Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 11:21

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/divers/divers023.gif

Les vraies paroles de Jésus

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/divers/divers023.gif

 

 

Que sait-on exactement du Christ? Que disait-il à ses disciples, à ceux qui l'entouraient, à ceux qui l'ont mis à mort? http://3.bp.blogspot.com/-ZoC2H8TI2Es/TV-11F9TErI/AAAAAAAAAZA/m8JefMisUOA/s1600/bapteme_jesus.jpgA quoi ressemblait le Royaume qu'il annonça toute sa vie? Quelles ont été ses relations avec Marie-Madeleine? Avec sa mère Marie? A-t-il vraiment fait des miracles?

Les évangiles nous parlent de Jésus. Mais les évangélistes n'écrivent pas sa vie au sens moderne du terme. Le mot évangile signifie "bonne nouvelle". Cependant, pour les rédacteurs de ces textes qui ont changé l'histoire du monde, la bonne  nouvelle ce n'est pas une idée, c'est quelqu'un. Si vous ouvrez l'évangile selon saint Marc, vous y lisez  "commencement de la bonne nouvelle de Jésus". Les autorités chrétiennes ont retenu 4 évangiles. Trois d'entre eux ont été rédigés dans les années 50 ou 60 de notre ère, au moment où disparaissaient les témoins directs, càd une génération après la mort de Jésus. Qui sont les auteurs? Ce sont Marc, Matthieu et Luc. Il est utile de mieux les connaître pour cerner ce qu'ont été les "vraies paroles de Jésus".

Marc était secrétaire de l'apôtre Pierre. Matthieu, percepteur converti, écrivait pour un milieu juif + traditionnel. Luc était médecin et secrétaire de Paul. Disciple juif de Jésus, Paul n'avait cependant pas connu le Christ de son vivant. Luc est très marqué par la culture grecque. D'ailleurs, alors que la Thora fut écrite en hébreu, à l'exception de ses livres les + récents, tout le Nouveau Testament fut écrit en grec, langue commune de l'Empire romain.

Ces 3 évangiles sont appelés "synoptiques" parce qu'on peut les présenter en 3 colonnes parallèles (synopse veut dire colonne en grec). On y distingue tout de suite un plan en 4 parties:

- 1ère partie: le prophète Jean-Baptiste baptise Jésus;

- 2ème partie: L'action de Jésus en Galilée;

- 3ème partie: La mort de Jésus à Jérusalem;

- 4ème partie: La mort de Jésus et sa résurrection.

Il est évident qu'il ne s'agit pas d'un plan chronologique. Par ex, d'après ce plan, on a l'impression que Jésus est allé à Jérusalem une seule fois, ce qui est faux.

Mais il y a un 4ème évangile. Celui-ci a été rédigé vers la fin du siècle par un jeune disciple de Jésus, devenu très vieux, l'apôtre Jean. Par Jean, nous savons que Jésus allait à Jérusalem assez souvent. Les évangélistes n'ent parlent pas. Ce ne sont pas des historiens: cela ne les intéresse absolument pas de savoir combien de fois Jésus est allé à Jérusalem. Ce qu'ils veulent montrer, c'est que Jésus a joué son destin dans la cité sainte. Car, il faut le reconnaître, ces évangiles synoptiques sont des catéchismes. Des actes de foi. De propagande aussi.

Cela ne signifie pas qu'il n'y ait pas de vérité derrière: mais le souci des rédacteurs était religieux, pas historique.

L'évangile de Jean, au contraire,

est la méditation d'un vieil homme

qui se remémore l'éblouissement d'une rencontre de jeunesse avec Jésus.

Il y a d'autres livres dans le Nouveau Testament.

◘ "Les Actes des Apotres" sont le récit des voyages missionnaires de Paul par son secrétaire. A l'origine, l'évangile de Luc et les Actes ne faisaient qu'un seul livre. On les a séparés ensuite pour les besoins de la prédication.

◘ Il y a aussi des lettres; les + nombreuses et les + anciennes sont celles que Paul adresse à ses disciples. Paul est un converti mais contemporain de Jésus, même s'il ne l'a jamais rencontré. Il est très proche des témoins directs.

◘ Les lettres des apôtres, Pierre ou Jean,

◘ et même un livre du genre apocalyptique (attribué à Jean) sont également riches d'enseignements.

Le portrait que tous ces textes nous tracent de Jésus correspond bien à la vérité historique dehttp://1.bp.blogspot.com/_reeZDT4YHIo/Rn9DCecyEBI/AAAAAAAAACk/3H4ktTA6YmQ/s400/Jesus_Brother.jpg l'homme Jésus. Mais il faut savoir les lire et même parfois, les décrypter. Il est devenu aujourd'hui scientifiquement impossible de nier l'existence du Christ, ou même de nier que le portrait tracé de lui soit fidèle. Mais on peut refuser l'interprétation que l'Eglise primitive fit de cette existence-là. Pour les rédacteurs de ces textes, Jésus n'est pas seulement un homme du passé: c'est le Seigneur toujours vivant, "ressuscité". "Un certain Jésus qui est mort et que Paul affirme être toujours en vie", constate un fonctionnaire romain (Actes des Apôtres 25,19).

 

Au-delà de Jésus il y a son époque, l'univers dans lequel il a évolué et où il est mort. Trois milieux apparaissent lorsqu'on lit le Nouveau Testament.

• D'abord, le milieu juif de la Palestine où vécut Jésus.

La Palestine, il y a 20 siècles, était une petite partie du grand Empire romain, soumise depuis peu.

Rome y régnait par l'intermédiaire des rois locaux, les Hérodiens, mal acceptés par la population, car ils n'étaient pas vraiment juifs.

Cependant, Rome exerçait son autorité directe sur une partie de la Palestine, en particulier la capitale, Jérusalem.

Un gouverneur résidait sur la côte, à Césarée, et venait à Jérusalem pour les fêtes. Du temps de Jésus, il s'appelait Pontius Pilatus. Ponce Pilate. Il avait une légion à sa disposition.

Les Juifs formaient alors un milieu complexe, une nation fière de sa foi, assez indisciplinée.

◘ Il y avait des "collaborateurs" que Rome utilisait, des riches en général + ou - corrompus, et parmi eux les "publicains". Grands soutiens de Rome, ceux-ci levaient l'impôt pour le compte de l'Empire sans oublier d'en mettre une partie dans leurs poches.

◘ Des sectes dites illuministes (comme celle des esséniens que nous ont révélée à Qumran les fameux manuscrits de la mer Morte et qui était l'une des + influentes) proliféraient.

◘ Il y avait des sages qui interprétaient la loi juive et jouissaient d'une grande autorité sur le peuple, "les scribes et les pharisiens".

◘ Et il ne faudrait pas oublier ceux qui résistaient à l'Empire. Appelés "zélotes" ou "sicaires", ils ne cessaient de perpétrer des coups de main contre les Romains.

Apparaît aussi, derrière le Nouveau Testament, le milieu juif de la "dispersion"

...car il faut savoir que déjà, en ce temps-là, Israël existait largement hors de ses frontières. Le pays avait été, jadis, éclaté de force par les rois assyriens puis chaldéens.

Les Perses avaient ensuite autorisé les Juifs à revenir à Jérusalem. Mais beaucoup d'entre eux avaient profité de la paix romaine pour s'expatrier dans l'Empire. Ils ne venaient à Jérusalem qu'un pèlerinage (comme les musulmans à La Mecque).

Paul était ainsi un Juif de la diaspora puisqu'il vivait en Anatolie, à Tarse, et avait hérité de son père la citoyenneté romaine.

En l'an 70 de notre ère, pour réprimer une révolte juive en Palestine, les Romains détruisirent la ville sainte et en chassèrent les habitants. La dispersion devint alors presque totale.

Ces Juifs contraints à l'exil vivaient autour de leurs rabbins et de leurs synagogues. Mais, immergés dans le monde gréco-romain, ils avaient une mentalité très ouverte. Ils jouèrent un rôle essentiel dans la naissance du christianisme dont il ne faut pas négliger qu'il n'était, à l'origine, qu'une secte juive parmi d'autres, née en Palestine. Quand Paul arrivait quelque part, il commençait toujours par s'adresser à la communauté juive du lieu, comme on le constate dans les Actes des Apôtres.

Le judaïsme du temps de Jésus, qu'il soit vécu en Palestine ou dans la diaspora, repose sur 2 institutions qui jouent un grand rôle dans l'histoire du Christ et que l'on retrouve souvent dans ses paroles:

Le temple et les synagogues.


• Le Temple de Jérusalem était le lieu de l'Alliance avec Dieu où se célébraient, et là seulement, des sacrifices d'animaux. Le Temple avait sa caste de prêtres, les "lévites", et ses grands prêtres.

• La synagogue avait une autre fonction: la communauté s'y rassemblait pour prier, parce que Jérusalem et son Temple étaient trop éloignés. Là il n'y avait pas de clergé. Les rabbins n'étaient que des hommes savants et pieux, souvent des pharisiens. C'est la seule insitution qui survivra à la destruction du Temple par les Romains en 70.

Jésus n'était pas un Juif de la diaspora, c'était un Juif de Palestine. Il ne quitta jamais cette sorte de Provence proche-orientale entre son lac chéri de Tibériade et la mer Méditerranée, si ce n'est pour de fugitifs voyages au Liban. Il adorait les paysages de son pays.

Comment le situer? C'était un rabbin, fils d'artisans de Galilée, proche des pharisiens, bien qu'il en dénonce souvent les faiblesses. Il se sentit investi d'une mission de prophète, et peut-être même d'une mission messianique. Le titre de Christ veut dire "consacré", celui qui a été "oint" d'une contion d'huile, comme les rois d'Israël. Christ, ce titre messianique deviendra comme le nom de famille de Jésus, "Jésus Christ", et donnera naissance au nom générique de ceux qui croienthttp://2.bp.blogspot.com/_KmatMPXOYc8/S3VhFUVNVmI/AAAAAAAAAH4/3yQuMokYa10/s320/asian-jesus_sm.jpg en lui: "chrétiens". Ce titre évoque le royaume d'Israël du passé. Jésus, nous le verrons, parlera souvent du Royaume mais dans un sens nouveau. D'où les titres réservés au Messie qu'il revendiqua, dont celui de Christ ou de "Fils de l'homme".

Jésus groupait autour de lui quelques centaines de sympathisants dont les "douze", ses compagnons désignés - en souvenir des douze tribus d'Israël. N'étant pas le moins du monde sectaire, il s'adressait à tous, même aux occupants romains.

Mais il n'y a pas que le milieu judaïque qui apparaisse à une lecture attentive du Nouveau Testament. On distingue aussi le milieu des communautés de la primitive Eglise chrétienne. Quand on lit les Ecritures, l'action se déroule à 2 niveaux.

- Il y a d'abord celui de l'époque de Jésus

- et ensuite celui de l'histoire + tardive des communautés chrétiennes où s'élaborèrent les textes.

C'est facile à comprendre: une vie de Napoléon écrite à la fin du XIXè s. nous renseigne sur 2 choses, d'abord sur Napoléon et son époque au début du même siècle, puis, en arrière-plan, sur l'auteur de la biographie et son époque à lui. Le savant (l'éxégète) qui lit ainsi un texte voit toujours les 2 niveaux. Il voit l'histoire racontée, mais il tient compte des influences qui se sont exercées sur l'auteur qui la raconte. Quand on lit le texte chrétien, on voit Jésus à travers les communautés chrétiennes de la 2nde moitié du Ier s. de notre ère.

Nous touchons là le problème crucial: est-ce que nous rencontrons dans les évangiles les paroles mêmes du Christ? (on trouve des paroles du Christ ailleurs que dans les évangiles, dispersées dans le Nouveau Tetament, explicitement référencées ou pas.)

...http://www.live2times.com/imgupload/event/10703/260710213109/normal/conference-de-presse-clandestine-de-francis-jeansonjeanson-.jpg

Dans La Foi d'un incroyant, Francis Jeanson dit que "la personnalité du christ est attestée par la qualité des paroles qui lui sont attribuées". Mais quelles sont ces paroles qui bouleversent les hommes depuis deux mille ans? (...)

 

J.-Claude Barreau

http://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/divers/divers023.gifhttp://soleilimg1.free.fr/gifs/lignes/divers/divers023.gifproposé par mamadomi

rééd° du 18 09 11

Partager cet article

Repost 0
Published by mamadomi - dans Culture en partage
commenter cet article

commentaires

mamalilou 16/05/2012 01:36

-->> eh oui, tu mets le doigt dessus, l'important n'était pas tant les faits...
merci pour ce commentaire consistant
doux bisous et belle nuit à toi

condor79 05/05/2012 19:01

Hello bonjour ,bravo pour cet article bien documenté. Au sujet de l' Évangile de Jean on peut se demander pourquoi une écriture si tardive ? La réponse se trouve dans les Actes des Apôtres :
lorsque Pierre demanda à Jésus ce que deviendrait Jean qui les suivait ( il était probablement le plus jeune ) sa réponse fût :
" S' il me plait qu' il demeure jusqu'à mon retour , que t' importe ? "
Et le bruit couru que ce disciple ne mourrait point....et que la fin du monde était donc proche....

Funeste interprétation qui expliquerait qu' il n' y a pas d' autres écrits du premier siècle , dommage.
Pourquoi écrire si la fin des temps est proche...La conservation de la mémoire des faits n' était pas la priorité des Apôtres ...Jusqu'à leur disparition puis d' autres prirent le relais et le
rédacteur de l' Évangile de Jean n' est probablement pas l' Apôtre Jean...Mort très vieux dans l'île de Patmos...mais un de ses disciples.
Amitiés
condor79

Valentine :0056: 02/05/2012 11:06

Bel article ; mais si je lis facilement la première partie (sur les évangiles) il arrive un moment où je bloque parce que ça change de sujet ("son époque"), c'est trop long (j'aime pas l'histoire
:()... et à la fin, plus de conclusion mais un point d'interrogation... Alors ?? pourtant pour moi tout était dit avec l'évangile de Jean.

mamalilou 16/05/2012 01:32



ah l'histoire...


oui tout le monde ne se contente pas de savourer contempler, absorber... un choix de traduction


c'est parfois pénible de revenir sur ce qu'on tient pour acquis et d'envisager d'autres questionnements, surtout si la traduction comme l'interprétation n'ont pas la même fluidité...


et pourtant, c'est utile... formateur, ne serait-ce que parce qu'il toujours préférable de chasser toute forme de conditionnement de pensée, et de rester éveillé...


gros bisous tendres



:0091: :0010: :0085: 29/04/2012 14:36

ne connaissais pas ce monsieur

Jean-Claude Barreau, écrivain et inspecteur général de l'Éducation Nationale, ancien prêtre défroqué......

mamalilou 14/05/2012 23:45



on peut résumer, mais, ...


de chaque expérience de vie, de chaque chemin, de chaque action naît une conscience plus éveillée, et qui parfois porte de bons fruits


ainsi Jules Ferry pétri de racisme et de sentiment de supériorité de sa race, nous aura légué quelques pépites quand même... et non des moindres...



talant en mode parisienne 29/04/2012 14:19

Oui , en effet que sait-on réellement du Christ ? on n'y était pas..reste sa propre foi, sa culture selon la transmission de chaque " doctrine" ,..et le reste... selon chacun.Bon Dimanche chère
Mamadomi

mamalilou 14/05/2012 23:43



nous n'y étions pas... enfin, je n'en suis même pas sûre... certains d'entre nous sont vraiment très très vieux... héhé...


quant aux institutions, doctrines et autres ritualismes... brrrrrr ... quelle perte d'nrj, quel gâchis...


doux bisous dans la foi en la vie, et ses incarnations... :o))