Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 22:00

Karin Taylor

 

 

Si notre quotidien nous apporte son lot de soucis, nos besoins les + exigeants et les + pressants ne datent pas pour la plupart d'aujourd'hui. Les besoins les + difficiles à contrôler sont ceux issus de notre propre enfance. Restés non seulement insatisfaits dans le passé, mais le + souvent non identifiés comme tels, ils entretiennent le manque et il suffit de peu pour qu'ils entrent en compétition avec ceux de nos enfants, nous empêchant de les entendre, de les comprendre et souvent d'agir envers eux de manière appropriée.

"Elle m'énerve avec ses jérémiades!"

Maryse est incapable de donner de la tendresse à sa fille, ses propres parents ne l'ont jamais prise dans les bras. Malgré son désir conscient, le blocage est trop puissant, elle n'y arrive pas. Quand Eve s'approche d'elle et lui demande un câlin, elle la repousse. Le donner, ce serait voir Eve le recevoir, et concevoir l'image d'elle-même petite fille le recevant... impossible. Elle a eu tellement mal de ne jamais recevoir de câlins qu'elle ne veut pas réveiller la douleur du manque. Elle préfère nier son propre besoin:

"Je n'en ai pas eu, je n'en suis pas morte",

et nier ceux de sa fille pour mieux enterrer le tout. Car si elle reconnaissait qu'Eve en a besoin, elle devrait logiquement penser que toute petite fille en a besoin, donc elle-même enfant...

Yuta Onoda

Là où mes émotions d'enfance restent refoulées, je ne peux percevoir la réalité des besoins de mon enfant. Je vais soit projeter mes propres besoins, forcément démesurés puisque frustrés depuis longtemps, soit nier tout besoin pour ne pas sentir ma souffrance.

Quand je constate cela, je peux me poser la question:

"Est-ce que je veux vraiment entrer en compétition avec mon enfant?"

Quinze jours après son accouchement, Nathalie est partie aux sports d'hiver en confiant le bébé à sa grand-mère! Elle se justifie en clamant qu'elle a besoin de repos et de se retrouver après une telle épreuve. Elle n'a aucune idée de ce que peut ressentir sa fille. Après enquête, elle-même a été séparée de sa mère très précocement. Elle a enterré en elle la douleur, la colère et la terreur, et inflige à sa toute petite fille la même épreuve, comme pour dire à sa mère:

"Tu as eu raison, tu vois, je n'en ai pas souffert, je fais la même chose à mon enfant."

Irène est partie 2mois aux Etats-Unis pour son travail, en laissant son fils de 3mois en France dans les bras d'une nounou, certes agréée, mais qu'il n'avait jamais rencontrée auparavant. Irène n'a pas compris pourquoi son petit Tom était dans un tel état de dépérissement quand elle l'a retrouvé. Il refusait de s'alimenter, dormait mal. Il avait inhibé son développement. Malgré les apparences, Irène n'a pas été attentive à ses propres besoins en partant aux Etats-Unis. Elle a répondu aux sirènes de son enfance. Elle-même avait été "abandonnée" par sa mère au même âge.

Margarita Sheshukova

Claire est mère de 3 enfants. Yves, lui, n'en a que 2, mais tous deux ont tendance à rentrer tard du travail. Ils reconnaissent volontiers que derrière l'excuse du travail à terminer, il y a leur désir de ne pas affronter les enfants, leurs demandes, leurs émotions...

Le travail c'est décidément + facile. Les jeunes se débrouillent comme ils peuvent entre consoles de jeux et télévision. Leurs parents les fuient parce qu'ils redoutent le contact avec leurs émotions d'enfance.

Le nourrisson ne peut satisfaire seul ses besoins. Quand les adultes dont il dépend ne sont pas disponibles pour lui, parce que prisonniers de leur enfance, il est en grand désarroi. Pour survivre, se faire accepter, se faire aimer, les tout-petits acceptent très vite de se plier aux bonnes grâces de ceux qui s'occupent d'eux. Ils apprennent même à téter moins vite s'ils perçoivent que la force de leur succion inquiète leur mère. Ils répriment leurs besoins, leurs affects, deviennent très "sages" et font la fierté de leurs parents. Mais, ce faisant, ils effacent leurs émotions, et apprennent qu'ils ne peuvent pas faire confiance et que le monde extérieur est a priori hostile.

En revanche, si le parent est attentif à ses véritables besoins, à sa relation de couple, à lui ou elle en tant qu'homme ou femme, si ses blessures anciennes sont guéries, il va pouvoir reconnaître les besoins de son enfant et les satisfaire.

Aucun livre, aucun expert ne pourra jamais donner des réponses universelles. Chaque enfant est une personne, différente de toutes les autres personnes sur terre. En outre, un enfant change. Il évolue. Il n'a pas la même taille de chaussures toute sa vie, il n'a pas les mêmes besoins. Il va adorer les poireaux à 2ans et les détester à 3... Rien de solide sur quoi s'appuyer, aucune stratégie systématique à appliquer, il faut s'adapter en permanence. Ce n'est pas facile quand on a oublié sa propre enfance.

Pour vivre heureux ensemble, contenons les débordements de nos enfants dans des limites que nous pouvons tolérer et apprenons à supporter davantage. Rappelons-nous qu'ils sont dépendants de nous et que nous sommes les pourvoyeurs. Guérissons nos blessures anciennes pour pouvoir laisser vivre nos enfants à leur rythme. Nous y gagnerons en détente et en plaisir.

 

Quand nous sommes exaspérés par nos enfants, incapables de leur répondre ou tentés de les surprotéger, s'ils se montrent "trop  sages" ou au contraire excessifs, posons-nous cette question:

Mes besoins sont-ils en compétition avec ceux de mes enfants?

 

I.Filliozat 

hebergeur image

proposé par mamadomi

rééd° du 12 03 14

Partager cet article

commentaires

mamalilou 06/09/2014 00:55

-->> merci tout plein ma béa
doux bisous

CARDAMOME 04/09/2014 09:55

très interessant tout ça!
bon courage pour ton nouveau déplacement; bises mama

Aimée aimée 02/09/2014 22:19

Bel article et surtout très intéressant, sur le point psychologie.

Bonne soirée, bises.Aimée

mamalilou 05/09/2014 00:31



merci à toi Aimée


doux bisous en ce partage



aloysia 02/09/2014 12:09

Un bien bal article, Mamadomi. Et toi, où en es-tu de ton déménagement ?... Je pense à toi. Bisous.

mamalilou 05/09/2014 00:30



c'est un peu la cata, je reviendrai là-dessus...


mais on gère les rentrées, c'est l'essentiel


"je n'en suis pas morte"!


doux bisous, merci pour ce soutien en pensée



mamalilou 19/03/2014 23:51

-->> c'est eux qui nous choisissent, il faut se battre pour n'en pas avoir le plus souvent...
enfin, c'est une parole de femme, hein... :o))
il y a plus souvent des enfants qui s'imposent
et qui s'imposent ce parcours
...que des parents qui s'imposent la parentalité... la projection narcissique comme réparation escomptée...
conscients ou pas de cela...
mais ça, hein, c'est mon ressenti...