Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 21:20

 

Il était une fois une petite grenouillette qui découvrit à son réveil, un matin de printemps que les draps de son lit étaient tachés par le sang qui coulait d'entre ses cuisses. De gros sanglots montèrent dans sa gorge, car elle sentait bien que c'était toute son enfance qui coulait là, telle une hémorragie de vie. Oui, une vie simple, joyeuse, légère qui, lui semblait-il, ne reviendrait plus. elle serra les dents, durcit son dos, sentit ses poings se fermer et décida dans sa tête, car c'était une peite grenouille très volontaire:

"Moi, je ne serai pas comme les autres! Moi, je ne serai pas comme les autres! Moi, je ne serai pas comme ma mère avec tous ces hommes qui tournent autour d'elle..."

Elle voulait dire par là qu'elle supportait mal tous les mâles qui courtisaient sa mère depuis qu'elle était veuve.

Aussitôt elle décida de cacher les draps tachés de sang, elle s'essuya, se lava et descendit déjeuner comme si rien d'important ne s'était passé.

Et pendant 3 mois, chaque fois que son sang coulait, comme c'est normal, comme c'est la règle chez les petites grenouilles qui commencent à devenir des femmes grenouilles, elle cachait, déchirait ses culottes, les jetait même afin que personne, surtout pas sa mère, vraiment personne, ne puisse savoir qu'elle était réglée.

Elle devenait de + en + taciturne, ne parlait plus, ne répondait plus aux questions, restait des heures entières devant la télé, rejetait toutes les tentatives de son entourage pour dialoguer, échanger ou partager.

Mais, un jour, sa mère découvrit, au fond d'un placard, une dizaine de culottes souillées, moisies, raides comme du carton, tellement le sang avait séché dessus. 

Et bien sûr elle interrogea sa grenouillette:

- Alors ton sang s'est mis à couler, tu es réglée, cela fait longtemps que ça a commencé? tu sais, ce n'est pas grave, c'est normal, tu vas perdre un peu de sang tous les mois... cela veut dire que tu es comme moi, une grenouille!

Ah! surtout les mots qu'il n'aurait pas fallu prononcer!

Vous savez comme moi que beaucoup de parents posent des questions auxquelles ils donnent eux-mêmes des réponses.

Et la petite grenouille de répondre les dents serrées:

- Non, non pas du tout, ce n'est pas moi!

- Mais enfin ce sont tes culottes, je les connais bien, c'est bien toi qui les as portées!

- Non, non, je ne sais pas de quoi tu veux parler. De toute façon tu m'accuses toujours... tu ne comprends jamais rien!

Et tout son visage se fermait, son front se butait, son regard partait loin, loin.

La maman grenouille fut choquée de ce comportement, mais elle vit bien qu'il était inutile d'insister. Car, après plusieurs tentatives de ce genre, sa petite fille, sa grande fille, devrais-je dire, se mettait en colère, criait, pleurait, fuyait dans la rue et ne rentrait que le soir, tard.

La maman avait beaucoup de colère en elle, car pour l'instant elle ne voyait que de la mauvaise foi chez sa fille.

- Enfin je ne comprends pas pourquoi tu persistes à nier l'évidence! C'est pas un drame de devenir pubère! Aujourd'hui lesrègles, c'est plus facile à vivre que de mon temps. Les parents ne nous prévenaient pas. On avait des trucs impossibles, des serviettes épaisses comme des draps de lit, on cachait tout ça, on n'en parlait pas. On ne pouvait même pas se baigner (ce qui pour une grenouille est un comble), on attendait que ça passe... on en parlait en cachette avec des copines...

Bien sûr, cette mère, comme toutes les mamans aimantes, se posait des questions, s'interrogeait:

"Mais qu'est-ce qui se passe dans la tête de mon enfant pour qu'elle refuse ainsi sa féminité et nie la réalité de son corps?"

Ce qu'il faut savoir, pour essayer d'en comprendre un peu +, c'est qu'un pays des grenouilles les enfants ont un imaginaire très développé, dans lequel circulent des images, des impressions, des peurs, des désirs, des rêves et également des vieux souvenirs, des séquelles de malentendus... Tout cela fait un mélange explosif au possible. L'arrivée normale des règles, tout ce sang qui coule durant quelques jours, c'est comme un détonateur. Il y avait aussi tout ce que cette petite grenouillette ne pouvait pas dire et qui l'angoissait depuis longtemps.

Elle avait bien vu ces derniers mois le regard des garçons grenouilles changer et même celui des hommes quand leurs yeux se posaient sur son corps.

Si grandir c'était ça, devenir un objet de désir, si devenir femme, c'était laisser toucher son corps, comme elle le voyait très souvent autour d'elle!

"Non, non, pas moi!"

 

Je ne sais comment cette petite grenouille acceptera les modifications qui se produisent en elle. Je ne sais si elle arrivera à accepter le grand remue-ménage qui se produit dans son sexe tous les mois.

Ce que j'imagine, c'est qu'il lui sera difficile de régler tout cela avec sa mère, car il semble y avoir des enjeux qui échappent souvent aux + proches. Peu-être pourra-t-elle prendre le risque d'en parler avec une femme, une amie.

Il y a tant de choses sensibles, délicates, fragiles à respecter dans le corps d'une petite grenouille qui grandit, qui penser peut-être que devenir + grande, c'est vieillir, c'est faire un pas de + vers la mort. Et cela d'autant plus qu'elle voit bien autour d'elle sa grand-mère, des personnes âgées, tomber malades ou mourir.

En écoutant ce petit conte, il me semble qu'elle devrait aussi entendre l'essentiel, ce que signifie perdre son sang tous les mois. Pour accepter de devenir la femme grenouille qui s'éveille en elle.

Si grandir, c'est quitter le monde de l'enfance, devenir adulte, c'est entrer dans l'imprévisible de l'avenir.

 

J. Salomé

 proposé par mamadomi

rééd° du 26 02 13

Partager cet article

commentaires

mamalilou 09/03/2013 04:42

-->> s'adapater est un point clé de la survie, tous points de vue, c'est sûr...
doux bisous à adpater à ta guise!!

witney 02/03/2013 21:14

l'imprevisible n'est pas tjs facile à gérer...il faut savoir s"adapter par exemple, bonne soirée

mamalilou 08/03/2013 16:04







Valentine :0056: 27/02/2013 19:36

Merci pour Supertramp ! Sinon, Jacques Salomé, là il ne me paraît pas très dans le coup... De quoi peut-il bien parler qu'il n'a pas vécu ? Il n'est pas une femme ! D'autre part, parler de "petite
grenouille" ce n'est pas très sympa... En tout cas moi je n'aime pas. Cette découverte des premières règles ne se passe pas comme ça du tout à ma connaissance : premièrement au début ça ne saigne
pas beaucoup (et heureusement !) ; ensuite ça n'a rien de jouissif de savoir qu'on va être tributaire de ça toute sa vie, alors son histoire de "ressembler à maman" ou d'"avancer vers la mort"
franchement ça n'a aucun rapport avec ce que l'on peut ressentir. Quant à ne rien laisser paraître et déchirer ses culottes, alors là où a-t-il vu ça ??? Ne rien laisser paraître c'est
impossible... et planquer ou déchirer ses culottes, alors elle fait comment quand elle n'en a plus la gamine qui ne veut rien dire ? J'avoue que je suis dépassée. Par contre la photo de la gamine
au pantalon rose est super. Bises !

mamalilou 08/03/2013 16:04



bah, tu penses bien que ça lui a été dûment confié, et puis c'est compulsé... on ne saurait peut-être pas
toujours comment ça se passe chez les autres, sans les psys...!!!


doux bisous



Sonya, la Ptite Créole 27/02/2013 16:32

pas toujours facile d'accepter certains changements
merci pour ce conte
Belle fin de journée
ti bo du soir

mamalilou 08/03/2013 16:02







talant 27/02/2013 16:21

Bonjour Mamamilou
pas drôle cette période et difficile..pas de bons souvenirs..Gros bisous à toi++

mamalilou 08/03/2013 16:01