Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 05:09

illustrations par Danny O'Connor

 

Précédemment


Oser et savoir refuser est un des éléments les + primordiaux de l'affirmation de soi. Cela ne veut pas dire qu'une personne affirmée refuse toujours -tout- à tout le monde! Bien au contraire: elle accepte d'autant + de façon authentique qu'elle s'autorise à ne pas accepter ce qui ne lui convient pas. Quand elle dit "oui", elle pense "oui". Le passif dit souvent "oui" alors qu'il pense "non" et la frustration se charge du reste!


Oser refuser

 

Qu'est-ce qui vous empêche de refuser alors que vous souhaiteriez le faire?

Soit:

- La peur d'être jugé égoïste, inhumain, incompétent, non consciencieux, méchant, indifférent, amoral, ingrat, etc...

- La peur de faire de la peine, de vexer ou de blesser

- La peur de perdre un ami, de perdre son emploi

- La peur que l'on ne vous rende plus service ensuite

- La peur du conflit

- Et surtout, la peur de ne plus être aimé ou apprécié

La peur est une émotion. Ici, l'émotion est générée par l'anticipation d'un risque. Risque d'être mal vu, de perdre l'maitié de son ami, du conlit, etc... Ces risques sont-ils réels? Autrement dit, quelles sont les probabilités que les prédictions se réalisent vraiment?

2ème question:

si cela se passe vraiment ainsi, quelles en sont les conséquences?

Ces 2 questions forment le début d'une confrontation des pensées qui ont déclenché l'émotion de peur. 

- "Elle va penser que je ne suis pas sympathique"

- "Si je lui dis non, ça va faire un scandale."

- "Il faut que je la remplace ce week-end sinon elle ne va pas vouloir me remplacer quand j'en aurai besoin."

- "Ils m'ont rendu des services, je ne peux plus leur refuser quoi que ce soit. Sinon, c'est de l'ingratitude et je ne veux surtout pas qu'on me croie ingrat."

Toutes ces pensées sont rarement formulées consciemment dans votre esprit. Il suffit pourtant de vous demander pourquoi vous ne voulez pas refuser alors que vous en avez le désir. Lorsqu'elles sont formulées comme des certitudes, ces pensées créent des émotions comme la peur et donc des blocages d'attitudes. Le cerveau enregistre une réalité inventée, totalement imaginée, mais il y croit. L'idée est ici chaque fois associée à quelque chose de négatif. Le cerveau bloque les commandes pour éviter tout effet néfaste.

La peur est utile pour nous prévenir d'un danger réel. Elle devient une émotion désagréable et inhibitrice lorsque le danger n'existe pas ou que les conséquences sont minimes et insignifiantes.

Prenons le cas d'une dame âgée d'un village voisin qui a pris l'habitude de vous appeler n'importe quel jour de la semaine pour vous demander de faire quelques courses pour elle. Vous avez une voiture et devez  vous déplacer à 15km pour faire les courses au supermarché. Cela dure depuis plusieurs mois et vous n'avez jamais osé le lui refuser, même quand vous aviez déjà fait vos propres courses la veille. Cela décale votre organisation d'une part, et vous oblige à un déplacement qui vous fatigue d'autre part, et vous oblige à un déplacement qui vous fatigue d'autre part. Mais vous obtempérez.

Pourquoi?

"Pour rendre service!"

Rendre service amène quoi?

"C'est bien et puis ça me fait plaisir de rendre service", répondrez-vous.

Eprouvez-vous du plaisir à faire ce que vous faites pour cette dame?

..."Non, plus vraiment. Au début cela ne me déangeait pas, mais maintenant c'est devenu une corvée?"

"Alors pourquoi continuez-vous? "

... Je ne sais pas comment lui dire. Ou plutôt, je n'ose pas vraiment lui dire."

Pourquoi?:

"J'ai peur de la vexer. Elle est assez âgée. Et puis mon mari la connaît bien, alors je ne veux pas... faire une histoire pour rien!"

Nous y voici. La croyance de base est:

"Il est bien de rendre service et on devrait ressentir du plaisir."

Puis 2 pensées maintiennent le comportement:

"L'arrêt de l'habitude instaurée la vexerait et cela ne se fait pas, surtout qu'il s'agit d'une vieille dame"

et

"Si je m'exprime, mon mari et elle vont se disputer à cause de moi".

Donc, il vaut mieux penser que le problème n'existe pas et que ce n'est rien!

C'est en posant les questions "Pourquoi?" et "Et alors?"

que vous pouvez découvrir ce qui vous empêche d'oser.

Continuez en confrontant les pensées à la réalité.

Reprenons l'ex en cours:

1. Est-il toujours bien de rendre service?

Souvent, oui. Parfois non à long terme. Ici, notre dame âgée n'a pas d'autre choix que de demander à autrui ce service.

2. Doit-on toujours ressentir du plaisir à rendre service?

Le plaisir est un sentiment. Ni vous ni moi n'avons absolu contrôle sur les sentiments que nous ressentons. C'est comme l'amour... Si vous aimez une perosnne qui n'est pas "bonne pour vous" que pouvez-vous y faire? Peut-être y associer mentalement quelque chose de négatif pour créer du déplaisir. Mais créer du plaisir à partir de la souffrance est beaucoup plus ardu, n'est-ce pas? D'autre part, un sentiment refoulé mais toujours présent ne donne rien d'heureux à long terme.

3. Qui a dit qu'il faille ressentir du plaisir à rendre service?

La théorie ou la Bible, comme vous voulez. Si c'était une loi unvierselle, nous ne nous poserions pas la question. Ce serait une réalité et donc une évidence. Ce n'est plus le cas si le service en question devient trop pesant.

Ces 3 questions confrontent la croyance de base qu'il est bien de rendre service et que cela devrait être une joie. Les réponses nous montrent qu'il n'y a pas de culpabilité à ressentir du plaisir quand nous rendons service et que cela devrait être une joie. Les réponses nous montrent qu'il n'y a pas de culpabilité à ressentir si nous n'avons pas chaque fois un sentiment de plaisir quand nous rendons service.

Puis vous vous dites:

"L'arrêt de l'habitude instaurée la vexerait et cela ne se fait pas, surtout qu'il s'agit d'une vieille dame."

Qu'est-ce qui ne se fait pas?

Expliquer que l'on ne peut pas toujours être à 100% disponible?

Votre réalité est-elle différente simplement parce que le demandeur est une personne âgée?

Votre propre valeur d'adulte responsable en est-elle diminuée pour autant?

Faut-il moins se respecter face à une personne âgée quelles que soient les circonstances?

si cela était le cas, cela donnerait beaucoup de pouvoir à chacun d'entre nous en prenant de l'âge. Est-ce que cela ne pourrait pas s'appeler de la manipulation? Si la personne âgée en question décèle votre croyance sur ce sujet, la porte est grande ouverte à l'abus de pouvoir! Mais considérons ici que notre dame n'en abuse aucunement et ne fait que demander un service que vous ne lui avez jamais refusé.

Comment peut-elle deviner que cela finit par vous ennuyer lorsqu'elle vous prévient trop tard?

Seule votre idée que l'on ne remet pas une habitude en question face à une personne âgée vous tend un piège. C'est votre principe et non le demandeur qui vous rend dépendant.

Par ailleurs, qui vous dit que cela la vexerait?

N'y-a-t-il pas des moyens diplomatiques d'expliquer gentiment les choses sans la blesser?

Pensez-vous que le refus consiste à dire un "Non!" ou "Je ne veux plus" net et catégorique?

La réponse, dans ce cas précis, consiste à savoir formuler ce que l'on appelle un refus partiel. Nous allons le détailler dès que la dernière croyance inhibitrice sera analysée.

"Si je m'exprime, mon mari et elle vont se disputer à cause de moi". Se disputer, vraiment?

Comment pouvez-vous le prédire avec autant de certitude?

Analysons ce risque.

Imaginez que la vieille dame soit furieuse au point de vous rejeter ainsi que votre mari. Qu'est-ce que cela signifie donc? Réfléchissez.

Vous expliquez à un demandeur à qui vous rendez un service depuis plusieurs mois que vous êtres parfois trop fatiguée pour faire 2x le même chemin et que cela vous désorganise etc... elle se met en colère. Cela veut tout simplement dire qu'elle ne se sent pas concernée par vos problèmes. Elle ne les prend pas en considération. Elle ne vous respecte pas! Ce qui l'intéresse ne concerne que son objectif propre: quelqu'un lui porte ses courses quand ellele souhaite. Point.

Est-ce le cas de cette dame?

Pense-t-elle ainsi selon vous?

Si la réponse à cette question est négative, vou sne risquez donc absolument pas de rupture de relation car elle vous comprendra parfaitement. Si votre réponse est positive, est-ce que ce type d'amitié vous intéresse toujours autant?

C'est peut-être un excellent moyen pour découvrir

la teneur du rapport existant entre elle et vous.

Enfin, si vous craignez la réaction négative de votre mari face à votre désir de changer les choses, le principe est le même. A vous de vous affirmer et de lui faire comprendre qu'à partir de maintenant vous tenez compte de votre fatigue et de votre organisation. Si vous vous respectez, les autres vous respecteront.

 

I. Nazare-Aga

proposé par mamadomi

Partager cet article

commentaires

mamalilou 04/04/2014 00:03

-->> il faut savoir le faire, et en faire bon usage, oui
pas tout le temps non, mais surtout pas tout le temps oui...
ni tout le temps devancer les désirs... c'est vrai...

Satine 02/04/2014 11:43

C'est parfois difficile de dire non et de résister à la pression ou a l'attente des autres... Mais il faut le faire et tenir bon sinon on se fait rapidement piéger par les autres.

mamalilou 25/03/2014 03:24

-->> éventuellement fâcher celui auquel on dira non une fois qui aura été une fois de trop...
dès lors, celui qui se fâche montre à quel point il méritait qu'on dise non pour comprendre la limite à ne pas dépasser...
une simple éducation qui aurait dû être acquise plutôt, en fait
...
pourquoi fâcher tout le monde?!!! on n'a jamais dit de dire non à tout le monde!!! lol

..........♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 23/03/2014 14:18

osez refuser....et pourquoi ...pour fâcher tout le monde

Valentine :0056: 22/03/2014 21:40

Oui, bien sûr, je n'avais pas lu jusqu'au bout... L'histoire de la vieille dame me rappelle la mienne : j'ai aussi un voisin âgé que j'aide parfois ; un jour je l'ai conduit à la ville voisine pour
une visite médicale, je l'ai fait avec plaisir ; mais lundi dernier quand il m'a demandé de l'y remmener, je lui ai dit : " non ! je ne peux pas le faire à chaque fois, j'en ai assez !" et il a
trouvé quelqu'un d'autre... Sans problème.

mamalilou 25/03/2014 02:37



ben oui, c'est exavtement ça... si on ne dit pas stop, on ne voit pas non plus qu'il y a d'autres solutions... et parfois on se plaît dans ce piège, parce qu'on se sent indispensable,
irremplaçable... on fait alors volontiers, mais pas pour la bonne raison...!!


doux bisous Valentine


merci pour ce partage tellement à propos