle avait fini par croire que quelque chose en elle appelait l'échec, que le mauvais sort s'acharnait sur elle et qu'elle n'arriverait jamais à avoir une vie amoureuse saine. Jusqu'à ce qu'elle se rende à l'évidence: pour venir à bout de ce tunnel qu'elle traversait, depuis des années, elle devait consulter un vrai thérapeute, avec qui elle pourrait défaire l'écheveau de tout ce que la relation incestueuse avait entraîné chez elle. Elle rencontra plusieurs sexologues et psychologues. L'une des sexologues qu'elle avait vues la mettait très à l'aise, et elle décida d'entreprendre une thérapie avec elle. Cela dura une année, durant laquelle elle parla abondamment de son problème. Avec l'aide de la sexologue, elle parvint à se débarrasser complètement de la culpabilité qu'elle avait nourrie et de la honte qui l'avait empêchée d'être bien avec elle-même toutes ces années.

Parallèlement à cette démarche, elle faisait également des lectures d'ouvrages de spiritualité où il était question entre autres, du pardon et de libération face au passé. Tout cela mis ensemble, elle commença peu à peu à se sentir devenir une autre personne et à aborder ses relations avec les hommes sur un tout autre pied. Le couple cessa alors d'être un espace qui lui rappelait d'atroces souvenirs. Ce fut pour elle le début d'une nouvelle vie où tout était possible. Elle avait réussi à exorciser son passé. Dès lors, sa vie amoureuse put prendre son envol. Elle put s'intéresser à l'homme qu'elle rencontra par la suite et constata alors qu'elle avait réussi à reconquérir sa sexualité. Quand je la revis, peu de temps après, elle parlait de cette année de travail sur soi comme d'une révolution dans sa vie.

      à suivre...

V. Clarke

3096631983_1_7_KGQ9nhUx.gif

Luis Royo

3096631983_1_7_KGQ9nhUx.gif

Propositions du jour:

Clare Goodwin

- interagissez harmonieusement avec autrui

- il y a vraiment des moyens de s'amuser

- le destin attend mon approbation

3096631983_1_7_KGQ9nhUx.gif

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 23:05

Voyage derrière la fenêtre...

en passant par chez Friedrich et par chez Clare

sur un billet illustré par Gil Bruvel

Chez miche

La tension de devoir prouver, de devoir convaincre, de devoir enchaîner des idées.
 
La tension de devoir appartenir à une société, à un groupe d’intérêts, d'opinions, un groupe d'amis et même une famille.
 
Tout cela me quitte, et les peurs qui vont avec.
Toi, je te rencontre où je suis. (...)

Chez andrée

 

Chez moqueplet

(...)Pour boire la bière ou le whisky, on utilisait des gobelets en plomb.
Cette combinaison mettait fréquemment les buveurs dans le coma pour
  plusieurs jours !
  Et quand un ivrogne était trouvé dans la rue,

il n'était pas rare qu'on
entreprenne de lui faire sa toilette funèbre.


Il restait ainsi plusieurs jours sur la table de la cuisine, où la
famille s'assemblait pour boire un coup en attendant que l'olibrius
revienne à la conscience.(...)

Chez vent d'éveil

Les émotions. Elles sont un système de communication entre le mental réactif et le corps. Les émotions sont un langage inventé, qui sert à garder vivant le personnage que lʼon croit être. En refusant dʼaccueillir les émotions telles quelles sont, le rêveur contribue à alourdir cette identification. Pourquoi les émotions remontent-elles toujours à la surface, pourquoi reviennent-elles ? Le mental réactif a fait du corps un contenant. Un contenant dans lequel il entrepose les émotions. Les émotions sont la colle qui garde entier le rêveur. Mais le corps dans un mouvement naturel, expulse l'émotion à l'extérieur. Le corps nʼa pas dʼalliance avec le mental réactif et nʼen aura jamais. Il n'est pas un récipient pour conserver l'histoire du rêveur.(...)

Chez axel21

Il voulait mettre la France au garde-à-vous et le voilà en garde-à-vue. Avoue ! lui dit le procureurGare à vous ! lui répond l'impétrant empêtré. Il aurait trafiqué l'influence comme d'autres trafiquent la drogue alors que Carlita est son héroïne. Bismuth aurait mieux fait de prendre du bromure. Et le voilà mis en examen, un comble pour celui qui n'a jamais vraiment goûté aux études, encore moins celles de Chopin bien qu'il ait mangé à tous les râteliers.

Faut dire qu'il a aux fesses autant de casseroles qu'une voiture de jeunes mariés en rut.(...)

Rouille

Il faut la rouille aussi: l'arme aiguë ne suffit pas!

Autrement on dira toujours de toi: "Il est trop jeune"!

F.Nietzsche

Propositions du jour:

Clare Goodwin

- je suis dans le mouvement

- les vraies responsabilités nous viennent facilement

- faites de la place pour accueillir un renouveau serein 

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 22:00

Si vous voulez connaître la durée optimale des vacances, c'est ici:

Marre des vacances!!!!

Et puis, c'est pas l'moment de se reposer sur ses lauriers,

d'ailleurs ça pique les lauriers, si, puisque je vous l'dis,...

hop, au trot, petit blogojogging de santé

sous l'ciel grrrris... magnifié en illustration par les vues

d'Olivier Tabary

Suivez le parcours: 5 liens de billets imparables, les propos de Virginia,

enfin quelques judicieuses propositions (mantras?!) de Clare.

je rappelle aussi,

pour ceusses qui dormaient au soleil ces derniers jours:

pub crunchez ou adbloquez vos pubs gratuitement

plutôt que de payer peau'd'blog pour seulement les virer de chez vous!!!

z'ont qu'à jouer l'jeu et payer ceux qui acceptent les pubs

et non l'inverse! ça s'appelle de la vente forcée sous menace

et de l'abus de faiblesse pour ceux qui ne peuvent payer,

qui feront donc les "mules", des dealers malgré eux, exploités, drogués!!


bon, c'est pas l'tout, mais faut que j'move,

...je file cueillir vos fruits offerts et je vous laisse enjailler!

Chez vent d'éveil

(...) Une identification au corps. Le personnage qui rêve, interprète le fonctionnement du corps comme étant son propre fonctionnement. Le corps est un capteur de sens impersonnel qui ne fonctionne que dans lʼinstant. Le rêveur considère la dualité comme étant la seule façon de fonctionner. Il croit avoir le choix entre les deux facettes de la dualité. Il pense devoir choisir pour son propre bien-être. Interpréter les sensations du corps, cʼest les cristalliser en émotions refoulées. Cʼest faire du corps un contenant, un dépotoir personnel.(...)

Chez convergences

(...) cet "Empire" est maintenant menacé ...L'Ukraine, restée difficile à contraindre en raison d'un passé longtemps tourné vers l'Occident - via la Pologne ...et l'Allemagne dont des colons ont amenés naguère par la grande Catherine II  - manifeste des intentions de se rapprocher de l'Europe occidentale ...alors que Poutine veut justement s'affirmer comme le chef d'une communauté orientale, avec des visées plus lointaines, à en juger par l'aide qu'il apporte au peu reluisant Bachir-el-Assad de la Syrie ...Or, déjà il vient d'être mis en difficulté avec cette bavure de la chute de l'avion d'Air Malaysia abattu par un tir de missiles livrés par la Russie aux insurgés pro-russes de l'Ukraine ...Et, si les pro-occidentaux l'emportent à Kiev, c'est le pouvoir même de Poutine qui sera remis en cause en Russie ... (...)

Chez miche

En l’espace de trente ans, la France a effectué plus de cent quatre-vingt-dix essais nucléaires – aériens puis souterrains – sur les atolls de Mururoa et Fangataufa, omettant soigneusement d’informer les populations des risques encourus. Aujourd’hui, ce sont la vie et la santé de 150 000 habitants de la région Pacifique qui sont ainsi menacées : on ne compte plus les cas de cancer de la thyroïde ou du poumon – en témoignent Kua et Teariki, un jeune couple dont les familles respectives ont été décimées par la maladie. Outre ces risques avérés pour la santé des habitants, l’archipel lui-même, dont le sous-sol est désormais truffé de tonnes de plutonium, a été fragilisé par les explosions : les failles qui le traversent pourraient provoquer des effondrements dramatiques, entrainant des raz de marée meurtriers et une pollution du milieu océanique. (...)

Chez yog la vie

(...) Denise Desjardins: "Que ce soit en mangeant, en ratissant soigneusement le gravier, en rencontrant un ami, et même dans un entretien avec son patron, il est possible de rassembler -ne serait-ce qu'un très court instant- son attention et de l'incliner vers son intériorité avec un double résultat: celui d'irriguer son action avec une énergie plus fine et, par la même occasion, celui de nourrir et de faire croître cet "embryon de Bouddha", la possibilité latente en chacun de nous. On gagne sur les deux tableaux  par un seul processus à double direction: vers l'extérieur pour renforcer notre présence à l'acte, vers l'intérieur où, sans que nous l'ayons cherché, nos potentialités se développent. Puis on lâche prise, on laisse l'énergie ainsi sollicitée se répandre en nous et même autour de nous, et accomplir son œuvre sans plus intervenir. On aborde alors d'un souffle nouveau, son activité du moment, réconciliée avec elle, ayant réuni, en un instant d'éveil, surface et profondeur". (Petit traité de l'action).

Le yoga nous fait découvrir et expérimenter cette approche qualitative de l'action et nous donne ainsi l'occasion de déployer ses découvertes dans le quotidien, de venir l'enrichir, ce qui contribue à notre métamorphose.

Chez axel21

Si à Strasbourg Marine est là, là où ça se corse, c'est que la voilà ténor roussi. Elle n'est pas parvenue à constituer un groupe d'europhobes : quel affront ! Du coup elle l'a dans le baba (aux Roms) pour ses subventions et dans (l'Ali) baba pour sa politique d'immigration. Ceci dit, la Marine sait faire front : fluctuat nec mergitur. Ne voilà-t-y pas qu'elle soutient Israël pour sa lutte contre les Arabes, après avoir dansé dans un bal néo-nazi en Autriche, tout en carbonisant son père qui a fait un four avec ses blagues à part sur les juifs. Un pas d'un côté, deux de l'autre, mais c'est le tango corse qu'elle avait dû danser à Vienne, pas la Waltz. (...)

Sentiers sans issue

 

Il est important également de ne pas faire porter au couple des problèmes sans grande envergure et qui ne regardent que nous. Infliger au couple une chute d'énergie pour des raisons superficielles, c'est l'entraîner dans des sentiers sans issue. Plus nous arrivons à régler nos problèmes sans importance sans l'aide de l'autre, moins nous envahissons l'espace commun avec ces problèmes.

L'espace que nous créons à 2 devrait le + possible se dérouler au temps présent. Parler de soi et de son passé à outrance peut mener à une impasse. Bien sûr, nous pouvons avoir besoin de parler de ce que nous avons vécu et il ne sert à rien de tenter de camoufler ses vieilles cicatrices. Elles sont là, bien présentes, elles font partie de nous et nous définissent au même titre que nos réussites. Nos blessures y sont pour beaucoup dans la personne que nous sommes et, bien souvent, elles nous ont permis d'avancer. De ce point de vue, elles nous ont beaucoup apporté, et les raconter est une chose bien naturelle. Par contre, nous devons veiller à ce que le passé ne prenne pas une trop grande place dans notre couple et regarder de l'avant.

...à suivre 

V. Clarke

Propositions du jour:

Clare Goodwin

- les rêves se réalisent avec grâce

- je sais que je suis en sécurité

- j'emploie de nouveaux moyens d'expression

proposé par mamadomi

Repost 0
Published by mamadomi - dans rencontre
commenter cet article