Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 23:40

Sur les idées reçues à propos des Roms

 

Nous avons reçu d’un fidèle lecteur le reproche suivant: 

"L’article du N°2012 signé A. Fourest me gêne. Il y a des fois où on se demande si on est encore en France. Je sais, on peut toujours invoquer la misère du monde causée par les règles économiques que nous critiquons.

La question est: jusqu’où aller dans l’accueil?

En ce qui concerne les “gens du voyage” pour faire court, je peux vous dire que leur comportement pose d’importants problèmes et qui se multiplient. Par ex. on en voit souvent ici qui, voyant telle personne perplexe devant une borne délivrant des titres de transport, se propose de l’aider et manœuvre ensuite pour ne pas rendre la monnaie... Il y a 2 mois, 70 caravanes ont squatté un parc voisin; nous avons été aussitôt cambriolés: fracture de porte, bijou enlevé auquel ma femme tenait parce que qu’il lui venant de ses parents... Quand enfin ils ont été expulsés, la commune a dû puiser sur nos impôts pour nettoyer le capharnaüm, les déchets de toutes sortes y compris humains, qui avaient dégradé le site. Ceux qui les soutiennent sont-ils prêts à accueillir une ou quelques-unes de ces caravanes dans leur jardin? Au moins on ne pourrait pas les soupçonner de se donner bonne conscience en rejetant le problème sur la collectivité. Encore 1x je connais déjà la réponse... Les analyses de La Grande Relève sont judicieuses sur le plan économique. Elle devrait être plus circonspecte sur le plan socioculturel. Ferez-vous part de cette opinion? G.G., Grenoble."

Non seulement nous faisons part de cette opinion mais Ch.Duc-Juvéneton a tenu à y répondre avec une réflexion la + documentée possible sur le sujet:

Je vais me servir d’un ensemble de contributions présentées au Colloque organisé le 6 oct. 2012 à Aix-en-Provence par le Collectif Aixois pour la Dignité des Roms, des Immigrés et des Sans papiers.

Ce colloque était composé de 2 tables rondes, la 1ère intitulée Europe, Méditerranée: Pour un monde de dialogue et d’échanges respectueux des droits et de la dignité de tous, la 2nde: Vers la fin de la stigmatisation, pour des solutions humaines et durables. Il était tenu non seulement par des universitaires ayant fait des recherches à ce sujet, mais aussi par des gens de terrain, qui connaissent très bien les Roms.

La responsabilité des politiques

dans la question des Roms:

 

La sénatrice Aline Archimbaud^ dénonce une classe politique démagogue, électoraliste, populiste et dangereuse, qui désigne des cibles et joue avec le feu en s’arrangeant pour que les pauvres se battent contre les pauvres. En effet, explique-t-elle, des mesures, dites transitoires, s’adressent aux Roumains et aux Bulgares, citoyens considérés comme “de seconde zone”. Et non seulement ces mesures ne leur donnent accès, après délivrance d’un permis de travail, qu’à un nombre restreint d’emplois (150 métiers dits “en tension”), mais encore exigent que l’employeur, pour pouvoir les embaucher, paye une taxe à l’Office français de l’immigration! On reproche donc aux Roms de ne pas travailler tout en faisant tout pour qu’ils ne le puissent pas! Or la levée de ces mesures dépend d’une simple décision du gouvernement, comme l’ont fait l’Italie et l’Irlande.

La décision n’appartient qu’à la France renchérit la députée Marie-Christine Vergiat >. Ce sont les États membres qui décident, l’Europe n’a rien demandé. Mais on se retranche derrière l’Europe parce qu’on n’a pas le courage de ses choix... Quand les Droits de l’Homme sont évoqués, on ne veut surtout pas qu’on vienne nous dire ce qu’il faut faire! Il n’empêche que le Parlement Européen a justement condamné la France au sujet des Roms. Mais ça ne suit pas. L’Europe n’est pas aussi efficace pour les Droits de l’Homme que pour l’économie!!! Il ne faut pas que la CE s’efface devant les gouvernements. La vigilance publique pèse énormément sur les politiques. Il faut donc que les politiques soient soutenus par des associations, des mairies, des citoyens, des collectifs locaux, et que ceux-ci prêtent leur concours à l’analyse de terrain.

Après avoir souligné les capacités de résilience et de solidarité dont font preuve les Roms, et évoqué la médaille de meilleure apprentie de France décernée à Cristina Dimitru [1], M-C Vergiat nous a stupéfaits en nous révélant qu’il y a des fonds européens pour les Roms et que la France ne les utilise pas. Il y a 400 millions pour la France, dont un million seulement a été consommé! Alors, conclut-elle, elle est où toute cette misère du monde pour laquelle il nous faut payer? Elle est où, cette lourde charge sur les impôts?

Notre lecteur évoquait cette charge, on ne peut donc que l’encourager à suivre les conseils de M-C. Vergiat: faire pression sur les élus et le gouvernement. Pourquoi nous font-ils payer cette dépense puisqu’ils peuvent disposer des fonds européens pour cela?

Perspective historique:

les États-Nations et les Roms

 

L’historien v Ilsen About Iris [2] expose que la France est traditionnellement une terre d’accueil, mais que la question des Roms, telle qu’elle se pose aujourd’hui, est récente (années 90). C’est l’intégration européenne qui l’a fait apparaître: lorsque la Yougoslavie et la Tchécoslovaquie ont explosé, il fallait une requalification de ces populations pour qu’elles soient reconnues comme minorités. Ce problème, lié à l’histoire des Tziganes et à celle des communautés européennes, resurgit aujourd’hui. Comme ils sont dans l’espace Schengen, on les utilise pour signifier l’échec de l’Europe.

À propos des récentes expulsions à Marseille, on a vu déraper les discours politiques dans le sens de la violence. À chaque période, il y a des politiques qui décident de viser ces populations, et ça ne concerne pas que la droite.

Ils en About Iris rappelle que les Tziganes sont réputés pour leur présence séculaire dans tous les pays d’Europe, présence qui n’a pas toujours été problématique. Il y avait une fluidité, qui disparaît avec les États-Nations. Nous vivons un tournant à ce propos: que faut-il faire des États-Nations? Il estime qu’il y a des raisons d’être pessimistes, mais que les initiatives locales sont une des clefs pour en sortir.

Héritage et méfaits

de 10 ans de sarkozysme

 

Chercheur au CNRS, Marc Bordigoni > rappelle que depuis l’alternance, en 2002, le ministre de l’Intérieur s’occupe + des Roms que le secrétaire au logement. C’est justement Sarkozy (lois sur saisies de caravanes), et il continuera à s’en occuper comme Président de la République, faisant alors l’amalgame de tous les gens du voyage. Cet amalgame est dramatique, il mélange les problèmes:

- il associe délinquance et violence,

- ne s’attaque pas à une particularité ethnique, mais à une pratique commune à tous: occuper des terrains illicites.

Il dit: Le droit de circuler est un droit constitutionnel en France. Il n’est pas question d’interdire les gens du voyage. (On y avait donc pensé?) Et dès lors, toute la législation va désormais tourner autour de "toute occupation de terrain est illicite". Quelle que soit la situation de ces familles, il est illégitime qu’elles soient là.

Il donne un ex qui répond à une question de notre lecteur: à Annecy, un homme avait donné son accord pour que des Roms s’installent chez lui. Le maire, Bernard Accoyer, a déclaré l’endroit insalubre, ce qui n’était pas le cas, et les Roms ont été expulsés sous prétexte de troubles à l’ordre public. Comme d’habitude!

Limmigration de Roms n’a pas augmenté, mais on assiste à un afflux économique de gens qui viennent chercher subsistance. Or les Roms sont très débrouillards, ils se glissent dans les interstices de l’économie. Ceux qu’on voit sont ceux qui sont dans la + grande difficulté, qui savent le moins s’en sortir. Mais il y a, parmi eux, des travailleurs clandestins ordinaires, invisibles. Et comme on les met tous dans le même sac, ils essaient de se soutenir. Il y a une construction systématique de l’insécurité liée à ces populations. Edwy Pleynel souligne qu’ils prennent une grande place dans les médias, alors qu’ils ne sont pas très nombreux: c’est l’arbre qui cache la forêt.

La question du droit au travail est très importante… En Espagne, 100.000 Roms viennent cueillir les olives, au détriment des Maghrébins. Pourquoi? Parce qu’il y a moins de contrôles quand on emploie des gens de nationalité européenne! L’Espagne régule ainsi les activités abandonnées par les populations locales. Cette main d’œuvre est en majorité paysanne, elle est saisonnière, et beaucoup d’agriculteurs travaillent avec les mêmes familles Roms depuis des décennies.

Assumons nos responsabilités


Ainsi que l’a rappelé la députée M-C Vergiat, la vigilance publique pèse énormément sur les politiques. Or les fantasmes et les préjugés à l‘égard des Roms sont très anciens en Europe, la violence envers eux aussi, le racisme profond à leur encontre n’a pas disparu.

Alors, pour conclure, je pose la question: nous qui voulons nous émanciper du pouvoir des politiques et des riches qui décident à notre place, pourquoi nous laissons-nous encore séduire par leurs sirènes? Elles nous poussent à nous diviser, à nous lever les uns contre les autres, à nous mépriser mutuellement! Il est temps de libérer nos opinions de celle des dirigeants. D’inscrire les Droits de l’Homme et le droit à la dignité pour tous au seul endroit où l’on ne pourra pas nous les prendre: dans nos cœurs et nos convictions!

Dans la société que souhaite La Grande Relève, chacun se sent responsable et solidaire de tous les autres. On ne peut donc pas construire cette société en acceptant, comme nous y invitent certains politiques pour se donner bonne conscience, d’attribuer la cause de nos maux aux étrangers.

 

C. DUC-JUVENETONGR, janv.2013

[1] Pour la 2ème année consécutive, le concours des meilleurs apprentis de France a distingué une jeune femme d’origine rom. Cristina Dimitru v, 18 ans, a reçu au Sénat la médaille d’or dans la catégorie "pressing”. Très émue, elle a raconté, avec fierté, son parcours: un rêve qui se réalise après des années de galère. Arrivée de Roumanie en 2005 avec sa famille, Cristina a vécu longtemps dans une caravane, sans eau, ni électricité, et sans papiers car les demandes de régularisation de sa famille, pourtant insérée (ses 2 parents travaillent comme saisonniers dans des entreprises de maraîchage) ayant toutes été rejetées. Pour s’en sortir, elle a tout misé sur l’école: "C’était très dur au début, j’ai travaillé 2x plus que les autres". Mais, désormais, Cristina a confiance en l’avenir: "Je vais pouvoir passer mon permis et continuer mes études". Elle prépare un CAP vente. "Je veux donner une belle image des Roumains". Mais les parents et le petit frère de Cristina sont, eux, toujours sans papiers… Voir http://www.rmc.fr

[2] École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris, Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMS), Université Aix-Marseille.

Au total, entre dix et douze millions de Roms vivent actuellement en Europe, et représentent dans certains pays d’Europe de l’Est plus de 5% de la population. Ce sont donc des citoyens européens à part entière. Ils sont pourtant victimes de préjugés et bien souvent persécutés. Les Roms désignent un ensemble de populations ayant une origine indienne. D’ailleurs, le terme signifie «homme» en hindî. A l’origine, leur langue vient du nord-ouest du sous-continent indien. En France, ce sont ceux que l’on appelle Gitans, Tsiganes, Manouches, Romanichels ou encore Bohémiens. L’expression «gens du voyage», souvent utilisée par les législateurs pour remplacer «nomades», ne désigne pas seulement les Roms, même si elle leur est bien souvent attribuée.

proposé par mamadomi

rééd° du 18 03 14

Partager cet article

Published by mamadomi - dans Culture en partage
commenter cet article

commentaires

mamalilou 13/11/2014 01:44

-->> c'est inscrit oui... sans distingo...
et puis aujourd'hui que la vie professionnelle et la paupérisation nous confinent à un semi-nomadisme économique, peut-être que ça bouscule encore davantage les consciences...
toute belle fin de semaine à toi aussi, merci

Miche 07/11/2014 10:34

Oui, ce sont surtout les idées reçues qui posent un sérieux problème, les sédentaires se sont toujours sentis mis en danger par les "gens du voyage". A notre époque, c'est compliqué d'autant par
les conditions économiques et politiques.
Les mêmes droits pour tous ? C'est pas inscrit dans les textes, ça ? Il me semble bien que oui...
Belle journée à toi, mamalilou.

Nessa 06/11/2014 02:14

esperons que ça s'arrange! par chez nous ils font bruler du plastique et caoutchoux pour récuperer la tole une odeur pestinentielle!!! j'avais ecrit un article où je disais que j'avais été émue par
des petits roms qui dessinaient des maisons à la craie (vu qu'ils n'en ont pas eux) cet article a été repris par une association de défense des Roms et quand j'ai soulevé le problème des fumées
toxiques provoqués par leur feux ils m'ont viré de leur site ... doux bisous

mamalilou 06/11/2014 02:29



nessa, sur ce coup-là, ça ne m'étonne pas... 


le problème -double- est ici le suivant:


- les pneus et plastiques ne les polluent-ils pas eux d'abord? (ce n'est donc pas une malveillance, mais une externalité négative des nécessités de la misère et de l'exclusion


- de tous les pneus brûlés ou plastiques divers... combien le sont par des roms, càd ceux des roms qui sont mobiles..?


le problème étant plus vaste, et non spécifique à une communauté si ce n'est celle plus large des pauvres du monde, bien entendu c'était hors sujet pour cette association...


 


ça fait partie des étiquettes systématisées par les conditionnements que nous avons tous reçus sans les discernet et qui cataloguent et surajoutent à la misère l'infâme violence de la xénophobie
ordinaire qui nous fût transmise et qui se dessine derrière les benoites observations sorties de l'ensemble... que nous sommes tous amenés un jour ou l'autre à asséner précipitamment


 


les multicarencés de toutes les communautés du monde ont pour priorité de manger, boire propre, se tenir au chaud et à l'abri, être propre, se soigner... quelles que soient les externalités
négatives sur autrui, et l'abnégation d'ailleurs par rapport à sa propre famille... 



Aloysia 02/11/2014 14:53

Stoppons la discrimination en effet. Qui peut prétendre avoir des droits que son voisin n'a pas ? La terre est à tout le monde et tout le monde est sorti du c... de sa mère.

mamalilou 23/03/2014 00:56

-->> la vie longue... et nous mènent la vie dure...!!!
c'est bien pour cela que je publie souvent sur ces sujets: les idées reçues... qui sont autant de fermeture d'esprit... et éloignent de toute forme de sagesse, de philosophie, de notre nature
même...
doux bisous et joli printemps à toi