Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 12:50

http://images.blog-24.com/820000/823000/823288.jpgJuvénile

 

La Terre, après des débuts agités, fut d'abord recouverte d'un vaste océan d'où émergèrent + tard les continents. Ceux-ci, selon les ères géologiques, se soudent ou se dispersent, tandis que les océans progressent ou régressent. Ces mouvements en accordéon expriment au niveau de la planète la bipolarité des forces qui animent la matière. (Discipline de référence: géologie, géophysique)http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ1eWaHy2VRnDSgmmMukzdinps3fR9hFGz2Dp5AX91YUIQp-qTuItyDIREgdw

 

Il y a 4,44 milliards d'années, la Terre finit de se former; elle n'est encore qu'un conglomérat hétérogène de "planétésimals" qu'elle va bientôt homogénéiser et redistribuer en son sein. Un vent solaire puissant -car le jeune soleil vient de s'allumer - en évacue vers Jupiter les éléments les + légers: hydrogène et hélium. Mais une fraction importante d'éléments volatils a été enfouie lors de l'accrétion des planétésimals dans le ventre de la Terre: hydrogène, hélium, mais aussi vapeur d'eau, gaz carbonique, qui seront éructés par l'activité volcanique tumultueuse des 1ers temps. Ainsi formeront-ils une 2ème atmosphère. Ce dégazage par les volcans s'est effectué avec une intensité inimaginable aujourd'hui.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/06/Strokkur,_Iceland.jpg/250px-Strokkur,_Iceland.jpgL'Islande, avec ses geysers et ses cratères,

nous donne une vague et faible idée

de cette "Terre juvénile".

 Puis, avec le refroidissement de la surface terrestre et la condensation de la vapeur d'eau, des pluies intenses contribuent à la formation des océans, ou plutôt l'océan planétaire, car il n'y a point de continent à l'origine, tout au + des îles volcaniques. Cette eau primitive, qui reste à l'état liquide du fait de la forte pression atmosphérique, est bombardée par la chute d'énormes météorites dont les débris engendrent de nouvelles îles. Dans l'atmosphère dense de ces temps primordiaux, beaucoup de gaz carbonique, mais aussi de l'azote, de l'eau, des traces de méthane et d'ammoniac. Ni oxygène ni ozone. Le gaz carbonique, piégeant le rayonnement solaire par "effet de serre", maintient dès l'origine une température torride en surface. Ce processus est encore à l'oeuvre sur Vénus, où la température au sol dépasse 450°C. Les océans ne purent donc se former sur la Terre qu'après refroidissement suffisant. Celui-ci se produisit par l'élimination rapide du gaz carbonique, "digéré" en quelque sorte par le calcium (il se combine à l'oxyde de calcium pour former du calcaire). Le gaz carbonique de l'atmosphère s'y trouve donc piégé, sa teneur décroît, la température baisse, l'eau continue à se condenser, le volume de l'océan s'accroît, tandis que les calcaires se déposent au fond des mers.

Après l'ère de l'astrophysique débute alors celle de la géologie.

200 millions d'années après les origines du globe, les continents commencent à se former; jusque-là, les éléments de la croûte terrestre qui avaient tendance à s'agglomérer, formant les 1ères ébauches de continents, étaient aussitôt volatilisés par les impacts de planétésimals ou digérés par l'activité volcanique extrêmement intense aux origines. Mais, peu à peu, la Terre s'apaise.

A partir de là, tout va aller très vite... enfin, si l'on peut dire!

On retiendra de la formation des continents et de leur histoire 2 traits suggestifs révélés par de récentes recherches géologiques. Le 1er est la constitution des continents par la confluence d'éléments séparés s'agglomérant les uns aux autres au gré d'un processus qui représente une autre forme d'accrétion. Lorsqu'on détermine comparativement l'âge des différents points d'un même continent, on voit que celui-ci est fait d'une sorte de patchwork analogue à un habit d'Arlequin, composé de provinces qui se sont soudées les unes aux autres. Dans le cas du continent américain, on constate même qu'il se serait accru par adjonctions successives de provinces périphériques:

"C'est en somme l'accroissement de l'empire par ses marges."

Néanmoins, un tel processus centripète n'a pas pu être démontré pour les autres continents où la chronologie est en quelque sorte "brouillée".

http://terreetvolcans.free.fr/images/DALI-Salvadore.jpgQuant aux matériaux qui forment la chair, le corps, la substance des continents, ils proviennent du manteau de la Terre et ont été ramenés en surface par le volcanisme. Les chapelets d'îles volcaniques qui s'égrènent en guirlandes le long de l'Asie du Sud-Est délimitent des mers intérieures et amènent à la surface des quantités considérables de matérieux. Ceux-ci seront un jour compressés contre l'Asie. Bientôt, une nouvelle pièce de notre habit d'Arlequin viendra accroître la surface du continent asiatique.

Dali

Comment expliquer que la surface globale des continents n'ait pratiquement pas changé depuis des milliards d'années alors que se forment sans cesse, par volcanisme, de nouvelles pièces du patchwork? Cela tient au fait que ces pièces, lorsqu'elles viennent heurter d'autres provinces continentales, produisent des plissements avec contraction de la surface totale, comme c'est le cas d'une voiture heurtée par un autre véhicule et dont la surface se plisse, se ride et se contracte. Ainsi surgissent les chaînes de montagnes qui, soumises ensuite à l'érosion, renverront leurs matériaux continentaux vers le fond des mers et, de là, vers le manteau terrestre par le phénomène de subduction grâce auquel les plaques continentales glissent les unes sous les autres, réinjectant de la matière dans la masse compacte du manteau.

Bref, les forces de construction (érection) et de destruction (érosion) sont ici continuellement à l'oeuvre. Elles modèlent et remodèlent sans cesse, au fil de centaines de millions d'années, le faciès de la Terre. Les mouvements de condensation, d'"additivité", sont équilibrés par des forces de signe contraire qui remettent sans cesse en jeu les constructions continentales élaborées par la convergence des matériaux issus du manteau terrestre.

 

Un 2nd phénomène illustre de manière spectaculaire et même troublante ces mouvements de va-et-vient. Pour autant qu'on puisse le déduire des documents étudiés jusqu'ici, il semblerait qu'il existait, vers -600 millions d'années, au début du Carbonifère, un seul et unique continent renfermant toute la masse continentale de la planète. Ce continent, l'Archéopangée, se serait peu à peu fragmenté au cours de l'ère primaire.

http://mglebrusc.free.fr/textes/le%20milieu/Silurien%20moyen.jpg

Puis le mouvement se serait inversé et les blocs continentaux séparés se seraient à nouveau progressivement rassemblés pour reformer un nouveau continent unique: la Pangée. Ce continent, l'ère secondaire le démantèlera à son tour pour aboutir à la configuration actuelle.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/cb/Pangaea_continents.svg/250px-Pangaea_continents.svg.pngC'est peut-être à nouveau un continent unique qui, aujourd'hui,

s'esquisse à travers les mouvements perceptibles de ce qu'on appelle

la dérive des continents.

Car les continents dérivent par glissements sur les plaques sous-jacentes, conformément à la théorie de la "tectonique des plaques" décrite par Wegener au début de ce siècle.

http://pedagogie.ac-montpellier.fr/svt/litho/coumiac/images/paleogeo0.jpgCette sorte de "pulsation", perceptible dans les mouvements successifs de condensation puis de séparation des continents, n'est sans doute que la partie visible de l'iceberg... Les causes de ces mouvements sont à rechercher dans ce qu'on a pu appeler la "climatologie et la météorologie du manteau, avec ses incertitudes et ses crises, mais aussi  ses rythmes et ses pseudo-périodes."http://www.futura-sciences.com/uploads/RTEmagicC_carte_cretace2_txdam20828_ac5c8d.jpg

Voici donc une Terre qui, dès l'origine, est en continuel mouvement: tout le contraire d'un de ces astres morts dont la Lune, dans son immobilité, nous donne l'image. Ces mouvements s'analysent, pour l'essentiel, comme des phénomènes d'accrétion et de répulsion.

- L'accrétion produit et agglomère une masse de matériaux et conduit à l'élaboration des continents;

- la répulsion produit au contraire leur dislocation, voire, sur des temps géologiques + longs, leur destruction par retour des matériaux consituant les continents  vers le manteau terrestre.

Bref, le jeu universel des forces centripètes et centrifuges se manifeste obscurément dans le ventre et sur la peau d'une planète dont Lovelock, dans son Hypothèse Gaïa, a fait une sorte de superorganisme vivant.

http://martinon.wifeo.com/images/cretace.jpgAccrétion des planètes, addition des provinces continentales pour former les continents: des processus d'additivité engendrent dans les 2 cas des entités nouvelles que les forces d'érosion et de dislocation remodèleront à leur tour. Mais ces processus, qui alternent leurs effets à la surface de la Terre, ne sont pas éternels.http://storage.canalblog.com/92/95/24274/72729454_p.jpg Si l'on sait que le Soleil est mortel, comme toutes les étoiles -sa mort interviendra dans 5 milliards d'années-, l'on sait ausi qu'il entraînera dans se mort notre planète, vraisemblablement soufflée par son explosion ultime lorsqu'il expirera dans l'espace la matière élaborée en son sein durant près de 10 milliards d'années et qui contribuera alors à engendrer d'autres étoiles...

Voici donc qu'apparaît déjà, comme une préfiguration de ce que sera + tard le vivant, le jeu de la vie et de la mort: vie et mort du Soleil, vie et mort des planètes, mais aussi vie et mort des continents. Car nos continents actuels, comme l'atteste l'âge de leurs roches, sont des produits de substitution de la 1ère génération de continents, entièrement détruite, disparue et redissoute dans le manteau terretre. On pourrait dire de nos continents actuels qu'ils sont de la "2ème génération", pour reprendre une expression qui évoque elle aussi précisément les phénomènes vivants. Bref, les continents meurent aussi!

Notons enfin que les "pulsions", les mouvements en accordéon des continents s'accompagnent de mouvements analogues des mers, dont les géologues ont décrit avec soin les régressions et progressions successives. Ainsi ont-ils mis en évidence un double va-et-vient océanique, avec une 1ère avancée culminant au début de l'ère primaire, suivie d'un long retrait, puis d'une nouvelle invasion culminant il y a 70 millions d'années, suivie à nouveau d'un retrait généralisé.

http://www.linternaute.com/nature-animaux/geologie/photo/ces-paysages-qui-evoquent-d-autres-planetes/image/desert-blanc-334462.jpg

désert blanc en Egypte, parsemé de grandes falaises de craie. Ya env. 70 millions d'années, au Crétacé,

la mer a envahi la région et déposé calcaire et craie sur le grès. © Agnès Leroy

Le jeu des grands mouvements géopolitiques contemporains, affectant ici des populations humaines + que les continents qui les portent, donne une assez bonne idée -quoique très accélérée- de ces mouvements d'accrétion et de dislocation des continents. Ainsi voit-on par ex l'Europe chercher son unité par adhésion de ses pays membres à un projet commun; à l'inverse, des pays comme l'ex-Yougoslavie ou l'ex-Union soviétique se disloquent et s'émiettent. Que les 2 mouvements contraires d'additivité et de dislocation puissent se développer en même temps, et dans des zones somme toute assez proches, nous permet de comprendre, par analogie, toute la complexité des phénomènes géologiques. Leur difficile décodage tient à ce que des mouvements contradictoires ont pu se développer simultanément en diverses régions du globe, rendant particulièrement malaisée l'analyse historique détaillée de la formation des continents.

L'histoire de la matière annonce déjà des phénomènes que nous retrouverons dans le monde vivant: vie et mort des étoiles, des planètes, des continents; jeu simultané des forces d'attraction et de répulsion, centripètes et centrifuges. Parmi ces forces, seules les 1ères se révèlent encore créatrices; elles génèrent, par additivité d'éléments séparés ou disparates, des entités nouvelles: atomes, étoiles, planètes, continents.

Mais, lorsqu'il s'agit des continents, les mouvements qui les repoussent et les séparent deviennent à leur tour créateurs. C'est que les continents se peuplèrent, il y a 400 millions d'années, de végétaux, puis, 50 millions d'années + tard, d'animaux issus les uns et les autres des océans. L'évolution biologique, déjà longuement amorcée dans la mer, se poursuivit sur les sols exondés. Lorsque la Pangée se disloqua, cette évolution continua, mais sur des aires désormais isolées les unes des autres; animaux et végétaux évoluèrent alors séparément et de façon divergente. L'océan, infranchissable pour les êtres adaptés à la vie terrestre, devint une barrière géographique, mais aussi sexuelle, aucune rencontre fertile n'étant possible entre les êtres peuplant des masses continentales séparées. De surcroît la vigueur de la compétition biologique s'affaiblit dans les îles et les isolats ainsi constitués. Animaux et végétaux ne s'y trouvant plus exposés à la concurrence de vastes populations riches en dangereux compétiteurs. Bref, sur chaque morceau de continent isolé, chacun s'installe et évolue pour son propre compte, protégé d'une trop forte concurrence; d'où des populations si particulières et si typées des Galapagos ou des Canaries, par ex. D'où aussi des familles, comme celles des cactus ou de l'ananas, exclusivement représentées sur le continent américain et totalement absentes de l'Ancien Monde -jusqu'à ce que l'intervention humaine les dissémine partout- dans la mesure où elles se sont différenciées après la dislocation de la Pangée. D'où encore la répartition strictement circonscrite des populations marsupiales...

http://www.teara.govt.nz/files/p6323gns.jpg

Wainui Inlet

Cette courte digression, anticipant déjà sur les lois du monde du vivant, montre qu'un isolement peut constituer un point de départ fécond pour une nouvelle poussée évolutive aboutissant à un niveau de biodiversité accrue. La perte d'homogénéité et la dislocation de la Pangée créèrent des conditions favorables à l'éclosion de nouvelles formes de vie.

C'est que l'évolution ne progresse pas seulement

par simple addition d'éléments et de structures.

Interviennent d'autres processus, souvent paradoxaux, par lesquels la vie semble étaler de multiples contradictions dont nous nous apercevrons qu'elles ne sont qu'apparentes. Mais il convient de faire au préalable un long retour en arrière pour tenter de saisir, sur une Terre encore jeune, les premiers balbutiements de la vie. Et passer ainsi de la géologie à la biologie.

à suivre...

J.-Marie Pelt 

http://www.developpementdurable.com/gfx/newsArticles/zoomThumbs/100615171252.jpghttp://data0.eklablog.com/lesphotosdebruno/perso/bon%20week-end.gif http://data0.eklablog.com/lesphotosdebruno/perso/bon%20week-end.gif http://data0.eklablog.com/lesphotosdebruno/perso/bon%20week-end.gif

http://didoune.fr/blog/wp-content/uploads/2009/03/earth-hour.jpg

de 20h30 à 21h30 demain soir, c'est l'heure de tout éteindre...

Tout ça pour ça... :o))

http://data0.eklablog.com/lesphotosdebruno/perso/bon%20week-end.gif http://data0.eklablog.com/lesphotosdebruno/perso/bon%20week-end.gif http://data0.eklablog.com/lesphotosdebruno/perso/bon%20week-end.gif

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0
Published by mamadomi - dans Culture en partage
commenter cet article

commentaires

mamalilou 09/04/2012 01:43

-->> un miracle qui nous maintient en vie, si on n'en brise pas le voile justement...
à quoi sert la guerre, rappelle-moi? le plus clair du temps à s'approprier ce qui n'appartient à personne...!!!
^_^
doux bisous pascals...
enfin... reynald !

Reynald 03/04/2012 20:11

Si on ajoute à tout ça que l'épaisseur de la croute terrestre représente, à l'échelle de la planète, l'épaisseur d'une coquille d'oeuf, on prend la mesure du miracle qui nous maintien en vie et de
l'absurdité de se faire la guerre....
Bises
Reynald

Valentine :0056: 03/04/2012 14:56

Eh bien, comme quoi la "fin du monde" n'est pas pour demain ?
L'étude du vivant et notamment de la formation de notre monde est passionnante.

mamalilou 09/04/2012 01:40



héhé, à l'échelle de nos vies... pfffft... :o))


doux bisous à toi et joyeuses fêtes pascales



Satine 02/04/2012 19:20

Ca semble si miraculeux tout ça, même en l'expliquant...

mamalilou 09/04/2012 01:39



oui, on reste toujours émerveillé de cette "magie"...



CARDAMOME 31/03/2012 19:38

j'ai toujours dit, intégré qu'on faisait parti d'un même monde et en tant que citoyen du monde eh bien ce soir je fermerai la lumière!
Ya un espèce de parano qui s'acharne sur mon blog sur l'article (pain au levain sans pétrissage) j'ai répondu et répondu et aujourd'hui j'ai décidé d'en finir: il est borné et je crois qu'au
travers du virtuel je le sens manipulateur, parano enfin au moins ch...t! j'ai recopié tout notre "conversation"; je lui ai cité des exemples; il persiste et m'insulte pratiquement...ne prenant que
des exemples allant dans son sens! du coup, je décide de rompre le jeu sado maso même si ça me coûte de ne pas lui répondre à chaque fois. j'ai connu ce genre de personnage malsain dans mon
entourage. bref j'ai du faire fonctionner la touche modération des commentaires...pendant quelques temps et n'ai donc pas publié ces trois derniers "com"...maaaaarre! à me demander si ce n'est pas
moi qui suis folle; il me reste un brin de clairvoyance pour comprendre qu'il cherche à user, dénigrer, injurier, mettre plus bas que terre

un gros bisous mama!

mamalilou 09/04/2012 01:39



ah mais j'ai des spécimen comme ça aussi de temps en temps... dernièrement j'ai essuyé quelques rebuffades péteuses... oui oui de la parano, un nombril qui prend toute formulation générique pour
du fanatisme et sert des fanatismes d'opposition en leitmotiv identitaire, une façon de systématiquement mesurer le poids de son existence, sa valeur personnelle à la quantité d'effets produits,
notamment de réactions générées... et en blogosphère toute agressivité, toute forme d'attitude persécutante, reste le plus souvent impunie, c'est si j'ose dire compte tenu de ton sujet "pain
béni"...pour ce qu'on appelle le fantasme de toute puissance infantile....


et, à ces formulations péremptoires et très souvent absolument déraisonnables (généralisations ou réductions abusives, idées reçues, populisme inculte, suspicion malveillante et autres formes
rhétoriques visant à prendre l'ascendant sur le dialogue à moindre frais argumentaire...)


à ces formulations donc, toute fermeté de réponse sur le fond est immédiatement taxé de condescendance si c'est trop bienveillant, de ton agressivement docte si c'est sans détour...


une histoire sans fin si l'on veut continuer à chercher l'homme nu, la part de vérité, de bienveillance ou d'utilité en l'autre... c'est peine perdu, certains sujets n'ont que faire de cette
trilogie du partage, ils sont dans l'éternelle recherche de validation, et ne comptent leurs amis que sur leur capacité à prendre fait et cause pour leurs délires et marottes d'opposition...


ya pas d'autre solution que le filtrage, et, si tu ne peux assurer une vigilance régulière sur ton blog, c'est modération obligatoire... je te comprends bien


non, ma béa, tu n'es pas folle, il y a des maniaques du dénigrement, de l'injure (et pas dans les vocables, non, mais souvent de façon plus pernicieuse, dans les faux procès, dans la volonté de
salir, de prêter des intentions malsaines, de demander des justifications qui posent un doute sur la probité, l'éthique ou la moralité...etc...), des obsessionnels de la domination gratuite... et
c'est souvent le fruit d'un parcours personnel douloureux, certes, mais on ne peut pas prendre systématiquement cet part là d'accueil sur les blogs, ça n'en est pas l'objet majeur...


 


gros bisous de pâques à toi et patience et détachement, dans cette modération, le temps qui sera nécessaire...