Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 22:02

 

UN TÉMOIGNAGE ÉLOQUENT

 

En claquant la porte du Medef, le Président de l’Association Pour l’Emploi des Cadres (APEC) a fait parler de lui. Sans juger ce fils d’ouvrier passé par l’ENA, Christian Aubin apprécie ci-dessous ce qu’il dévoile de la rapacité du patronat et de sa rencontre avec un monde qui, lui, existe bien, celui des travailleurs.

 

Un monde qui n’existe pas!

 

L’ancien directeur des affaires sociales de la fédération patronale des assurances, Eric Verhjaeghe, représentait le Medef dans divers organismes paritaires, mais il vient de claquer la porte avec fracas. Dans un entretien [1], [2] il accuse la doctrine économique du Medef de mettre en péril la société et la démocratie. Livrant une vue édifiante de la vie intérieure de l’organisation patronale, il conteste en profondeur le capitalisme néo-libéral et dénonce

- l’immobilisme et l’autoritarisme de son fonctionnement,

- le pouvoir de nuisance,

- les gâchis économiques et sociaux résultant de ses choix strictement financiers,

- sans oublier la rapacité des grands patrons.

Âgé de 42 ans, Eric Verhjaeghe précise qu’il est d’une génération qui n’a connu que la crise, qui a vécu dans la nostalgie des Trente Glorieuses. Il constate que dans l’économie de marché, qui reste le seul système économique global, le credo dominant est devenu:

"+ vite on développera ce système, + vite on arrivera à l’essence du marché en concurrence libre et parfaite, + vite on sera prospères et on renouera facilement avec la croissance des Trente Glorieuses. Pendant la décennie 1980, on a fait de la privatisation à tout-va; pendant la décennie 1990, on a abaissé le coût du travail - on a quand même dépassé 1,5 point de PIB en allègements de charges... Le résultat est terrible. En réalité, au bout de 40 ans, non seulement ça ne va pas mieux, mais au contraire, le système est en train de s’autodétruire. Cette crise n’est pas imputable à la rigidité du marché, mais au contraire, à sa flexibilité. Cela oblige à remettre en cause nos vieilles croyances. Collectivement, les élites de ce pays ne peuvent plus continuer à soutenir que les recettes d’avant 2008 vont nous sortir du marasme, elles sont la cause de la crise!… aujourd’hui, la doctrine du Medef est dangereuse parce qu’elle est potentiellement productrice d’un risque systémique. À mes yeux, ce qui ressort de la crise de 2008, c’est que la pérennité de l’économie de marché tient beaucoup + aux salariés qu’à leurs patrons".

Pour lui, le Medef de Laurence Parisot parle

"d’un monde qui n’existe pas: de salariés trop payés, d’un État qui a trop de recettes fiscales"

et dont un certain nombre d’observations économiques

"sont totalement à côté de la plaque".

Il raconte qu’en décembre 2008, au cours d’une réunion sur la protection sociale, les patrons présents se sont livrés à un exercice:

"Ce jour-là, on avait sorti un listing des 500 + grosses retraites “chapeau” de France, et la seule question qui se posait, c’était: qui est dans le top 100? La réalité de la France aujourd’hui, la voilà: d’un côté des salariés qui ont envie que ça marche, et de l’autre, un certain nombre de patrons dont la préoccupation 1ère en temps de crise est de vérifier qu’ils sont mieux payés que les autres. J’appelle ça le syndrome “10 mai 40”: en pleine tourmente, l’obsession de l’état-major est de s’occuper de ses prébendes".

• Sur la dette publique:

"Avant la Révolution, il y a une crise des finances publiques et une crise économique; les élites en profitent et ne veulent surtout pas faire le moindre effort pour enrayer la crise. Aujourd’hui, nous avons un phénomène absolument identique: par ex, mesure-t-on bien que la dette publique c’est de l’épargne garantie pour les très hauts revenus? Lorsque Liliane Bettencourt reçoit un chèque de 30 millions au titre du bouclier fiscal, ce chèque est financé par la dette que Liliane Bettencourt achète sous la forme d’emprunts d’Etat et, du coup, quand on la rembourse, on lui fait un nouveau cadeau. Le bouclier fiscal est un tour de passe-passe qui permet d’accroître le patrimoine des gros revenus en le faisant financer par l’écrasante majorité des citoyens".

• Sur les acquis sociaux, le droit du travail et les “charges” patronales:

"Aujourd’hui, ce sont les salariés qui portent l’essentiel du financement de la protection sociale ... asseoir la sécurité sociale sur le seul travail, cela conduit à faire porter aux salariés un poids exorbitant... Sur le droit du travail, il n’y a aucun débat au sein du Medef: il y a un comportement extrêmement autoritaire que j’ai qualifié, et je persiste, d’immobilisme brejnevien".

• Le discours du patronat, immuable depuis des décennies, c’est:

"il y a trop de charges!",

il est incapable de remettre en cause les tabous de cette pensée unique

"c’est sûr que le Medef n’a aucune intention de le faire. En dehors de sa litanie traditionnelle "soulageons-nous de toutes les charges!", il n’y a pas de pensée".

Et ça marche: 30 milliards/an d’allègements de charges!

• Sur le mythe d'une économie de marché opprimée par l'Etat: 

 "en réalité, l’économie de marché est subventionnée par le contribuable et (il est inadmissible) qu’elle refuse dans le même temps tout contrôle sur les subventions qu’elle reçoit. Je préconise la transparence. On peut reprendre un système simple, prévu par la Déclaration de 1789:

"Tous les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée."

Dès lors qu’on met 1 € public dans une activité,

le citoyen doit avoir le droit de demander des comptes

sur l’utilisation de cet euro".

 

C.Aubin, GR, fév 2011

[1] réalisé par Thomas Lemahieu publié ds L’Humanité du 20/01/2011.

[2] Éric Verhaeghe a annoncé sa démission le jour où sortait son livre intitulé Jusqu’ici tout va bien ! et sous-titré Énarque, membre du Medef, président de l’APEC, je jette l’éponge ! Voir Le Monde du 13/01/2011, p.11.

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 15/11/2012 03:24

-->> ouais peut-être qu'il faut "en passer par là" comme tu dis...
sûrement même
les "petits" que nous sommes avons toujours le pouvoir...
nous pouvons nous organiser et organiser s'il le faut la sous économie y compris alimentaire, et ne pas jouer le jeu de la croissance...et alors... que feront-ils? ôter encore d'avantage de pouvoir
d'achat? comment fliquer les gens s'ils ne rajoutent pas de fonctionnaires pour ce faire?

je te dis que le chat se mord la queue, nous allons un peu galérer, mais en plantant nos légumes, en échangeant tout, le matos, les services, ... en partageant l'éducation des enfants, en refusant
la consommation, on accélèrera l'obligation de procéder autrement,...
quand il n'y aura plus personne à manipuler...
alors ok, on risque d'avoir plus de quoi se faire poser de dents sur pivot, ni se payer de drainage lymphatique, finis les luxueuses dépenses de montures de lunettes sexy, les orgies estivales de
barbecue hypercarné, finis les trajets de voiture à un conducteur par 4x4...
oui bon, et alors...

et pour les autres, ben ça va co-louer ou sous-louer les apparts, aménager le garage en pièce complémentaire pour faire une salle à manger, afin de pouvoir accueillir les jumeaux dans l'ex sàm,
...
certains aménageront les combles, d'autres les caves, on se mettra enfin tous au compost, et on partagera le trop plein de fruits sur les arbres
on glanera, on cueillera, on valorisera le jardin tondu en préférant faire brouter les chèvres au lieu de gaspiller l'élec d'une tondeuse... on collectera enfin les eaux de pluies, on passera aux
toilettes sèches...
bouh, je rêve...
une fois contraints, hein, on finira par s'y mettre... :o))

ouah, quelle aubaine... s'ils savaient...

doux bisous du jardin enchanté de mes nuits!! mdr mdr mdr

Reynald 13/11/2012 01:16

La chose que me gêne le plus , c'est qu'à chaque catastrophe, ce sont les petits qui trinquent le plus fort...
Les industriels allemands étaient plus riche en 18 qu'en 14, et en 45 qu'en 39. Et personne pour leur séquestrer le pognon...

Tu me diras aussi que les couillons qui votent pour leurs exploiteurs ont les mêmes possibilités de s'informer que nous. C'est leur choix d'opter pour les séries télévisées qui font rêver au lieu
de mettre du rêve, de l'utopie dans leur vie.
Triste monde qui a perdu sa capacité de s'émouvoir pour une fleur ou un vrai sentiment.

Mais peut-être faut-il en passer par là pour arriver à un mieux vivre....:-(
J'ai toujours voulu une maison avec de la terre autour, assez de terre pour être autonome. Je me sens privilégié d'avoir cette terre, mais combien n'ont pas cette possibilité.
Putain on a foutu quoi les baby-boomer!!!!!

A vingt ans, je rêvais du matin du grand soir, par la suite, j'ai vu que ça débouche toujours sur une cata et je me disais que réformer le système éviterait cette période de non-droit comme le fut
la période Elzine en Russie; et j'arrive maintenant au constat que le fruit est pourri à coeur par la finance et qu'il faut tout jeter....
Une sorte de retour aux fondamentaux :-)
Bises quelque peu désenchantée, mais ça passera :-)
Reynald

mamalilou 13/11/2012 00:18

-->> héhé, "con" je ne sais pas, mais pansement sur jambe de bois, ça, c'est sûr...

si actuellement comme tu dis "Flamby" s'écrase, c'est parce qu'on le crie haut et fort, surtout!
parce que le quatrième pouvoir prend ce crédo, d'ailleurs, ils ont bien galéré à remotiver l'intérêt du public pour les émissions "intellectuelles", pour recaler de "l'événement politique"... je
n'apprécie pas plus ce type de battage que celui qu'on fait sur les ptites phrases de zemmour, de guéant, ou de marine etc...
mais bon, ça a un mérite, lancer le débat, enfin, quand c'est mené sous forme de débat...

oui le remède est mauvais
oui il tue le malade
mais la vérité, reynald, le malade, c'est qui? c'est pas nous... c'est le capitalisme... mdr mdr mdr
alors laissons faire le chat qui se mord la queue...

question capitaine de pédalo, il m'a toujours semblé que malgré un bon fond, ce personnage n'est qu'un personnage, toujours à choisir des "postures".
c'est là que ça me froisse un peu

mais faut pas se leurrer, dans le cadre de ce système, tant qu'on n'a pas remis en questions les choses essentielles, aucune marionnette ne pourra être un candidat idéal à autre chose qu'au
"changement dans la continuité"...

cela dit, en ce moment, les retricotages de détricotages me rassurent, et limiteront les souffrances
mais les mesures plus audacieuses - pour une gauche en tout cas, me semblent encore trop frileuse
mais il est vrai qu'il est difficile de ne pas soulever des révoltes en france pour chaque effort demandé, y compris aux nantis caliméros qui n'ont décidément "pas de face"...
prêts à se prétendre pigeons, à refuser qu'on les suspecte de "fuite" hors du pays par mesquinerie...

pas facile quand il faut coiffer dans le sens du poil ceux-là même qui causent la perte du pouvoir et de l'équilibre économique et sociale

les entrepreneurs se rengorgent de leur réussite sans partage, mais justement, n'en partage pas les fruits
les petites mains qui leur permettent de s'enrichir détiennent à part entière le pouvoir démocratique, mais ils refusent que ce pouvoir démocratique leur impose les mesures qui conditionnent le
partage et la participation à la prospérité du pays qui permet "liberté, égalité, fraternité, santé, éducation, culture, infrastructure, justice etc..."
ils sont odieux, respectant la france qui les enrichit, et pissant sur la france qui leur demande des comptes de leur confort de vie sans partage...

alors dans ce système de pression, immoral, tu comprends vite, qu'il n'y a pas de "capitaine" de pédalo, mais seulement une marionnette plus ou moins finaude...

patience... patience...
la chine et l'allemagne vieillissent et ne feront pas les malins longtemps... et alors, on cessera de les prendre en modèles et de les prendre en exemple...
les états-unis ont déjà perdu de leur superbe à nos yeux, et c'était pas gagné d'avance,...
patience ... patience...

bisous patients donc... :o))

Reynald 10/11/2012 01:26

Galois est aussi con que l'a été Attali avec ses remèdes absurdes.
Si actuellement Flamby s'écrase dans les sondages, c'est peut-être bien parce qu'il reprend les mêmes crédos que le Malfaisant.

- Le remède tue le malade.
- Pas de raison d'en changer, c'est la preuve qu'il agi.

C'est aussi vrai que pour avoir un vrai changement, Le capitaine de pédalo n'était peut-être pas le candidat idéal...
Bises
Reynald

mamalilou 19/01/2012 20:24

-->> merci pour ce compliment, pour une fois que quelqu'un vante les mérites des phrases longues et fournies! alambiquées même...^_^
je ne vais pas bouder mon plaisir.. :o))
douce soirée à toi