Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 12:13

Qu'est-ce que l'irradiation

des aliments?

 

L'irradiation des aliments (officiellement appelée "ionisation") est un procédé utilisé pour décontaminer les denrées, ralentir le mûrissement

L'irradiation des aliments a été inventée au milieu des années 40 par des scientifiques français et mise en application dès la fin de la 2ème guerre et est aujourd'hui autorisée dans une soixantaine de pays.

Souvent présentée comme moins nocive que d'autres modes de conservation industriels, cette technologie permet surtout de contourner - au moins en partie - l'usage de produits chimiques (dont la toxicité est maintenant largement avérée et peu populaire); elle est + souple d'utilisation que la surgélation (contraignante par le maintien de la chaîne du froid) et peut être appliquée à quasiment tous types de produits, y compris les produits frais, à l'inverse des traitements par la chaleur.

Elle permet ainsi un traitement de long terme de très nombreux produits, des déplacements sur longue distance et des stockages de longue durée. Ces avantages, ainsi que son efficacité multi-usages, en font une technologie particulièrement appropriée pour l'économie "moderne" mondialisée et pour le développement des échanges internationaux.

Quelles radiations servent pour les aliments?

 

L'irradiation des aliments ou ionisation se fait avec des radiations ionisantes, soit par électrons projetés à une vitesse proche de celle de la lumière, soit par rayons gamma (issu de substances radioactives, le Cobalt 60 ou le Césium 137)

L’irradiation des aliments est-elle sûre?

 

Les partisans de l’irradiation des aliments la présente comme une solution-miracle contre les maladies d’origine alimentaire (salmonellose, infections à E. coli 0157 :H7). Mais, de nombreuses études scientifiques montrent que les méfaits de l’irradiation sur la santé sont bien pires que ses bénéfices:

- L’irradiation détruit une grande partie des vitamines et des nutriments présents dans les aliments; il ne faut pas confondre aliments "contaminés" et aliments "irradiés". Quand on parle de "contamination radioactive" ou de "pollution radioactive", cela signifie que des particules radioactives (et + précisément des atomes radioactifs) sont présents dans l’aliment.

- Certaines bactéries sont très utiles puisqu’elles agissent sur l’apparence des aliments (pourrissement, odeur) et permettent ainsi aux consommateurs de repérer les aliments douteux. Les aliments irradiés paraissent sains, mais ne le sont pas toujours;

- L’irradiation est très souvent utilisée comme substitut à de bonnes pratiques sanitaires ou pour "recycler" des produits atteignant leur date de péremption;

- Les animaux de laboratoire nourris d’aliments irradiés sur de longues périodes souffrent de nombreuses maladies génétiques, de problèmes de reproduction, de déformations et de mortalité précoce.

- Selon une étude récente menée par des scientifiques allemands et français (Delincée, H. and Pool-Zobel, B. " Genotoxic properties of 2-dodecyclobutanone, a compound formed on irradiation of food containing fat" Radiation Physics and Chemistry, 52:39-42, 1998), une substance particulière créée par l’irradiation dans les aliments, l’alkylcyclobutanone, pourrait être facteur de cancer.

L'irradiation des aliments est risquée

 

Selon Véronique Gallais, présidente d'Action Consommation, pour le Collectif français contre l'irradiation des aliments

"Si l'irradiation ne rend pas les produits alimentaires radioactifs, elle provoque une perte de vitamines et présente des risques de cancérogénèse et de mutagénèse dus à la prolifération de radicaux libres et de molécules nouvelles au sein de l'aliment irradié. Par ailleurs, l'irradiation peut être utilisée comme substitut à de bonnes méthodes sanitaires de production Ou encore, l'équilibre microbiologique de l'aliment irradié étant fragilisé, des agents pathogènes peuvent se développer + rapidement et proliférer puisque leur "concurrents" ont été éliminés.

Sur le plan environnemental, on peut citer les risques liés au fonctionnement des installations (nucléaires) et au transport de matières nucléaires, et les dommages liés aux modes de production et de distribution industriels: pollutions et production de gaz à effet de serre (y compris par la multiplication des transports longs liés à la délocalisation des productions), atteinte à la biodiversité par la spécialisation des productions, destruction de milieux naturels.

Enfin, ce mode d'organisation de la production et des échanges agroalimentaires implique des risques socio-économiques. La délocalisation des productions vers des pays à bas coûts sont une menace pour l'emploi et l'économie locale. La spécialisation des productions dans l'agriculture conduit à l'extension de monocultures et de la culture intensive, qui, au-delà des conséquences environnementales qu'elles induisent, compromettent encore davantage la souveraineté alimentaire des peuples de la planète. La concentration des entreprises renforce les multinationales, dont le pouvoir économique, financier et politique constitue une menace réelle pour la démocratie."

L’irradiation, en allongeant la durée de conservation des aliments, risque d’accentuer la délocalisation des productions agricoles. Or ce phénomène met en péril la dynamique de nos économies locales et détruit l’environnement.

source

Le Planetoscope fait partie du portail consoGlobe.

© 2012 Planetoscope.com     

proposé par mamadomi

Partager cet article

commentaires

mamalilou 06/12/2013 09:15

-->> j'ai lu trop vite "mieux vaut avoir un pote âgé ou une femme bio"... et j'ai beugué!!! ^_^
trève de bêtises matinales, en effet c'est quand même une sacrée chance d'avoi une ferme bio à côté... on se sent un peu plus tranquille ...
arf, on ne peut pas échapper à tout, mais au moins, on réduit les problèmes...
doux bisous, bio et toujours jeunes, eux!! :o)

Satine 01/12/2013 18:57

Ouais... En conclusion : mieux vaut avoir un potager à la maison ou une ferme bio à proximité de chez soi... On a la chance d'en avoir une près de chez nous et on y va tous les samedis matins
acheter nos légumes et nos oeufs pour la semaine... C'est plus sûr en tout cas.

ecureuilbleu 30/11/2013 13:08

Je me demande bien ce que l'on peut manger de sain de nos jours, à moins de l'avoir produit soi-même, et encore...

mamalilou 04/12/2013 23:16



c'est juste, et encore, il faut faire attention à ce qui se passe autour de chez soi.. entre les planteurs ogm, les rejets d'usine, le nucléaire, les pesticides du voisin qui jouxte le potager,
les décharges pas loin, l'eau retraitée qui vient arroser le jardin... c'est pas gagné pour autant!!!


doux bisous, très sains, eux!!!



alphomega 29/11/2013 22:58

J'aime beaucoup (autre façon pour dire que je ris... jaune) ces paradoxes que seuls les scientifiques payés par les groupes agro-alimentaires et les politiques peuvent nous présenter.
L'irradiation des aliments est bonne pour la santé et ils n'ont pas peur dans la phrase suivante de dire qu'il ne faut surtout pas consommer de champignons ou de légumes qui auraient pu être
irradiés apr les poussières de Fukushima (je rappelle pour mémoire que le nuage de Tchernobyl a eu l'aimable obligeance de contourner la France)

mamalilou 06/12/2013 10:10



ouaip, "même pas peur"... le pire c'est qu'ils ont de la marge, dans le lot de ceux qui écoutent, yen a qui sont très contents d'être rassurés ainsi, ... des aquabonistes bon ton... submergés par
les informations déplorables ...


c'est ainsi que grossissent les rangs des désabusés de la nature humaine, qui, la tête dans le guidon, continuent de faire les beaux jours des marionnettistes...



Axel21 29/11/2013 17:19

Les girolles Tchernobyl sont nettement moins chères que leur consœurs françaises pour qui l'irradiation s'est arrêtée à la frontière. De nos jours, nous ne sommes plus sûrs de rien : huile de
palme, porc dans les pâtés de lièvre, cheval dans les lasagnes, conservateurs, emulsifiants, arômes artificiels... Bon appétit.

mamalilou 06/12/2013 10:07



soupir... ouaip, et j'habitais alors la frontière allemande... on faisait nos courses à 1km, de l'autre côté de la frontière et, 2jours avant que les medias français n'évoquent tchernobyl, on y
trouvait des Allemands masqués, pour dérisoire que ce fût, en train de remplir leurs caddies...!!!


 


je crois qu'en variant les provenances et les modes de conservations, en limitant autant que possible les produits qui nous sont douteux dans la chaîne de production et de conservation, on peut
éviter le pire...


c'est l'accumulation des erreurs, et surtout les régimes alimentaires peu diversifiés qui vont générer les risques, ... Et puisque la vigilance sanitaire est inféodées aux exigences
économiques... c'est à nous de la prendre à charge!


oui, bon appétit néanmoins (si, on garde le nez justement!!)