Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 13:49

 

 

http://nsm01.casimages.com/img/2008/12/22/081222050117330822905909.pngLe 1er oct 1944, Rome, Paris, Bruxelles, célébraient toujours et cela depuis des semaines, leur Libération; les troupes alliées piaffaient aux limites de l'Alsace et de la Lorraine, tandis que l'Armée Rouge parvenue aux frontières du Grand Reich, se préparait fiévreusement à envahir la Prusse Orientale et la Pologne. Le même jour, avec une exactitude tout germanique qui prouvait à elle seule combien le Reich millénaire comptait encore de ressources et de pugnacité, la brinquebalante camionnette de la "Régie des allumettes et combustibles du grand Reich allemand", venue de Colmar ou plutôt "Kolmar", s'arrêta devant l'épicerie tenue par mon père et mon oncle. Ils avaient été chargés par l'administration allemande et sous leur entière responsabilité, de la distribution des allumettes à la population, à raison d'à peu près une boîte par semaine et par habitant, écoles, hospices, restaurants, services administratfis recevant double ou triple ration, ce qui faisait un stock trimestriel d'à peu près 50 000 boîtes. A chaque début de trimestre, c'était donc une véritable montagne de paquets que l'on installait dans une petite chambre sise au-dessus du garage attenant à la maison, et dont l'atmosphère et la ventilation convenaient parfaitement à la conservation de ces petites boîtes jaunes décorées d'un aigle allemand triomphant et de l'aimable inscription Haushaltsware. Ces bûchettes nationales-socialistes déjà relativement médiocres en soi, souffraient de +, du rédhibitoire défaut d'un grattoir on ne peut plus fragile, qui s'en allait en charpie après quelques frictions, vous laissant impuissants et désarmés devant des boîtes encore aux ¾ pleines. La débrouillardise alsacienne avait vite trouvé un remède à cet état de chose et chaque ménagère tenait, dissimulée dans un coin de sa cuisine, une boite d'allumettes "du temps français" bien évidemment vide, mais dont le grattoir à toute épreuve venait par sa qualité tricolore en aide à la production déliquescente du nazisme à l'agonie.

Or si, depuis 1940, l'écoulement de cette marchandise, médiocre mais indispensable, s'était toujours fait sans difficulté aucune, il n'en alla pas de même en cette fin de l'an de grâce ou de disgrâce, au choix, de 1944. Dès la fin du mois d'octobre, l'établissement du front sur la crête des Vosges, les incessants mouvements de troupes et en novembre les bombardements et les combats aussi bien incessants qu'omniprésents dans toute la vallée, empêchèrent rapidement la + grande partie de la population de venir s'approvisionner au village, ce qui fit que le 16 décembre, lorsque notre village fut enfin libéré par une offensive commune de la 36è DIUS et des Tirailleurs et Tabors algériens, marocains et tunisiens de la 1ère Armée Française, les ¾ de la provision du trimestre reposaient toujours dans le petit dépôt établi sous notre toit.

smilieDans les jours qui suivirent, le bonheur de la Libération fut un peu terni pour mon père par la prolifération des casques américains des GI comme des casques anglais des goumiers, impatient qu'il était de revoir "son" armée d'avant-guerre, équipée de bottes, houseaux, baudriers et képis. Il ne savait pas encore que "sa chère Armée" de 1939 n'existait plus et avait été remplacée par un peuple de mécaniciens et de chauffeurs aux tenues de combat indistinctes.

Et pourtant, au matin du 25 décembre, alors qu'une vibrante messe de minuit venait d'avoir lieu dans notre église transformée en écumoire et bondée de soldats et de paroissiens transis mais heureux, une "jeep" dans laquelle se pavanait un officier à l'ancienne mode, s'arrêta devant notre maison. Mon père et mon oncle ravis s'avancèrent vers lui et lui ouvrant grands les bras, mon père s'écria:

"Enfin un képi! la France!"

"Non", répondit modestement son interlocuteur:

"Le Fisc!" et il ajouta benoîtement:

"C'est parfois la même chose!"

Mon père stupéfait dit alors en alsacien à mon oncle:

"Ce n'est pas possible! Nous sommes à nouveau français depuis une semaine et nous avons déjà les Polyvalents sur le dos!".

"Eh bien" rétorqua mon oncle, toujours pince sans rire:

"C'est plutôt bon signe! Cela tend à prouver que tout redevient normal!"

Mon père se tourna à nouveau vers le contrôleur à képi et lui dit, les bras levés vers le ciel:

"Mais le magasin est fermé depuis des semaines! Nos dépôts de marchandises sont vides et plus aucun fermier ne peut livrer de fromages! Que diable pouvons-nous bien offrir d'intéressant pour le fisc?".

"Mais vos allumettes Cher Monsieur! tout simplement vos allumettes!" fut la réponse.

"En effet, en France comme en Allemagne, la vente des allumettes est un monopole d'Etat. Votre village redevenant français, vous n'êtes en droit de vendre que des allumette produites par la France et son gouvernement. Celui-ci est encore dans l'incapacité de vous fournir ses propres allumettes, mais il se doit d'interdire dès maintenant la vente de marchandises, non seulement ennemies, mais encore prohibées".http://static.skynetblogs.be/media/96918/dyn001_original_450_441_pjpeg_2599709_b0d31dde8c047009c374e2b09b9c173b.jpg

Mon père stupéfait, répondit:

"Mais si nous n'avons pas d'allumettes françaises et si nous ne pouvons plus vendre les allumettes allemandes, laissez-nous au moins les distribuer à la population; sinon comment les gens feront-ils du feu?"

"Et voilà" soupira l'officier du fisc, "ces Alsaciens n'ont pas changé! A peine sont-ils revenus dans le giron de la mère-patrie qu'ils contestent les lois et pire encore, les règlements, de la République. Non seulement vous n'avez plus le droit de les vendre, mais moins encore de les distribuer, ce qui serait considéré par la justice militaire comme acte de propagande en faveur de l'ennemi!"

Mon père qui voyait comme par un inconcevable maléfice, sa généreuse pensée en faveur de ses concitoyens se transformer par la grâce de l'Administration en une condamnable forfaiture, capitula devant le sort et se contenta dès lors de s'enquérir ce qu'il devait faire du monceau de boîtes qui encombrait toujours la chambre-dépôt.

"Rien de + simple" lui dit son interlocuteur, "je vais mettre les scellés sur la chambre en question qui sera désormais interdite et dans les 6 mois qui viennent, le stock sera saisi et détruit".

Ainsi fut fait, du moins pour la 1ère partie de l'opération car, sur le point de partir et déjà assis dans sa jeep, l'officier conclut, paraissant avoir subitement des remords:

"Si dans un an et un jour personne n'est venu les chercher, vous pourrez considérer que les boîtes vous appartiennent et les utiliser pour votre usage, mais personnel et familial uniquement".

Et, tendant à mon père le récépissé de la confiscation de cette étrange prise de guerre à la vue de la date qu'il venait lui-même de porter sur le papier, il déclara en souriant:

"vous pourrez considérer qu'il s'agit du cadeau de Noël de la République".

Comme il fallait s'y attendre, la République et son administration avaient autre chose à faire que de s'occuper de ce médiocre héritage du IIIè Reich et nul n'entendit plus parler des allumettes qui dormaient dans notre grenier.

http://storage.canalblog.com/81/18/188539/47380991.gif

C'est pourquoi le 26 décembre 1945, en file indienne, mon père, mon oncle, mes cousins et moi-même, montâmes à la petite chambre, close depuis un an, pour faire sauter les scellés et prendre possession de cet étrange présent.

Depuis lors, 55ans ont passé, le monceau de paquets gris a certes sensiblement diminué, mais la famille de temps en temps, comme pour se souvenir de ces temps lointains et mémorables, utilisent encore les boîtes jaunes à l'aigle noir.


G.Foessel

Entrez dans la ronde

http://nsm01.casimages.com/img/2008/11/29/081129054650330822814426.png

http://www.e-mages.eu/im/articles/BB110.jpg

gifs noel

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0
Published by mamadomi - dans Culture en partage
commenter cet article

commentaires

mamalilou 29/12/2012 18:49

-->> bisous qui font chaud au ceur, pour me faire pardonner!

Moqueplet 26/12/2012 10:54

voilà un récite qui fait froid dans le dos.....douce journée

mamalilou 29/12/2012 18:50







tiot 26/12/2012 09:58

salut
je ne savais pas pour les allumettes
bonne fin d'année

mamalilou 30/12/2012 02:38



bisous qui allument le feu de la
mémoire collective!


belle fin d'an 12 à toi aussi, merci tiot



Clo 26/12/2012 09:32

C'est une aventure incroyable !!!!!!
Presqu'un gag......
Bisous défiscalisés

mamalilou 29/12/2012 17:13



yep, un vrai gag!


bisous incalculables, qui se laissent volontiers taxer!!! :o))


très bon passage à l'an 13 en joie!



Joëlle Colomar 26/12/2012 09:10

Voilà une histoire originale pour un noël exceptionnel mais je vois que l'administration n'a pas changé, elle n'a pas d'âme et le mot" humain ", elle ne le connait pas. Ils ont dû avoir bien froid
ces pauvres gens qui n'avaient pas de feu pour se chauffer. Belle journée à toi. Bises. Joëlle

mamalilou 29/12/2012 17:11



l'administration est une grosse
locomotive obsolète, le temps de réfléchir à des changements, on est déjà passé à la vitesse supérieure... 


très belle fin d'an à toi et gros bisous pour tout de suite et pour le passage administratif planétaire à l'an 13!