Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 12:04

http://blpwebzine.blogs.com/photos/uncategorized/2007/11/28/code_du_travail.jpgBarresExplorons le "travail":

répartition et rétributionBarres

 

 

François Chatel défend l’égalité des salaires dans le cadre du contrat civique. Outre des considérations générales sur le fait que les inégalités de salaire imposent à chacun de "se voir attribuer une valeur marchande", il expose très clairement les raisons pour lesquelles de telles inégalités n’auraient plus lieu d’être dans une société qui se voudrait évoluée. http://3.bp.blogspot.com/-fSRdlel376Y/Tr2OjnEUToI/AAAAAAAADLU/dMSSHEbMeD8/s1600/SOUFFRANCE_TRAVAIL.jpgLe cas des surplus de revenu prétendument justifiés par un mérite individuel ou par "la détention de connaissances ou que qualités exceptionnelles" est particulièrement discutable (...); ces compétences, étant le fruit d’un héritage, personnel ou collectif, ne donnent droit à aucune gratification.

Cependant cette argumentation ne vaut à mon sens que pour une seule catégorie d’activités, celles qui sont par elles-mêmes intéressantes et enrichissantes, comme le montrent les nombreuses références à la création, à l’invention ou au cerveau, pour citer qlqs ex. Si, dans le système actuel, ces tâches sont certes celles qui sont le mieux rémunérées, il est probable les personnes qui les remplissent ne voudraient pas en changer même si cela ne leur apportait "que" l’allocation de base.http://www.actuchomage.org/images/stories/dossiers/travail.jpg

Il en va tout autrement des activités moins valorisantes, toutes celles qui sont nécessaires au bon fonctionnement de la société mais, si elles ne demandent aucune créativité et pas même d’utiliser son cerveau, n’apportent en revanche aucune satisfaction à celles et ceux qui les exercent. Aujourd’hui on trouve des personnes qui acceptent de s’en accommoder car, pour des raisons diverses, elles ne peuvent prétendre à un emploi + attrayant et doivent néanmoins travailler pour gagner de quoi vivre. Dans le cadre du contrat civique, au contraire, chacun perçoit un http://www1.umn.edu/humanrts/edumat/IHRIP/frenchcircle/M-10_files/image008.gifrevenu indépendamment de la fonction qu’il occupe dans la société et propose en parallèle d’assumer certaines de ces fonctions. Chacun serait alors tenté de proposer quelque chose qui l’intéresse et il y aurait certainement peu de volontaires pour accomplir les travaux ennuyeux ou pénibles. D’aucuns consentiraient peut-être à réaliser ces travaux en échange d’une prime en monnaie sonnante et trébuchante.  La question que je me pose est donc de savoir quels arguments pourraient être opposés à ces personnes pour qu’elles renoncent à leurs prétentions.

La seule réponse que je vois est celle qui consiste à intégrer un service civique dans le contrat civique, comme le propose me semble-t-il M-Louise Duboin, ce qui reviendrait à ce que chacun passe une période donnée de sa vie à s’acquitter http://www.sweetcomments.net/images/week/great-week-water.gifde besognes ingrates. [sans parler des conséquences positives sur la relation consommation/comportements/pollutions, le respect du travail quel qu'il soit et des personnes qui l'éxécutent... développement de l'humilité aussi] Mais il y a peut-être d’autres manières de procéder, aussi je compte sur celles et ceux qui auraient des idées sur ce sujet pour les faire connaître.


C. ECKERT, avril 2007Barreshttp://www.cpsavy.org/IMG/arton51.jpgBarres

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 28/11/2012 02:47

-->> héhé, que j'aime te lire
et oui, je suis bien d'accord sur la valeur locale d'un smic
je me suis toujours demandé comment on pouvait exercer un emploi au smic à Paris tout en payant un loyer infernal même à 15km du périph!!
quant avec un seul smic dans certaines grandes villes moyennes où le logement de 120m² permet une vie de famille en centre ville avec 5enfants pour 700 € charges incluses... et des APL à 580 €
~...
oui nos solutions à la louche n'ont pas de sens
c'est la même chose pour tous les domaines
nous devrions nous atteler à respecter les principes dans leur fond plutôt qu'uniformiser en tout...

doux bisous tardifs mais investis!

Reynald 10/05/2012 09:41

J'ai parlé de "monde communiste" par commodité...
Le terme "Fascisme rouge", je le laisse à Bernard Debré qui l'a utilisée pour qualifier Hollande..... Déconnons pas tout de même. le fascisme est toujours à droite et en France, il s'étend des
droitiers de l'UMP au FN.
Parlons alors de capitalisme d'état.
Dans les fermes d'état de l'ex-URSS, les ouvriers avaient un petit lopin qu'ils pouvaient cultiver pour eux-mêmes. Les rendements y étaient 10 fois supérieurs que dans la ferme elle-même, et le
temps passant n'y a rien fait d'autre qu'augmenter la productivité de ces petits lopins.

Il n'est pas possible de demander le même engagement de la part de tous les salariés, car les motivations ne sont pas identiques. J'ai eu la chance d'avoir toujours pu confondre en une seule
activité le "travail" et mes passions. Je sais que je suis sur ce point un sacré privilégié; mais c'est aussi parce que je n'ai pas mesuré le temps que je consacrais à ces "loisirs rémunérateurs",
et comme j'ai une certaine notion du juste prix, ça a fait le reste...
A l'opposé, je connais des gens pour qui le travail est un "gâche-temps" nécessaire et qui mettent leurs passions ailleurs.
J'aurais très mal vécu le fait de voir mon engagement rétribué de la même façon, et je me serais très probablement tourné vers d'autres passions.

Autrement, je suis pour l'instauration de rémunérations minimum, mais un SMIC national est une solution foncièrement injuste. Ce n'est absolument pas le même salaire effectif dans la Creuse ou à
Paris.
Bises au mérite et proportionnelles à ton engagement sur ce blog :-)
Reynald

mamalilou 10/05/2012 03:31

-->> je note de mes pérégrinations, que dans un grand nombre de pays, la motivation au travail n'est pas la rétribution en elle-même du moins pas son montant dépassant le nécessaire vital, et
que le zèle, l'inventivité, la qualité et l'enthousiasme au travail ne sont pas inhérents forcément à une perspective de paiement supplémentaire, pas dans toutes les sociétés... c'est donc un faux
problème...le "pourquoi se casser le luc"... ça ne correspond pas à tout le monde... dans un premier temps, ce serait sans doute le cas, mais ce qui mérite d'être fait méritant d'être bien fait, la
plupart du temps on finit par nécessité d'équilibre de vie par bien faire, faire mieux, faire ensemble et trouver sa place dans cette qualité de vie... pour peu qu'on soit tous logés à la même
enseigne bien sûr...
l'évaluation à 1% des salariés me semble sous-évaluée, clairement, non content de cela, mais pourquoi le mode "salariat" d'ailleurs...
ton raisonnement en ce point tient du fait que "c'était pour un patron qui..." etc... bien sûr que gagner plus permet d'organiser autrement, mais le plaisir à cela quand le gagner plus n'est pas
accessible à chacun me semble bien surévalué là aussi...
je peux me tromper
enfin, pour revenir sur le communisme, on parle d'expérience communiste et ça m'amuse toujours autant... non il n'a pas été essayé... il a été contraint par l'implacable capitalisme international,
et l'ambivalence des peuples à l'égard du système intérieur par rapport au système extérieur...si bien qu'on peut difficilement en juger

un peu comme, en France, l'appel vers l'"Amérique", et le refus de l'"américanisation"... une ambivalence équivalente...

bises qui valent de l'or

Reynald 29/04/2012 22:35

Entre l'explosion exponentielle de l'échelle des salaires et le salaire unique, il y a me semble-t-il un modus vivendi plus acceptable.
La première solution, associée au salariat Kleenex et en fait complètement démotivant et condamne la société par manque d'inventivité et de projection dans un avenir professionnel.
La deuxième solution à clairement fait ses non-preuves dans le monde communiste. L'instauration des salaires syndicaux arrive au même effet que les classes dans la fonction publique, et ça se
résume en une phrase:
"Pourquoi se casser le c.. alors que tu en as rien de plus à la fin du mois".
La stagnation est à ce prix.
Il n'y a pas plus d'1% des salariés qui peuvent se dissocier de leurs revenus pour rester motiver. Je l'ai fait durant des années puis je suis devenu intelligent... Le pognon que c'était fait mon
patron avec ça..... On ne fait pas une règle de vie avec de petit pour cent.
Après, j'ai toujours autant bossé, mais c'est moi qui encaissais le surplus. La société ne s'en est pas plus mal portée, j'étais dans la réalité du slogan du Nabot, mais au bout du compte, il y
avait le gagner plus qui m'a permis d'organiser ma vie autrement.
Bises revalorisées
Reynald

mamalilou 05/04/2012 01:36

-->> c'est affreux, mais c'est tellement vrai...