Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 15:34

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1059.gif

http://sphotos.xx.fbcdn.net/hphotos-prn1/538096_10150880829364296_600319568_n.jpg

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1059.gif

L'argent au centre

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1059.gif

 

 

"A quoi jugeait-on, jusqu'à présent, une société, une civilisation? A ses critères de beauté, de création, de sagesse, d'éthique, de justice, de morale, d'honnêteté... Eh bien, désormais, les valeurs du marché -la rentabilité, le profit, l'efficacité - s'imposent partout et remplacent tout le reste.

Elles s'imposent partout et remplacent tout le reste.

Elles président aux décisions des gouvernements, régissent le fonctionnement des familles, s'imposent à l'école, règnent au sein des medias. L'individu n'est admis à occuper une place dans la société que s'il est apte à produire et à acheter."

Marcos, interviewé par Ignacio Ramonet

in Marcos, la dignité rebelle

http://prospexia.org/wp-content/uploads/2010/11/planete-gouffre.jpgDeux points de vue...

1. Reportage sur une mine d'étain, en Amérique du Sud. Un jeune homme, sur le point de recevoir son diplôme d'ingénieur, guide le journaliste dans les dédales de la mine et se souvient. Lui aussi, étant enfant, avait travaillé dans cette mine, avant de pouvoir faire des études. Il décrit les conditions de travail éprouvantes des mineurs: l'étroitesse et la profondeur des galeries, le manque d'air, les éboulements. L'espérance de vie est limitée, explique-t-il, par les émanations nocives d'arsenic.

Il se rappelle surtout de sa peur, sa peur d'enfant plongé dans le noir, sa peur du silence.

S'il raconte tout cela, ce n'est pas pour lui, mais pour les enfants http://a401.idata.over-blog.com/329x500/1/43/41/24/2011R/2011-S/gal_2277.jpgqui, aujourd'hui encore, piochent au fond des galeries.

L'un de ces enfants s'appelle Abraham. C'est un enfant trouvé, un enfant abandonné par ses géniteurs et recueilli par une famille de mineurs. Comme la plupart des habitants masculins du village, enfants et adultes, il passe ses journées à travailler sous la terre. Il aimerait bien, lui aussi aller à l'école, pour échapper à la mine. C'est d'ailleurs l'objectif de l'association qui diffuse la K7 vidéo: récolter des fonds pour financer la scolarité de ces enfants.

Le film s'arrête là. Des organisations internationales ont subventionné l'achat de machines pour faire le travail à la place des enfants. http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ7oCTOpVOAMwTh2g-U5jKf6O73wc46fE4YU1AXtgBQynZbzRoiDA7evcVi7ACes machines sont entreposées dans un hangar. Le propriétaire ne veut pas les mettre en service, parce que l'électricité nécessaire au fonctionement de ces machines lui coûterait + cher que d'employer des enfants.

 

2. Une jeune femme, hospitalisée pour cause de dépression nerveuse. Elle parle de son inquiétude quant à la durée de son hospitalisation. En effet, http://fliqolet.files.wordpress.com/2012/01/fatigue-woman.jpgses parents ont un commerce de moyenne importance et elle travaille avec eux. Tant qu'elle est hospitalisée, elle ne va pas pouvoir les aider. Or leur commerce est ouvert de 6h à 20h, y compris le dimanche et les jours de fériés. Cela fait beaucoup de travail.

Il y a bien des employés, mais on ne peut pas compter sur eux: l'un vole dans la caisse, l'autre se met sans arrêt en maladie. En + ils comptent leurs heures supp alors qu'elle travaille sans compter. Il lui arrive même de revenir lors de son jour de repos, pour donner un coup de main:

"Quand je n'y suis pas, je m'ennuie... Ca fait 3ans que je n'ai pas pris de vacances."

C'est une affaire qui "tourne très bien", ce qui, d'après elle, leur vaut sûrement la jalousie du voisinage. Son père sort d'une dépression. Sa mère menace régulièrement de se suicider.

"Depuis qu'on a cette affaire, on n'a que des ennuis... on a dû nous jeter un sort."

 

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1059.gif

 

Quelle est la logique sous-jacente à ces 2 histoires?

 

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1059.gif

 

Dans le 1er cas, l'exploitant minier est prêt à sacrifier la santé d'enfants et d'adultes, pourvu que ça lui rapporte. Dans le 2nd cas, des adultes sont prêts à sacrifier leur propre santé pour faire un max de bénéfices. Ce qui organise les comportements, dans un cas comme dans l'autre, c'est une logique de rentabilité. Le destinataire du profit et le degré de sacrifice ne sont pas les mêmes, mais la logique sous-jacente est identique. Ce n'est pas la qualité de la vie ou la santé qui sont mises au centre, mais l'argent, ou plutôt le profit immédiat.

Qu'on ne se méprenne pas: il ne s'agit pas de condamner ici le fait de gagner de l'argent. C'est très pratique d'avoir de l'argent; le problème, c'est lorsque l'argent passe avant la vie. Et le problème n'est pas seulement éthique. Il est aussi économique.

Car l'économie, étymologiquement, désigne l'art d'administrer la maison, de gérer l'environnement selon ses lois (en grec, oikos=maison, nomos=lois). Ne pas tenir compte des lois de la vie, c'est enclencher la bombe à retardement de la faillite.

Il est ainsi aisé de comprendre, par ex, que la ruine des industries baleinières provient de leur mauvaise gestion des populations de cétacés.http://www.reseaucetaces.fr/images/reseaucetaces_fr/B/Dalls%20porpoises%20Japan%20(C)%20Campaign%20Whale_Flickr.jpg En effet, pour avoir une économie florissante, il ne suffit pas de faire des profits énormes en massacrant des dizaines de milliers de baleines/an. Si je tue tous les individus reproducteurs, je ne vais pas faire de bénéfices longtemps:

- d'une part, parce que les cours des produits baleiniers en bourse vont s'effondrer;

- d'autre part, parce que je ne vais plus rien avoir à chasser dans le futur, les baleines étant au bord de l'extinction.

L'industrie baleinière pourrait être encore florissante aujourd'hui, si elle avait été gérée de manière économique; càd en tenant compte des lois de l'environnement, des lois de la vie.

marsouins de dall, abattus et exposés,

chasse japonaise au harpon

De la même manière, un exploitant minier dont les travailleurs, mineurs -dans les 2 sens du terme - meurent jeunes, ou un commerçant que son hyperactivité rend malade, n'en ont pas pour longtemps de faire des bénéfices.

Mettre la rentabilité au centre, sans tenir compte des lois de la vie, est un scandale éthique et une erreur économique. Malheureusement, les 2 ex cités, 3 avec celui de l'industrie baleinière, ne sont pas les seuls à mettre en évidence ce manque d'intelligence. Ils sont, hélas, représentatifs, à des degrés divers, de la plupart des relations commerciales et professionnelles qui régissent le monde aujourd'hui. Notre système économique souffre d'une énorme lacune: basé sur une avidité à court terme, il oublie, la plupart du temps, de tenir compte des lois de la vie.http://www.institutcoppet.org/wp-content/uploads/2011/11/betisier-21.jpg

En ce qui concerne les enfants, la revue Jonas affirme qu'il ya aujourd'hui dans le monde

- 250 millions d'enfants de 5 à 14 ans qui travaillent, dans des conditions souvent dangereuses ou dégradantes;

- 50 millions d'enfants se prostituent;

- 150 millions sont sous-alimentés;

- 100 millions vivent dans rue.

http://www.unesco.org/new/fileadmin/MULTIMEDIA/HQ/ED/temp/10010233_new.jpgQuant à l'exploitation des adultes, ou à la primauté du profit sur la santé, ce ne sont pas les ex qui manquent (installation d'usines multinationales dans les pays où la main-d'oeuvre est bon marché, scandale du sang contaminé, de la vache folle, marées noires à répétition, etc...) pour illustrer le choix délibéré http://cdbd.free.fr/PRESSE/vfolle.gifde notre culture de mettre l'argent au centre, au détriment de la qualité de la vie.

Le domaine de l'agro-alimentaire est sur ce point très inquiétant. La plupart des gens projettent sur ceux qui nous gouvernent et sur ceux qu nous nourrissent l'image d'un parent bienveillant, soucieux de notre santé et de notre bien-être. Il n'en est rien. Les hommes qui détiennent le pouvoir n'ont qu'une idée en tête: leur profit immédiat. Pour la plupart des personnes, ce que j'avance là est inconcevable. Les gens semblent tenir davantage à leurs illusions qu'à percevoir la réalité.

"Mais ce n'est pas posible!" vont-ils vous dire.

"Si c'était vrai, on le saurait! .. On ne laisserait pas faire ça"

A croire que Dachau, Auschwitz et Buchenwald n'ont pas suffi à ébranler leur confiance aveugle.

Dans un ouvrage remarquablement bien documenté, Se nourrir sans faire souffrir, John Robbins montre comment l'industrie agro-alimentaire saccage la planète, affame des peuples, ruine des pays, torture des milliards d'animaux et nous manipule pour nous faire acheter des produits qui nous rendent malades. Tout cela pour le + grand profit de quelques milliardaires.http://img.scoop.it/p3KesBhrt1V8XacK-WAskzl72eJkfbmt4t8yenImKBVaiQDB_Rd1H6kmuBWtceBJ

Les producteurs de lait, de viande et d'oeufs n'ont ainsi qu'un objectif: faire le max de bénéfices, quelles qu'en soient les conséquences sur les animaux d'élevage et sur leur consommateurs. Cet auteur cite en ex Fred C. Haley, Pdt d'une entreprise avicole de 225 000 poules en Géorgie:

"Nous produisons des oeufs dans le seul but de faire de l'argent. Lorsque nous oublions cet objectif, nous oublions le principal."

On ne peut être plus clair!http://www.ecobase21.net/Elevage/PetitsGestesBonnesPratiques/Antibioelevage.jpg

Les animaux des élevages intensifs sont ainsi entassés par milliers dans des hangars insalubres, où ils mourraient en peu de temps s'ils n'étaient gavés d'antibiotiques; les conditions sont telles qu'ils en deviennent cannibales, ce qui justifie des tortures supplémentaires (on coupe le bec des poulets et la queue des cochons). John Robbins constate:

"On a rendu ces créatures sensibles complètement folles par la torture."

La conséquence de ces conditions d'élevage est que ces animaux, destinés à remplir nos assiettes, sont malades:

"Selon un rapport gouvernemental, + de 90% des poulets de la plupart des volées des Etats-Unis sont atteints du cancer des poulets", nous informe l'auteur,

de même que

"+ de 80% de nos porcs souffrent de pneumonie lors de l'abattage."

Mais "que l'animal soit malade leur importe peu, même si la maladie est si grave qu'il est au bord d'en mourir. Du moment qu'il peut être maintenu en vie par des drogues assez longtemps pour être abattu et vendu au consommateur"...

https://encrypted-tbn3.google.com/images?q=tbn:ANd9GcQ6LUkF2cRCFJ8NepyKiOgFnPsq8yPXlJ5lr6jk6WBg6bdbOgl6bAQu'arrive-t-il aux personnes qui absorbent la chair, le lait ou les oeufs de ces animaux? D'après J. Robbins, les études scientifiques convergent pour prouver que + une personne consomme de produits ou de sous-produits animaux provenant de ce type d'élevages, + elle s'expose à des maladies telles que le cancer, les maladies cardio-vasculaires, l'ostéoporose, l'arthrite, le diabète, la sclérose en plaque, l'obésité, l'ulcère, etc... Voilà qui semble très éloigné des régimes prônés par les diététiciens, qui insistent sur l'importance des  protéines, et qui pourrait contrarier les amateurs de viande. En bon Sud-Américain, Rolando Toro Araneda a d'ailleurs fait la remarque suivante:

"Il n'existe, en réalité, aucune preuve scientifique qui établisse une corrélation significative entre la consommation de viande et les maladies mentionnées. Par contre, de nombreuses investigations reconnues démontrent que le régime végétarien pur présente certains risques, parce que les personnes n'incorporent pas les 20 acides aminés et protéines nécessaires à l'organisme humain, qui ne sont présents dans les végétaux qu'en faible proportion. A ce jour, l'unique raison légitime pour ne pas manger de viande est d'ordre mystique et éthique. Le fait de tuer des millions d'animaux pour se nourrir est d'une http://storage.canalblog.com/93/49/208745/9733357.jpgcruauté monstrueuse. Je dirais plutôt quelque chose comme ça: certains chercheurs émettent l'hypothèse que la consommation de viande pourrait, dans certains cas, être préjudiciable pour la santé. Surtout en raison de la contamination par les produits chimiques utilisés pour la conservation de la viande."

On peut penser la même chose que lui avant d'avoir lu le livre de John Robbins... après, on est + prudent. Il faut dire que les Sud-Américains sont culturellement enclins à apprécier la viande. Leurs élevages extensifs fournissent d'ailleurs une viande de bien meilleure qualité que nos  élevages intensifs. Il est clair aussi que les agro-industriels ne tiennent pas à ce que nous prenions connaissance des études qui desservent leurs marchandises. J. Robbins, fils d'agro-industriel, est bien placé pour dénoncer la désinformation qu'ils pratiquent. La question de l'effet de la surconsommation de produits animaux sur la santé reste donc ouverte. Je n'ai personnellement pas les compétences scientifiques pour vérifier par moi-même la pertinence des résultats des études. Je me contente donc de vous faire part de ce que j'ai lu et vous invite à faire des recherches par vous-même afin de vous faire votre propre opinion.

John Robbins, de son côté, est affirmatif:

"Des milliers de recherches rigoureusement documentées démontrent que nos vieilles croyances sur la viande, les produits laitiers et les oeufs sont fausses. En fait, c'est à ces denrées longtemps considérées comme les fondements mêmes d'une alimentation équilibrée qu'on doit l'émergence des cardiopathies, des cancers, de l'ostéoporose et des autres affections de notre temps." 

Lylian Le Goff et Philippe Desbrosses, à propos de l'alimentation agro-industrielle des Français, http://www.charliehebdo.fr/images/puce/1005-puce-CATH.jpgconfirment:

"Notre alimentation est à la fois surabondante et subcarencée. (...) Pour le consommateur, les conséquences d'une telle alimentation sont une fragilisation avec déficiences immunitaires et fatigue chronique, une oxydation de l'organisme avec prédisposition à des maladies cardio-vasculaires, des maladies de surcharges et des cancers."

En matière de santé publique, les scientifiques observent actuellement un fait préoccupant, dû au déversement dans la biosphère de toutes sortes de produits chimiques, dont des antibiotiques: il s'agit de l'émergence de souches bactériennes pathogènes de + en + résistantes, pouvant provoquer des épidémies contre lesquelles nos médicaments sont inefficaces. Utilisés avec parcimonie http://4.bp.blogspot.com/-X6Um8jDkUkI/TZmyQShuAjI/AAAAAAAAAKc/GQOJBSNqKGw/s1600/pesticides.jpget discernement, les antibiotiques peuvent sauver des vies, l'histoire l'a montré de manière indiscutable; répandus aveuglément et massivement dans la biosphère, ils risquent d'avoir l'effet inverse. Les bactéries, en effet, s'adaptent aux antibiotiques qu'elles rencontrent. Comme elles en rencontrent de + en + -d'une part parce que nous en prenons directement, parfois de manière inconsidérée, et d'autre part parce que les antibiotiques donnés aux animaux d'élevage se retrouvent dans leur chair, donc dans nos assiettes, ainsi que dans leurs déjections, donc dans la biosphère - les bactéries deviennent multi-résistantes. Des maladies que l'on pensait oubliées, comme la tuberculose, réapparaissent ainsi, causées par des germes résistants aux traitements médicamenteux classiques...

Les conséquences des élevages intensifs sur l'environnement sont tout aussi désastreuses: pollution par les lisiers, mais surtout déforestation et épuisement des sols agricoles ainsi que des stocks de poissons, pour produire la nourriture de ces milliards d'animaux de boucherie (50% du produit de la pêche mondiale est destiné à nourrir les animaux délevage des Etats-Unis, de même que 80% du soja cultivé). Cette logique est démente au point que des paysans, an Amérique centrale par ex, en arrivent à ne plus pouvoir nourrir leurs enfants parce qu'au lieu de cultiver leur nourriture traditionnelle, ils cultivent du soja qu'ils exportent vers les Etats-Unis pour payer leurs dettes: c'est qu'il faut beaucoup de soja pour produire un hamburger!http://sebsauvage.net/images/smiley_bofbof.gif

 http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2010-04/2010-04-02/article_chaps.jpg

récolte du soja dans une ferme du Brésil

On a calculé que le boeuf ne rend en protéines animales, sous forme de viande, que 6% des protéines végétales qu'il a mangées, sous forme de céréales. Càd qu'élever des boeufs, c'est se payer le luxe de perdre 94% des protéines végétales investies! Que penseriez-vous d'une banque qui vous propose un taux d'intérêt de -94%? Vous investissez €1000, et l'année d'après, quand vous allez chercher votre argent avec les intérêts, vous récoltez $60 et une tonne de fumier! (En acceptant la conversion €/$ comme une métaphore de la conversion protéines végétales/protéines animales...)

Et pendant ce temps, il y a des peuples qui meurent de faim: car "un boeuf offre 12x moins de repas que les céréales qu'il a consommées (...) 55% de la production de protéines végétales dans le monde servent à nourrir le bétail, alors que les céréales et légumineuses constituent une des bases d'une alimentation équilibrée pour l'homme depuis des siècles."

J. Robbins s'indigne:

"Dans ce monde où un enfant meurt de faim toutes les 2sec, soutenir une agriculture visant à satisfaire nos besoins en viande est un crime."

Seulement, voilà: notre culture valorise bien + le boeuf http://haria.wifeo.com/images/la-terre-en-heritage-double.jpgque le soja...

Pour ceux qui penseraient que cette logique du "profit au détriment de la vie" ne concerne que l'industrie agro-almentaire, J-Marie Pelt, dans La Terre en héritage, raconte à quelles pressions insupportables le Pr Carbiener a été soumis, alors qu'il révélait par ses travaux la nocivité des phosphates (contenus dans les lessives) sur les rivières. Pelt cite Carbiener:

"J'ai réalisé, en écrivant mon rapport, qu'il existait en France un réseau de très haut niveau, rassemblant des scientifiques et des fonctionnaires, http://www.oiseaux.net/dossiers/gilbert.blaising/images/pie.bavarde.reho.1.jpgdont le seul but est de faire de la désinformation pour le grand bien des industriels."

J-Marie Pelt conclut alors:

"L'économie mondiale est dominée par la seule logique de l'argent."


Bruno Ribant 

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1059.gif

http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/101675.jpg

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/1couleur/line1059.gif

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 03/07/2012 02:46

-->> lol, c'est pas pour rien qu'on me nomme "mamadomi" (lol, un nom pareil, je me le suis pas donné toute seule, mdr mdr mdr) et plus jeune c'était déjà "tatadomi"...
des conseils en veux-tu en voilà, même quand on ne me les demande pas,...
je vais essayer de faire moins lourd et plus précis la prochaine fois
parce que là, franchement j'aurais pu mettre deux trois liens, quelle fainéante je fais
au moins le lien de cardamome tu le trouves juste au-dessus dans les comms, c'est déjà ça!
bisous doux et belle semaine à toi

cecyle 02/07/2012 22:08

Merci! Je vais me renseigner! Merci pour tes nombreux conseils! Et je mange bien moins de viande que ça par semaine! :)
Gros bisous

Miche 22/06/2012 04:48

Merci pour ce billet qui met en évidence, ces évidences que nous ignorons, ou faisons mine d'ignorer !

mamalilou 03/07/2012 02:43



on a la fâcheuse tendance il est vrai


de fermer les yeux, de tolérer faute de se sentir investi de l'nrj de changer, de transmettre, d'alerter, de faire changer...


qu'au moins nous mettions notre désir et notre attention, que nous sensibilisions toutes les générations...


personne ne dit que ce sera simple, mais le chemin doit-il nécessairement être simple?


le développement durable commence par entretenir et réparer... alors réparons et entretenons, collons aux nécessités vitales au lieu de nous créer des problèmes...



letemps-d 20/06/2012 16:41

Merci pour ton passage chez moi, bonne fin de journée
Bérangère

mamalilou 03/07/2012 02:41



doux bisous à toi Bérangère et délicieux été te souhaite



fanfan 20/06/2012 11:27

CELA FAIT FROID DANS LE DOS ! Les gens ne pensent plus qu'au profit et à amasser de l'argent! Cela s'arrêtera bien un jour ! Pourvu que ce ne soit pas trop tard! Bises

mamalilou 03/07/2012 02:41



ça fait trop longtemps que ça dure, simplement qu'avant on passait pour des alarmistes paranoïaques, alors qu'aujourd'hui, tout ce beau monde ne se cache même plus de procéder ainsi "c'est le
système, on n'y peut rien"...


ouaip, pourvu que ce ne soit pas trop tard et que nous ne soyons pas obliger de vraiment reculer sur nos conforts et donc nos avancées humanistes probablement aussi...


l'enjeu est là, parce que de toutes façons si nous épuisons les ressources, nous savons que la vie sur terre continuera sans nous... et autrement...


bisous