Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 15:29

Depuis le mot d’ordre imposé par Margaret Thatcher, "il n’y a pas d’alternative" à l’économie libérale, l’échec de cette politique est manifeste. La misère s’étend:

- des populations entières sont décimées, soit par le chômage, soit par les armes.

- Les ressources de la planète sont irrémédiablement pillées: les énergies fossiles, que la nature a mis des millions d’années à former, ont été consommées en quelques décennies.

- Et le mépris de l’environnement se paie par d’épouvantables cataclysmes, qui se multiplient.

Tout se passe comme si la décision de mettre fin à notre monde avait été prise, puis systématiquement appliquée en prenant toutes les mesures nécessaires pour que la voix des peuples ainsi condamnés ne soit pas entendue.

Tant que cette stratégie du choc, décrite par Naomi Klein, s’est appliquée aux pays du “Tiers monde”, les “pays riches” ont pu penser que, puisqu’ils étaient des “démocraties”, ils seraient épargnés.

La façon dont s’est construite l’Europe de la finance et non pas des peuples, n’a d’abord pas trop inquiété: l’idée qu’il s’agissait de supprimer les frontières intérieures pour y assurer la paix, a agi comme un écran de fumée.

Puis, en 2005, le NON majoritaire au référendum sur le traité constitutionnel a témoigné d’une certaine prise de conscience chez les électeurs français. En signant le traité de Lisbonne, les dirigeants de l’Europe ont montré leur volonté de passer outre.

Ils sont allés encore + loin quand la crise des “subprimes” a traversé l’Atlantique. Car, non seulement ils ont d’abord couru au secours des banques compromises pour leur permettre de continuer, mais ils ont ensuite remis la direction de la Banque Centrale Européenne à la présidence du Conseil d’Italie et la gouvernance financière de la Grèce à 3 banquiers issus de la banque Goldman-Sachs. Quand on sait que cette banque, qui a aidé la Grèce à falsifier ses comptes tout en pariant sur sa faillite, est aujourd’hui poursuivie devant les tribunaux aux Etats-Unis pour son rôle dans les “subprimes”, on se demande si les chefs de gouvernements de l’UE sont conscients de ce qu’ils font.

Or leur escalade continue, et de plus belle. Non contents de condamner à payer, sans appel, les peuples grec, espagnol, irlandais, italien, en les contraignant à des privations qui les asphyxient et dans des conditions qui bloquent complètement leurs économies, voilà que 25 chefs d’États ont entrepris d’imposer la même “loi d’airain” à toute l’Europe! Ils ont préparé, à toute allure, sans la moindre consultation, 2 nouveaux traités, dont le MES déjà signé.

Fixer par un traité cette “règle d’or” qui, entre autres contraintes, va obliger les États à soumettre leurs budgets à une autorité supranationale illégitime, qui exigera d’eux des “pactes d’ajustement structurels”, c’est clairement entériner l’abandon de leur souveraineté pour mieux asservir les populations.

Comment faire confiance à des politiciens qui, tout en prétendant être “de gauche” et vouloir une Europe sociale, ont laissé passer de tels traités?

S’ils vivent dans un monde à part, d’où ils ne voient pas à quoi ils condamnent leurs concitoyens, n’est-ce pas le rôle des économistes de leur ouvrir les yeux, de leur transmettre les besoins ou les suggestions exprimés par la population?

Hélas, les rares parmi ceux qui se disent non orthodoxes, voire atterrés, ont été formés de telle sorte qu’ils ne peuvent envisager de réformes que celles proposées par leurs illustres prédécesseurs, Keynes par ex, parce qu’ils les ont étudiées. Ils sont ainsi incapables d’envisager une idée simple, mais nouvelle, comme celle d’une monnaie créée non plus par endettement mais pour être le pouvoir d’achat des biens à vendre, s’annulant à l’usage.

Quant aux économistes “non atterrés”, J-Pierre Mon explique leur comportement dans l'article Désintox publié récemment sur caplibre.


M.-L. DUBOIN, GR, mars 2012

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 26/04/2013 05:40

-->> oui, "comme une fatalité", c'est ainsi que c'est vendu...
malgré quelques "crieurs", quelques "lanceurs d'alerte" (dont le nombre grossit chaque jour), on nous ressert encore et toujours du "on ne peut pas faire autrement" "ce système est pourri mais on
ne connaît rien de mieux"...etc...
notre richesse se sont les ressources et notre potentiel d'activité, notre potentiel créatif, nous devons les protéger... le tout au service de notre bonheur social.
l'utopie, oui, oui, c'est elle qui guide nos pas, motive nos actions, et donne sens à nos pragmatismes...
le partage, toujours le partage
la symbiose, une réussite de la nature, que nous oublions trop souvent de copier...
comme si nous pouvions nous exclure de l'écoumène, ... nous sommes de la "nature"...!!!
doux bisous et belle fin de semaine à toi aussi

auframi 14/04/2013 18:45

Si j'avais la formule miracle pour que le capitalisme finisse son plat, je l'utiliserai... Cela fait plus de 40 ans que je me bat contre çà et j'ai l'impression d'être devant un mur
infranchissable, qui et plus ou moins accepté par bon nombre de gens comme étant une fatalité. Un jour, pour que les puissances financières courbe l'échine, il faudra une révolution, mais une
révolution sans leaders réels mais avec tout le peuple. Alors, il faudra partager les richesses de façon équitable, sachant que les richesses ne seront pas en argent pour acheter ou faire des
profits,mais en travail, nourriture, logement, vie sociale ETC...
Une utopie! Essayons pour voir, les malheureux, tout en ayant un toit décent, des repas normaux ETC, seront les anciens riches.
Belle soirée

alphomega 09/04/2013 16:14

Je partage entièrement cette vision pour le côté financier. j'apporte quand même un bémol qui est la liberté de circulation des individus, laquelle est pour moi quelque chose de primordial même si
ça s'accompagne de dérives liées aux trafics en tout genre.
Les institutions les plus hautes sont dirigées par des gens formés à la même école et partageant les mêmes idées. Souvent des anciens de Goldman & Sachs. Et si ce ne sont pas les dirigeants
eux-mêmes leurs conseillers en ont fait partie.
De plus tout est organisé pour empêcher une véritable révolte puisque ce sont les peuples eux-mêmes qui demandent les réformes et les solutions mises en place.
J'ai une grande inquiétude pour les générations futures.

mamalilou 26/04/2013 05:36



c'est primordial de pouvoir circuler... mais en l'état de notre économisme débile, évidemment, le fait que la circulation inclue aussi la possibilité de s'installer où l'on veut, pose un problème
technique aux groupes d'hommes (occidentaux en général) qui se croient en droit de s'afficher et de vouloir demeurer plus "riches" que d'autres...


trop de non sens découle de ce système...


nous devons procéder autrement, et courageusement entrer en désobéissance civile... ne plus faire ce qui est insensé, construire nos système d'entraide et d'interdépendance, de mise en commun,
etc... c'est l'évolution de la société qui fait évoluer les lois... et non l'inverse!


doux bisous et belle fin de semaine à toi, les générations futures seront peut-être plus courageuses que nous!!!


 



Frieda 09/04/2013 06:35

Bonjour Mamalilou
Je regarde l’actualité avec intérêt
en me disant comment ils vont survivre...
Ici on a crée un nouveau mode de vie appelé la débrouillardise et les femmes ont sauvé la société en se mettant au travail pour nourrir les enfants, les hommes ayant perdu leur boulot.
Bisous et douce journée
Frieda

mamalilou 26/04/2013 05:22



vi, un bel exemple que celui des femmes, particulièrement hors de l'Europe des grandes villes...


ici, il est bien difficile de pratiquer la "débrouillardise" sans que le fisc ne nous tombe dessus, difficile de vivre décemment, hors des contrats de travail on est condamné à "l'assistance"...
ya pas d'intermédiaire officiellement acceptable, un vrai délire que ce diktat... qui convient peu aux ruraux tandis que ça garantit un équilibre et une marche vers l'égalité dans les grosses
agglomérations... quoique...


les notions de "gagner la vie" ou "perdre son boulot" restent tellement étonnantes... pourmoi, du moment qu'on "s'emploie à" dans le cadre du collectif, chacun a sa place...


mais bon, va falloir travailler à redonner du sens à une bioéconomie...


doux bisous et belle fin de semaine à toi Frieda



lizathenes 08/04/2013 11:00

Je pense que nos gouvernants savent ce qu'ils font malheureusement et avant tout il méprise les peuples qui les ont élus

mamalilou 25/04/2013 05:06



je crois en effet qu'une bonne partie perd le but en chemin, et que les moyens de se maintenir en équilibre dans la carrière l'emportent sur les raisons pour lesquelles la carrière fut
embrassée...


je crois volontiers que les tentations de se fourvoyer sont nombreuses, et que le pouvoir est grisant...


le peuple qui élit, lui, ne peut que développer le discernement et enquêter au mieux avant de s'exprimer... désormais nous serons plus vigilants... hem...