Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 08:39

handicap, humour

Précédemment

Barres

La confiance en soi

Barres

 

 

Troisième composante de l'estime de soi -avec laquelle, du reste, on la confond souvent-, la confiance en soi s'applique surtout à nos actes. Être confiant, c'est penser que l'on est capable d'agir de manière adéquate dans les situations importantes.confiance, coq, flamants Quand cette mère dit: "Mon fils n'a pas confiance en lui", elle signifie sans doute de ses capacités à faire face aux demandes de son travail, à aller vers les autres pour s'en faire apprécier, etc... Contrairement à l'amour de soi et, surtout, à la vision de soi, la confiance en soi n'est pas très difficile à identifier; il suffit pour cela de fréquenter régulièrement la personne, d'observer comment elle se comporte dans des situations nouvelles ou imprévues, lorsqu'il y a un enjeu, ou si elle est soumise à des difficultés dans la réalisation de ce qu'elle a entrepris. La confiance en soi ou la vision de soi, dont elle serait une conséquence. C'est en partie vrai, mais son rôle nous semble primordial dans la mesure où l'estime de soi a besoin d'actes pour se maintenir ou se développer: des petits succès au quotidien sont nécessaires à notre équilibre psychologique, tout comme la nourriture et l'oxygène le sont à notre équilibre corporel.école, profs, parents, élèves

D'où vient la confiance en soi? Principalement du mode d'éducation qui nous a été prodigué, en famille ou à l'école. Les échecs sont-ils présentés à un enfant comme une conséquence possible, mais non catastrophique, de ses actes? Est-il récompensé pour avoir essayé autant que pour avoir réussi? Comment lui apprend-on à tirer les leçons de ses difficultés, au lieu d'en conclure qu'il vaudra mieux ne pas agir? La confiance en soi se transmet par l'ex comme par le discours. évaluations, contrôles, élèves, profsEncourager un enfant à accepter l'échec quand on ne procède pas soi-même ainsi ne sert pas à grand-chose. Les enfants savent que les vraies convictions des adultes se jugent + à leurs actes qu'à leurs propos...

Ne pas redouter outre mesure l'inconnu ou l'adversité témoigne d'un bon niveau de confiance en soi.

"Pour recruter un candidat, explique ce chasseur de têtes, je suis + attentif à son degré de confiance en lui qu'à ses connaissances techniques. Comment je m'y prends pour la tester? Eh bien, en l'interrogeant sur ses points faibles, les lacunes de son CV. En cherchant à le mettre un peu en difficulté, à le déstabiliser gentiment... S'il joue le jeu, s'il assume ses limites sans se dévaloriser, et ne cherche ni à se protéger ni à contre-attaquer pour se défendre, je me dis qu'il devrait se comporter de même dans l'entreprise. Et que ses collaborateurs le sentiront comme je le sens."

jean-françois copé, minables

Certes, une confiance en soi insuffisante ne constitue pas un handicaphttp://media.lelombrik.net/1501-2000/1717.jpg insurmontable. Mais les personnes qui en souffrent sont souvent victimes d'inhibition, sensibles notamment dans de petits actes quotidiens comme écrire une lettre, passer un coup de téléphone, etc...

"Au fond, dit ce VRP de 30ans, je pense que je suis plutôt quelqu'un de sympa, avec des possibilités. Je vois bien ce que j'aimerais faire, en tout cas, je suis capable d'en rêver. Ca me paraît possible d'y accéder. Mais à ce jour, je n'ai toujours rien mis en oeuvre pour y arriver. Je voudrais, par ex, arrêter mon boulot de commercial et devenir enseignant. Mais il faudrait que je reprenne des études, j'ai peur de ne pas y arriver. Et parfois, je doute de mon choix: et si je n'étais pas doué pour ce métier? J'aurais laissé la proie pour l'ombre..."

 

Christophe André et François Lelord

à suivre...

Barres

 

Barres

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 20/06/2012 05:27

-->> oui je crois que tout ce qu'on peut espérer en plus de les savoir heureux et de résister à leur vouloir toujours des chemins faciles (lol), c'est de les voir, de partager encore leur
existence détachée de nous... évidemment...
doux bisous à toi

Durgalola :0071: 18/06/2012 21:02

tu sais, je ne rêvais pas pour eux de métiers particuliers, ..; par contre, je suis une maman qui aime voir ses enfants .. bises

mamalilou 18/06/2012 05:09

-->> et pourtant, l'assistance est aussi nécessaire
tu refuses d'employer le mot approprié, c'est un dessein purement manipulateur, propre à la politique de la réduction abusive aujourd'hui, une facilité sophiste qui élude le problème
tu utilises "assistanat" pour généraliser l'attitude de demande par la durée de la chose
or, ni la situation de besoin, ni la durée de celle-ci ne sont systématiquement à la charge de l'ayant-droit.
c'est une culpabilisation qui en fait est une défausse du système, pour ne pas dire des hommes en charge du pouvoir de faire autrement.
la vérité factuelle est que le capitalisme a besoin de pauvres, et ne fonctionne qu'avec ce pendant de l'élitisme,
et cette ambivalence qui consiste à fustiger ceux qui font le socle sans lequel le système ne fonctionne pas, à savoir qu'il n'y a bien entendu pas de place pour tout le monde dans le monde du
travail, du fait de la nécessité de croissance et donc de réduction de coût du travail, de la nécessaire réduction de la masse salariale, du volume salarial... de la nécessité de
productivité...

pourquoi en plus pointer cette assistance nécessaire... au contraire, que ce qui veulent maintenir le capitalisme se réjouissent de pouvoir encore longtemps se contenter de donner la becquée aux
pauvres sans emploi... puisqu'ils n'a pas d'emploi pour chacun...

le discours que tu tiens sur le sujet "ce sont les mêmes" me révolte, serge...
je ne nie pas ce constat, je le fais moi-même, mais à la différence, je ne me sers pas d'être "dans le social" pour justifier ce type de raisonnement fasciste. je pèse mes mots. la culture du
mérite n'a pas de sens quand l'égalité d'accès au minimum décent qui permette le mérite du déploiement d'une force et de talents également répartis n'existe pas.
c'est comme si tu faisais concourir une personne en situation de handicap, en fauteuil donc, au saut en hauteur...
ça te viendrait pas à l'idée,
je réitère mes réponses serge, et tu n'en tiens pas compte, pourquoi me répéter la même chose, comme si je n'avais pas soulevé ce point?
donne-toi la peine d'y répondre, faute de quoi, je vais croire ce que je vois: un politique qui ne cherche pas de solution et se contente d'observer les manques et de trouver des coupables
désignés, vite fait, sans se fatiguer... tant que ça n'oblige pas à remettre en question ce qui dans le système t'arrange
c'est pourtant puéril de nier les externalités négatives d'une décision!
et irresponsable économiquement parlant
car la pauvreté est l'externalité négative de l'élitisme. De tous temps elle est justifiée par une valeur de civilisation supérieure, une culture, et une intelligence supérieure de la dite élite et
de sa religion, son rang, son pays, etc... sur un peuple pauvre et esclave qui n'a pour seul dignité que de travailler...

la vérité c'est qu'une fois dans l'engrenage, tu n'en sors pas, tu le sais, tu ne veux pas l'avouer, personne n'embauche un cv vierge de 15ans, un corps usé par le manque, un verbe laborieux d'être
inutilisé, des compétences devenues obsolètes... quand le simple fait de chercher du travail est compliqué parce que tes "ressources" d'assistés ne te permettent ni de te déplacer, ni de manger
hors de chez toi, ni d'avoir une tenue décente, et des prestations telles que dents blanches, cheveux apprêtés, accessoires, manteau non élimé...
non Serge, tu ressers la daube illégitime qui consiste à dire que le rsa et cie c'est suffisant, et que se contenter de ça est non pas difficile épuisant, frustrant déshonorant non, non toi tu dis
que c'est... facile!!!

tu devrais avoir honte de répéter ça à l'envi
mais ça ne semble pas te choquer...
non, serge,
ce n'est pas facile, ce n'est pas un choix, c'est une longue descente, et une impossible falaise à remonter.
les rares qui y arrivent, reçoivent des coups de pouce énormes, et ils sont peu, ces coups de pouce...

il faut arrêter avec ce langage odieux, c'est d'une indigence de réflexion, d'une facilité pitoyable
mais surtout d'une irresponsabilité et d'une malhonnêteté coupable
oui mes remarques sont sévères, parce que je sais que tu peux te donner la peine d'y réfléchir
qui d'autre? on n'écoute que les politiques, qu'au moins ils se donnent la peine de faire mieux que les brèves de comptoirs!!!

la vérité, c'est que si ces personnes "trouvaient du travail", leur salaire ne couvrirait pas les dettes contractées du temps qu'ils n'étaient pas au chômage et qui les attendent, leur salaire ne
leur donnerait pas accès à un logement et ils perdraient l'accès à celui qu'ils ont parfois encore sous perfusion, leur salaire ne leur permettrait pas une sécurité sociale et une mutuelle parfois
(il y a des mini-job de moins de 10h/hebdo et stages pour une misère qui pourtant leur feraient perdre l'accès CMU)etc...
la vérité, c'est que le travail de base, et les innombrables sous-emplois de misères sont si mal rétribués, que la différence avec l'assistance sous la moitié du seuil de pauvreté, lui donne des
allures d'esclavage

et ça, tu le sais parfaitement
c'est une posture politique particulière qui consiste à se voiler la face, ou pire, à chercher à monter les pauvres travailleurs contre les pauvres sans travail... plutôt que contre ceux qui les
exploitent pour une misère et sans sécurité contractuelle...

et que proposes-tu? baisser l'assistance? demain ce seront les travailleurs déjà sous le seuil de pauvreté, qui n'auront pas l'indécence d'être assistés sans travailler, mais qui le seront en
travaillant...
ah oui, c'est déjà le cas...
à quand la classe moyenne...!!!
non vraiment serge, c'est ridicule
les travailleurs pauvres sont aussi assistés
tu sais très bien que le rsa est touché par un grand nombre de travailleurs. le rsa c'est pas pour ceux qui se la coulent douce... tu as idée de ce que c'est qu'un loyer? tu imagines une famille de
4 avec un rsa? avec quoi elle paie son loyer, nourriture hygiène entretien, transport électricité, chauffage, eau, santé, scolarité? juste... imagine... tu crois que parce qu'on est pauvre on cesse
d'être addict au tabac? d'un claquement de doigts? que celui qui boit un verre de vin tous les midis et tous les soirs prétende n'être pas drogué, je veux bien, mais le jour où il est tellement
pauvre qu'il ne peut plus se payer ça... tu vas voir s'il est pas drogué... il se le paie quand même, sinon "il va pas bien"... et tant pis pour les légumes ou les baskets du ptits... ah si, c'est
ça la vie de pauvre... on apprend la réalité de la maladie tabagique ou alcoolique...

mamalilou 18/06/2012 05:11



bon, ceci étant


pour continuer sul sujet et faire honneur à ton précieux commentaire dans tout ce qu'il aborde...pour avancer dans la réflexion de fond...


 


"sans etre demago"


je rappelle que la démagogie c'est  stricto sensu "conduire le peuple"... ya pas de mal, quand on respecte l'intelligence, la liberté, l'égalité, la fraternité, qu'on est bienveillant,
non  licencieux, juste, utile, vrai et désintéressé, ya pas de mal à conduire le peuple...


à savoir, à comprendre et à partager ce qui peut les conduire à un mieux partagé par tous...


maintenant, si tu entends par là l'état politique dans lequel les dirigeants mènent le peuple en s'attirant ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur...


si tu entends par la le discours qui sort du champ du rationnel pour s'adresser aux pulsions, aux frustrations du peuple. (lever les pauvres contre les plus pauvres qui leur mangent leur pain
sans suer) si tu entends par là avoir recours en outre à la satisfaction immédiate des souhaits ou des attentes du public ciblé, sans recherche de l'intérêt général mais dans le but de s'attirer
la sympathie et de gagner leur soutien. ..


si tu entends par là toute une argumentation démagogique simpliste afin de pouvoir être comprise et reprise par le public auquel elle est adressée.


si tu entends que cette "argumentation" consituée de sophismes fait fréquemment appel à la facilité voire la paresse intellectuelle en proposant des analyses et des solutions qui semblent
évidentes, parce que réductrices ou abusivement généralisée, ou volontairement floues...


là en effet, je te remercie de ne pas vouloir être démago


pourtant, d'entrée de commentaire tu l'as été avec ton topo sur l'assistanat.


 


Le terme démagogie aujourd'hui est largement perçu avec une connotation péjorative, loin de l’étymologie du mot grec traduit plutôt le terme démagogue comme celui qui éduque, qui conduit le
peuple.


De là à confondre avec du populisme... la démagogie se différencie de celui-ci dans la mesure où elle renvoie à l'idée de dire au peuple ce qu'il veut entendre, alors que le populisme renvoie à
l'idée de faire ce que l'opinion publique souhaite en critiquant les élites.


parfois on a les deux en un, n'est-ce pas?!!!


 


tu dis donc que "l'augmentation de la rentre scolaire oui à condition que cela va aux enfants"


ma foi, c'est juste...on voudrait idéalement que les allocs pour le cadet aillent au cadet... mais le cadet récupère les vêtements de l'aîné, alors on paie les livres de l'aîné avec ce qui
reste... on voudrait que ça permette de payer un nouveau cartable, mais flûte, les pieds ont grandi de 4 pointures cette années, ça fait 4x qu'on change les chaussures de rues et les chaussures
de salle de sport que demande le prof... et ça dépasse le budget, papa est au smic et maman en stage depuis trois mois à 350€ pour avoir le droit de toucher le rsa le mois prochain...évalué à
360e compte tenu de la configuration de la famille... et ce, en attendant un vrai métier... parce qu'elle doit encore terminer les 5 devoirs de sa formation par correspondance qu'elle paie avec
un revolving pour 1500e en tout qu'elle n'aura pas fini de payer avant 4ans...


ah si si, véridique, j'ai vu le cas de figure si souvent...


 


mais sais-tu que de façon directe ou indirecte, cela y va toujours... crois-tu qu'un ayant droit fasse de ses allocs? dis-moi le fond de ta pensée? jouer au tiercé, acheter 70 paquets de clopes
en plus que les 70 qu'il fume déjà? ... dis-moi donc?


que ça serve à trouver de l'emploi au père, habiller le ptit dernier qui fait sa rentrée au cp à 6ans moins deux mois et donc n'a pas encore de prime de rentrée scolaire, ou que ça serve à payer
le quart de la facture d'orthodontie du grand malgré la sécu et la mutuelle parce qu'il se destine à des études de commerce et que c'est pas facile de réussir avec la bouche en vrac... dis-moi,
tu veux pas en plus de donner à ceux qui ont besoin, décider à quoi il doivent l'utiliser?


entre les esclaves qui doivent bosser pour une misère, où on leur dit, quand on leur dit, et avec la méthode et les vêtements qu'on leur dit,


et ceux auxquels on donne encore moins en leur disant quoi en faire...


c'est pas de l'assistanat, ni de l'assistance, ça, c'est de l'abus de pouvoir, de la domination du peuple par l'élite "généreuse" mais dictatoriale et injurieuse...


drôle de dessein Serge, vraiment ...


ou plutôt une réminiscence de temps anciens, de serfs de vassaux... de gueux...


 


"siegeant aussi à un conseil d administration d un college et ancien parent d eleve je peux dire que certains vont acheter televison , alcool etc ..."


nous y voilà, tu vas jeter le bébé avec l'eau du bain


c'est comme ceux qui disent que les politiques sont tous pourris, parce que quelques 1/3 d'entre eux sont convoqués par la justice pour des histoires de détournements de fonds publics,
favoritisme etc...


 faut pas abuser... tous les politiques ne sont pas comme ça...


 


"la solidarite ... qui je crois doit etre organisee.. "


ça je veux bien


et organiser qui doit être solidaire, à commencer par payer ses impôts!!! et jusqu'à quel salaire on a encore le droit aux allocs!!! parce que le plafond est vachement haut! pour
les allocs telles qu'elles sont conçues aujourd'hui...


tout comme doit être surveillé ce qui est fait de nos impôts, tout comme il faut traquer les gros nababs qui planquent leurs sous avaricieusement... de peur que ça serve à l'état...


et là, le préjudice est, crois-moi, bien plus vaste que les misérables deniers consacrés à l'assistance...


 


"distribuer de l argent et des avntages , pas besoin d un gouvernement pour le faire..."



non bien sûr c'est bien pour ça qu'il y a les restos du coeur, et que sans l'argent de l'état, ça ne suffit pas...


 


"chacun peut aussi changer sa vie..la confiance..;"


c'est un mantra ou tu es impuissant à ce point?


 


la confiance? c'est une voie spirituelle, certes, un développement personnel


mais si la volonté avait suffit, je te promets, on aurait tous un travail, tous les adultes du monde.


mais ne compte pas te retrancher derrière ça pour légitimer l'impuissance de ceux des citoyens qui décident d'entrer en politque et de se vanter d'actions inopérantes...


 


"un exemple"


ben voyons, un ex et tout va y coller c'est cela? mais prends-en deux, et je prendrais le temps de t'en donner deux autres qui pointeront les cas généraux et pas les exceptions qui viennent
étayer tes divagations ici simplistes et démagos.


 


"...qui me touche particlierement ,un metier qui ne lui plaisait plus, la fille à 35ans reprends ses etudes( fongicif) et aujourd hui elle sa sa propre boite..."



stop je t'arrête je connais bien ça, c'est un exemple où on aide quelqu'un qui a déjà du travail c'est du luxe par ce temps


c'est très bien, mais c'est de l'aide à ceux qui ont déjà


parlons des vrais problèmes de ceux qui n'ont pas.


 


",saches aussi, rien que que l augmentation des charges salariales et patronales pour un salaire d 1600euro cela fera 260 euro de moins à la fin de lannee .."


je vois que tu ne sors pas des ornières...


les charges patronales et salariales sont fait pour l'assistance à ces mêmes salariés au cas où ils perdent leur emploi, à l'assistance aux employeurs au cas où les employés se blessent ...
etc... aux retraites, etc... c'est un choix de vie... dès lors qu'on ne met plus les salariés sur ce pied d'égalité, ce qui en découle c'est l'exploitation au travail, par peur de perdre son
job... la pression sera sur les épaules du salarié, et le bénef, comme la toute puissance et ses dérive, aux employeurs...


nul, nos aînés ne sont pas arrivés à ce choix pour rien.


 


"je crois qu il n y aura pas que les riches qui seront touches"


de quoi parles-tu? les riches sont riches sur le travail de l'argent


le travail humain ne paie pas. ni ceux qui travaillent, ni ceux qui font travailler, pas dans notre pays.


 


et c'est cette richesse de l'argent qui "travaille" qui doit être jugulée parce qu'elle détruit le système.


 


", l autre cote de la frontiere belge il y a des villages plein de francais riches qui s y installent et on voit meme des classes moyennes comment à déménageer ...."



et alors? ton raisonnement c'est de dire qu'il faut les en dissuader? mdr mdr mdr



non seulement c'est pas d'aujourd'hui, mais la majorité de ceux qui ont des impôts à payer ont leur outil de travail non délocalisable et ne peuvent pas le faire, quand aux autres, ça fait
longtemps qu'ils ont fait ce choix... parce qu'ils le peuvent.


c'est ballot, mais il ne te vient pas à l'idée de dire que leur attitude est pourrie, et qu'on ne lèche pas le c... des pourris? on le leur botte!!!!


 


quant à la vidéo, je la visionnerai plus tard... mais "le discours socialiste d'hier" on s'en fout, aujourd'hui il n'y a pas de socialisme, il y a une sociale démocratie... tu n'es tout
de même pas idiot au point de penser que ça a à voir avec le socialisme d'il y a 50ans? ou alors trop perfide pour vouloir le faire croire?


en revanche les remarques que tu m'as servies ici m'ont déçues, elles avaient plus de 50ans, elles...


mais bon... tiendras-tu compte de ce que je te dis ou continueras-tu à faire la sourde oreille et à me resservir tes poncifs...


 


je ne prétends pas te donner des solutions toutes faites, j'en ai pourtant


je te demande juste de ne pas tricher dans l'analyse et faire passer pour telle ce qui n'est que découragement désabusé et méprisant avec déconsidération de ceux qui le sont déjà, dans une
démagogie dont pourtant tu te défends d'avoir recours...


voeu pieux, mais il te faudra essayer autre chose que de dire "je ne suis pas démago" en espérant que ça ne se voie pas...


 


non non, Serge, ces odieuses facilités ne sont pas des solutions, ce sont des subterfuges... mais as-tu conscience du maître que tu sers en les servant ici, ainsi?



Serge 06/06/2012 10:03

fort interessant sur ce sujet sur la confiance/...

mon pacours de terrain et la connaissance de la vie de chaque jour de mes contitoyens me permet de dire oui à la solidarité , non à l assistanat ..
faisant partie d un conseil d administration d action sociale je peux dire que les benificiaires depuis quinze sont les mêmes à quelque unites près( restos, plus rsa , plus secours catholique et
populaire plus une association qui donnent des vetemenst neufs venant de grandes surfaces etc ..pourquoi se casser la tete !!!!c est vrai que ce n est pas la majorite

sans etre demago, l augmentation de la rentre scolaire oui à condition que cela va aux enfants , siegeant aussi à un conseil d administration d un college et ancien parent d eleve je peux dire que
certains vont acheter televison , alcool etc ... et voila ou va la solidarite ... qui je crois doit etre organisee.. distribuer de l argent et des avntages , pas besoin d un gouvernement pour le
faire...
chacun peut aussi changer sa vie..la confiance..; un exemple qui me touche particlierement ,un metier qui ne lui plaisait plus, la fille à 35ans reprends ses etudes( fongicif) et aujourd hui elle
sa sa propre boite...

saches aussi, rien que que l augmentation des charges salariales et patronales pour un salaire d 1600euro cela fera 260 euro de moins à la fin de lannee .. je crois qu il n y aura pas que les
riches qui seront touches , l autre cote de la frontiere belge il y a des villages plein de francais riches qui s y installent et on voit meme des classes moyennes comment à déménageer ....

pour finir j ai vu une video sur internet qui parle du discours socialiste demandant qui en est l auteur , ce n est pas la meme epoque mais les mots sont les mêmes

www.youtube.com/watch?v=mMbki-TbkF4

bonne journee
bises

ecureuilbleu 05/06/2012 20:56

Mon fils cadet est justement en train de chercher du boulot. Je lui en parlerai...

mamalilou 18/06/2012 03:33



eh bien il est loin d'être le seul, en ce moment... peu de jobs salariés, peu de possibilités de réussir "à son compte" du fait des lourdeurs administratives, des difficultés d'accès au permis de
conduire, au logement/locaux pro (caution, garants, frais d'agence, charges exhorbitantes, loyers en hausse...) et de la fébrilité des banques, ... à part tondre ses moutons et habiter une
yourte, et pas que par choix écologique... il ne va bientôt pas rester autre chose... est-ce un mal? je ne saurai te dire, mais bon, j'exagère à peine, c'est vraiment une période particulière et
il nous faut refonder notre système pour ne pas perdre ces forces vives sur cette génération... ce serait dommage...


bisous et belle semaine à toi