Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 18:54

 

0

 

Sous le titre L’Appel des appels. Pour une insurrection des consciences, Christian Laval, Roland Gori, Barbara Cassin ont publié fin 2009 aux éditions Mille et une nuits, un appel à réflexion commune, qu’ils ont décrit sur internet (infos13@appeldesappels.org).

Nous ne rapportons pas ici l’intégralité de leur présentation, mais ce qui nous en paraît l’essentiel, pour encourager nos lecteurs à y participer :

________________ 

Pour une insurrection des consciences


Le malaise en France est bien là, profond, palpable. Misère sociale, crise financière et économique, détresse morale, impasse politique. Le gouvernement navigue entre cynisme et opportunisme… Lorsque le peuple résiste à consentir, on le réquisitionne, on l’opprime, on le licencie, on le “casse”, bref le Pouvoir renoue avec les principes premiers de la tyrannie: populisme pour tous et décision d’un seul.

Au nom de “l’efficacité” mesurable http://www.libres.org/images/images_2003/011303_retraite.JPGérigée en loi suprême, les réformes visent à enserrer les populations dans des dispositifs de contrôle qui les accompagnent du berceau à la tombe. Psychologisation, médicalisation et pédagogisation de l’existence se conjuguent pour fabriquer une “ressource humaine” performante. La sévère discipline d’une concurrence de tous contre tous impose à chacun de faire la preuve à tout instant de sa conformité aux standards de l’employabilité, de la productivité et de la flexibilité. L’idéologie d’une civilisation du profit s’insinue jusque dans les subjectivités incitées à se vivre comme homo economicus, comme un “capital humain” en constante accumulation. Cette normalisation suppose que tous les métiers qui ont souci de l’humain soient subordonnés aux valeurs de rentabilité et fassent la preuve comptable de leur compatibilité avec le langage du marché. Convertis en entreprises de coaching, de recyclage psychique, de gestion de l’intime, des services d’accompagnement personnel proposent de nouvelles tutelles sociales et culturelles pour mieux mettre les hommes en conformité avec les exigences impitoyables du marché. Cette transformation du service public en contrôle suppose que tous ceux qui concevaient encore leur métier comme une relation, un espace et un temps réservés à des valeurs et à des principes étrangers au pouvoir politique et à l’impératif de profit doivent être eux-mêmeshttp://4.bp.blogspot.com/_RPji6Y012_A/ScimtcXodgI/AAAAAAAAALc/5BDjMVR3QJo/s1600/IND_09_13_02.gif convertis par toute la série de réformes qui s’abat sur la justice, l’hôpital, l’école, la culture, la recherche, le travail social. Contrôler les contrôleurs des populations, normaliser les normalisateurs des subjectivités, c’est la condition indispensable du bouclage des sociétés. Lorsque cela ne suffit pas, c’est à la santé que l’on recourt pour alarmer les populations sans leur donner véritablement les moyens de la préserver, c’est ainsi qu’à propos de la pandémie récente des professeurs de médecine parlaient du "management par la panique".

Comme la quête illimitée de la performance ne cesse de produire ses anormaux, ses exclus et ses inefficaces, elle engendre un appareil répressif qui prolifére à la mesure de la peur sociale et des paniques qu’elle provoque. L’auto-alimentation de la peur et de la répression paraît sans limites. Elle produit l’espoir, terriblement dangereux pour les libertés, d’une société parfaitement sécurisée, http://2.bp.blogspot.com/_yO_X_ChYnGc/SwPfXGN4QlI/AAAAAAAAABg/NAhGMkj3Yw4/s400/timidite-introversion-extraversion-phobie-sociale.jpgdans laquelle la dangerosité de tout individu serait repérée et éliminée de la naissance jusqu’à la mort. L’homme indéfiniment traçable par la surveillance permanente, à la fois génétique, neuronale et numérique n’est plus une figure de science-fiction, c’est un programme scientifique et politique en plein développement. Selon la “science” dont font état tous les tyrans pour justifier leur pouvoir sans avoir à le soumettre au débat politique, c’est la Nature, ou c‘est le Marché qui veut ça, on ne peut pas faire autrement. Dans cette neuro-économie la Nature et le Marché c’est du pareil au même. Reste à apporter cette “Bonne Nouvelle” aux populations, alors les “corps intermédiaires” sont réquisitionnés, entre deux “pandémies”, entre deux “spectacles” au cours desquels on vend à Coca-Cola "un peu de temps de cerveau disponible"!

Magistrats, enseignants, universitaires, médecins, journalistes, écrivains, travailleurs sociaux, acteurs culturels, tous doivent plier devant de nouveaux préfets qui, au nom de “risques” divers et variés, normalisent et évaluent leurs pratiques professionnelles selon des critères idéologiques de contrôle social des populations et de mise en conformité des individus. Préfets de santé, les directeurs des Agences Régionales de Santé contrôlent non seulement les établissements hospitaliers et les réseaux sanitaires, mais aussi tout le secteur social. Inspecteurs d’université, les experts des Agences d’Évaluation visitent les laboratoireshttp://f2.img.v4.skyrock.net/f2b/favoris-gifs/pics/1261738412.gif pour vérifier qu’en matière de production scientifique ils obéissent bien à la politique de marque des publications anglo-saxonnes. Ces préfets du savoir vérifient que les producteurs des connaissances courbent suffisamment l’échine sous leur nouvelle civilisation et, prônant la guerre de tous contre tous, ils chantent les louanges d’une performance d’autant plus proclamée qu’elle s’avère réellement inefficace. Pour les magistrats et les éducateurs, on supprime les relais intermédiaires et les procédures qui pouvaient assurer leur indépendance. C’est le contenu même des programmes d’éducation, de soin, de justice, de recherche et d’information que l’on modifie en définissant les nouvelles formes par lesquelles ils s’exercent ou se transmettent.

Pour faire oublier les inégalités sociales délibérément redoublées, la peur de l’étranger est attisée et exploitée sans vergogne. http://quebecogres.info/IMG/jpg/sarkozy-immigration-choisie.jpgLa traque au clandestin favorise les passions xénophobes, installe insidieusement des dispositifs de vidéosurveillance des populations. À partir de la traque des “anormaux”, en manipulant l’opinion par la peur, les effets d’annonces et les dispositifs de contrôle, le Pouvoir prépare insidieusement le quadrillage des populations dites “normales”, nationales. Cette infiltration progressive du “cancer” sécuritaire s’exerce au nom des risques que feraient courir des terroristes étrangers, des schizophrènes dangereux, des pédophiles en cavale, et ces SDF que nous risquons tous de devenir…

 

________________

 

De l’asphyxie à l’insurrection des consciences

 

 

Face à l’irresponsabilité des gouvernements, l’insurrection des consciences s’étend. Désobéissance individuelle, protestations, grèves, contestations multiformes: le refus d’obtempérer est la réponse de tous ceux qui ne se résignent pas à cette guerre économique et à cette civilisation d’usuriers qui “financiarise” les valeurs sociales et qui calibre les individus, comme la Commission Européenne calibre les tomates.

Dans ce vaste et divers mouvement de refus, l’Appel des appels a été lancé il y a un an. Nous ne voulons pas de cette civilisation. Secteur professionnel par secteur professionnel le mouvement de l’Appel des appels démonte cette civilisation de la haine qui pousse à traiter les hommes comme des choses et à faire de chacun le manageur le contrôleur de gestion de… sa faillite en tant que citoyen. Au mensonge de réformes qui font pire en prétendant améliorer, des dizaines de milliers de professionnels, du soin à la justice, en passant par la culture, le travail social, l’éducation et la recherche, disent non. Non, il n’est écrit nulle part que la concurrence de tous contre tous, que le management de la performance, que la tyrannie de l’évaluation doivent détruire nos métiers. Non, les ravages provoqués par ce capitalisme sans limite ne doivent pas se poursuivre de crise en crise. Non, l’idéologie de la rentabilité ne doit pas modifier toutes les institutions, et surtout pas les derniers remparts à la dictature absolue du profit. Non, il n’est écrit nulle part que nous devions rester isolés et désolés face aux désastres en cours dans le monde du travail et dans le lien social.

L’Appel des appels est un point de ralliement, de croisement et de coordination des résistances. Notre travail, qui continue, est double : transversalité et réflexion commune.

D’abord, établir des liens entre des activités qui subissent toutes la même normalisation professionnelle. Cela se fait par toutes les alliances tissées entre associations, syndicats et collectifs. Ce qui nous lie, dans ce que nous vivons, est plus fort que ce qui sépare nos activités spécialisées.

Ensuite, approfondir la réflexion commune. L’Appel des appels, c’est désormais http://www.decitre.fr/gi/14/9782755501414FS.gifun premier livre collectif* qui propose l’analyse précise des réformes et des politiques en cours et qui tente une compréhension globale de la situation. Pas de lutte efficace possible si l’on ne saisit la particularité du moment, cet ouvrage est donc conçu comme un outil de transversalité et un point de départ possible d’un travail collectif, mené par celles et ceux qui s’inscrivent dans la démarche de l’Appel des appels.

Ce ne sont pas des “intellectuels” qui s’adresseraient à des “travailleurs”, mais des professionnels qui forment un collectif de pensée et d’action. C’est un “Nous raisonnable” qui traverse les frontières des métiers et des disciplines… Énoncée du cœur de nos métiers, notre parole est citoyenne et c’est aux citoyens sans exclusive qu’elle s’adresse, pour qu’en retour elle soit entendue, relancée et redéfinie pour construire un dialogue dans l’espace public d’où émerge la démocratie.

Sa force, l’Appel des appels la tient de notre conviction partagée que les pouvoirs, quels que soient leurs efforts, ne doivent pas arriver à réduire l’homme à une unité de compte, à une “ressource humaine” anonyme, à une force enrôlée dans cette mobilisation générale au service de la performance et de la compétitivité. Ce management sophistiqué et persécuteur ne peut qu’engendrer souffrance, révolte sourde, et demain de violents éclats qui diront l’insupportable de cette négation de l’humain et du social. Nul pouvoir techniquehttp://social.societal.free.fr/images/sante-marchandise.gif, scientifique, économique, quelles que soient ses prétentions, ne saurait supprimer le sujet de la démocratie.

C’est la raison de l’Appel des appels. Partout où nous sommes, nous ne céderons pas, nous refuserons l’humiliation et le mépris. C’est un pari difficile, dont seul le “Nous raisonnable” constitue l’assurance que nous pouvons le gagner, pas contre mais avec l’autre, à condition d’autoriser, d’accueillir et de prendre soin du conflit. Faute de quoi la reproduction de l’espèce finira par anéantir son humanité.


C. LAVAL, R. GORI, B. CASSIN, 31 mars 2010

 

*L’appel des appels. Pour une insurection des consciences. sous la direction de Roland Gori, Barbara Cassi, Christian Laval, éd. Mille et une nuits Paris décembre 2009

________________

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 20/07/2010 12:00


-->> ça c'est un choix tout personnel, je ne m'avancerais pas sans contexte, a priori il y a des causes pour lesquelles s'insurger me semble utile...
en tous cas, je ne m'insurgerais pas qu'on s'insurge, ni qu'on prenne le large!!!! :o))


SAM ELEON 16/07/2010 13:10


La lutte me semble importante. Après, faire la révolution ou déserter, je préfère la seconde option.


mamalilou 07/05/2010 00:46


-->> "je ne suis pas un numéroooo!!"
c'est aussi ce que me dis mon grand fils!!
bisous raplapla aussi


écureuil bleu 02/05/2010 20:24


Tout ça est très vrai. Nous avons autant de contrôleurs, d'inspecteurs, de responsables de la conformité que d'acteurs, et nous sommes de plus en plus traités comme des numéros... Je déprime ce
soir...


makadame06 01/05/2010 21:29


merci de ta visite,à mon tour,un petit bouquet de muguet et beaucoup de bonheur à toi.....bonne soirée bisous


mamalilou 05/05/2010 16:55



merci merci, mmm ça sent bon tout ce muguet :o)


gros bisous et toute belle fin d'aprem à toi