Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 03:05

Aimer est un mot qu’on utilise très souvent mais dont on ne connaît pas nécessairement le véritable sens. Tout le monde cherche l’amour mais personne ne le trouve de façon permanente. Il y a une quantité de livres sur l’amour, mais, lorsqu’on en discute avec les gens de notre entourage, on réalise que l’amour, comme art véritable, est plutôt méconnu.

Pour la majorité des gens, aimer consiste à porter, avec plaisir et souvent avec passion, son attention sur une personne, un animal ou même un objet, et à retirer de cet acte d’aimer une satisfaction très gratifiante. Les gens sont pourtant conscients que cet amour n’a pas toujours la même saveur et ils en déduisent qu’ils n’ont peut-être pas trouvé le bon sujet ou le bon objet, susceptible d’actualiser leur potentiel d’amour. En résumé, presque tout le monde est convaincu de sa grande capacité à aimer, mais de nombreuses personnes considèrent ne pas avoir eu de chance "en amour".

Une constatation intéressante sur cette question d’aimer, c’est que le sujet ou l’objet qui suscite notre amour n’a pas toujours le même effet bénéfique sur nous; on peut même devenir complètement indifférent à lui. L’amour, vu sous cet angle, serait donc un sentiment non permanent, susceptible d’apparaître ou de disparaître au gré de sa fantaisie et des objets qui le stimulent.

Dans la définition de l’amour que m’ont donnée la plupart des gens que j’ai interrogés, le besoin d’être aimé a aussi une place très importante. Pour certains, aimer sans être aimé en retour est la pire des calamités. Ils se considèrent comme malchanceux parce que le seul être qu’ils aiment ne s’intéresse pas à eux, ne veut donc pas partager leur amour.

http://www.daoine-sidhe.org/pwg/galleries/Wojtek_SIUDMAK/Idylle.jpgLes histoires de "grand amour", pour utiliser une expression courante, sont donc souvent pathétiques et déchirantes, et se terminent presque toujours de façon dramatique. Il n’y a qu’à penser aux héros amoureux: Roméo et Juliette, Tristan et Iseult, Lancelot et Guenièvre, ou même le couple du film Love Story, que vient finalement séparer la mort pathétique de la jeune femme, atteinte de leucémie.

Wojtek Siudmak, idylle

L’amour filial, fraternel ou amical cause moins de remous, mais ces types d’amour ne sont pas pour autant exempts de soubresauts. Pensons, par ex, aux chicanes de famille à la suite d’un décès. Souvent, les rapports humains changent lorsqu’il y a des enjeux pécuniaires. Quand il est question d’héritage, l’amour s’envole parfois aussi vite qu’un oiseau effarouché.

Les grands spécialistes de l’amour ainsi que les livres traitant de la question semblent unanimes pour faire une distinction importante entre "aimer" et "être amoureux". Dans son dernier livre, intitulé Je t’aime, le sociologue Francesco Alberoni décrit très bien tout ce qui entoure la passion amoureuse. Il explique ce qui se passe à l’intérieur d’une personne lorsqu’elle fait l’expérience d’être amoureuse ou, comme on le dit fréquemment, lorsqu’elle "tombe en amour".

L’expression "tomber en amour" (qui est en fait un calque de l’anglais) est plutôt curieuse. Ainsi, sous le mot "tomber", dans le dictionnaire, on renvoie, entre autres, aux verbes suivants: s’affaiblir, diminuer, s’effondrer, descendre, succomber, mourir… Ce ne sont pas là des mots très évocateurs du sentiment ressenti à l’étape que le sociologue Alberoni appelle l’état de l’amour naissant, elle-même précédée de l’étape du choc amoureux. On imagine plutôt l’amour comme un état susceptible de faire grandir la personne amoureuse, de l’élever, de la rendre meilleure et de la faire se sentir plus vivante.

Il semble donc qu’il existe une grande confusion sur la définition de l’amour. L’apprentissage de l’art d’aimer n’est peut-être pas uniquement possible dans les histoires d’amour à l’eau de rose dont on raffole tous, surtout si nous en sommes les héros, mais qui semblent trop souvent se terminer en queue de poisson, en faisant de nous de véritables virtuoses du détachement plutôt que de l’art d’aimer. Ces expériences amoureuses successives, qui nous font douter de notre capacité à aimer, devraient peut-être nous mettre sur la piste de l’amour véritable. Personnellement, j’en suis convaincue. C’est d’ailleurs ce long chemin de Damas qui m’a enfin permis d’entrevoir, avec bonheur, le début d’une perception plus juste de ce qu’est l’amour véritable. Je dis bien le début, car je suis trop consciente du très long chemin qu’il me reste à parcourir pour découvrir pleinement cette réalité grandiose.

L’amour, tout comme la justice et la pureté,

est un idéal tellement élevé pour nous, êtres humains incarnés,

qu’il nous faut travailler avec persévérance et détermination

pour y accéder en toute conscience et, surtout,

pour arriver à l’intégrer tout naturellement

dans notre mode de vie.

Mais qui dit ardu ne dit pas impossible.

De plus, tout investissement fait en ce sens ne peut que favoriser notre progression spirituelle tout en contribuant à notre qualité de vie, tant sur le plan physique que psychologique. Car, il faut bien se l’avouer, les amours difficiles mais nécessaires, entre la passion et la peur du rejet, ne sont pas une sinécure et nous font perdre quelques plumes au passage. Les quelques rides autour de mes yeux, qui ont tant et tant pleuré, à la suite de chagrins d’amour, pourraient vous en dire long à ce sujet.

Comment donc arriver à reconnaître ce qu’est l’amour véritable et à devenir virtuose de l’art d’aimer? Tout simplement en décidant de faire de l’amour l’objet de notre attention et de notre apprentissage plutôt que de rechercher compulsivement des sujets ou des objets à aimer. Cette démarche nous amène donc à considérer la capacité d’aimer comme une faculté à développer, et l’apprentissage de l’art d’aimer véritablement comme la voie d’évolution à privilégier entre toutes.

 

Comme dans l’apprentissage de tout art, pour pouvoir progresser dans celui de l’art d’aimer, il faut des connaissances et il faut le pratiquer. Mais où et comment trouver ces connaissances? Malheureusement, il n’y a pas de réponse facile à cette question. S’il existait un seul endroit, unique et bien précis où se tourner, que de long détours et d’expériences douloureuses seraient évités! Il y a cependant des guides et diverses ressources qui peuvent nous aider à cheminer et à accéder graduellement à la connaissance. Mais, comme dans la pratique de tout art, le plus grand maître ne peut être l’interprète à la place de son élève.

La route n’est donc pas toute tracée et il faut souvent faire des détours contre vents et marées pour accéder au port. Par contre, comme si nous étions sur un bateau, il se trouve toujours quelques phares pour illuminer les nuits les plus obscures. Les écrits sacrés sont quelques-uns de ces phares pouvant nous éclairer en partie. Parfois, aussi, des personnes sont placées sur notre route; si on est réceptif à ces rencontres, on peut en retirer beaucoup. Le best-seller La Prophétie des Andes de James Redfield, explique très bien le phénomène des rencontres qui semblent dues à des coïncidences troublantes. Dans leur recherche de la connaissance, certaines personnes se soumettent à des rites initiatiques avec des grands maîtres. D’autres vont pratiquer assidûment des disciplines exigeant concentration et intériorité, comme certains arts martiaux ou la méditation.

Tous les chemins mènent à Rome, dit-on. Le simple fait de prendre la décision de connaître ce qu’est l’amour véritable et de faire l’apprentissage de l’art d’aimer est un premier pas dans la bonne direction. Quant aux façons de procéder, elles sont multiples. Cependant, elles ne seront en général efficaces que si elles proviennent d’un choix personnel, libre d’influences intéressées. Imaginons, par exemple, que vous décidez de vous rendre auprès du dalaï-lama en espérant trouver la lumière, mais que cette décision ne résulte pas de votre cheminement intérieur mais d’une proposition de voyage de la part d’une amie. Il est peu probable que vous soyez frappé d’une révélation subite, quoique cela arrive parfois. Comme lorsque l’apôtre Paul, jeté en bas de son cheval, a enfin compris où se trouvait la voie du salut.http://www.carmel.asso.fr/sites/carmel.asso.fr/local/cache-vignettes/L224xH224/13.95-ffdad.jpg

Pour ma part, je crois beaucoup aux lectures et aux rencontres, mais surtout à ce que Thérèse de l’Enfant-Jésus appelait "la petite voie". Cette voie, facile d’accès, consiste tout simplement à demander à Dieu, à votre guide ou à la vie de mettre sur votre route toutes les occasions de comprendre et d’apprendre ce qu’est l’amour véritable. Voici une façon de formuler cette demande:

"Je demande à la vie de me faire comprendre le sens de l’amour véritable et de mettre sur mon chemin, au quotidien, gens et événements susceptibles de m’éveiller à cette connaissance. En retour, je m’engage à consacrer l’énergie et la volonté nécessaires pour devenir un virtuose de l’art d’aimer."

Cette petite voie a conduit plus d’un être humain à la connaissance de l’amour. On dit que l’amour véritable est gratuit et universel, donc pas seulement dédié à un être unique duquel on est amoureux, et qu’il ne peut jamais se transformer en haine. On dit aussi qu’il est sollicitude, respect, tolérance, et qu’il fait de son interprète un être parfaitement responsable de ses pensées, de ses paroles et de ses actes. On dit enfin que l’amour véritable amène l’individu non pas à faire ce qu’on attend de lui, mais ce qu’il juge opportun et juste de faire. En ce sens, il n’est jamais complaisant et faible.http://img.over-blog.com/430x305/0/42/83/36/l--amour-interieur.jpg

L’amour véritable a aussi comme effet de conduire celui ou celle qui le pratique à une connaissance de plus en plus grande de tous les plans de la Création et des êtres qui vivent à l’intérieur de ces plans. Il permet ainsi à la personne qui accepte de s’ouvrir à lui de décupler son potentiel créatif parce que, libérée d’attentes précises, elle peut recevoir pleinement l’inspiration pour accomplir et s’accomplir.

génocide 210J’ai le pressentiment que, après m’être investie le temps qu’il faudra dans l’apprentissage de l’art d’aimer, aimer ne sera plus seulement une manière d’agir, mais aussi une manière d’être. Lorsqu’on atteint l’amour véritable, on devient sans doute tout amour soi-même. C’est du moins l’impression que j’ai toujours ressentie en voyant des personnes comme Mère Teresa et Jean Vanier, deux êtres extraordinaires qui semblent avoir trouvé, à travers leurs activités quotidiennes auprès des démunis, le sens véritable de l’amour.

Le chemin est sans doute long, mais il a ceci de bon qu’il est de + en plus lumineux, au fur et à mesure que l’on avance, comme si le jour se levait et qu’il annonçait un temps splendide. Il y a, sur cette route, quelques accidents de parcours, des chutes inévitables et des hésitations, mais jamais de retour en arrière. L’air y est de plus en plus pur et le climat, de plus en plus tempéré. On apprécie mieux le chant des oiseaux et la nature. Le contact avec l’humanité est dégagé d’attentes infantiles et les moments de joie profonde sont d’une rare intensité. Graduellement, on se dépouille de la méfiance et de la peur, pour laisser toute la place à la sensibilité intuitive. Pour rien au monde je ne voudrais faire marche arrière, car cette route, j’en ai la certitude, me permettra enfin d’aimer.

 

M.Morgan

http://breven.free.fr/dotclear/public/main-gauche.1183875780.jpg

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0
Published by mamadomi - dans Amour
commenter cet article

commentaires

mamalilou 01/03/2012 03:50

-->> merci merci pour cette effusion qui me met le coeur en joie
on n'est jamais trop aimant
il faut que je voie ce film, je n'en ai vu que des bribes alléchantes et entendu que tu bien...
doux bisous dans cet amour pur universel

cecyle 26/02/2012 23:33

Un excellent article à aimer à la folie! :)
Je viens de voir le film: Mange, prie, aime...
Avec toi je reste dans le t'aime! ;)
Gros bisous mamadomi, et plein d'amour pour la vie!

mamalilou 24/02/2012 23:57

-->> merci pour ce trésor de partage qui me réchauffe autant que les 17°C que tu m'envoies :o)
gros gros bisous à toi

CARDAMOME 24/02/2012 10:35

nous ne nous sommes jamais dit le mot mais nous nous aimons et nous manquons dès que l'un de nous est absent; nous respectons cette absence et ses motifs nous en tirons partie pour nous réaliser en
l'absence de l'autre et nous nous retrouvons avec toujours autant d'intérêt , de respect et d'amour...depuis 5 ans, malgré ou grâce à toutes les différences mais surement une grande maturité, innée
pour lui, acquise pour moi

je t'envoie un peu des 17° que nous avons aujourd'hui, bzzz

mamalilou 21/02/2012 01:04

-->> j'ai adoré ce commentaire? et je ne lui demande pas son avis!
j'abuse donc de lui comme de toi, que j'aime aussi (j'ai rajouté "aussi"!!, ça fait la différence)
bises s'entendent...