Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 18:43

  http://storage.canalblog.com/26/36/630869/65118655.jpg

Almoustapha Tambo, peintre touareg

http://cindyfeedesongles.free.fr/images/bouton%20jaune.gif

Pas de nom

 

IssaNon, frère d'outre-mer 

surtout pas de nom

Je ne suis pas le fils

Du vent et des nuages

Je suis le fils de la fange stériel et rouge

Sables, montagnes et pierres

Je suis le fils de la terre

Maternelle

Silence, oubli, mépris

Je suis l'enfant des douleurs éternelles

Non, frère, je ne suis pas

Je ne suis plus

Le Seigneur du désert

Mais l'esclave

Des horizons nus


Rhissa Rhossey, poète touareg

http://cindyfeedesongles.free.fr/images/bouton%20jaune.gif

Almoustapha Tambo, peintre touareg 

http://cindyfeedesongles.free.fr/images/bouton%20jaune.gif

Une parcelle de l'Esprit de Dieuhttp://cindyfeedesongles.free.fr/images/bouton%20jaune.gif

 

J-Philippe de Tonnac:

Pensez-vous que l'Occident soit à nouveau en situation d'élaborer une vision cosmique?

Théodore Monod:

La Théorie de l'évolution a certainement renforcé, pour une part non négligeable, un certain sentiment de solidarité avec les autres êtres vivants. Comment, dans ces conditions, continuer à brutaliser ceux qui, au même titre que nous, font partie de cette aventure? Il semble difficile de nier en effet que nous sommes le produit d'une nébuleuse primitive, de morceaux d'univers, dont notre sang porte les éléments. Les Anciens avaient intuitivement pressenti ce que la science aujourd'hui vient confirmer: tout ce tient.

 

J-Philippe de Tonnac:

Je vous cite encore: "L'unité du monde vivant est prodigieuse, non seulement en ce qui concerne les noyaux des cellules et la composition de l'ADN mais jusque dans des détails très curieux. Par ex le nombre d'éléments qui compose les flagelles est identique chez tous les êtres vivants, algues, animaux, tissus de toutes sortes." Que sont les flagelles?

Théodore Monod:

Les flagelles sont les propulseurs grâce auxquels les cellules dites flagellées se déplacent. Il se trouve que le nombre d'éléments qui composent ces flagelles est identique chez tous les êtres vivants.

 

J-Philippe de Tonnac:

Cette approche de l'unité à laquelle vous nous invitez, votre expérience du désert vous l'a-t-elle rendue + aiguë, + évidente?

Théodore Monod:

Au désert on perçoit mieux qu'ailleurs cette origine commune des choses. Bien entendu.

"Il y a en chaque descendant d'Adam une parcelle de l'Esprit de Dieu",

disait Tierno Bokar.

Il faudrait élargir la formule pour inclure tous les êtres vivants. Le groupe des crustacés que j'ai étudié présente d'une espèce à l'autre de telles différences qu'on n'imaginait pas, au temps de Cuvier, sans même parler des quantités d'espèces inconnues qu'on découvre chaque année! Et tout cela procède pourtant d'une même origine. C'est prodigieux!

 

La femme est un rayonnement de lumière divine - Rumi

Abd Al Malik Nounouhi

J-Philippe de Tonnac:

L'oeuvre et la pensée d'Albert Schweitzer vous ont influencé, mais vous n'avez pas hésité aussi à puiser à d'autres sources?

Théodore Monod:

J'accueille toute proposition qui me paraît digne d'intérêt et quelle que soit son origine; tout ce qui n'est pas vénéneux en somme. On a bien tort par ex de juger l'islam à partir des faits et gestes des fondamentalistes arabes. Le soufisme, qui en est le coeur vibrant, véhicule quelques-unes des + hautes formes d'expression de la sagesse universelle. Tenez, connaissez-vous cette histoire du soufi qui arrive à la porte du Paradis, tout étonné de se trouver là? "Pourquoi serais-je convié à fouler l'herbe de ce jardin?" se demande-t-il. Il avise le portier auquel il demande de lui dire ce qu'il fait là. Est-il là parce qu'il a beaucoup prié? "Non, ce n'est pas pour cela", répond le portier. Est-il là parce qu'il a beaucoup jeûné? "Mais non, il n'est pas question de ça. - Alors, pourquoi est-ce que je suis là?", insiste le soufi. "Une nuit d'hiver, à Bagdad, il faisait très froid, et tu as recueilli une petite chatte perdue et tu l'as réchauffée dans ton  manteau." L'islam ne se réduit pas à cela mais c'est aussi cela.

http://1.bp.blogspot.com/-fJYB71jicGQ/T2B8DmS3AII/AAAAAAAACOA/oB-NG1Hhb8c/s1600/devichestourneurs.jpg

J-Philippe de Tonnac:

Vous nous parlez souvent de Tierno Bokar...

 

Théodore Monod:

Tierno Bokar vivait à Bandiagara, au coeur du pays des Dogons. Tailleur et brodeur de son état, il avait rejoint la Tidjâniyya, une con frérie soufie très active dans le continent africain. On rapporte que dans le vestibule où se réunissaient ses élèves, un poussin d'hirondelle dégringola un jour de son nid en plein milieu du cours de théologie. Comme personne n'avait réagi, Bokar demanda qu'on lui apporte "ce fils d'autrui". Puis en inspectant le nid d'où le poussin était tombé, il remarqua que celui-ci était endommagé et risquait de laisser choir les autres oisillons qui s'y trouvaient. Grimpé sur un escabeau, il répara donc, avec du fil et une aiguille, devant ses élèves interloqués, le nid d'hirondelles. Puis, au lieu de reprendre son cours il dit (ses paroles sont rapportées dans le livre qu'Amadou Hampâté Bâ lui a consacré):

"Il est nécessaire que je vous parle de la charité, car je suis peiné de voir qu'aucun de vous n'a suffisamment cette vraie bonté du coeur. Et cependant quelle grâce! Si vous aviez un coeur charitable, il vous eût été impossible de continuer à écouter une leçon quand un petit être misérable à tous points de vue nous criait au secours et sollicitait notre pitié."

On retrouve ici quelque chose de la morale de l'histoire soufie que je vous ai racontée. "Eh bien, mes amis, reprend Bokar, en vérité, celui qui apprendrait par coeur toutes les théologies de toutes les confessions, s'il n'a pas de charité dans son coeur, ses connaissances ne seront qu'un bagage sans valeur."

 

J-Philippe de Tonnac:

Votre ami Hampâté Bâ avait-il reçu l'enseignement de Tierno Bokar?

Théodore Monod:

Ils avaient une passion commune pour les chiffres et la valeur numérique des lettres de l'alphabet. Je me souviens avoir vu dans le vestibule de la maison de Bokar à Bandiagara les dessins très particuliers qu'il faisait. Hampâté Bâ était membre de la Tidjâniyya Hamalliyya, branche de la Tidjâniyya fondée par le cheikh Hamallah qui a été exilé en France où il est mort. Hampâté Bâ travaillait à la mairie de Bamako et parce qu'il était hamalliste, il connaissait toutes sortes de difficultés avec l'administration coloniale. C'est de là que je l'ai tiré en obtenant sa mutation à l'Institut français d'Afrique noire que je dirigeais alors. Il a raconté un peu partout que je lui avais sauvé la vie. Je ne crois pas que ce soit vrai.

http://storage.canalblog.com/98/77/630869/65219691_p.jpg

Almoustapha Tambo 

J-Philippe de Tonnac:

Comment l'aviez-vous connu?

Théodore Monod:

Il m'avait écrit. Hampâté Bâ avait quelque chose de la lumière de Tierno Bokar et c'était un grand conteur. L'IFAN n'a été pour lui qu'un marche pied vers l'Unesco et la diplomatie. Parmi tous les écrits qu'il a laissés se trouve le 3ème volume de son autobiographie commencée avec L'enfant peul et Bonjour mon commandant. C'est dans ce 3ème volume qu'il doit parler de notre rencontre et je suis très impatient de le lire.

 

J-Philippe de Tonnac:

Vous vous êtes toujours senti proche de ces gens dont les actes, l'existence même témoigne d'une approche éthique du monde. C'est dans cette direction-là que vous aimeriez que les chrétiens et les gens qui pensent en Occident s'engagent?

Théodore Monod:

Il faudrait déjà s'accorder sur un ensemble de décisions à l'échelle internationale pour empêcher que la planète ne soit entièrement ravagée. Une convention internationale liant tous les Etats qui se partagent le territoire de l'Antarctique stipule qu'on ne pourra pas y toucher pendant 50ans. C'est une mesure de protection utile, mais que se passe-t-il au-delà de ce délai? Il est facile de faire des prévisions...

http://storage.canalblog.com/16/96/630869/65889001.jpg

A.Tambo 

J-Philippe de Tonnac:

Si les individus ne comprennent pas la nécessité de protéger la planète que nous habitons, faut-il s'orienter vers une Déclaration des devoirs de l'être humain et du citoyen qui aient valeur prescriptive?

Théodore Monod:

Pourquoi ne pas essayer?

 

J-Philippe de Tonnac:

Ceux qui n'auraient pas trié correctement leurs poubelles, qui n'auraient pas fait contrôler leur véhicule, qui laisseraient derrière eux les reliefs de leur pique-nique, seraient passibles d'une amende et d'une procédure judiciaire.

Théodore Monod:

Un philosophe américain du nom d'Aldo Leopold se demande même s'il ne faudrait pas envisager un droit de la planète incluant les êtres vivants qu'elle abrite, les océans, les terres émergées, la géologie... Mais ce n'est pas le principal souci des êtres humains et la guerre continue à mobiliser les intelligences.

 

J-Philippe de Tonnac:

Ne peut-on attendre des prochains voyages dans l'espace qu'ils rendent + évidente la nécessité de protéger notre planète?

Théodore Monod:

Pourquoi?

 

J-Philippe de Tonnac:

Si la preuve nous était donnée qu'il existe d'autres formes de vie dans l'univers, nous serions sans doute amenés à repenser notre histoire, à reformuler les termes de la relation entre les espèces, à manifester + de solidarité avec les créatures qui peuplent cette planète face à l'inconnu?

Théodore Monod:

Si l'homme est en mesure de conquérir et de s'installer sur Mars ou Titan, pensez-vous qu'il se comportera autrement qu'il s'est comporté sur la Terre?

 

J-Philippe de Tonnac: 

Prenant un peu de hauteur, l'homme modèlera ses ardeurs destructrices.

Théodore Monod:

Parce qu'il pourra les transporter ailleurs!

 

J-Philippe de Tonnac:

Regardez comment certains problèmes sont envisagés de nos jours à une échelle internationale lorsqu'ils appelaient autrefois des réponses locales et contradictoires. Dans l'histoire de l'humanité, c'est assez nouveau...

Théodore Monod:

Les changements que vous attendez ne sont pas impossibles... mais ils concernent les temps messianiques. Ce n'est pas nous qui les verrons.

J-Philippe de Tonnac: 

Comment réussissez-vous à concilier ce pessimisme teinté d'espérance messianique et ce militantisme teinté de pessimisme?

Théodore Monod:

Je continue à chercher, à essayer de nourrir une foi qui soit crédible. Les gens sont souvent scandalisés lorsqu'on leur dit qu'il faut faire évoluer la foi. Et pourtant il est + que jamais temps de rebâtir une pensée chrétienne.

 

J-Philippe de Tonnac:

Mais pourquoi, encore une fois, ce pessimisme?

Théodore Monod:

Il me semble que l'aventure des primates est mal engagée. Peut-être accepteraient-ils encore de changer d'attitude et je ne désespère pas qu'ils le fassent un jour. il est cependant très difficile de revenir en arrière pour rejoindre ce point de bifurcation où s'est présentée à eux la possibilité d'un choix. Je ne crois pas non plus qu'il existe des raccourcis transversaux qui permettraient de quitter une voie pour une autre.

 

J-Philippe de Tonnac:

A quand remonte cette bifurcation?

Théodore Monod:

Il est difficile de la situer. Sans doute à partit du moment où il y a eu la ville avec son temple, son palais, sa prison, sa banque et son mauvais lieu.

 

J-Philippe de Tonnac:

La science vous fait dire que tout est perdu et la foi que tout est gagné, c'est cela?

Théodore Monod:

Je vous l'ai dit, je tiens beaucoup à l'espérance. C'est une espérance à visée messianique, qui concerne donc la fin du monde.

 

J-Philippe de Tonnac:

Vous vous rendez peut-être compte de ce que l'être humain a déjà exploré, inventé, créé, ordonné qui pourrait, si nous le voulions bien, faire oublier ses mauvais coups, ses échecs, ses brutalités... Höderlin dit que là "où croît le danger croît aussi ce qui sauve"...

Théodore Monod:

Il faudrait beaucoup tout de même pour arriver à orienter autrement cette aventure. Et pendant ce temps le chronomètre nucléaire est en marche: de combien de temps disposons-nous pour désamorcer toutes les bombes que nous avons stockées sur la Terre? Comment influencer les crocodiles qui nous gouvernent?

 

J-Philippe de Tonnac:

Mais pourquoi, encore une fois, ne privilégier que les mauvais côtés? Si nous nous attachions à tout ce que nous avons réussi?

Théodore Monod:  

Nous avons réussi sur un plan matériel, c'est vrai.

 à suivre...

source images

http://cindyfeedesongles.free.fr/images/bouton%20jaune.gif

http://storage.canalblog.com/63/50/630869/71971228.jpgAlmoustapha Tambo

http://cindyfeedesongles.free.fr/images/bouton%20jaune.gif

When there's no turning back,

we should concern ourselves only with the best way of going forward

 

Paulo Coelhohttp://cindyfeedesongles.free.fr/images/bouton%20jaune.gif

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 25/07/2012 18:48

-->> merci à toi Babsy et doux été te souhaite
bisous

babsy 06/07/2012 10:10

Superbe ton article,peintures ,photos tout est beau,merci.Babsy.

Valentine :0056: 05/07/2012 21:41

J'aime beaucoup le poème et tout ce que Théodore Monod dit des soufis. D'ailleurs tout ce qu'il dit est très profond et très vrai.

mamalilou 25/07/2012 18:46



c'est sûr, c'est une pointure....


doux bisous à toi Valentine



Talant en mode soleil 05/07/2012 21:32

Beau poême que celui de ton touareg..et le bleu des yeux de l'enfant..Quel regard extraordinaire..Bisous de fin de journée++

mamalilou 25/07/2012 18:44



bisou extraordinaire pour un beau jour d'été!!! que ça fait du bien d'atteindre les 30°C enfin!



EmilieRD 05/07/2012 17:41

Bon jeudi!

mamalilou 24/07/2012 04:23



très beau mardi à toi tout de soleil je l'espère


bisous