Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 04:45

comment ça "encore Copenhague"?!!!

 

Le 15 octobre à Paris se tenait un atelier de la gauche sur le thème "Est-il déjà trop tard pour sauver le climat ?". Outre la nécessaire appropriation par les citoyens de l’analyse politique des causes, des conséquences prévisibles et des moyens de réduire le phénomène du réchauffement climatique, il s’agissait de préciser les contenus de l’intervention de la gauche française et européenne au sommet de Copenhague.

Guy Evrard y a apporté sa contribution. Nous en reproduisons ci-dessous les principaux points, dont l’échec de la conférence a confirmé l’importance.

http://www.developpementdurable.com/gfx/newsArticles/zoomThumbs/090826182650.jpgChanger la société

pour préserver le climat

 

http://www.developpementdurable.com/gfx/newsArticles/zoomThumbs/090826182650.jpg

 

Pour de nombreux peuples laissés pour compte, pour de nombreuses associations et formations politiques de gauche, il est illusoire de prétendre enrayer le changement climatique sans une remise en cause profonde du système économique et social qui est justement à l’origine de la catastrophe annoncée.

La marchandisation de la nature confine à l’absurde,http://cartoons.courrierinternational.com/files/imagecache/dessin_a_la_une/illustrations/dessin/2008/08/i88571MixetRemix-France.jpg et, particulièrement, le marché du gaz carbonique comme moyen de réduire la consommation d’hydrocarbures fossiles, principale cause d’origine humaine du réchauffement climatique. Cette marchandisation apparaît comme le paroxysme de la fuite en avant. Le système capitaliste ne sait ou ne veut rien résoudre en dehors du marché. Prédateur, il est à l’affût de toutes les opportunités lui permettant d’ouvrir de nouveaux territoires à l’économie marchande. Il n’y a guère de solution sans en finir avec ce système.http://d.yimg.com/i/ng/ne/topsante/20090629/10/584560204-peut-on-boire-l-eau-du-robinet.jpg

 

Lénergie doit être déclarée bien d’utilité publique, au même titre que l’eau, l’air, la diversité biologique… et échapper à la logique du profit. Les comportements et les stratégies doivent se fonder dès maintenant sur des règles de droit et de partage. Les propositions ci-après nous semblent aller dans ce sens.

 

Quelle politique énergétique

pour répondre aux besoins de l’humanité ?


Soustraire la fourniture d’énergie à la concurrence privée et à la recherche du profit.

Pour cela, mettre en place des services publics de l’énergie auxhttp://thumbs.dreamstime.com/thumb_264/1209499616r5n1zx.jpg niveaux national et régional, avec une coordination mondiale disposant d’une vue d’ensemble des besoins et des ressources, et capable de promouvoir la solidarité entre pays du nord et pays du sud. Ces structures doivent être démocratiques et avoir pour mission d’assurer l’approvisionnement équitable, guider la recherche scientifique et technologique pour diversifier les sources d’énergie, veiller à la pérennité des ressources et à la préservation de l’environnement, garantir la transparence de leur activité par des échanges permanents avec les citoyens.

 

Réduire la consommation énergétique.

http://www.ongbonair.org/site/media/retour_de_peche.jpgOutre les mesures techniques évitant le gaspillage (isolation, meilleur rendement des machines…), c’est toute la philosophie de nos sociétés, basée sur la croissance productiviste des biens matériels (même futiles) qui doit être remise en question. La crise globale actuelle nous prouve définitivement que l’économisme comme moteur du développement, s’il permet globalement un certain enrichissement, est aussi facteur d’accroissement des inégalités de tous ordres et conduit la planète dans l’impasse, avec le risque d’un anéantissement prématuré de l’humanité. Réorganiser le maillage économique pour limiter le transport des marchandises. Assurer la décentralisation des fabrications. L’industrialisation des moyens de production, favorisée par l’énergie à bon marché, ne se justifie pas forcément, notamment pour la production agricole et l’industrie agroalimentaire. Il vaut mieux qu’une fraction plus importante de la population participe à la production et vive dans les campagnes, assurant une autosuffisance locale ou régionale, plutôt que venir grossir les rangs des miséreux autour des grandes métropoles.

  http://www.acteurdurable.org/wp-content/uploads/2009/10/fonds-environnement.jpg

• Dans l’état actuel de nos connaissances, l’énergie solaire, sous ses différentes formes, est la plus pérenne.

Le développement des recherches pour l’utiliser de façon efficace, dans le respect de la biosphère, doit constituer l’un des axes de recherche prioritaires de nos sociétés. Les travaux pourraient s’appuyer sur un réseau à l’image du GIEC pour les questions climatiques. La mise en place progressive des applications doit pouvoir être conduite en dehors de toute surenchère marchande, par le développement d’un réseau de compétences capable d’assurer une information objective des citoyens. Elle sera pilotée et garantie par les services publics de l’énergie.

  http://www.w3sh.com/wordpress/wp-content/upload/solar-ordinateur-portable.jpg

L’énergie nucléaire représente sans doute encore un fort potentiel d’énergie concentrée, d’abord grâce aux réacteurs de quatrième génération (surgénérateurs à neutrons rapides) et à la fin du siècle, si l’on parvient à domestiquer la fusion.

Elle cumule cependant aussi beaucoup d’inconvénients, du moins tant qu’elle reste tributaire de la fission : risques d’accident très graves, radioactivité des déchets à durée de vie longue à l’échelle de l’humanité, risques croissants de détournement à des fins militaires ou crapuleuses liés à une dissémination mal contrôlée, investissements lourds, applications civiles encore principalement limitées à la production d’électricité avec un certain manque de souplesse. Il paraît souhaitable de poursuivre des travaux de recherche de haut niveau http://www.ecolo.be/img/terresprotch.jpget de maintenir des compétences industrielles fortes sur les applications, sans pour autant promouvoir leur généralisation si l’on ne parvient pas à lever les hypothèques précédentes. De toute façon, ces technologies ne sont envisageables avec un maximum de sécurité que dans le cadre de services publics de l’énergie et impliquent un contrôle international indépendant, qui devrait s’appliquer également dans les pays développés actuels.

 

L’électricité est une forme commode de l’énergie pour l’éclairage, pour animer les machines et les systèmes informatiques ou de communication.

http://blog.idzeo.fr/share/Image/chat_environnement.gifIl faut cependant garder à l’esprit qu’elle ne représente aujourd’hui en France qu’environ le quart de l’énergie dépensée. Certes, cette proportion va croître si le pétrole se raréfie pour la mobilité des hommes et des marchandises. Soulignons aussi que produire de l’électricité à partir d’énergie thermique pour la retransformer ensuite en énergie thermique (chauffage) reste une absurdité en terme de rendement. Une réflexion en profondeur, à l’abri des lobbies économiques, demeure donc indispensable pour optimiser les choix énergétiques en fonction des applications.

 

Quelle intervention de la gauche française et européenne

au sommet de Copenhague ?

Valoriser l’idée du nécessaire dépassement du productivisme capitaliste comme seule véritable solution pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et plus généralement pour la préservation de notre biosphère. Travailler à la transition vers une économie de partage, qui ne serait plus qu’un outil dans un monde plus solidaire capable d’autres finalités que celle de la croissance, fut-elle verte ! En finir avec le dogme du marché via "une concurrence libre et non faussée".

Se conformer strictement aux recommandations du GIEC pour limiter impérativement le réchauffement à 2°C (les pays insulaires se réfèrent aujourd’hui à 1,5°C) au cours du 21ème siècle : réduction globale des émissions de CO2 de 30% à l’horizon 2020 par rapport à 1990. L’engagement d’étape des pays occidentaux doit permettre d’obtenir l’engagement des pays émergents pour une réduction globale de 50% à l’horizon 2050. Envisager de faire mieux si possible, les dernières observations montrant que c’est plutôt le scénario pessimiste qui se profile, en raison notamment de la dynamique des glaces, qui est plus active que prévu et qui n’avait pas été introduite dans les modèles climatiques.

Aider le développement des pays du sud, conformément aux promesses http://us.123rf.com/400wm/400/400/dgm/dgm0804/dgm080400076/2832457.jpgde 50 milliards de dollars de 2004. Aider la mise en place de stratégies et de technologies évitant l’émission de CO2 (évaluée aujourd’hui à au moins 100 milliards de dollars par an pendant dix ans, en plus de l’aide au développement).

Adopter des mesures pour l’accueil et le statut des réfugiés climatiques.

En résumé, remplacer le marché pervers du carbone par des règles de droit. Car l’achat de droits à polluer exonère les riches de produire les efforts nécessaires, alors qu’ils en ont justement les moyens. Et entreprendre l’analyse de tous les effets négatifs du marché, et notamment ceux du marché financier (spéculation).

 

G. ÉVRARD, 31 janv 2010

http://www.journalducameroun.com/images/articles/3/1244120403195.jpg

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 21/05/2010 23:54


-->> hein, pourquoi?
on aimerait bien savoir!!!


SAM ELEON 19/05/2010 19:50


Eh bien voilà des idées concrètes. Pourquoi n'est rien fait ?


mamalilou 16/03/2010 01:30


-->> au minimum oui... :)
bisou


écureuil bleu 13/03/2010 21:14


Ce sont des pistes de réflexion. Bonne soirée et bisous !


Guern' de Bé 13/03/2010 16:31


On ne "sauvera" pas le climat...On sait à peine le prévoir.

C'est très bien ce que dit la "gauche",les Verts le disent depuis bien longtemps, mais je me demande de quelle gauche tu parles...Parce que les socialistes, quand ils étaient au pouvoir, n'ont pas
fait mieux que la droite...


mamalilou 13/03/2010 16:38


je souris
- "On ne "sauvera" pas le climat...On sait à peine le prévoir."
bien vu!

- "la gauche"
il y a les gauches (à tous les sens du terme d'ailleurs...)
et puis surtout il ya des hommes et des femmes de gauche
il ya des hommes et des femmes de droite
comment faire payer aux poliques d'aujourd'hui le fardeau des errances et échecs (parmi les réussites) d'hier...
ça vaut pour tous les camps
je ne crois pas que ce soit une bonne façon d'aborder les véléités de changement
il faut donner sa chance au produit!!!
lol de lol
'la gauche' reprend les propos verts
'la droite' reprend les propos de gauche et s'en sert pour tout et n'importe quoi faire passer...
tout ça c'est terriblement contraint
je ne crois pas m'interdire des réflexions dites "de droite" parce que je serais plutôt nettement anti capitalisme et libéralo constrictor!!!
j'espère bien qu'en tous domaines les politiques sont libres de bon sens, indépendamment des étiquettes et autres attendus de part et d'autres...
et puis à gauche il n'y a pas que le socialisme
les "ismes" moi, ça me chagrine...