Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175
Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire
pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise
Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne
contre les attaques à l'acide qui chaque année
défigurent + d'une centaine de femmes.
http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175
Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple
c'est ICI, dossier ALUR pour ex
►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale
un moment Ted ici, avec Jill Bolte
hymne à la beauté de la nature ici
à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...
138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"

alerte huiles frelatées, à lire d'urgence
lexique pour les achats de poisson
dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer
Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques
les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation
HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée
les bibliothèques numériques sur Internet
Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI
tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 
scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour
 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!
http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...
http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif
l'origine du  mot  bug
Severn, la voix de nos enfants
 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif
de notre ami Vladimir Vodarevski
ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome
http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif
lettre ouverte d'un gendarme au président
de la république M. Hollande:

Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.
Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:
- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication
- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge
- Respecte la dignité des personnes
- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée
- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi
- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles
http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif
 vous pouvez commenter ici >> page blanche
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 18:19

img134/2949/kitty3ru9.gif

La vie et la mort, Gustav Klimt

klimt1vie-mort.jpg

img134/2949/kitty3ru9.gif

 

Alors qu'en Occident on oppose la vie et la mort, je serais plutôt adepte du point de vue oriental, selon lequel on oppose la mort à la naissance. De même qu'il existe dans notre société de graves difficultés pour aborder la mort, de lourds blocages entravent la naissance. On a parlé de traumatisme de la naissance, comme Otto Rank qui, dans les années vingt, a publié Le Traumatisme de la naissance. La naissance n'est pas forcément synonyme de souffrance ou de troubles, mais plutôt une épreuve, que l'on peut franchir, bien ou mal.

Or, dans un cabinet de thérapie, je vois plus souvent de gens qui ont mal vécu leur naissance. Evoquons donc les difficultés provoquées par une mauvaise expérience à la naissance.

Que ressort-il des témoignages? Le plus souvent, dans les cas de dépression ou d'angoisses récurrentes, le consultant ne comprend pas l'origine de son malaise. A un moment de la thérapie, une oppression se déclare: sentiment de compression, gêne respiratoire, suffocation... Puis les sensations se concentrent sur la tête. Car c'est la tête qui franchit en premier le col utérin. Ce qui se traduit par un sentiment d'avoir un anneau serré autour du crâne, par des migraines. Arrive la phase de l'expulsion qui provoque une impression de danger mortel. La personne suffoque, ou s'étrangle... pense mourir. Beaucoup d'angoisses de mort et d'étouffement sont ainsi liées à la naissance. Les expressions telles que "être enfermé vivant dans un cercueil" ne sont pas anodines et renvoient aux sensations du bébé lors de l'accouchement. Cette angoisse est d'ailleurs fondée: autrefois, il n'était pas exceptionnel que l'enfant meure au moment de l'accouchement.

La vie et la mort, Lena Ghio

Mais chez l'adulte les conséquences de ce moment ne se traduisent pas seulement par une appréhension de la mort: la sortie et l'accueil de l'enfant ont beaucoup d'autres répercussions tardives sur le plan de l'affectivité et des relations avec les autres sur les affections tardives. Enfin, la fessée du bébé pour recueillir son cri, le fait de suspendre l'enfant par les pieds, l'éblouissement du scialytique ont créé beaucoup de réactions corporelles durables.

Comment? Le moment de l'accueil est vécu avec beaucoup de force. Ces premières minutes d'arrivée au monde sont capitales. Il se joue quelque chose de fondamental dont on ne mesure pas assez l'importance. Ce point reste encore largement méconnu et l'idée que l'on puisse revivre sa naissance fait encore sourire nombre de scientifiques! Et cela même dans les milieux psychanalytiques, ce qui est très regrettable. Dans ces moments initiaux, en effet, s'imprime une matrice de la naissance: déterminée par les circonstances de la naissance, elle va s'inscrire aussi bien dans le corps de la personne, dans ces attitudes physiques et sa structure osseuse que dans ses réactions émotionnelles de base (confiance, rage, difficulté, impuissance, désespoir, terreur de la mort, etc....). Intervient également une dimension de tonus, d'énergie, car le bébé participe à sa naissance pour l'expulsion. Or, à ce moment, certains bébés ont une impression d'épuisement, de totale inefficacité. Ce qui entraînera plus tard des sentiments d'impuissance... Cette "empreinte énergétique" déterminera aussi la réaction de l'adulte face à l'épreuve.

La matrice de naissance comporte encore une empreinte mentale, car intervient une activation cérébrale qui favorise l'émergence des premières pensées. Dans l'univers utérin, les différenciations existent peu.

Pour le nouveau-né, la différenciation ressort des expériences contrastées. La notion du temps surgit avec la séquence rythmée des contractions. Se forme aussi la distinction de l'espace où le bébé se trouvait et celui d'arrivée, en particulier les différences de pesanteur et de température.

Ces ébauches de pensée vont contribuer à créer inconsciemment des convictions profondes, selon trois axes principaux: conviction sur soi-même (par ex se trouver fort ou impuissant devant l'adversité),  conviction sur l'autre (qui est un ami ou un ennemi, et cela notamment d'après le rapport du bébé à sa mère), et conviction sur la vie (elle vaut, ou non, la peine d'être vécue). Bien sûr, cette première empreinte se modèlera au fil des années. Mais la loi du psychisme est fondée sur le principe de répétition. C'est pourquoi on a tendance, quand la naissance s'est mal passée, à faire en sorte, involontairement, que cela continue à se passer mal. On "empile" ainsi les expériences négatives.

 

C'est dire combien les conditions de l'accouchement sont primordiales. Ce dernier doit se préparer longtemps à l'avance. Il faut bien connaître les lieux, pouvoir participer à des groupes de parole entre parents...

Je prendrai l'ex de l'anesthésie péridurale au moment de l'accouchement. Elle est très tentante et devenue quasi systématique dans certaines maternités; on ne s'insurge pas assez sur ses conséquences pour la dynamique de l'accouchement, ni sur ses répercussions dans la vie de l'enfant. La femme doit se sentir en harmonie dans ses choix, espérer le meilleur et se préparer à l'imprévu. La préparation est donc fondamentale pour bien vivre son accouchement. Un sentiment de culpabilité peut surgir facilement chez une mère qui pense avoir failli lors de la naissance de son enfant.

Or beaucoup de femmes se rendent compte après coup qu'elles n'ont pas vraiment vécu ce qu'elles avaient envie de vivre. Et l'enfant en a pâti. La naissance est souvent éprouvante, parfois violente, et elle doit s'environner d'une tendresse particulière, ce qui demande une grande attention dans le cas où tout ne se déroule pas comme prévu. Justifié pour des raisons économiques ou de convenances, l'accouchement provoqué me semble une agression. Il ne devrait être réservé qu'à certains cas médicaux déterminés. L'accouchement par césarienne, lui, dépend énormément de la préparation de la mère. Sinon celle-ci peut être catastrophée par une césarienne d'urgence, ce qui risque d'affecter l'enfant et générer chez lui une angoisse, la peur du vide en particulier. L'enfant a besoin du processus de la naissance pour se structurer. Une césarienne bien accompagnée saura restituer à la mère et à l'enfant cette continuité structurante. De même, le décès d'un jumeau à la naissance marque très fortement le bébé qui reste en vie. Il existe vraiment un lien conscient et privilégié entre les jumeaux, qui laisse une trace ambivalente en cas du décès de l'un d'eux. Un mot enfin des naissances prématurées. Dans les unités de soins intensifs spécialisées dans leur accueil, cela fend le coeur de voir ces bébés avec sondes et aiguilles enfoncées dans les chairs, un rictus de souffrance sur le visage. Ils montrent pourtant une grande capacité de résistance, pour rester en vie. Cette volonté se retrouve chez les anciens prématurés, mêlée souvent à une carence de contact affectif. En effet, on a longtemps négligé l'extrême sensibilité des prématurés et leur immense besoin de tendresse.

Les couples ont donc à se responsabiliser et à combattre pour améliorer et à combattre pour améliorer l'accompagnement de la grossesse et de la naissance. De même que l'on accompagne les mourants, il faut accompagner l'enfant durant le processus complexe de sa naissance. Il vit quelque chose de crucial. Comme la femme souffre dans sa chair, elle peut perdre le contact avec son bébé. Il importe alors de rétablir ce contact sensoriel et affectif avec le nouveau-né, afin qu'il sente que sa mère lutte avec lui pour qu'il naisse. Et si certains contacts ne s'établissent pas dans ces premières heures entre la mère et le bébé, la relation mère-enfant en conservera la marque. Une mère qui ne peut pas toucher son enfant au moment de la naissance va garder au moins un regret. Le toucher chez le nourrisson unifie sa sensation http://3.bp.blogspot.com/_HSh0msu45U4/SUlMYNlbZAI/AAAAAAAABCs/UaYNnFIG1J8/s400/bebevomi.jpgcorporelle. Le contact est essentiel, et pour la mère et pour le bébé. Il participe à cette matrice de niassance dont je vous ai parlé: on risque donc de conditionner un être humain pour toute sa vie.

Mais il ne faut pas s'imposer pour autant des gestes que l'on ne ressent pas. Chacun, père et mère, doit pouvoir s'exprimer, choisir ses attitudes, et respecter ses émotions propres envers l'enfant.

 

Dr C. Massin

img134/2949/kitty3ru9.gif

proposé par mamadomi

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> -->> programmé pour, mais pas trop précisément tout de même... :)<br /> doux bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> On est programmé pour mourir un jour...<br /> Le chemin de vie est plus ou moins long<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Souvenirs uniques en tous les cas...<br /> Les plus forts de nos vies de femmes... Dans tous les sens émotionnels et physiques.. big bisous<br /> Dany<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> oui, hein, irrésistible... un questionnement perpétuel, avant, pendant, après...:o)<br /> <br /> <br /> tendres bisous à toi et belle fin de soirée<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> T'chao mama,<br /> Euh Mr Otto Rank il est de combien son Blogrank ?<br /> Moins que le tien j'en suis certain.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> bisou certain, pour un certain regard, bien à toi<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> J'ai eu une césarienne pour chacun de mes enfants et c'est assez traumatisant pour la maman, surtout lorsqu'elle est pratiquée en urgence comme pour mon cadet. Pour le bébé je pense qu'il souffre<br /> moins... Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> oui, ce fut mon cas pour le premier... accouchement très tardif provoqué, et césarienne improvisée... mais en effet, c'est fait pour que l'enfant ne souffre pas, en l'occurrence, c'était un gros<br /> morceau présentation dangereuse par le visage et le cordon autour du cou... il n'était pas question de faire autrement...il n'avait pas lu le manuel de bonne posture avant l'arrivée çui-là!!!<br /> :o)))<br /> <br /> <br /> gros bisous brigitte<br /> <br /> <br /> <br />