Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 06:43

 

La petite comanche

 


Il y a très longtemps, une sécheresse s'abattit sur les territoires des Indiens comanches au Texas. Les immenses prairies verdoyantes devinrent jaunes et sèches. Un vent brûlant chargé de poussière craquela la terre et sécha les rivières. Peu à peu, les bisons émigrèrent à la recherche de terres plus accueillantes.

 

Les Indiens soufffraient de la faim et de la soif. Ils priaient et dansaient en vain: les pluies ne venaient pas et les hommes commencèrent à mourir.

C'est alors qu'un ancien, le sage homme-médecine, compit la cause de la souffrance de son peuple: le coeur des hommes était devenu aussi sec que la terre et leurs pensées aussi arides que le vent.

Il fut un temps, se souvient-il, où les Indiens s'entraidaient et partageaient leurs richesses. Ils protégeaient les + faibles, nourrissaient les plus démunis et s'occupaient des anciens et des malades.

Maintenant, chacun chassait et récoltait pour son propre compte, cachant jalousement ses possessions. Tous se disputaient et se battaient au moindre prétexte.

La petite-fille de l'homme-médecine était assise à ses côtés. Elle se souvenait des histoiresde son grand-père, décrivant le temps où les fleurs odorantes embaumaient l'air, où les oiseaux multicolores piaillaient dans les arbres et où les poissons scintillants nageaient dans la rivière. De nombreux bisons broutaient alors dans l'herbe grasse.

Son coeur se serra de tristesse à la pensée que les enfants de sa tribu ne connaîtraient jamais la richesse de la terre et la beauté des anciennes coutumes.

- Grand-père, implora-t-elle, il doit bien y avoir un moyen pour que l'Esprit du soleil nous pardonne notre égoïsme?

- Ma petite, répondit tristement le vieil homme, si nous pouvions réapprendre à partager ce que nous avons, à respecter les autres et à ouvrir nos coeurs, tout irait bien.

 

L'enfant réfléchit aux sages paroles. A la nuit tombée, elle appela tous les membres de la tribu à se réunir.

- Frères et soeurs, leur dit-elle, le temps est venu pour nous de faire un sacrifice. Souvenez-vous que, dans notre tradition, l'oubli de soi est un acte de première importance. Aussi, nous allons tous offrir ce que nous possédons de plus précieux et le jeter dans un feu afin d'apaiser le Grand Esprit.

Tandis qu'elle amassait des branches et des feuilles pour le feu, les Indiens retournèrent dans leurs tentes y chercher leurs offrandes. Mais ils ne purent se résoudre à se séparer de leurs objets préférés, alors ils en apportèrent d'autres de moindre valeur à leurs yeux. La petite Comanche n'avait pas à réfléchir à ce qu'elle possédait de plus précieux.

C'était une petite poupée que son père avait taillée  pour elle dans du bois. Sa mère l'avait vêtue de jolis vêtements en peau, brodés de perles multicolores. Dans ses tresses, faites de lanières de cuir noir, sa mère avait piqué une magnifique plume d'un bleu éclatant. Comme elle ne s'en séparait jamais, la poupée s'atait abîmée malgré tous ses soins et paraissait vieille et usée, mais pour la petite fille, c'était la + jolie chose qui existait sur terre.

Lorsque tout le monde eut jeté son offrande dans le brasier, la petite Comanche offrit sa poupée aux flammes.

Au même instant, une pluie  douce et chaude se mit à tomber. Devanbt cette pluie bienfaisante, les Indiens comprirent à quel point ils avaient été égoïstes et leurs larmes de repentir se mêlèrent à la pluie.

Cette nouvelle eau si pure apaisa les années de souffrance et lorsque le printemps arriva, les collines du Texas se couvrirent d'une multitude de fleurs merveilleuses d'un bleu très particulier. Tous les Indiens reconnurent la couleur éclatante de la plume de la petite poupée, et surent que le Grand Esprit envoyait là un nouveau signe de sa reconnaissance.

 

J. Marin Coles et L. Marin Ross

proposé par mamadomi

Partager cet article

Published by mamadomi - dans Culture en partage
commenter cet article

commentaires

mamalilou 13/05/2014 00:16

-->> diffuser, diffuser, ... et reformuler, et observer comme toutes les cultures sont porteuses des mêmes messages aussi...

gazou 09/05/2014 19:21

C'est une belle histoire qu'il faudrait diffuser sur tous les médias pour qu'enfin les êtres humains comprennent...

Urban 09/05/2014 12:44

C'est vrai que les coeurs s'assèchent surement du faite du nombrilisme de notre société ;)
Bonne journée Mam'Lilou bisou (:-*

mamalilou 11/05/2014 03:49



la jungle urbaine, la jungle capitaliste... 


et encore... jchu pas sûre que la jungle soit plus hostile et moins harmonieuse...!!!


doux bisous et joli dimanche à toi



gilbertilo 08/05/2014 15:47

Des mangeurs de crabes mous sur les bords de la Chesapeake au pêcheurs de la côte pacifique en passant par la prairie et franchissant les Rocheuses,j'ai beaucoup appris de ce peuple d'une grande
diversité .J'ai frémis,j'ai souffert, souvent j'ai admiré leur courage et leur sagesse émanant sûrement de leur osmose avec cette nature exigeante.Des tenaces Séminoles résistant dans les marais
insalubres aux chasseurs de bisons de la grande prairie réduits à la famine par des conquérants sans foi ni loi que celle du profit(que l'on me parle de l'esprit pionnier,là où je ne vois que
spoliation et félonie).J'ai même lu des histoires de "blancs"totalement imprégnés et défendant avec acharnement un mode de vie en harmonie,non seulement avec la nature mais avec soi-même.Loin de
moi l'idée de me dire indianiste,mais par le grand manitou,mon esprit s'envola dans ces lectures de jeunesse.

mamalilou 11/05/2014 03:48



tu as la sagesse de la femme-bison!


toksa ake!