Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 17:02

qui sont ces gens?

Mais qui sont ces gens?

Mais qui sont ces gens entassés, concentrés dans des camps, entre décharges et chemin de fer, dans notre beau pays qui est aussi le leur?

Précédemment

1cb1f6b41c_87335475_o2.png

On vient de nous faire une confidence, un aveu terrible:

"Je suis un imbécile, car bien que je sois au pouvoir, ministre de l'intérieur,

j'ai peur du Front National, et au nom de cette peur,

je vous le dis sans détour, je suis prêt à toutes les complaisances

càd actionner la peur de l'autre,

sous le couvert de l'espoir de gérer une vraie urgence;

pointer un bouc émissaire (l'immigré, l'errant, l'exclu de notre considération)

et transformer un problème d'intégration, de solidarité et de racisme

en unique problème de sécurité, bref,

inverser les causalités et les responsabilités

...pour ménager les susceptibilités électorales...

et ratisser large quoi..."

 1330857165.gif

qui va à la pêche, se fait botter le c...

L'opinion publique valide d'abord qu'on parle des sujets qui fâchent, et, sans plus d'informations, constitue rapidement ce qu'on appelle une opinion générale (pensée unique pas forcément bienpensante); en tenant compte que l'ignorance fait le socle des ressentis qui fondent cette opinion publique, d'aucun se permettent la facilité de la généralisation abusive, des contreverités, des arguments séducteurs ou moralisateurs...jaspiner

L'opinion publique n'a pas le temps d'ergoter, elle ne veut pas qu'on lui explique en détail... L'opinion publique veut qu'on lui reconnaisse d'être heureuse de sa "simplicité d'esprit" (de ses simplismes), elle veut avoir raison et que des résultats immédiats soient vus. Non que des solutions justes et durables et dûment détaillées voient jour à vitesse organique.

non, peu lui importe quoi et comment, mais visible et vite.

Quid des convictions, utopies, programmes, ou projets...?

Voilà pourquoi et comment on peut

...dire tout le contraire de ce qu'on pense

ou faire comme si on ne savait pas circonstancier

pour ne pas laisser d'autres dire les choses avec plus de force

et de persuasion 

ben oui, en toutes choses, ne pas perdre de vue qu'il faut séduire...

seul compte la séduction, gagner des voix/de la notoriété

et seule la peur me motive...

intéressant, n'est-ce pas?

what does it mean?

Depuis quand l'opinion publique, dans notre doux pays,

a-t-elle vocation à commander au politique?

-qui a dit "depuis toujours"?, j'entends là, dans le fond à droite!!

ou bien quoi, serions-nous passés en mode fasciste?

C'est le politique qui propose des chemins à l'opinion publique!

c'est "je crois/je crains" vs "je sais/je fais"

Oh pas qu'on soit surpris, mais ça manque tellement de retenue et de réserve

que finalement ça nous ouvre les yeux

C'est très bien vu, M.Valls, vous nous livrez à notre miroir

parce que non c'est pas possible,

pas ces mots, c'est trop gros dans votre bouche

surtout en passant après le facétieux furet enragé...

C'est donc qu'il y a anguille sous roche, que dis-je anguille...

un barracuda!

barracuda

Alors, on va gratter un peu

ce qui motive ce discours, sa teneur, son ton, alors même

que môssieur le ministre a le pouvoir de choisir comment gérer la situation

pépé, idéfix

cécile et Manuel

euh, idéfix et pépé donc, un peu de respect!!

Nous voilà face à notre bêtise. Ils seraient prêts à dire et faire n'importe quoi pour orienter les votes, nos votes...? naaaaan?

Ce serait donc nous qui briderions toute forme de progrès, de consensus national, de volonté bienveillante et durable de construire des solutions, de réfléchir à un mieux vivre ensemble...!

En fait, on nous dit tout haut ce que la majorité d'entre nous voudrait entendre: le problème ce serait l'autre, l'autre est un problème, nous sommes identifiés à notre mode de vie (donc le choix de ceux qui nous ont éduqués, conditionnés...) + qu'à ce qui nous fait semblables les uns aux autres, dans le respect de la considération et de l'observation lucide de nos différences.

On vient de nous dire que nous sommes des marionnettes et que nos dompteurs utiliseront toujours une frange de population pour instrumentaliser l'autre... nous votons, pour qu'ils gardent le pouvoir... votons pour des personnes qui se choisissent et se votent entre elles, à qui se présentera devant les électeurs... votons pour celui qui nous séduira, plutôt que celui qui voudra notre bien, y compris malgré les + teigneux et vengeurs d'entre nous... 

...et le pouvoir de bien faire aussi, ...certes, on le leur vote... Ne nions pas leur vocation de départ, car il en faut une motivation au bien collectif, sinon ya d'autres façons d'avoir le pouvoir et l'argent sans scrupules... hein, franchement... les + malins on les connaît, ils choisissent le pouvoir moins fatigant de la finance

Sorry pour le pouvoir de bien faire

Dommage, dommage...

la volonté de garder le pouvoir concède des pans entiers des fondamentaux de la République et de la Charte des droits de l'Homme.

tous pas pareils, tous égaux

Ce n'est pas parce qu'il est bien de traiter le sujet

que la manière de le traiter, elle, est judicieuse.

Propos irresponsable?

que nenni, électoraliste donc!

trop court, trop péremptoire, trop généraliste pour être honnête

Soyons lucides, Cécile nous met le décodeur,

puisqu'apparemment, nous ne saisissons pas...

Les "romanichels voleurs de poules" c'est un sujet qui fête son millénaire en Europe...

Si on avait voulu "régler le problème" de la liberté de choix de vie et

de "l'intégration", on l'aurait fait...

nan, nan, l'intérêt

c'est d'actionner des émotions, pour mobiliser l'électorat...

et surtout pas de trouver des solutions durables...

m'enfin!!!

intégration

Une gestion émotionnelle qui n'est pas sans rappeller un certain agité du bocal aujourd'hui poursuivi par la justice pour ses franchissements de ligne jaune, justement...

Nous devrions pourtant y voir clair dans cet "hommage" qui lui est fait

Alors ici, au premier degré, la priorité c'est de dire que:

Il est grand temps que soient proclamées anti-constitutionnelles

toutes les déclarations qui contreviennent au respect indifférencié des hommes

individuellement et dans leurs communautés.

Comme il est anti-constitutionnel d'ailleurs de récuser les droits de quiconque,

y compris en situation de prévenu ou de détenu.

Des propos anti-constitutionnels dans la bouche d'un ministre?

ça fait tâche.

sûr, c'est pas glop non plus d'entendre un ministre en admonester un autre

mais enfin! ça, c'est juste histoire d'enfoncer le clou!

La lecture entre les lignes de cette comedia dell'arte, c'est:

que des propos anti-consitutionnels dans des débats électoraux,

dans des programmes partisans... il faudra y venir aussi,

ça doit motiver une anti-constitutionnalité des partis qui s'y adonnent,

s'il le faut.

Et puis demain quoi: on se présentera pour se faire élire 

sur la base d'un programme qui propose de supprimer les élections

et l'élu désignera son successeurs à sa guise...!!!?

jusqu'où la liberté de dire peut aller sans risquer de nuire à la liberté d'être!

Si vous voulez des solutions, faut pas vous comporter comme des racailles

des électeurs qu'on achète par des propos

qui flattent leur sentiment d'identité supérieure/prioritaire

y compris dans l'absence de discernement, d'équité, de bienveillance

y compris dans le ressenti remâché des incompréhensions et des injustices

y compris dans les jalousies et les peurs irrationnelles

Nous nous savons ignorants de la plupart des domaines que maîtrisent nos élus

mais nous ne devons pas attendre qu'ils se rabaissent à flatter notre ego

en jouant de notre ignorance pour les élire

C'est se duper soi-même.

Alors,

Vous voyez maintenant pourquoi ce n'est pas un "couac"?!!

icon_rolleyes.gif

 intégration par parties

      Bon alors, c'est quoi le problème au juste?

 

Il y a de la délinquance

Il y en a partout, dans tous milieux, et dans tous quartiers

Certain quartiers sont des ghettos, où les divers manques s'accumulent et engrennent des frustrations

de la recrudescence de délinquance et de violence...

C'est notre responsabilité de recréer de la mixité sociale

favorisant l'entraide et la solidarité.

  

Il y a de la délinquance donc aussi parmi la communauté rrom non sédentaire, particulièrement exposée aux manques et frustrations

fragilisée aux propositions hors la loi d'accéder à des moyens de subsistance, notamment parce qu'on ne leur donne que peu d'espoir d'un mieux, qu'on continue à les rejeter, à imposer des discriminations administratives et logistiques pour l'accès au logement sédentaire, à leur récuser dans le même temps le droit de résider durablement où que ce soit, rasant leurs campements dès qu'ils se posent, où qu'ils se posent, les privant du peu de bien si difficilement acquis...

 

Il y a de la délinquance parmi les non rroms aussi, ceux qui migrent depuis la Roumanie et la Bulgarie

Il y a des camps de rroms et des camps de non rroms dont les diverses problématiques d'intégration ne sont toujours pas résolues, on crée des parcs, des camps, où l'on concentre ces migrants, renouant à chaque fois avec les schémas propices au développement de la pauvreté, de la frustration, de la violence et de la peur.

et hop!!

on mélange le tout et ça donne:

les rroms sont délinquants, il y a un "problème rrom",

l'insécurité est due aux rroms,

leur mode de vie n'est pas compatible avec le nôtre.

icon_eek.gifsoupir.

Et par quelque effet de meute, "des qui" plussoient:

oui, c'est vrai, "il y en a des qui" ne veulent pas s'intégrer et adopter "notre" mode de vie...

"il y en a des"... blablabla, donc tous dehors...

citoyens européens

D'abord,

quelle est notre part de "mode de vie" commune qui soit susceptible de ne pas leur être acceptable?

Mais quelle est la part de leur "mode de vie" qui ne nous le serait pas???!!

attention, on parle de mode de vie, modus vivendi donc,

pas le modus operandi des uns ou des autres... càd pas des actions personnelles isolées ou par groupes organisés dissociables de la communauté?

La différence fondamentale de mode de vie est:

misère, précarité de logement et rejet en masse

La misère n'est pas un mode de vie!

expulser la misère

 

Ensuite,

les problèmes de sécurité, sont-ils tellement + important en provenance de cette communauté, (dont on a vu précédemment qu'elle était peu nombreuse sur le territoire), qu'en provenance d'autres communautés?

biiiip, c'est interdit d'en parler, on ne classe pas la délinquance par communauté dans notre doux pays

c'est défendu, d'ailleurs récemment, un bouffon s'est enorgueilli de contrevenir à cette règle en taxant les Noirs, tous les Noirs de délinquants... ça l'a mené devant le juge...

Mais là, non, pour les Rroms, on dit rien...

on est d'accord, hein, ça choque personne!!!!

icon_eek.gif

779513.jpg

Enfin,

qu'on cesse de dire "il y a des problèmes"

qu'on les nomme, un par un, 

qu'on les étudie en long en large et en travers

qu'on se les approprie, qu'on comprenne, qu'on s'adapte

Mince alors, on n'est pas idiots et impuissants

on est des "survivors" on sait s'adapter à tout

à toutes les situations, à tous les besoins

on a compris depuis longtemps la nécessité du mieux vivre ensemble, non?

bjk.jpg

Qu'on botte le train à tous les sclérosés qui font en sorte de n'être jamais d'accord avec aucune solution proposée à laquelle il faille prendre sa part

au regard que la seule chose qui leur soit acceptable c'est l'éradication de la chienlit de leur paysage, de leurs trottoirs, de leur air... les adeptes du désherbant... de l'insecticide...

pour eux il n'y a pas des herbes libres, de gazon sauvage diversifié, de prairies naturelles... non il n'y a que des terrains de golf bien tondus sans brin d'herbe poussant sans autorisation... pas le moindre trèfle, pas la moindre pâquerette, potentille, pissenlit, achillée, épervière, violette ou chardon... 

il leur faut breveter le vivant, valider l'identité,

exercer un veto sur le droit de vivre

des uns et des autres!!

ces gens-là, sont des égoïstes, si si, dans un fantasme infantile de toute puissance, d'être

"le fils préféré de la nation"

c'est aux autres de répondre à leurs caprices!

caprices appelé "droit"...

sauf que tout le monde a des droits, et que

ya pas de fils préféré...

rroms, premier peuple européen

et puis qu'on mette en oeuvre rapidement les responsabilités croisées

montrer l'ex du respect de la loi pour tous,

corriger les lignes odieuses de traitements différenciés qui sont faits aux Rroms

passer aux solutions durables pour tous ceux qui résident en France actuellement

et réfléchir ensemble, et non pas

"les uns réfléchissent pour ou contre les autres" 

et proposer un système de visa professionnel ou tourisme à l'avenir pour la migration en provenance de pays y compris européens où l'on aura dûment constaté un abus de migration de masse sans motif et pour durée illimitée, et sans moyens de subsistance

à moins qu'on ne décide d'une ressource universelle européenne pour tous les non sédentaires sans ressources, versable par semaine sur présentation d'identité, ce qui laisse le libre choix de mode de vie, ressource assujettie à conditions sur la scolarisation, l'éducation, la santé, les déclarations et obligations administratives...bref tout ce qui fait

"notre socle commun de mode de vie" donc...

et, pour ceux qui ne choisissent pas le nomadisme, mais sont contraints à l'errance et à la misère qu'on répartisse la solidarité sur tous les pays d'Europe.

Logique, un peuple qui se revendique comme

européen en Europe,

qui ne veut/ni ne peut se choisir un pays,

n'est pas un "étranger", un "immigré" mais un peuple qui se déplace parmi les siens, les Européens.

Il ne peut choisir et s'imposer à la solidarité

d'un seul pays.

rroms, europe

Sa liberté de mouvement par ailleurs, ne peut être entravée au regard de quelque condition que ce soit, c'est une convention pour chaque européen, et ils sont sans aucun doute les + anciens Européens d'entre nous...

Ce n'est pas à eux de "s'intégrer",

mais à nous d'intégrer cette réalité historique et humaine

atta9897.jpg

Posons-nous les questions

Toutes les questions

 

Mais qui sont ces gens entassés, concentrés dans des camps, entre décharges et chemin de fer, dans notre beau pays qui est aussi le leur?

- si, le leur;

le leur, au nom de la libre circulation des Européens,

tous les Européens, en Europe.

Et surtout pourquoi? Pourquoi sont-ils entassés...?

Qui les contraint à résider là, à fuir quand on les expulse, à se blottir les uns contre les autres sur le premier terrain venu en attendant la prochaine expulsion..?

Pourquoi n'ont-ils pas accès à des foyers quand on les déloge?

Pourquoi n'y a-t-il pas de trève hivernale?

Pourquoi tolère-t-on des conditions d'existence insalubre pour eux, pourquoi les Rroms et les non rroms de Bulgarie et de Roumanie sont les seuls peuples migrants ou immigrés à constituer les "bidonvilles" de France? 

Comment sont-ils arrivés là?

Et pourquoi reviennent-ils là quand on les déloge et qu'on les sort du pays?

ça interpelle ça quand-même, non?...

que la misère ici leur soit mieux que ce qu'ils vivient ailleurs?

10091601_PLANTU-X1PL_ori.jpg.567.jpg

Qui le leur demande/impose/propose: de revenir, de partir, d'être ici, d'être là?

Quelles sont réellement leurs autres options?

Sont-ils obligés d'adopter un mode de vie sédentaire?

Etre sédentaire est-il un idéal à tout points de vue d'ailleurs? Il n'y a pourtant pas que le peuple Rrom qui soit non sédentaire...

Ce qu'on considère comme inacceptable serait-il leur meilleure/seule option?

 

POURQUOI LES ROMS QUITTENT-ILS LA ROUMANIE ?

par M.Duret, à lire absolument

 

Leur laisse-t-on choisir des lieux judicieux de regroupement au lieu de délibérément les contraindre et les diriger vers des lieux qui posent des problèmes divers (riverains hostiles à leur présence, accessibilité compliquée, nuisances diverses et impossibilité de garantir la sécurité ou d'accéder à certaines commodités...?)

Veulent-ils de ces conditions de vie, vraiment?

Sont-ils satisfaits et ont-ils une autre option?

Qui leur donnera une nationalité qu'on semble leur exiger pour valider un traitement équitable qu'on ne leur réserve pas? dans une totale ambivalence...

nationalité qui leur ouvre des droits en échange de leurs devoirs... et donne des devoirs à la nation d'accueil en échange des droits...

IEcole_Roms.jpg

Comment accepte-t-on ce paradoxe qui veut qu'on considère que les enfants soient scolarisés mais qu'on déloge leur parents avec une telle récurrence de leur logement, au point de perturber leur scolarisation? Pour finalement reprocher le manque de désir d'intégration, l'échec scolaire, les comportements à la marge...

Combien sont-ils exactement et où se localisent-ils préférentiellement?

Est-ce ingérable de mettre à disposition des terrains suffisants pour qu'ils puissent y résider une année scolaire entière le temps de trouver soit un logement, soit un travail, soit les deux

ou, s'ils désirent rester en situation de semi-nomadisme, er pour respecter la règle applicable à tous qui limite le temps de résidence en logement temporaire sur un terrain municipal, leur trouver/proposer un autre terrain ailleurs? (sur les 52% de terrains prévus par rapport aux exigences nationales)

Est-il acceptable d'offrir un terrain à tous ceux qui désirent voyager dans une résidence déplaçable (rroms ou pas rroms) sans garantir accès à l'eau, les sanitaires, l'électricité et une accessibilité piétonne aux divers services et commerces

expulsion-des-roms.jpeg

Un étranger n'ayant pas moins de droit de posséder un terrain en France qu'un Français, car l'argent est roi, ceux qui veulent posséder un terrain et y loger temporairement le peuvent. S'ils ne le font pas, c'est que soit ils n'en n'ont pas les moyens, soit on leur refuse l'accès ou on y pose des conditions discriminatoires, que sur leur terrain acquis on ne leur donne pas de permis de construire et que donc ils continuent d'y vivre en caravane, toujours sous la menace d'une expulsion, pour défaut de viabilisation (qui n'arrivera pas parce que ça permettrait l'obtention d'un permis de construire). Du reste, même résidant sur une propriété privée avec l'accord du propriétaire ou sans que celui-ci ne porte plainte, s'ils appartiennent à la communauté Rrom, ils en seront expulsés, et pas de trève hivernale qui tienne... Et malgré les appels d'Amnesty International!

S'ils ont un emploi, ils ne bénéficieront ni de la retraite par cotisation, ni de l'assurance chômage par cotisation, ne voteront pas et n'auront pas d'impôts sur les revenus, compte tenu du mode de vie en famille élargie et du peu de taux d'emploi, il y a trop de parts à prendre en compte. Pourquoi dès lors leur imposer la même règle stricte de prélèvements obligatoires?

La réponse étant évidente, posons-là à l'envers:

Pourquoi cette discrimination à l'accès aux indemnités d'assurance sur cotisations prélevées obligatoirement? Pourquoi taxer €1500 en tout un employeur (coût total particulier) qui salarie un membre de la communauté Rrom? (officiellement €700) C'est la + directe façon de discriminer à l'embauche, cette préférence non pas "nationale" mais "communautaire"!!

Le constat est clair, les Rroms non sédentaires étant discriminés à tous les accès à la propriété/location immobilière, à l'emploi CDI, et donc à la nationalité, sont donc condamnés à l'errance, ce n'est pas un choix, c'est un état de faits. Comment pourrait-on après tant de siècles de rejet manifeste et persistant, éprouver même le désir de se rapprocher de "valeurs" (en fait de valeurs, il s'agit surtout de règles administratives n'est-ce pas) propres aux conditionnements construits autour du principe de propriété privée...?

Sans régularisation de leur droits en tant qu'Européens reconnus tels, le problème demeure, avec toutes ses conséquences, sociales, éducatives, sanitaires, ...humaines quoi.

Peut-on se permettre de favoriser l'élaboration de ce qui ressemble désormais à des "camps de concentration" de la population rrom non sédentaire, qu'elle soit française ou non?!! aargh!

...

charlesbukowski1.jpg?w=500&h=253

Quels sont les effets de ces expulsions de terrain?

Le remède n'est-il pas pire que le mal?

ou bien renvoie-t-on les communes à leurs obligations:

libérer des terrains, imposer la loi aux riverains chauvins, qui fantasment la toute puissance ostracisante couarde et xénophobe, et surtout s'acquitter des exigences sanitaires qui vont avec la situation, au lieu de laisser pourrir sciemment pour exacerber les haines partisanes qui profitent à leur éligibilité

 

Qui pose ces questions politiquement et médiatiquement, vraiment?

 

La seule question à laquelle on répond sans la poser c'est

Quelles sont les causes de ces expulsions?

et encore, on en propose des réponses partielles, simplistes et à charge

Sans jamais donner la parole aux intéressés.

Tout au + aux quelques associations qui se démènent pour gérer les situations humaines du quotidien, au jour le jour, à coup de rustines.

roms-education.jpg

Un problème messieurs/-dames les journalistes?

 

Le seul propriétaire auquel on peut faire obligation d'accueil c'est la collectivité locale. Elle a donc la responsabilité de la salubrité et de la sécurité. Il est donc impératif que dans cette mauvaise volonté (dans le choix des sommes à débourser par le collectif et à voter en conseil, n'est-ce pas) à assurer cette responsabilité, sans contrevenir par ailleurs à l'obligation de mettre à disposition ces terrains, impératif donc d'en appeler à la responsabilité supérieure

eh bien, au-dessus des collectivités locales il y a la décision gouvernementale qui va s'imposer.

Expulser, c'est mettre la collectivité devant l'obligation de remettre les terrains en état, et de remettre à disposition d'autres terrains ailleurs, ce qui aura pour incidences:

- apaiser les riverains sédentaires hostiles ou subissant des désagréments de tous ordres inhérents notamment à la mendicité légitimée par le contexte mais néanmoins souciante, mais aussi aux aberrations sanitaires, -merci la municipalité qui joue ce jeu...,

- de permettre de dénombrer les "sans papiers" sans commune de rattachement (aberration du reste dans cette communauté), de discerner les Rroms des non Rroms migrants de Roumanie/bulgarie ou d'ailleurs qui se glissent dans le lot pour échapper aux expulsions de l'immigration non légale,

- de répertorier autant d'identités que possible (bonjour les listings, protéger les usages fâcheux qui pourraient en être faits!) pour les suivis médicaux et scolaires,88162112_o.jpg

- de défaire les jeux de domination imposés par la/les mafia qui sévissent trop souvent dans ces camps, où, la pauvreté réduirait à l'esclavage sous nos yeux impuissants, sans qu'on ne dise rien...

- d'attirer l'attention publique sur la nécessité de l'organisation associative qui est + efficace que les ordres et règles imposées d'en-haut et qui de toutes évidences dans notre démocratie hypocrite, ne s'imposent pas localement, parce que hostiles partisans xénophobes et communautaires, quelques racailles de possédants énorgueillis d'une culture matérialiste sédentaire, se sentent appartenir à une race supérieure et refusent de se plier aux règles démocratiques. Car, vous savez quoi? leur confort visuel, leur sécurité peut exiger qu'on bafoue les droits de l'homme pour une communauté, simplement parce qu'ils ont le pouvoir de l'imposer et de continuer de vomir des idées reçues et d'injustes attentes à sens unique.

fn-roms-midi-libre-8-juin-2013.jpg?w=584

8 juin 2013

mais

Ces expulsions ont aussi le grand tort

- de déscolariser les enfants,

- de rompre la chaîne de surveillance des vaccinations et

- de la prise en charge des maladies chroniques ou contagieuses,

- de faire perdre l'emploi à ceux qui en ont un et

- de priver ces populations du peu de bien qu'ils possédaient, y compris de nombreux effets personnels,

- disloquer des familles et des solidarités internes

- accroître les frustrations, le sentiment d'injustice et de persécution dans ces familles, façonnant une génération de plus à ce schéma déstructurant (on voudrait fabriquer de la violence qu'on ne s'y prendrait pas autrement)

- conforter l'opinion publique dans son ressenti négatif: celui d'une illégitimité du peuple Rrom où qu'il réside, et de la validation par les forces de l'ordre de la déconsidération de leurs droits d'Européens voire de Français en regard de leur culture...

Ces traumatismes répétés ne sont-ils pas pires que les conditions de vie/survie dans les camps? Peut-on procéder autrement? Pourquoi n'effectue-t-on pas des transferts en douceur d'un terrain à un autre?  

De ce lot de pistes de réflexion, -et bon sang, ça urge de réfléchir, hein-, il n'y a que l'embarras du choix... pourquoi ne nous livre-t-on systématiquement que le jus réduit qui consiste à ne porter l'attention que sur la brutalité de la chose, faisant s'insurger 35% de la population dépitée et jubiler les 65% de pauvres salopards aigris avides de solutions finales, rédhibitoires et dominatrices et qui de toutes façons continueront à les honnir même à distance de leur pré carré.

destruction-camps-roms-logements-etudian

Oui, bien sûr mon propos est partisan, évidemment j'abuse de traiter de "pauvres salopards" ces 65% là... ils ne sont pas tous pauvres ... et puis pauvre ce n'est pas une insulte... ou bien (...salauds de jeunes désoeuvrés à qui on paye des études et qui nous parlent mal, salauds de chômeurs profiteurs de leurs indemnités, pendant que nous on sue, etc... toujours l'ambivalence de l'esclave docile pris entre son désir de sortir de l'esclavage et sa jalousie de ceux qui en sont exclus quels que soient leurs inconforts en conséquence...)

bon, et alors! 

Si vous êtes de ces 65%, justement, je vous le demande, ça fait quel effet d'être rejeté en masse sur des poncifs, des amalgames et sans se soucier de votre ressenti, de vos besoins, de vos attentes peut-être légitimes? hein? ça fait quel effet d'être soudain le peuple honni, d'être le pouilleux dénoncé par la vindicte des intellectuels humanistes dits "bienpensants"...et fiers de penser le bien et de le bien penser d'ailleurs!

confiance-en-soi21.jpg

Vous avez eu des soucis personnels avec des personnes démunies? Rroms ou pas rroms, migrants ou pas migrants, français ou pas? et alors? la justice est individuelle, il ne vous est pas permis au nom de vos rancoeurs personnelles et de vos plaintes personnelles et contextuelles d'amalgamer tous les itinérants, rroms, étrangers, squatteurs, pauvres et d'en faire un rejet fasciste. Il va falloir choisir entre le fascisme ethno orienté et la démocratie française.

Vous êtes Chrétiens et vous préoccupez en priorité de vos frères et soeurs Chrétiens? Qu'à cela ne tienne: l'immense majorité des Rroms et migrants de Roumanie et de Bulgarie (dont on parle tant dans les media ces derniers temps) le sont aussi. Alors, au-delà de la vision politique et de ce que vous pensez de ce que vous croyez savoir de l'Histoire, il y a une urgence humanitaire et humaniste, posez-vous les questions en Chrétien aussi, ce n'est pas interdit.  

Vous êtes identifiés comme Français et privilégiez la préférence nationale? Qu'à cela ne tienne la majorité des Rroms de France, sédentaires à 97% mais aussi de nombreux non sédentaires, sont français, les premiers migrants sont devenus français bien avant les Français des DOM/TOM (ya 3 siècles) et donc bien 2226354-3107729.jpgavant la Savoie et Nice (ya 153ans!), sans parler de l'Alsace et la Lorraine en proie à de multiples déchirements... Respectez-les comme tout autre Français, sans discrimination communautaire, aidez-les à aider les + pauvres d'entre eux, comme vous le feriez avec tout autre pauvre.

Vous vous insurgez que des Rroms non sédentaires ne montrent aucun signe de pauvreté? Voilà qu'après avoir honni des "fainéants profiteurs de solidarité" (tu parles), mendiants envahissants et autres mafieux exploitant femmes et enfants, ceux qui s'en sortent petit à petit sont fustigés dès le moindre laquestionrom.jpgcostard cravate/twingo acquis... faut savoir, ils doivent s'intégrer, alors qu'on fait un distingo entre les Européens rroms ou non rroms, et quand ils réussissent, on ne leur reconnaît pas le droit de consommer et d'afficher leur réussite relative?

Et de leur reprocher le "choix" (ou se souci persistant, hein!) de n'avoir pas de domicile fixe au regard qu'ils s'exonèrent de taxe d'habitation? alors réfléchissez à vos ambivalences... Vous dites suivre la norme?... et vous vous saignez non sans râler pour payer votre maison, votre loyer, vos impôts alors que d'autres non?

Vous êtes jaloux? Jaloux de leurs conditions de vie?

Que voudriez-vous vraiment? L'équité? ok, mais laquelle?

Vous voulez quoi, comme intégration,

qu'ils se saignent/plaignent comme vous, pour un mode de vie qui ne leur apparaît pas forcément judicieux (travailler plus pour posséder plus)

ou bien cesser, vous, de travailler plus pour posséder plus, en remboursant des emprunts qui étranglent?

88464749_o.jpg

Continuer à payer tous? Ou cesser de payer tous?

Aura-t-on du travail, tous?

Pour exaucer le "voeu" que chacun paie sa part? Pourrez-vous conserver votre logement à la retraite? A qui le devrez-vous si vous n'avez pas un pouvoir d'achat suffisant ou que vos enfants n'ont pas d'emploi? à une poignée de migrants traqués dont pas 10% trouvent un emploi au black pour 3 roupies, de Rroms contraints à la mendicité depuis des siècles? allons...

ils ont bon dos...

bientôt ils seront responsables du réchauffement climatique aussi, hein?icon_rolleyes.gif

Après tout, pouvez-vous vraiment leur reprocher, dans les contraintes de toutes part qui leurs sont imposées, ce que chacun essaie de privilégier: vivre au présent. Que leur faut-il encore sacrifier pour être dignes de la considération minimale dont on se témoigne les uns aux autres? Ces autres qui font aussi des erreurs, et souvent les mêmes d'ailleurs...

Quand donc leurs paramètres ne seront plus notre "problème" mais le leur?

70858986_p.jpgQuand donc leurs inconforts largement supérieurs aux nôtres leur vaudront notre compassion plutôt que notre rejet?

Comment peut-on imaginer aujourd'hui encore qu'il y ait une population que l'on puisse traiter et chasser comme des rats... on a pourtant déjà dit "plus jamais ça"...

 

Arrêtez d'avoir peur et de devenir des "électeurs du front national",

et pour les autres, politiques inclus:

arrêtez d'avoir peur des électeurs du front national !!! Peur de ceux qui ont peur!

c'est de ceux qui orchestrent et instrumentalisent la peur de l'autre, y compris celle de cet électorat, qu'il faut se méfier...

Si vous votez avec la peur des Rroms aujourd'hui, vous aurez peur des fascistes demain.

Si vous ne cherchez pas à comprendre et à intégrer (la charge de l'intégration ne peut pas incomber qu'à un seul, pour s'intégrer, il faut la volonté qu'on vous le permette/des actes pour vous le permettre) vous serez sur la liste des prochains incompris désintégrés... communauté après communauté... le comble ici, entre frères européens!

Rappelez-vous que, ce que défendent les fanatiques chrétiens nationalistes sur notre territoire, c'est une France blanche et catholique. Et une par une, les différentes communautés leur seront de trop... après les Rroms, les communautés religieuses, puis les non nationaux, puis les métisses etc... Or, aujourd'hui, seuls 24% de la population de résidents en France métropolitaine peut se dire "Français métropolitain, né en France métropolitaine depuis plus de 5 générations, sur un territoire non rétrocédé pendant/entre les guerres, catholique et de phénotype caucasien ("blanc", quoi)" ...

Alors ça peut vous paraître commun et sans risque de vous prononcer vertement contre la totalité  d'une communauté, pour n'avoir porté l'attention que sur les moins reluisants d'entre eux... et ceux auxquels on les amalgame un peu trop facilement...

Mais il n'en est rien, ce n'est pas une attitude sans conséquences... La meilleure preuve c'est que depuis des siècles que ce distingo perdure... eh bien, malgré la sédentarisation de 97% de la population Rrom de France, ceux-ci sont toujours et encore fustigés et jugés par leurs marges.1948493161_small_1.jpg

Qu'en serait-il si on disait que, à l'image des plus décérébrés agressifs et inconséquents d'entre eux, vomisseurs d'insultes et profanateurs de tombes non chrétiennes,  tous les électeurs du FN et sympathisants (soit près d'un tiers de la population désormais) étaient de gros enfoirés de fachos, tous, sans distinction? Et ce pour l'éternité des temps... tare et jugement transmissible sur des générations...mm?

qu'en serait-il si on les considérait comme des "socialement inadaptés"... ça vous rappelle quelque chose? dire que les électeurs du FN sont des gens dont le mode de vie serait incompatible avec le nôtre....?!

hein, après tout!!?

qu'en serait-il si on les listait à leur tour?

et qu'on leur fasse porter comme jadis, (en vigueur du temps de l'étoile jaune et du triangle rose) un triangle noir (qui a existé pour les "socialement inadaptés" = chômeurs, vagabonds, marginaux, alcooliques, drogués, malades mentaux, prostituées, lesbiennes, utilisatrices de contraceptifs!!!),

qu'on leur file un livret d'électeur FN à suivre à la trace et à faire valider sous peine d'amende, avec une taxe à qui les emploie, une limitation d'accès à certains métiers et des chartes de copropriétaires qui les excluent les électeurs FN de certaines résidences, des quotas de fachos par municipalités, afin d'en répartir la communauté jugée nauséabonde, agressive et mauvais exemple pour la jeunesse? Qu'en serait-il?!!!

 genocide_rrom.jpg

Qui sera le Rrom de demain?... quand on les aura tous éradiqués de l'Europe de l'Ouest ou concentrés dans des camps, hors de tout système de soin, d'éducation, de justice, d'autonomie...

On continue avec lesquels maintenant?

Réfléchissons-y... avant de nous enquiller comme des sardines dans une boîte de Pandore... puis de nous jeter en meute sur un groupe ou un autre... au regard que nul n'est parfait, surtout pas les autres...

C'était le tome 2 !!

avatar-Azeitona.jpg

par mamadomi 

Partager cet article

commentaires

gilbertilo 27/10/2013 12:03

Tu tape bektashis,tu trouveras non seulement des informations sur cette confrérie religieuse vraiment atypique et attirante à bien des égards,mais aussi hélas le destin tragique de ces janissaires
.Ah je viens de trouver,il s'agit du livre des derviches Bektashis.Je n'ai pas lu le livre,j'ai simplement fait des recherches sommaires sur le net au sujet de cet ordre religieux qui occupe une
place à part dans les balkans ou elle s'est refugiée.

mamalilou 02/11/2013 05:24



oui, l'histoire je connaissais, mais c'est le lien infonctionnel qui m'empêchait de
savoir sur quoi tu me dirigeais précisément, merci tout plein, je vais pouvoir explorer par là


merci d'avoir insisté


bisous de novembre, qu'il te soit clément



mamalilou 27/10/2013 02:52

-->> je n'arrive toujours pas à accéder à cette page, même en cherchant par "autorité Ottomane" ou "massacre des janissaire", as-tu un autre lien, ou une autre indication pour accéder à cette
page du site?
merci
bises de la nuit

gilbertilo 20/10/2013 13:51

www.notesdumontroyal.com/note/346‎
Voici un document éclairant sur l'autorité Ottomane.Le massacre des janissaires!!!

gilbertilo 20/10/2013 13:46

Hélas les exterminations de peuple,de confrérie ou tout groupe humain ne sont que trop nombreuses.Les exécutions sommaires ou plus sophistiquées sont légions dans l'histoire .Le commun des mortels
serait horrifié à l'évocation et au témoignage de tel ou tel boucherie et pourtant.Combien endosserait sans la moindre compassion le costume du bourreau?Peut-être aveuglés, serviles ou plus
sûrement haineux.Agités de rancoeurs ancestrales plus ou moins floues qu'un malaise lui bien actuel incarnera.Bien sûr quand ces tueries sont des programmes d'anéantissement, la dimension dépasse
l'entendement.

mamalilou 27/10/2013 02:45



c'est l'une des raisons de ce choix de pseudo: mamalilou 



gilbertilo 20/10/2013 12:42

www.notesdumontroyal.com/note/346‎
ET çà aussi ....

mamalilou 27/10/2013 02:44



ce lien est infonctionnel