Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 14:59

Débat

L’article de Bernard Blavette, intitulé De l’aliénation à la libération, a suscité les réflexions suivantes de la part de Guy Evrard:

 

Une analyse pessimiste ?

 

 

L’article de Bernard Blavette autour du livre de Frédéric Lordon, Capitalisme, désir et servitude, qui emprunte à la philosophie de Spinoza, est une source de culture que la clarté du texte rend abordable, bon outil de réflexion. Un texte fort ouvre évidemment des opportunités d’échanges. Nous n'en retiendrons qu’une ici.

En dépit de son titre et des avancées proposées vers la fin du texte, l’analyse me semble profondément pessimiste alors que, fondamentalement, la volonté des peuples, au cours de l’histoire humaine, de sortir de l’aliénation, devrait susciter plutôt l’optimisme. C’est donc sous l’effet de ce pessimisme ambiant que je perçois un jugement sans appel de notre système politique actuel lorsque Bernard évoque la recherche "d’une radicalité qui ne se traduirait pas seulement par ces vaines gesticulations que savent si bien mettre en scène syndicats réformistes et partis politiques déliquescents, mais qui reposerait sur une compréhension “à la racine” des phénomènes de domination et de servitude, tant il est vrai que l’on ne peut combattre efficacement que ce que l’on conçoit parfaitement".

http://cocopedia.metawiki.com/IMG/engels.jpgIl me semble que l’histoire de notre peuple et celle des grands mouvements populaires des 18-19-20èmes s. à l’échelle de la planète, avec les approches théoriques qui les ont accompagnés (Marx, Engels, les acteurs de la révolution de 1917, pour ne citer qu’eux) fournissent des éléments de réflexion au moins aussi consistants que ceux de leurs adversaires. Certes, à chaque génération, l’ouvrage doit être remis sur le métier, mais notre époque, avec certains de ses penseurs et ses moyens de culturehttp://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L200xH213/isegoria_clip_image001-2-429dd.jpg  et de communication largement démultipliés, continue d’enrichir le bagage théorique. Je ne partage donc pas l’idée que l’incompréhension à la racine des phénomènes de domination et de servitude, au moins par une minorité susceptible d’intervenir sur le terrain politique et social, soit à l’origine de l’apparente résignation actuelle. Le mouvement d’opposition à la contre-réforme des retraites, à l’automne dernier, a montré au contraire un potentiel d’analyse collectif capable de faire ressurgir l’évidence toujours actuelle de la lutte des classes.

En revanche, le langage, les arguments, la stratégie, l’objectif et, pour tout dire, l’utopie, doivent être renouvelés. En effet, après la disqualification du projet socialiste de l’URSS et la chute du mur de Berlin, avec l’ex de la Chine aujourd’hui, le mythe d’une classe ouvrière éclairée exerçant un pouvoir démocratique non moins lumineux s’est effondré. Et si le projet social reste juste et d’une évidente actualité, si le renversement du capitalisme demeure l’urgente nécessité, c’est l’avenir de l’humanité elle-même qui est maintenant en péril avec la question écologique. La lutte des classes ou tout simplement la lutte politique doit donc intégrer cette dimension universelle si elle veut être crédible. André Gorz l’avait bien compris et d’autres, + récemment et parfois moins révolutionnaires, comme Alain Hayot, Dominique Bourg ou Edgar Morin l’ont aussi montré. Le défi dépasse certes la vieille Europe, mais le passé de celle-ci lui confère peut-être encore une responsabilité particulière.

http://bascoblog.hautetfort.com/media/02/02/3268219209.jpgAlors, bien sûr, il est facile de considérer comme "vaines les gesticulations (…) des syndicats réformistes et partis politiques déliquescents". Ces formations sont cependant des formes constitutionnelles de notre démocratie représentative, chèrement acquise, et il me paraît dangereux de laisser entendre qu’elles sont définitivement dépassées, même si je partage l’observation qu’on ne peut attendre d’elles aujourd’hui la mise en œuvre des changements majeurs évoqués précédemment. La nécessité d’un élargissement de notre démocratie au-delà de la forme représentative est devenue une évidence et elle n’aboutira probablement qu’au terme de fortes pressions populaires. Mais nous savons bien qu’en l’absence de structures organisées capables de mettre rapidement en œuvre les bases des transformations souhaitées, qui commenceraient sans doute par l’élection d’une assemblée constituante, les risques d’une contre-révolution sont immenses, tant il est vrai que l’oligarchie qui détient le pouvoir économique et en même temps manipule le pouvoir politique, n’abandonnera pas ses privilèges dans le respect de la démocratie.

Probablement, les citoyens ressentent-ils cette situation et accordent-ils aujourd’hui plus de prix que par le passé à la vie humaine, ne consentant plus guère au sacrifice. Quoi qu’il en soit,

- la bataille doit demeurer celle des idées, dans la paix civile.

- Ce sont les citoyens qui feront bouger le système politique dans son ensemble.

- Ils auront les structures politiques qu’ils méritent ou qu’ils exigent.http://u.jimdo.com/www8/o/s7eef155aca5173dd/img/i09cba7d1ee67e567/1279206371/std/image.jpg

N’attendons donc pas des organisations politiques et syndicales qu’elles entraînent les citoyens, mais au contraire qu’elles portent leurs exigences, jusque dans les représentations élues.

Cela passe non pas par le discrédit de leur comportement actuel mais par la capacité du peuple à faire émerger dans ces organisations des femmes et des hommes porteurs d’une analyse partagée, et conscients de leurs responsabilités. Lors du conflit sur les retraites, la social-démocratie, acquise au libéralisme, est restée inaudible et les formations syndicales ont suivi les salariés. La pression de ces derniers est finalement demeurée insuffisante, probablement parce que nous avons aussi perdu le sens de la puissance collective, mais c’est un autre point du texte de  B. Blavette.

 

G. ÉVRARD, GR, fév 2011

http://chroniques-rebelles.info/IMG/jpg/Capitalisme_bouffons-le_1935.jpg

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 01/07/2011 00:41


-->> dit comme ça...c'est sûr, ça fait mal au coeur... mais justement, qu'on y réfléchisse deux minutes...


enriqueta 26/06/2011 08:52


Et oui, il paraît qu'on a les politiques que l'on mérite, en tant que peuple...alors Sarko...ça en dit long sur les mérites du peuple français!!!


Bailly 26/06/2011 05:30


"mais qui reposerait sur une compréhension “à la racine” des phénomènes de domination et de servitude, tant il est vrai que l’on ne peut combattre efficacement que ce que l’on conçoit
parfaitement". "

Elle plonge profond la racine !!!!
Mais c'est bien en chacun de nous, que nous pouvons l'atteindre !


mamalilou 01/07/2011 00:37



tu saisis toujours l'essentiel



Quichottine 23/06/2011 12:15


Je suis sûre que nous trouverons une façon de gérer les économies qui soit différente et donne à tous la possibilité de continuer à vivre.

Mais pour cela, il faudra sûrement tout remettre en question.


mamalilou 01/07/2011 00:36



j'espère que ça va se faire vite... et comme tu le dis, oui, va falloir faire plus que mettre du pansement sur les jambes de bois...


gros bisous



cerisette et l'art 23/06/2011 09:51


bon jeudi

bisous+++


mamalilou 01/07/2011 00:35



bon vendredi à toi aussi cerisette


gros bisous