Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 11:33

gifs barres de séparations

kogis-sierra

gifs barres de séparations

Habitants du centre du monde

gifs barres de séparations

kogi01De la Sierra Nevada de Santa Marta, ceux qui l’ont connue disent qu’elle est étrange, mystérieuse, attachante. Sans doute est-elle un peu tout cela. Sa localisation à seulement 45 km de la mer, sa forme, une pyramide aux parois vertigineuses, la variété de ses climats, font de cette île montagneuse, cernée par la mer et les déserts, un monde à part. C’est là que vivent les Kogis, les Aruacos et les Arsarios, derniers héritiers de l’une des plus brillantes civilisations du continent sud-américain, les Tayronas .

Des 500.000 habitants approximativement dénombrés au XVIème s., on ne compte plus aujourd’hui que 25.000 représentants. Plus qu’une simple montagne, la Sierra Nevada représente à leurs yeux, le centre du monde, la mère terre qui leur a transmis le code moral et spirituel qui régit leur civilisation. Peuple de sages et de philosophes, ils connaissent une vie spirituelle intense. Privilégiant les choses de l’esprit, très tôt, ils initient certains de leurs enfants aux mystères de leur religion, selon un rite et une éthique particulièrement rigoureuse.

kogis02L’acquisition de ce savoir n’a qu’un but, s’efforcer d’être en harmonie avec soi-même et avec le monde. Au centre de cet univers,les Mamus- prêtres et philosophes - règlent l’ordre social et spirituel de la communauté. Grands observateurs des phénomènes naturels, assurant les fonctions de juges et de médecins, ils veillent au bien-être de leur communauté et à l’équilibre de l’univers. Menant une existence secrète et isolée, les Indiens Kogis, derniers héritiers de l’une des plus brillantes civilisations du Continent sud-américain, les Tayronas, pratiquent une immuable transhumance entre leurs fermes et les villages où ils se retrouvent lors de cérémonies religieuses.

 

gifs barres de séparations

Les Kogis,

derniers survivants de la société Maya?

gifs barres de séparations

 

Histoire d’une forteresse oubliée

kogis03La Sierra Nevada de Santa Marta est située au nord de la Colombie. C'est la plus haute montagne du monde en bordure de mer. Ce sont sans doute ses sommets enneigés, dépassant à l'horizon qui, en 1501, ont attiré le capitaine Don Rodriguo de Baptista vers ces rives du nouveau monde.

Une chance pour les conquistadores qui découvraient les richesses d'un nouveau territoire, le début du cauchemar pour les Tayronas, ancêtres des Kogis. Villes rasées, terres agricoles brûlées, prisonniers soumis au travail forcé, en moins de 75 ans et malgré une résistance acharnée, leur civilisation a été anéantie. Face aux arquebuses et à la convoitise, la lutte était inégale.http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/hs848.snc4/71177_108807958261_5626775_n.jpg

Repliés dans les hautes vallées de la Sierra, pendant plusieurs siècles les Kogis resteront coupés du monde. Il a fallu attendre les années 50 et les travaux de l'anthropologue colombien Gerardo Reichel-Dolmatoff, pour que l'on commence à entrevoir l'incroyable richesse d'une civilisation dont le niveau de développement peut être comparé aux civilisation Mayas, Incas ou Aztèques.

 

gifs barres de séparations  

Principes philosophiques

Que nous disent les Kogis et à quoi nous renvoient-ils ?...


Tchendukua… là ou converge la pensée … Telle est la signification de ce mot qui depuis 1997, identifie notre association et ses activités. Un terme qui peut sembler quelque peu étrange à ceux qui nous accompagnent, et qui pourtant, résume parfaitement les enjeux qui sous tendent cette "aventure".  Bien sur, nous tentons d’accompagner les Kogis, là bas, dans la Sierra, à reprendre possession de leurs terres, à retrouver les objets nécessaires à la réalisation de leur rituel et d’une manière générale, à tenter de faire face aux agressions multiples de notre modernité. Chaque terre rachetée et restituée, chaque arbre préservé nous apparaît comme une victoire. Mais nous savons bien, que le véritable enjeu ne se situe pas là bas, chez les Kogis, mais bien chez nous, dans notre capacité à faire évoluer notre regard, notre compréhension du monde et des choses. C’est sanshttp://a3.idata.over-blog.com/300x191/0/34/73/68/divers/jean_marie_pelt.jpg doute parce que nous sommes en déséquilibre ici, que les Kogis, et bien d’autres communautés humaines, ont des difficultés "là bas", chez elle, c’est donc ici que doit se poursuivre le travail engagé "là bas". Ce que résume parfaitement cette phrase, reprise par JM Pelt , dans l’un de ses ouvrages.

- "Ce qui compte vraiment dans cette démarche d’accompagnement (des indiens Kogis), ce n’est pas tant que nous ayons besoin (des Kogis), c’est que nous avons besoin de développer les qualités humaines qui sont nécessaires pour les accompagner, celles là mêmes qu’il nous faut pour nous sauver nous même."


D’apr. JMarie PELT, La terre en héritage

 

gifs barres de séparations
Car finalement, que nous disent les Kogis et à quoi nous renvoient-ils ?

 

 

http://www.resonancepub.com/images/Kurt_Godel_.gif

Le premier élément de réponse, se trouve résumé dans le théorème d’incomplétude de  Kurt GODEL, mathématicien et Logicien (1906-1978).  Il rappelle le principe suivant:

- "Un système génère des questions et des paradoxes, intelligibles dans le système, mais qui ne peuvent pas y trouver de solution. Il est nécessaire de pouvoir en sortir pour l’ouvrir à de nouvelles intuitions."

Ou dit autrement, ce n’est pas dans le système actuel, son vocabulaire, ses croyances, ses représentations, les modes d’actions qui en sont issus, ses cloisonnements aussi, que l’on pourra faire émerger, identifier, les paradigmes, grilles de lecture, manière d’être et d’agir nécessaires pour permettre de faire face aux enjeux et paradoxes de notre temps. Il faut en sortir, aller voir ailleurs, oser le chemin de l’inimaginable, du latent non imaginé. Un chemin qui passe par la multiplication de dialogues  improbables, mais fructueux, car improbables. C’est dans ces dialogues notamment avec les Kogis, que se rencontre l’innovation. Le 2ème élément de réponse est cette citation d’Albert EINSTEIN:

- "Ce qui rend fou, c’est de faire plus et mieux de la même chose en  espérant des résultats différents."

Si nous sommes de plus en plus nombreux à percevoir les déséquilibres et les souffrances du monde, les reculs, les régressions que subit l’humanité aux 4 coins du globe, étrangement, nous restons assez démunis dans les réponses que nous sommes à même d’y apporter. Souvent intéressantes dans leurs nature, elles ne sont pas à la hauteur des enjeux, ni en terme de posture de leurs acteurs, ni en terme de "méthodologie" de travail et donc de manière d’aborder  le ou les problèmes, sans parler des résultats souvent frustrants. Issues d’une vision binaire du monde, problème/solution, se sont des réponses morcelées, limitées par nos savoir "faire séparément", plutôt que stimulées par nos "savoirs être ensemble". Cela rend fou, car, c’est une situation qui nourrit la désespérance. A de bonnes questions, nous apportons de mauvaises réponses.

Ce qui amène le 3ème élément de réponse, extrait d’une interview de Maurice FAURE, signataire, pour le gouvernement Français, du Traité de Rome en 1957. Un journaliste du Monde lui posait cette question:

Vous qui avez participé à la création de l’Europe, il y a 50 ans, quels conseils nous donneriez vous, aujourd’hui, alors que nous sommes 27?

En reprenant cette citation, je ne m’intéresse pas tant à l’Europe en tant que telle, son opportunité, mais bien plus, au processus qui a permis son émergence au sortir de la guerre.

 

Voici sa réponse:


"Plus que le traité, c’est la façon dont les négociations ont été menées qui pourrait aujourd’hui servir de modèle. En  nous réunissant 1x/semaine pendant une journée, se sont peu à peu créés des liens personnels, une forme de complicité qui transcendait nos positions nationales. (De fait), nous avons eu tout à la fois le temps,  la volonté et la possibilité de trouver, pour chaque difficulté, une solution pragmatique. (…) Il ne servait à rien de venir négocier avec une idée préconçue du résultat à atteindre. C’était au contraire la négociation (le chemin) elle-même, qui a produit le résultat et c’est en cela qu’il était imprévisible. C’était formidablement porteur de confiance et d’espoirs"


Maurice FAURE  (Le Monde, 23 Mars 2007)


http://lyflol.blog.lemonde.fr/files/2007/03/jp.1174757564.jpgOn retrouve là certains des propos de Jean-Pierre VERNANT, résistant et grand spécialiste de la Grèce antique, qui évoquait la "philia", le lien minimum, nécessaire entre les acteurs de la cité, pour que puisse s’établir et fonctionner une "vie démocratique" qui associe plus qu’elle n’oppose.

Entendons nous bien, ce que nous proposent les Kogis, ce n’est pas de "changer le monde", mais bien de changer notre "regard" sur ce monde, de partager l’essentiel afin de faire émerger un "rêve", une "vision", acceptable par tous car porteuse de sens. Il ne s’agit plus de s’opposer sur l’important qui nous divise, des appartenances, des expertises et des façons de faire, mais d’ouvrir notre modernité efficace du visible, au dialogue, à une spiritualité et sans doute une science, porteuse de sens, voilà le chemin qui s'ouvre à nous ... Un chemin de convergence, formidablement porteur de joie et d'espoir...  le chemin de Tchendukua, celui que nous vous proposons de partager.


"C'est à chacun de chercher dans sa mémoire ce qu'il est et ce qu'il doit faire. Nous avons encore la mémoire pour se mettre en chemin."


Miguel DINGULA. Mamu


Extrait de
Kogis: Mémoire des possibles, Actes Sud/oct 2009, Eric JULIEN avec Muriel FIFILShttp://camelia.fond-ecran-image.com/blog-photo/files/2009/12/MERCI-ROSE-BLANCHE-dyn008_original_350_350_gif_2622397_57d5f13d71ff7849c1bb92e231c57457.gif


Vous retrouverez aussi sur le site de l'association:


- Plumes et rituels traditionnels

- L'esprit de la nature

- Une mémoire de pierre

- La mer des Caraïbes

- Une montagne unique

- Sur les terres de La Luna

- Regards d'un géographe

et chez florinette aussi ICI 

proposé par mamadomi

rééd° du 27 12 10

Partager cet article

Repost 0
Published by mamadomi - dans Culture en partage
commenter cet article

commentaires

didier 05/01/2012 06:30

Bonne année merci de ton passage

mamalilou 07/01/2012 05:46



merci didier
et belle galette à toi :o))



Satine 01/01/2012 16:09

Je suis ravie d'apprendre qu'il y a des descendants des Incas et des Mayas.

mamalilou 03/01/2012 03:52






 


ça laisse songeur...


 


bisous


 



witney18 31/12/2011 18:58

très interessant, passe un bon réveillon et je te souhaite une belle année 2012 - bises

mamalilou 01/01/2012 05:50



merci à toi witney, je te fais mes premiers bisous de l'an, qui en annoncent tant d'autres :)


belle première journée 2012 à toi



Joelaindien 31/12/2011 15:21

Je te souhaiter de une très bonne année !

Bien amicalement
Joelaindien

mamalilou 01/01/2012 05:48



 


 


 


merci à toi, très belle année et premiers bisous de l'an


merci de m'avoir fait l'amitié de passer le 31!






Valentine :0056: 30/12/2011 10:52

Tout à fait d'accord.
Je leur ai dédié un poème ici :
http://www.valentinem.com/article-1175087.html

mamalilou 01/01/2012 05:45






merci à toi de me laisser le lien


c'était en 2005 déjà...:)


doux bisous, mes premiers de l'an