Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 05:15

588 588 588http://www.marcos-rodrigo.com/uploads/produits/53388ea8bcf4708df0c596ac96c17a23e61d5e81.jpg

ici, en illustration, vous trouverez quatre oeuvres de Marcos Rodrigo,

à retrouver sur son site ici 

588 588 588

 

D'une certaine manière, mes parents étaient en avance sur leur temps. Ma mère travaillait, mon père pas.C'était lui qui venait me chercher à l'école et assistait aux réunions de parents d'élèves. Ma mère, elle, rentrait tard le soir.

J'aurais un père à la fois présent et absent. Il avait eu un accident cérébral. J'ai été élevée dans le secret espoir que je puisse un jour prendre sa relève. Le message de ma mère était:

"Tu seras un homme, ma fille".

Il fallait donc -et c'était bien la moindre des choses- que je sois indépendante financièrement. Et que je réussisse.

http://www.marcos-rodrigo.com/uploads/produits/b9e01ccbf2537c4692a9491d397d7a932a6de2ba.jpgA une époque où les femmes travaillaient peu, c'était ma mère qui rapportait l'argent du ménage. Je me souviens qu'elle regardait avec la + grande condescendance ses aies femmes au foyer. Elle était passée de l'autre côté du miroir, elle se sentait supérieure, elle avait rejoint le clan des hommes. Son entourage l'admirait pour son courage et pour sa force.

Pendant longtemps, moi aussi j'ai admiré ma mère. Elle m'a ainsi transmis tout naturellement son mépris de ce qui, à l'intérieur de moi, ressemblait de près ou de loin à une femme.

◘ Ma douceur?

De la mollesse.

◘ Mon corps?

Seul l'intellect avait de l'importance.

◘ Mon besoin de donner et de recevoir de la tendresse?

Réservé aux enfants et surtout sans trop de contact physique.

◘ Ma beauté?

Un pouvoir sur les hommes.

◘ L'amour?

Ma mère m'a appris à aimer d'un amour fusionnel. Pour elle, 1+1=1. J'étais le prolongement d'elle-même. Sinon je la trahissais.

J'avais le droit d'être comme elle. De travailler et encore travailler. De réussir professionnellement, d'être forte. Surtout ne rien ressentir. Me blinder. Comme elle. Dois-je vous dire que ma mère pesait quarante kilos de trop ? Elle vivait sous antidépresseurs. Elle a subi 5 infarctus et un cancer. Son corps ne mentait pas. Il portait ses blessures, sa vulnérabilité, son désarroi, tout ce qu'elle ne s'était jamais autorisé à exprimer.

J'aurais pu suivre exactement le même chemin.

Aujourd'hui, je la remercie. Elle m'a appris à lutter, à me battre. Elle m'a appris le courage. Elle m'a montré ce que pouvaient être la force et la puissance d'une femme. Grâce à elle, j'ai aujourd'hui la liberté de choisir si oui ou non je veux me réconcilier avec l'autre partie de mon être. Avec ma féminité.

 

Leïla, Marcos Rodrigo

 

Depuis que j'ai entamé ce chemin, j'ai découvert sur ma route bien d'autres femmes semblables à elle, à moi. Elles luttent, elles se battent, elles se coupent de ce qu'elles ressentent. Pour rester à flot. Pour exister socialement. Pour pouvoir continuer d'avancer.

...Une jeune femme étudiante de 21 ans qui vit à Paris, éloignée des siens... pour fuir un sentiment de solitude qu'elle trouve "bête" et "ridicule", elle devient boulimique.

...Une autre, 35ans, directeur général d'entreprise, prend conscience qu'à force de ne pas exprimer ce qu'elle ressent, elle se fait maltraiter par son compagnon.

...Une autre, 29ans, est pour les mêmes raisons harcelée par son patron.

On pourrait multiplier les ex de femmes qui, parce qu'elles méconnaissent la part féminine de leur être, la bafouent, en général par personnes interposées.

Je ne parle pas ici de cas pathologiques, de femmes abusées ou battues qui sont des cas extrêmes. Je parle de vous, je parle de nous. Je parle de toutes celles qui trouvent normal d'être fortes, de serrer les dents, de taire des besoins pourtant légitimes. De toutes celles qui n'osent pas se montrer vulnérables. De peur qu'on ne les traite de "femmes".

 

Valérie Colin-Simard 

588

Où en sont les femmes 40ans après mai 68?

Et si le féminisme

ne leur avait apporté que le droit d'être des hommes?Quand elle rêve logo

Dans tous les domaines, les femmes se sont adaptées à des schémas masculins: comme les hommes, elles parviennent à... se montrer actives, conquérantes, dominatrices. Pourtant, les "valeurs du féminin" (douceur, capacité d'écoute, expression de ses émotions...) sont indispensables à leur équilibre autant qu'à celui de la société.

Vers un nouveau féminisme? Le "féminin" est vital, nécessaire à l'équilibre physique et psychique. "Oser le féminin", c'est ne plus seulement vouloir être rentable, efficace, accumuler des biens et des pouvoirs. C'est aussi assumer la vulnérabilité, accepter la passivité, savoir recevoir et pas seulement donner.

C'est encore choisir d'écouter l'autre et de privilégier la négociation plutôt que la force. C'est pouvoir être une femme sans être une mère. La génération de l'après-féminisme osera-t-elle réhabiliter le féminin... en chacun?

 

588 588 588

  http://www.marcos-rodrigo.com/uploads/produits/5b2d06fdfb52c88b9881e3f6e7839a7619c1ce47.jpg 

588 588 588

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cecyle 21/12/2011 01:05

Article très intéressant m'dame, et je me suis bien reconnu dans ce terme, les femmes ont gagnée le droit d'être des hommes!
Je viens depuis peu de réaliser les désordres que crée en moi le refoulement de ma part féminine, bien sur ce n'est qu'un début, je suis encore loin d'etre débarrassée de ma domestication ,mais il
faut bien commencer par la prise de conscience!
Merci, car ton article me renforce dans ce sens!
Bonne nuit m'dame!
Bisous

mamalilou 27/12/2011 17:09



héhé, ...et les hommes celui d'être des femmes... au sens
vibratoire du terme bien sûr...


refouler l'une ou l'autre part de soi n'est jamais bon... ce qui n'empêche pas d'ailleurs de choisir quelle part exprimer à l'extérieur...


la "domestication" n'est pas une fin en soi, mais c'est un moyen utile


nos dispositions aux uns et aux autres nous permette une complémenarité et un travail en synergie


le tout est de ne pas trop stéréotyper les personnes, ni les emplois et toute la prise de conscience est là...


doux bisous à toi, en assumant tout, la féminité, le féminisme, la force et la douceur...


belle fin d'année à toi



Reynald 20/12/2011 22:40

A vouloir être égale en droit, la femme s'est trompée de chemin et pour "réussir", s'est mise à singer l'homme dans ce qu'il a de pire (Thatcher, MAM, Ch.Lagarde par exemple).
Au passif de la lutte féministe, il faut constater qu'avant 68, un salaire suffisait pour nourrir une famille, mais puisque la femme a voulu travailler, les patrons ont divisé le salaire par deux
:(.
Il n'est maintenant plus possible de vivre sur un salaire (ou mieux, sur deux salaires de mi-temps).
S'il n'y a pas une concertation entre hommes et femmes, l'égalité des salaires se fera par une baisse des salaires des hommes, et ça, même les femmes auront à en pâtir.
Lorsque le féminisme est dressé contre les hommes, ce n'est qu'un machisme en jupon et c'est aussi insupportable que la version mâle. Mais ce n'est heureusement pas que ça ;-)

Plus qu'un nouveau féminisme, l'humain a besoin d'une nouvelle approche de la vie. Autant la femme doit pouvoir quitter toutes tutelles, autant l'homme doit pouvoir exprimer sa vulnérabilité sans
être classé efféminé.
Moralité: Il n'y a pas que la femme qui doit évoluer, et les humains doivent être solidaires pour faire front face aux néo-négriers...
Bises à équivalence constante
Reynald

mamalilou 27/12/2011 17:05



N'IMPORTE QUOI!!!


m'enfin tu as trop bu avant les fêtes Reynald!!!


ah que je ris... là tu vois, on gratte un peu et on se marre...


tu dis:


"puisque la femme a voulu travailler..."


ah jte jure... je rêve pas, tu dis bien ça...


qu'est-ce qu'il faut pas entendre...


la femme a toujours travaillé, comme "femme de" commerçant/artisan etc... fait son secrétariat, son attachée commerciale... recevant les clients, les prospects... assurant les mondanités
associées au job du mari...


 


d'abord parce que le confort matériel n'existant pas, le + gros du "travail vivant" était accompli par les femmes


 


ensuite parce que les champs et les élevages étaient également travaillés par tous les plus de 8ans dans une famille


 


le hic c'est que la rétribution était collective, alors que le salariat, donc la location de potentiel d'activité à un tiers, est un versement individuel... et là... "les femmes de"n'y trouvèrent
rapidement plus leur compte...


 


et enfin parce que les guerres ont exigé le remplacement des ouvriers hommes pour le maintien de l'industrie... avec les veuvages à la clé...


 


le tout dans un contexte de conformation familiale évoluant avec la liberté (divorces, remariages etc... nécessité d'autonomie financière de la chef de famille monoparentale)


alors ton "les patrons ont divisé le salaire par deux parce que la femme a voulu travailler"...


 


tu m'excuseras de monter au créneau... mais c'est un peu décalé... le problème n'est pas ''d'avoir voulu" mais "d'avoir dû" dans un contexte d'hostilité conventionnelle et d'iniquité de
rétribution et de considération...





 


avec ou sans concertation il y aura une baisse de salaire des hommes et les femmes qui auront une augmentation de salaire n'auront pas à en pâtir personnellement!


avec ou sans concertation en l'état les femmes on en moyenne 15 à 23% de salaire en moins pour poste égal et ce, dès 1500€ net de rétribution. et ça, même les hommes en
pâtissent (pour reprendre ton expression) tant dans le foyer que dans la prise en compte des revenus pour le versement des pensions alimentaires le cas échéant...


 


le coup du "machisme en jupon" me fait toujours rire... pour quelques années de remontée de bretelles, franchement sur l'échelle de la torture faite aux femmes depuis l'aube des temps... que les
hommes sont douillets...


votre "vulnérabilité" messieurs, a toujours très bien sû s'exprimer... je vois... héhé...


il n'empêche qu'un mec efféminé ne l'est pas par expression de sa féminité, mais par surexpression de sa vulnérabilité,... chez les femmes ont dit "minauder" ou "manquer de fierté"... je ne vois
pas pourquoi ça devrait être plus acceptable chez les hommes...


non non, tout n'a pas à être sophistement présenté dans ses excès... c'est pas de l'argumentaire ça "les hommes efféminés" "les féministes en jupon"... c'est du sophisme...


surtout si ça doit motiver une "moralité" en finalité...


 


réécriture de la moralité, avec ou sans ta permission (lol):


il n'y a pas que les hommes qui doivent évoluer.... à la suite de l'évolution des femmes qui doivent revenir du mode opératoire de combat... c'est sûr...


bises sans équivalence, mais pas sans vigilance à l'équité...



ecureuilbleu 19/12/2011 22:00

Je suis fière d'être une femme, et je n'ai pas honte d'être vulnérable et d'exprimer mes émotions, d'écouter et respecter les autres. Tant pis pour le monde du travail où seules les femmes qui
agissent comme des hommes réussissent... Bisous

mamalilou 27/12/2011 16:39



nous sommes tous "vulnérables" comme tu dis, parce que nous sommes tous
potentiellement "hostiles" ou "égoïstes"... mais en effet, exprimer ses émotions, tant pour les hommes que pour les femmes, c'est pas franchement facile dans le monde du travail... s'il est
nécessaire de ne pas saturer le milieu professionnel d'émotions superflue et d'étalage de vie personnelle... il reste important de souligner que l'émotion n'a pas à être occultée, nous ne sommes
pas des robots...


et la "réussite" qui suscite tant d'émotions aussi, est souvent accompagnée d'émotions pas très saines d'ailleurs...


ce n'est pas tant l'expression des émotions qu'il faut rechercher ou fuir, en vrac, que la classification et la sélection de celles-ci... avant de les libérer ou pas....


la notion de "réussite" est tellement discutable... et dissociable de celle de "leadership" surtout!


gros bisous tout d'émotions



gazou 19/12/2011 09:44

J'aime bien les reproductions de cet artiste
Chacun a en lui une part féminine et une part masculine et les deux doivent être développés de façon équilibrée
De même chaque éducation a ses manques et ses richesses

mamalilou 27/12/2011 16:32






 


très juste!


doux bisous à toi et très belle fin d'année toujours dans la joie et un rien de gourmandise :o)



lena 18/12/2011 23:25

j'aime beaucoup cette interrogation...Je suis moi même dans une situation particulière un peu à contre courant. Je suis celle qui assume financièrement et en même temps je suis celle qui a besoin
d'être protégée...Je fais un choix qui ne va pas forcement en apparence dans le sens de mes enfants et le regard extérieur est très réprobateur. Je me suis écoutée pour préserver ma santé aussi je
pense. mais cela a un prix.

mamalilou 27/12/2011 16:31



il n'y
a pas de contresens à tout cela, l'harmonie est dans l'équilibre


que les forces soient manifestées à l'intérieur ou à l'extérieur implique un équilibrage approprié...


évidemment dès qu'on sort d'un "standard socio-conjoncturel"... ça couine toujours un peu dans les schéma d'observation extérieurs...


"dans le sens des enfants"... c'est toujours le sens qu'on décide, en fonction de cet équilibre et des paramètres de fonctionnalité... mais on parle de "sens" pas de "confort" ou de
"conformité"...


assumer telle ou telle partie des responsabilités n'exclut évidemment pas, tout au contraire, l'équilibrage de sécurité affective, de constance émotionnelle...


alors, bien sûr, ça ne passe pas forcément par une "complétude" extérieure, ça c'est encore autre chose...


préserver sa santé, c'est essentiel, et ça, c'est à chacun de connaître ses limites...


de toutes façons, que peut-on pour les autres, pour ses enfants, si on ne tient pas la route... à la vérité....


doux bisous et belle fin d'an à toi