Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 16:03
barre

http://a34.idata.over-blog.com/600x273/4/69/49/70/CM2011-0809/claude_gueant_xenophobe_xenophobie_ministre_sarkozy_lionnel.jpg

barre
 

La tentation de mars

  ...mars 2004, tjs d'actu!

barre
Restons sur Terre, demandons la Lune!

 

La tentation est grande de jeter l’éponge en refusant d’accomplir son devoir de citoyen ou en mettant un bulletin nul dans l’urne, sous prétexte que celle-ci n’offre aucun espoir.

 

La tentation est grande, et encore + dangereuse de se laisser séduire par les sirènes de l’extrême droite. Ayant compris le système élaboré par les professionnels de la politique qui se sont placés à la limite de la légalité, et parfois au-delà, pour assurer leur réélection, on peut croire tout résoudre en reprenant le refrain “Tous pourris!” lancé naguère par le + dangereux d’entre eux. D’autant + que l’opinion vient d’être légitimement choquée, puisque ces pratiques viennent de faire l’objet d’une nouvelle condamnation, de voir que c’est au tribunal que s’en prend le gouvernement en lui reprochant d’avoir osé appliquer à l’un des responsables de sa majorité ("le meilleur d’entre nous" dit de lui le Président de la République), les lois qu’il avait lui-même fait voter quand il était 1er ministre! Surtout que, dans le même temps, il restait indifférent au nouveau cri d’alarme de l’abbé Pierre, qui, 50 ans après son 1er appel, constatait que dans notre pays, dont la richesse n’a jamais cessé de croître en ce demi-siècle, le nombre de sans-logis, le nombre de pauvres, et surtout le nombre d’enfants pauvres, n’a cessé d’augmenter. On a pu ainsi constater que ceux qui nous gouvernent ont bien d’autres préoccupations que d’écouter celui qui dénonce encore et toujours “la misère dans l’abondance”

Mais ne pas voter, c’est se montrer tout aussi indifférent et irresponsable, c’est accepter le pire et s’y soumettre. Quant au vote “sanction”, l’expérience d’avril 2001 en a montré les dangers: au lieu de faire comprendre au gouvernement “J’os’pas” qu’il n’était pas allé assez loin, c’est dans la direction opposée qu’il a permis d’aller beaucoup + vite et beaucoup + loin.http://images.doctissimo.fr/avatar/1/311820311/inkonu-982905.jpg

Le mécontentement est si général qu’on voit bien que les élections régionales auront une portée nationale. Mais une majorité de Français est désemparée, assommée, écœurée, désespérée au point de se demander: que faire? La seule réponse courageuse est évidemment: réfléchir, juger, et voter de façon non plus négative, mais la + positive possible. Mais sur quels critères juger?

Les professionnels de la politique ont beaucoup de moyen pour séduire. Combien de gogos ont voté naguèrehttp://orta.dynalias.org/archivesrouge/images/2239-fauj-rmi.jpg pour le FN-MNF sans même se douter qu’ils acceptaient ainsi de

- réduire encore + l’État-providence,

- de démanteler tous les services publics,

- et en + de supprimer le smic

- et de favoriser le capital financier,

- de supprimer les impôts payés par les + riches (impôts sur les droits de succession après l’impôt sur le revenu) 

- et d’augmenter la TVA,

http://resi-et-transi.com/Local/candide-graffiti/dir/aout%2010/semaine%201/xenophobie.jpg

 

 

- de suspendre toute subvention à la culture [ou aux organisations humanitaires luttant contre la faim et la malnutrition des + démunis]

- et de recréer le délit d’opinion en commençant par le contrôle des livres autorisés comme à la bibliothèque de Vitrolles?

Combien vont encore voter pour l’extrême droite sans même comprendre que son programme économique est encore pire que celui du gouvernement Raffarin [aujourd'hui, il vous suffit de changer le nom!], avec en +, pour élargir son audience dans les catégories populaires, la promesse de conserver des avantages sociaux pour les “seuls Français de souche”, ce qui, sous couvert de “préférence nationale, rend les immigrés (ceux qui sont pauvres) responsables de tous les maux de notre société, ajoutant ainsi la xénophobie et la haine raciale au “chacun pour soi et que seul le meilleur gagne” du néolibéralisme actuel, et avec une répression policière encore pire que celle de Sarkozy ?

http://epitre.net/dotclear/images/Actus/800595504-petites-tendances-la-xenophobie.jpg

S’il existe une clé pour juger d’un programme, c’est d’abord de se rappeler que la politique revient toujours à décider du partage des richesses, et que c’est l’État qui a le pouvoir d’organiser la solidarité.

Vouloir moins d’État, c’est vouloir moins de solidarité.

La question essentielle est donc de voir si un programme recherche

- un mieux pour tous ou seulement pour une classe, pas celle des + pauvres.

- Propose-t-il des mesures de solidarité ou se prépare-t-il à conforter la société à plusieurs vitesses?

- Va-t-il organiser la coopération ou bien une politique de classe, opposant des catégories les unes aux autres:http://infodoc.blog.free.fr/public/Dessins_humoristiques/.xenophobes_s.jpg

les fonctionnaires aux salariés du privé, les bons Français à tous les étrangers qui ne viennent que pour les priver d’emplois rémunérateurs,

les artisans aux artistes “parasites qui ne créent pas de vraies valeurs”,

les patrons qui créent des emplois aux syndicats qui se cramponnent à des avantages injustifiés.

Il est vrai que “décoder” les belles déclarations demande parfois du flair ou de l’expérience, car on se rappelle que Chirac a séduit en proposant de “réduire la fracture sociale”, puis choisi un gouvernement qui s’applique au contraire, avec méthode, rapidité et détermination, à élargir cette fracture, et qui déclare organiser la concertation mais agit sans en tenir compte.http://medias.lepost.fr/ill/2010/09/19/h-20-2227805-1284901041.jpg Les lois récentes modifiant les retraites en sont un ex. Pour maintenir le régime de solidarité, il fallait, mais il n’y avait pas urgence, revenir sur la dérive du partage entre les salaires et les profits, la part des 1ers ayant en 20 ans, baissé de 10 % dans le PIB (soit FF850 milliards/an) au bénéfice des 2nds. Le gouvernement précédent n’a pas osé prendre une mesure radicale allant en ce sens, il a préféré attendre, discuter, convaincre. Le gouvernement actuel a d’emblée, toujours repoussé toutes les suggestions allant vers ce rééquilibrage tout en affirmant haut et fort 2 énormes mensonges:

- d’une part qu’il y avait urgence,

- d’autre part que son intention était de maintenir la solidarité, et il a fait semblant d’organiser un large débat. Puis il a légiféré comme il avait décidé

et il n’est qu’à voir aujourd’hui la publicité des compagnies d’assurance pour comprendre, si on n’avait pas eu les yeux ouverts plus tôt, qu’il s’agissait bel et bien de développer la capitalisation. Un scénario semblable est en route pour permettre aux sociétés privées de faire des bénéfices sur tous les services publics qui peuvent être rentables, laissant les autres se dégrader de + belle, mais en jurant que leur souci est de les “moderniser”. On le voit maintenant pour la santé: les décrets seront pris en juillet sans débat, rendant inutile tout semblant de concertation. Puis viendra le tour de l’énergie (EDF, GDF), de la poste, des transports ferroviaires, de la recherche, + tard de l’éducation nationale, etc.

Pour ne pas se laisser leurrer, il faut chercher la solidarité, chercher l’humain dans la motivation des programmes, et faire le tri entre ambition personnelle et sincérité.http://blog.cgtbayard.org/public/pourquoi_20je_20dois_20partager.jpg

Et puis, en votant, ne pas considérer seulement son propre intérêt, oubliant le sort des + pauvres. Car peut-on reprocher aux professionnels de la politique de ne penser qu’à leur carrière, si soi-même on ne pense qu’à soi en votant?

Agir en bon citoyen demande certainement du courage, et, du coup, nos politiciens parient sur l’égoïsme de leurs électeurs: quand, à la veille d’une élection, le parti au pouvoir annonce qu’il va allèger de €3 milliards les rentrées fiscales dues par certaines entreprises (en plus des 20 autres milliards d’allégement de charges et en + des baisses précédentes d’impôt sur le revenu), on voit bien que son but est à plaire à sa clientèle aux frais de la “France d’en bas”, puisque tous ces milliards qui n’iront pas dans les caisses de l’État sont des milliards en moins pour l’aide sociale, pour les vieux, pour les malades, pour les services publics, pour la culture, l’éducation et la recherche, au mépris de l’avenir.

Il est illusoire de compter se rattraper ensuite en versant à quelque téléthon. La http://www.page2007.com/wp-content/uploads/2007/03/sarko-lepen-9mars.jpgcharité peut de moins en moins faire face à la détresse qui augmente. Encourager cette politique ou amener encore pire, c’est favoriser l’explosion d’une révolution violente, d’autant + que la répression policière s’organise. Mais ce n’est pas avec des mesures sarkosyennes qu’on peut venir à bout de l’insécurité sociale, surtout quand on l’accroît. Il ne sera bientôt plus possible de critiquer de telles méthodes.

Mieux vaudrait en prendre conscience que prétendre que droite et gauche c’est la même chose!


Leurs politiques ont des objectifs diamétralement opposés, mais ils ont en commun de n’avoir pas de solution aux multiples problèmes que pose aujourd’hui le chômage dans nos sociétés.

Si l’électeur essaie tour à tour la gauche, puis la droite, sans jamais être satisfait, si tel une mouche piégée dans un verre retourné, il se cogne en tous sens, puis perd espoir en ne trouvant pas d’issue, c’est qu’aucun parti ne propose de soulever le verre.http://a4.idata.over-blog.com/300x335/1/54/90/13/nouveau-1/autres/esclave_actuchomage_org.jpg

Parce que tous ne cherchent de solution que dans le système. Or dans ce système, il n’y en a pas. Aucune de leurs tentatives n’est viable, la situation de l’emploi leur échappe, toutes les vieilles recettes sont périmées. Et aucun parti n’ose voir + loin. Peur de ne pas être pris au sérieux, d’être qualifié d’utopiste, de ne pas “être un parti de gouvernement”? Ou bien parce qu’aucun ne s’est aperçu que la révolution, la vraie, la grande relève, a déjà eu lieu: celle des moyens de production. Ils ne voient pas que l’automatique, la génétique, la robotique, l’informatique, la communication, la miniaturisation, etc. modifient de fond en comble la société.

Le problème dont découlent tous les autres, c’est que la production des biens de 1ère nécessité, qui est aujourd’hui entre les mains d’une minorité, ne procure plus assez de salaires pour faire vivre une majorité croissante d’êtres humains. Cette impossibilté est évidente quand on fait le tour du problème.

On a tellement oublié que le rôle de l’économie c’est de produire de quoi vivre, et non de rapporter de l’argent, qu’on a fini par trouver naturel que ce soit le système financier qui tienne les rênes de l’économie et qui décide quoi produire, où, comment, en quelles quantités, avec qui, pour qui, etc. Alors tout le monde lui obéit quand il impose ses 2 impératifs que sont la compétition et la croissance. Et il les présente comme indiscutables, inévitables, incontournables.

La droite est à son service et elle en profite.

La gauche au gouvernement s’est contentée de faire pour le mieux avec les moyens qu’elle avait, elle a joué le jeu sans oser en discuter les règles. Elle s’est laissée enfermer dans les vieux schémas au lieu de chercher comment en adapter de nouveaux à la situation nouvelle. Du coup la seule issue qu’elle imagine, éperdûment, c’est toujours de créer des emplois, des emplois, toujours des emplois. Mais pour quoi faire? Pour produire des gadgets pour les gogos et du luxe pour la minorité de + en + riche? Et à quel prix pour les salariés et pour l’environnement? Même à l’extrême gauche, il semble toujours impensable d’envisager un partage des richesses, qui sont produites http://www.majoros.net/wp-content/uploads/2010/05/affiche-simple-ecolo-2010.jpgavec de moins en moins de main d’œuvre, sans passer par un salaire “proportionnel” au travail humain fourni. Ce qui n’a plus de sens.

Seuls, les écologistes se méfient de la croissance dont ils voient les conséquences, mais ils n’arrivent pas à se mettre d’accord pour proposer un système qui permettrait un meilleur partage sans imposer la croissance.

Il faut que cesse ce dialogue de sourds. Il coûte très cher, en capital humain, bien sûr. D’autant que la force armée ne peut pas éternellement contenir l’explosion d’une violente révolte, et alors, qui sait où elle mènera? L’opinion ne peut pas continuer à se boucher les yeux, à décréter a priori que remettre en question l’obligation de croissance serait condamner la civilisation, alors que visiblement c’est au contraire la croissante infinie qui la condamne!

Pourquoi serait-ce un rêve d’illuminés qu’imaginer

que la coopération puisse remplacer la rivalité?http://a2.idata.over-blog.com/300x246/3/89/63/76/Divers/Racisme.jpg

Non seulement le contraire se démontre

mais une foule d’exemples en témoignent.

http://2.bp.blogspot.com/-3nx2T89Kbno/Tc8AWG-8vOI/AAAAAAAACR4/rPRA4gkIMM0/s1600/il_fullxfull.189184591.jpg 

Nous voulons croire, devant l’extrême gravité de la situation, que l’opinion fera entendre raison aux professionnels de la politique, mal conseillés par les économistes ayant reçu la bonne parole (et qui y croient encore). Analyser le système actuel, comment il fonctionne, quels sont ses mécanismes et sur quels principes il a été construit, évoquer la monnaie, puis en tirer nos propres conclusions. Bien entendu, les économistes patentés n’admettront pas que de simples citoyens puissent se permettre un regard critique sur leur domaine réservé. Il y a pourtant des propositions qui permettraient de revenir sur les impératifs de concurrence et de croissance.

suggérer des orientations seulement, car c’est ensuite aux citoyens de décider eux-mêmes comment s’organiser.

 

J.-P. MON, M.-L. DUBOIN, mars 2004
barrehttp://www.pasdedemocratiesansvoix.qc.ca/sites/prod.pdsv.qc.ca/files/Screen%20shot%202011-01-12%20at%201%2014%2038%20PM_0.JPGbarre

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Satine 15/01/2012 18:26

Espérons que l'on t'entende jusque très très loin, le plus loin possible !

mamalilou 31/01/2012 01:11






espérons, passons le message!


doux bisous et belle semaine à toi



Valentine :0056: 10/01/2012 23:33

Super article - surtout pour les illustrations !! Tu es douée pour retenir les mauvais élèves : ceux qui dans les livres ne regardent que les dessins. Ceux-là sont géniaux !!
Bisous, Mamalilou.

mamalilou 31/01/2012 01:10



mdr... pourquoi "mauvais" élèves?
chacun sa méthode de mémorisation... chacun son besoin d'alimenter le mental, ou de saisir l'essentiel par le ressenti et l'intuition... qui a besoin de tout pouvoir transmettre à la virgule près
si ce n'est un prof? les autres n'ont que faire du détail précis... lol!!!


à l'école, souvent les meilleurs élèves deviennent profs... et parmi les cancres on trouve aussi souvent des métiers d'audace et de progrès...lol


bisous géniaux à toi



marie-madeleine 10/01/2012 13:14

Tu as raison de faire ce rappel à lire et relire! beaucoup de gens, comme moi, se laissent décourager et se détournent des urnes, faisant ainsi le jeu de ceux qu'on ne veut absolument pas voir
arriver au pouvoir. Rappelons nous sans cesse que "na pas voter...c'est accepter le pire et s'y soumettre"

mamalilou 31/01/2012 01:07



oui de la pure
soumission....


quand on pense aux peuples qui se battent pour pouvoir voter, et voter sans triche et sans risque d'en mourir...


doux bisous et belle semaine à toi



Reynald 09/01/2012 21:37

Sur le plan économique, il n'existe pas d'autre solution que l'alternative suivante:
1° réduire les salaires français à ce qui se pratique dans les usines négrières.
2° fiscaliser les productions de ces usines pour ramener leur prix de revient à celui des usines françaises.
Il va de soi que c'est pareil pour les services.
Ce concept fiscal existe, il est là:
http://www.geobiologie-masini.org/librairie.htm

Pour ce qui est des votations. Il est faux de dire que ne pas aller voter est une abstention. C'est un blanc seing pour celui qui gagnera.
Jossepin avait fait une bourde gigantesque en mettant le vote présidentiel avant le vote de l'assemblée. En attente de la prochaine 6e république, il faut faire avec et savoir séparer la nécessité
du vote utile dès le 1er tour au pestilentielle (merci Coluche) avec le vote de coeur aux législatives.
bises
Reynald

mamalilou 31/01/2012 01:05



pas d'autres solutions... à notre main et de façon univoque...


à quand le droit international du travail... :o))


et le revenu universel d'existence qui ne conditionnerait pas l'existence au travail mais seulement la qualité de vie...


 


eh oui, le vote de coeur, c'est aux législatives... d'abord on vote pour le moins pourri des candidats en terme d'éthique, d'engagement et de considération pour la démocratie en ce monde... parmi
les seuls qui puissent y prétendre... soupir... les autres candidats servant au mieux le débat... c'est moche mais le système proposé ne permet malheureusement pas vraiment d'autre choix...
parfois on en a tellement ras la cafetière qu'on se risque à voter melenchon ou joly... il en faut...


vivement les législatives...!!!


doux bisous



:0091: :0010: :0085: 09/01/2012 18:22

hello l'Alsace reste à droite ...un dessin de Phil.... excellent ...

mamalilou 31/01/2012 00:57



héhé,
j'ai adoré aussi !!