Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 04:12

Erol Denec

http://yoga-narbonne.com/archi/namaste.gif

La sagesse est l'idée essentielle de la philosophie. Celle qui lui donne tout son sens. Paradoxalement, c'est sans doute la moins étudiée et la moins comprise. On en a souvent une idée négative, comme si elle était une entrave à la vie heureuse et à la volupté. On la confond souvent avec d'autres notions: vérité, science, prudence, morale, savoir-vivre... La sophia les contient toutes, mais elle les dépasse infiniment. Que signifie l'idée dde sagesse? Extrêmement riche, elle désigne à la fois une pratique, une science, un art et une vertu.

 

Une pratique

 

Dans toutes les traditions, la sagesse est définie comme une certaine pratique, une manière d'être. Elle ne se révèle pas dans le discours mais dans l'action, non dans la pensée mais dans la vie: c'est une capacité à se conduire de la façon la meilleure possible. La question socratique de la bonne conduite de la vie fonde toute la philosophie:

"Notre dialogue ne porte pas sur une bagatelle, mais sur la  manière dont il faut régler notre vie.¹"

La sagesse n'est pas l'application d'une morale, un ensemble de règles, un code de devoirs. C'est une qualité d'être, une puissance intérieure, une force d'âme dont le trait dominant est la sérénité.

"La + expresse marque de la sagesse, dit Montaigne, c'est une réjouissance constante; son état est comme des choses au-dessus de la lune: toujours serein.²"

Le sage n'est pas apathique et indifférent, mais tranquille et confiant. Son assurance en lui-même vient de son autonomie, de sa claire compréhension des choses. Le sage trouve en effet son bonheur en lui-même, dans un équilibre parfait avec le monde, parce qu'il sait faire ce qui est bon pour lui, sans dépendre de personne.

"S'il est un homme qui se suffit à lui-même pour être heureux, c'est bien le sage, écrit Platon. Il est de tous les hommes celui qui a le moins besoin d'autrui¹".

La sagesse n'entraîne pas l'autarcie, la fermeture aux autres. Au contraire. Elle est une puissance d'aimer qui se manifeste par une ouverture au monde, une disponibilité aux autres et une bonté exceptionnelle. Le sage est un homme tout à fait à part des hommes ordinaires parce qu'il comprend mieux ce qui est nécessaire de savoir pour être pleinement heureux en cette vie. Il est maître de soi et de sa vie parce qu'il a résolu pour lui-même la question clé de la philosophie: comment vivre?

Pour Socrate, comme pour Bouddha ou Jésus,

le but n'est pas le savoir

mais le bien vivre.

Il s'agit de se libérer du mal sous toutes ses formes: non seulement de l'ignorance, de l'erreur et de l'illusion, mais aussi et d'abord et surtout de la souffrance, de la maladie, de la misère, de la détresse, de la méchanceté, de la violence, de la haine, de tous ces maux qui entraînent inévitablement notre malheur. Le but du philosophe est bien pratique et non théorique: il s'agit de ne plus souffrir et de ne plus faire souffrir, de devenir bon, de devenir meilleur pour vivre dans les meilleures conditions possibles. Comment vivre, le mieux possible, chacun et tous ensemble? Toute la philosophie cherche à répondre à cette question. La sagesse est "science de vie²", dit Montaigne.

Philosopher, c'est apprendre à vivre.

Et donc, aussi à mourir.

C'est chercher dans la sagesse un remède à nos maux existentiels en se fondant sur un unique principe: la source principale du malheur humain est l'ignorance.

C'est peut-être l'un des seuls enseignements doctrinaux de Socrate, mais il est fondamental: les hommes n'agissent mal que par ignorance:

"Nul n'est méchant volontairement³".

Que veut dire Socrate? Que l'auteur d'un mal ne peut choisir librement de faire le mal qu'il fait. Nul en effet ne peut faire par volonté et selon sa conscience que ce qu'il croit être un bien. Si je peux choisir entre 2 solutions, voler ou respecter, mentir ou dire la vérité, tolérer ou frapper, obéir ou désobéir, je choisirai nécessairement la solution qui me semblera la meilleure. Si volontairement je vole, je mens, je frappe, je désobéis, c'est que je pense qu'il est mieux d'agir ainsi. En quoi je peux me tromper. C'est alors de l'ignorance, non de la méchanceté. Je serai certes coupable de m'être trompé, mais pas responsable puisque je n'aurai pas voulu faire le mal. Et si je sais que je fais le mal lorsque je vole, je mens, je frappe, je désobéis? C'est alors queje fais le mal que je ne veux pas: j'agis sous l'emprise d'une passion, une force intérieur qui me détermine irrésistiblement à agir vers un plaisir, mais qui n'exprime pas ma volonté du bien. C'est alors de l'impuissance, non de la méchanceté. L'auteur d'un mal est donc toujours un irresponsable. Soit il ignore ce qu'est le bien, et il est alors victime de son ignorance, soit il est impuissant à le réaliser, et il est alors esclave de ses passions, victime d'une illusion, envoûté par le charme d'une séduction.

Tous les méchants sont donc des faibles, des êtres à qui manquent une connaissance et une puissance que seul l'homme bon et libre possède. Comprendre cela, c'est pardonner: le méchant est coupable (il est bien cause d'un mal commis), mais il n'est pas responsable (il est sujet d'une impuissance qui l'empêche d'être responsable). En somme, il n'y a pas de "méchant", explique Socrate, car personne ne peut vouloir le mal: il n'y a que des "souffrants". Les méchants sont des irresponsables qui suscitent la compassion, la miséricorde et la générosité du sage.

Tout méchant souffre d'un manque de puissance et de connaissance

qui le rendrait responsable, fort et bon.

Cette puissance et cette connaissance, c'est la sagesse, qu'on peut donc définir ainsi: la force intérieur qui permet de dominer ses passions et d'agir selon la raison pour faire le bien. La thèse de Socrate, qui fonde toute la philosophie est que cette force n'a d'autre source que l'amour et d'autre moyen que la connaissance. Parce qu'il connaît clairement le bien et qu'il sait comment l'accomplir, le sage reste maître de lui-même. Il agit par amour, en accord avec lui-même, dans la philia. Il possède la force d'âme, le courage, la vertu du coeur. Par la sagesse, les passions, les violences, les haines et les tristesses sont vaincues. Cette force d'âme peut s'exprimer de façon héroïque: toujours être juste malgré une injustice subie, être généreux envers ses ennemis, pardonner à ses agresseurs, accueillir sa mort et celle des autres avec une totale sérénité, etc.. Mais elle peut se manifester aussi avec simplicité et humour. A un contradicteur qui, à bout d'arguments, lui asséna un coup de poing, Socrate répondit tranquillement:

"Il est fort ennuyeux de ne pas savoir quand il faut mettre un casque avant de sortir."

Alors qu'on s'étonnait de sa tolérance après qu'un homme lui eut donné un coup de pied Socrate se justifia:

"Eh quoi!? Si c'était un âne qui m'avait donné un coup de pied, irais-je lui faire un procès?"

Le sage reste maître de lui-même, parce qu'il a atteint la liberté intérieure face aux passions. Il est libéré de la colère, de l'envie, du mépris, de l'avidité. Plus ils manquent de sagesse, + les hommes sont soumis à leurs opinions et victimes de leurs passions, + ils sont illusionnés par leurs idées fausses et asservis aux forces intérieures qui les poussent à agir dans l'excès et la violence, contrairement au bien qu'ils désirent par nature.

Voilà ce que désire Socrate de tout son être, le désir ardent qu'il fait naître dans le coeur de jeunes gens enthousiastes comme Alcibiade et Platon: devenir un homme libre, capable de diriger sa vie selon des principes de sagesse. Car la vie ne prend tout son sens que lorsqu'elle s'accomplit sous sa forme excellente, joyeuse et sereine. La sagesse est le sens de la vie parce qu'elle est tout simplement ce par quoi l'homme accomplit son essence vivante. C'est pourquoi la philosophie est davantage une quête de sens que de vérité. Seul le sage vit dans la plénitude du sens, sans manquer de rien, en harmonie avec lui-même et le monde. En accord avec le réel.

La sagesse est ce savoir pratique qui dépasse tous les savoirs particuliers, parce qu'il n'est pas seulement utile à tel ou tel homme comme le sont les savoirs du physicien, du menuisier, du médecin ou du juriste, mais le savoir universel, indispensable à tous les homme en tant qu'ils sont hommes, pour accomplir leur humanité et vivre d'une façon sensée. 

Si elle se révèle dans la pratique, dans une puissance d'agir excellente, la sagesse nécessite pourtant une connaissance intellectuelle de l'ordre d'une science.

à suivre (la science suprême)...

Bruno Giuliani

¹ Platon, La République

² Montaigne, Essais, 1,26, 161

³ Platon, Ménon, et aussi Gorgias et La République

proposé par mamadomi

Partager cet article

Published by mamadomi - dans philosophies
commenter cet article

commentaires

mamalilou 26/03/2014 23:43

-->> héhéhé... un échantillon de sourire tendre et réjoui pour toi
doux bisous

Phène 25/03/2014 17:00

Ah ! La sagesse ! Ah ! Il n'y a que les ignorants pour en parler sans "en avoir un échantillon sur eux*"!... ^^ Bises, Mamalilou

* là c'est Coluche...

M@g 23/03/2014 22:29

Un esprit sain dans un corsage...Biz

mamalilou 26/03/2014 02:54



you made my day!!


puissant bisou à toi



Sonya 23/03/2014 19:24

j'aime cette pensée encadrée
elle est positive
j'espère que tu as eu un ciel clément

pour nous ça va

je te souhaite une belle soirée

bisous de la Martinique

mamalilou 26/03/2014 02:16



ciel de giboulées, la température qui danse la salsa... un vrai printemps quoi


ya pu ka quitte ce logement qui nous mange les bronches...


gros bisous picards et jolie fin de mois à toi Sonya, merci



Mariette 23/03/2014 09:42

merci pour le partage : voici le véritable sens du mot'' SAGE'' qui prend tout son sens....le travail acharné de toute une vie pour y arriver!....et pourtant.... dès l'enfance, on nous disait
d'être sage.....

mamalilou 25/03/2014 02:38



et oui, on n'aura pas manqué de l'entendre!!!


doux bisous sur ce chemin d'asagissement commun...


follement!!!!