Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 16:07

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1004.gif

 

 

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1004.gif

 

Le mythe biblique reprend-il le mythe d'Aristophane et de Platon:

"homme et femme Il les créa"?

Est-il question des 2 faces ou des 2 côtés d'un même être, ou s'agit-il de la relation de 2 êtres entiers et différenciés?

Le Zohar et certains Midrash semblent bien interpréter le texte biblique comme la référence à l'Androgyne primordial:

"Rabhi Chemouel bar Nah'man a dit:

"Lorsque le Saint-Béni-Soit-Il,

a créé le premier Adam,

Il l'a fait "double face"

et l'a scié après pour en faire 2 corps."

On lui objecta:

"Il est pourtant écfrit:

Il prit une de ses côtes?"

Il répondit:

"Il faut lire:

un de ses côtés

ainsi qu'il est écrit

et le côté du Tabernacle...""

Midrash Rabbah, Genèse, VIII

Richard Bello >

"Les rabbins ne choisissent jamais une citation au hasard, commentent Josy Eisenberg et Armand Abécassis. Leur intention est claire: ils ont voulu comparer les 2 côtés de l'androgyne aux 2 côtés du Tabernacle.

L'homme et la femme sont les 2 côtés du Temple. Tout comme le Tabernacle d'abord, puis le Temple étaient le lieu où résidait la présence, divine, Dieu est présent dans l'union de l'homme et de la femme. Un autre Midrash illustre spectaculairement cette conception. Il constate que la différence entre le mot Iych, homme et le mot Ichah, femme, consiste en ce que le 1er possède en + la letttre yod, et le 2nd la lettre . Or, ces 2 lettres ensemble constituent le mot Yah, qui est l'un des noms divins..."

Ainsi, avec le 2, il faut faire de l'Un, parce qu'à l'origine, quand cela "tournait rond", nous étions Un. Lorsque j'aurai retrouvé mon autre moitié, mon autre côté, je serai enfin entier, je serai rond, le temple tiendra debout, je serai dieu, ou demeure de Dieu!

Irina Vitalievna Karkabi

Le mythe est toujours opérant, si on en croit aujourd'hui le nombre de stages qui nous promettent de retrouver notre "âme soeur", une sorte de double de soi-même dont il serait possible de dire que "nous sommes faits l'un pour l'autre".

Le romantisme et de nombreuses chansons ont exalté de telles croyances:

"Mon coeur me l'avait dit: toute âme est soeur d'une âme/Leur destin, tôt ou tard, est de se rencontrer."

Faut-il dire comme Lamartine:

"Mythe stupide et vénéneux de l'âme soeur créée spécialement pour chacun de nous et qu'il suffit de rencontrer pour réaliser sur terre le paradis de l'amour"? 

Est-ce vraiment une illusion de croire que quelque part il existe sur terre un être dont la rencontre comblerait tous nos désirs, en compagnie duquel l'existence ignorerait déceptions, défaillances et conflits?

"Cette illusion sera à l'origine de toutes les autres, écrit Gustave Thibon. Lorsque, avec le temps, on découvrira l'écart, les failles, le manque, à travers les imperfections et "défauts" de l'autre, le raisonnement suivant aura lieu: le (la) partenaire idéal(e) existe, mais pas ici. Ce n'est pas toi, cet être capable de s'ajuster parfaitement à moi -que je vais désormais chercher ailleurs. Je me suis seulement trompé d'adresse.

Ainsi sacrifiera-t-on le couple réel au couple idéal, le partenaire imparfait mais présent au partenaire rêvé."

Irina Vitalievna Karkabi

"Ne plus faire qu'un au lieu de 2": lorsque Héphaïstos, le forgeron, propose aux amants de les fondre ensemble, le récit précise qu'aucun des 2 ne dirait non, si fort serait en nous l'Eros, le désir de l'un. Mais chacun peut pressentir que dans cet "un", l'"autre" risque de disparaître.

N'y aurait-il pas une autre interprétation du texte biblique, + proche sans doute de ce que pressentait Le Prophète de Khalil Gibran:

"Aimez-vous l'un l'autre, mais ne faites pas de l'amour une entrave:

Qu'il soit plutôt une mer mouvante entre les rivages de vos âmes.

Emplissez chacun la coupe de l'autre, mais ne buvez pas à une seule coupe.

Partagez votre pain, mais ne mangez pas de la même miche.[...]

Et tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus:

Car les piliers du temple s'érigent à distance, 

Et le chêne et le cyprès ne croissent pas dans l'ombre l'un de l'autre."

      

C'est dans son Au-delà du principe de plaisir que Freud se réfère au mythe des Androgynes. Selon le récit d'Aristophane, lorsque les 2 moitiés se sont trouvées, leur désir est "satisfait", elle sont obtenu satis, "assez". Comme si le désir tendait vers le non-désir, vers sa propre suppression, et c'est bien là ce que Freud appelle la "pulsion de mort", ou encore le "principe de nirvana", càd "la tendance à maintenir l'appareil psychique à un niveau d'excitation constant et aussi bas que possible... Ainsi le principe de plaisir est au service des instincts de mort".

Roguelio Pinagua Diaz >  

Bien qu'opposé à Freud sur de nombreux points (particulièrement sur la notion de civilisation et de culture), Wilhelm Reich propose lui aussi l'assouvissement ou la suppression de toute tension comme le but ultime de toutes pratiques sexuelles. La notion de décharge y est centrale. Il s'agit de se décharger du poids de notre dualité, retrouver la "pulsion originelle". Le désir est l'ennemi du plaisir, il élargit l'entre-deux, il confirme le manque, il nous rappelle que nous ne sommes pas "un", que nous ne sommes pas des dieux.

Alain Finkielkraut et Pascal Bruckner, dans leur Nouveau désordre amoureux, intègrent bien cette orientation:

"Au fond, le culte de l'orgasme n'a peut-être qu'une fonction: concentrer la seule émotion dans le sexe et libérer les corps de toute désir. [...] La bonne relation sexuelle ne sera rien d'autre que la réparation d'une étrangeté, la domestication, sous tutelle génitale, d'une force indomptée que la décharge totale éliminera. L'amour est un patient travail de soulagement des tensions. L'érotisme est un désordre qu'il faut stabiliser. L'orgasme comme plaisir terminal est la restitution de ce dérèglement à l'ordre établi. Une bonne pulsion est une pulsion morte."

Michel Van Cotthem v

Mais si le but de la relation n'était pas de faire de l'un avec l'autre, de le réduire au même, mais au contraire de le confirmer dans sa différence et de faire de cette différence la condition même d'une alliance?

Comme le rappelle Levinas, particulièrement dans Totalité et infini, l'autre a un visage, c'est ce qui le rend irréductible à soi-même. Un visage est toujours + que la somme des éléments qui le constituent, il y a toujours quelque chose qui m'échappe dans un visage, que je ne peux "saisir" par aucune prise, que celle-ci soit intellectuelle, affective ou sensuelle. 

Si je l'observe sans le réduire à ce que je peux en connaître, alors une ouverture peut se produire dans ma consience et c'est ainsi que Dieu me vient à l'idée; le visage de l'autre reconnu dans son altérité est de l'ordre de l'insaisissable et de l'infini. On comprend mieux alors que "faire connaissance" avec l'autre, c'est faire connaissance avec l'inconnu, c'est faire connaissance avec Dieu. La relation humaine est "à l'image de Dieu" dans ce qu'elle a d'invisible, d'irreprésentable, d'inconnaissable.

La réduire à ses composantes physiologiques ou psychologiques évacue évidemment toute référence au sacré.

Post coïtum, l'animal peut être triste puisque la rencontre des corps était sans visage et sans reconnaissance d'une altérité. A ce propos, il est intéressant de remarquer que dans le texte de la Genèse, YHWH, "l'Être qui est ce qu'Il est", fait défiler devant l'Adam, le glaiseux, tous les animaux, depuis les oiseaux du ciel jusqu'aux bêtes sauvages, et qu'Adam ne trouve parmi tous ces animaux aucune "aide qui puisse se tenir en face de lui" (ezer kenegdo en hébreu).

Certains rabbins précisent que les animaux s'accouplent devant Adam, et qu'il ne trouve pas dans cet accouplement ce qui pourrait être pour lui une relation heureuse et féconde, comme si la sexualité animale, malgré toute sa force et son intensité pulsionnelle, ne pouvait pas faire le bonheur de l'homme.

 

Donc il n'est pas bon que l'homme soit seul, lo tov en hébreu, càd que l'homme ne peut pas être complètement heureux tout seul, qu'il ne peut pas se contenter des leurres de l'altérité, comme Narcisse, comme l'Androgyne mais aussi comme l'animal qui demeure au service des intentions de l'"espèce".

Avant la créatiion de l'homme, "l'Être qui fait être tout ce qui est" semblait trouver bon tout ce qui existe. On connaît le refrain: Il vit que cela était bon et beau"; ce qui est bon pour les plantes, pour les astres et pour les animaux ne l'est peut-être pas pour l'homme.  L'unité du cosmos, des genres et des espèces, n'est peut-être pas la forme d'unité à laquelle il aspire: dissolution, fusion, réintégration, ce n'est pas encore l'Amour, et ainsi le texte continue:

"... je vais lui faire

une aide en face."

      Michal Lukasiewicz >  

L'expression ezer kenegdo signifie tout ensemble: aide en face, aide par rapport, aide contre. La traduction la + littérale est sans doute "aide en face de lui" avec toutes les nuances d'opposition, de confrontation et aussi d'affrontement contenues dans un face-à-face.

Mais c'est aussi dans ce face-à-face qu'on accède à un amour différencié. Il y a 2 visages et non 2 moitiés de visage, il y a 2 altérités, 2 sujets irréductibles qui peuvent "s'incliner l'un devant l'autre" ou se chercher de mauvaises querelles.

C'est dans ce face-à-face, dans ce "visage contre visage", càd aussi dans une Parole et un Souffle partagés, que les 2 "glaiseux"  masculin et féminin accèdent à leur humanité entière, à leur être de sujet parlant et libre; avant ils étaient objets de toutes sortes de nécessités, organiques, pulsionnelles et fonctionnelles.

Michel Van Cotthem v

      

Dans la tradition hébraïque, particulièrement dans les Midrash, on insiste sur le fait qu'un homme qui n'a pas connu de femme ne peut pas être appelé "humain", de même pour la femme. Et les exégètes font remarquer que l'humain masculin avant de rencontrer la femme, l'altérité, s'appelle Adam; après l'avoir encontrée il s'appelle ha-adam (l'adam).

Si, comme les kabbalistes, on compte la valeur nimérique des lettres qui composent ces mots, on obtient pour ha-adam un équivalent numérique du mot mi, qui signifie en hébreu "qui"; alors que pour adamon obtient une valeur numérique qui correspond au mot mah, signifiant "quoi".

Comme l'expliquent Josy Eisenberg et Armand Abécassis, l'homme passe du "quoi" au "qui", càd d'un être objet à un être sujet lorsqu'il réalise la complémentarité homme-femme; lorsqu'il rencontre l'autre, il devient lui-même à travers cette rencontre. On n'est pas "entier" tout seul, c'est cette rencontre, cette relation qui nous fait "qui", sujet, à l'image et à la ressemblance du Sujet premier et principe.

  < Michel Van Cotthem

Le mot "amour" prend alors un autre sens, il n'est plus seulement eros mais "alliance". Alliance entre 2 libertés, entre 2 sujets. On n'est plus dans un registre de complémentarité, l'autre n'est pas là pour combler le manque; ce sont 2 sujets entiers. Dans la relation entre ces 2 libertés se révèle quelque chose du divin ou de l'inconnu.

Ce n'est pas un amour de dépendance, ni un amour de séduction,

c'est une alliance qui porte du fruit.

Le fruit peut être un enfant, mais aussi une oeuvre, un accomplissement, un plaisir...

Au coeur de la relation elle-même, se révèle quelque chose de Dieu: l'Être du Don, cet "Être" qui se révèle comme trinité. Trinité veut dire que Dieu est relation d'amour: ce n'est pas le Un du monisme, ce n'est pas le 2 du dualisme, c'est le Trois, chiffre de l'alliance. De grands monothéistes comme Hallajou < Rûmi disent:

"Dieu est un, comme l'Amour, l'Amant et l'Aimé(e) sont un."

La relation elle-même est un dévoilement du Dieu un et trine: l'Uni-Trinité. Comme le dira l'Evangile de Philippe:

"Le mystère qui unit 2 êtres est grand

sans cette alliance le monde n'existerait pas."

 

Dans la mythologie et la pensée grecques, nous l'avons vu, la séparation de l'homme et de la femme est considérée comme punition.

Dans la mythologie et la pensée hébraïques, cette même séparation est considérée comme une bénédiction, un bienfait du Créateur ("Il vit qu'il n'était pas bon que l'homme soit seul"). Cette différenciation est même l'occasion de "faire connaissance" avec la Source créatrice de tout ce qui vit et respire.

Le but d'une relation n'est pas seulement de récupérer la moitié qui nous manque et d'accéder ainsi à l'individuation ou à sa nature androgyne. La moitié qui recherche son autre moitié ne fait que s'aimer elle-même; il n'y pas d'accès à l'altérité, mais à une sorte de différenciation interne, jugée inopportune et douloureuse. 

Daniela Panebianco >

Dans la tradition hébraïque, comme dans l'Evangile de Philippe, l'Amour est davantage la recherche d'un "entier" vers un autre "entier", il ne naît pas du manque (il n'est pas fils de penia) mais d'un débordement vers l'autre (fils de pléroma, la plénitude).

L'être humain naît mâle ou femelle, il a encore à devenir un homme et une femme, càd une Personne, un Sujet, capable de rencontrer une autre Personne, un autre Sujet dans un Amour libéré du besoin et de la demande, dont l'étreinte consciente et confiante est un écho.

Certains auteurs de la tradition hébraïque font remonter cette rencontre de 2 êtres différenciés sexuellement, mais partageant une même âme ou un même souffle, avant la naissance elle-même, façon métaphysique d'insister sur le fait que nous avons été créés, pour former un couple et que c'est dans cette réalisation que s'épiphanise la Présence (la Chekinah) de YHWH.

      Fiman Prayudi Utama v

Ainsi, dans la tradition hébraïque comme + tard dans la tradition chrétienne (Evangile de Marie, Evangile de Philippe), on ne se sert pas de la relation pour son propre accomplissement, c'est la relation elle-même qui est notre propre accomplissement et révélation d'un troisième terme: l'Amour entre l'Amant et l'Aimée. Source de différenciation autant que d'union, ce "Troisième", la tradition biblique l'appellera Dieu, la tradition évangélique le Pneuma ou Esprit Saint, le Souffle qui unit 2 êtres:

"Ce n'est pas à un coprs, écrit Christian Bobin, que l'on fait l'amour, c'est à un visage, ce n'est pas à un visage que l'on fait l'amour, c'est à la lumière sur ce visage."

 

Catherine Bensaid, Jean-Yves Leloup    

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1004.gif

 

 http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1004.gif

proposé par mamadomi

art. amour n°200

Partager cet article

Repost 0
Published by mamadomi - dans Amour
commenter cet article

commentaires

mamalilou 30/10/2012 03:45

-->> merci à toi Valentine
doux bisous et belle fin de mois de l'étrange!!

Valentine :0056: 29/10/2012 09:53

Je relis l'article et je le trouve sublime... Et sublimement illustré. Bisous Mamalilou.

... 30/10/2012 03:45







écureuil bleu 18/10/2012 22:00

L'amour est un vaste sujet, peut-être le seul d'ailleurs... Bisous

mamalilou 30/10/2012 03:44



héhé, sans doute le
seul vrai... :o))


doux bisous et belle fin de mois à toi



jo 17/10/2012 08:33

Hello bonjour, je n ' ai aimé que la dernière phrase....hihihi , suis hermétique à la phraséologie, suis un primate quoi...plus proche du singe...
un comble pour un condor...hihihi

Amitiés, bisous
condor79

mamalilou 27/10/2012 04:32



héhé... plus proche du singe?...à d'autres!!


c'est très intéressant la phraséologie, accessoirement, quand on tombe dessus, en vrai...


phrases verbales, expressions idiomatiques...etc... c'est très riche... maintenant on peut trouver de la "phraséologie creuse" aussi...


doux bisous pour un condor qui le dispute au primate en toute ambivalence... 



rené 17/10/2012 01:42

Bonjour
Je te souhaite un très bon mercredi
Nos amitiés bises de nous trois
Qing&Sam&René

mamalilou 27/10/2012 04:28



très beau WE à vous trois


bises et amitiés