Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 13:12

Externalités négatives du changement:

On y est

Différents aspects des différents pesticides "naturels" utilisés dans l'agriculture dite biologique. Notons qu'aucun des produits insecticides en eux-même ne pourra faire l'objet d'une appellation AB, car celle-ci est interdite pour tous les biocides, mais pourra cependant recevoir l'appellation "écologique". On n'insistera pas trop sur la manière dont ils agissent sur les organismes à sang froid, wikipédia le fait très bien. Ce qu'il faut noter c'est que même un authentique désir de retour à la nature risque d'avoir de graves conséquences écologiques et humaines lorsqu'il n'est plus qu'une mode.   


Le neem 

(prononcer  nim) ou margousier, est un arbre ayant de faibles besoins. Il semble qu'il n'y ait que peu de choses à lui reprocher: il fournit un insecticide assez performant, l'azadirachtine, bloquant les insectes à leur état larvaire. Une forte biodégradibilité à la lumière en font un agent éco-respectueux.  De +, ses feuilles contiennent un anti-paludéen relativement efficace, et brûler ses feuilles semble suffire à repousser les moustiques de manière efficace. Une croissance rapide sous les climats chauds,  un respect de l'environnement et une compatibilité avec les cultures vivrières, des propriétés à la fois répulsives pour les moustiques et anti-paludéennes en feraient probablement un allié de choix dans ce fléau; une arme contre le paludisme à faible coût serait d'autant + précieuse que cette maladie n'est pas prête d'interresser l'occident. Mais à ma connaissance seul le Sénégal s'est pour l'instant engagé dans des recherches sérieuses sur les moyens de développer une culture rationnelle du margousier en Afrique.

La roténone
Nous voici face à un produit auquel on a prêté toutes les vertus et auquel on fait le procès inverse. La roténone est issue des racines de différentes plantes d'Amérique du Sud. Son action insecticide est en fait une action biocide: la roténone bloque le système nerveux de tous les animaux à sang froid: insectes, arachnides, mais aussi poissons ou vers de terre...

Des chrysomèles menacent les cultures de maïs bio déjà montées en Savoie (ici en 2009), résultat: dépandage héliporté de deltaméthrine, puisque la roténone est interdite... avec la précision qu'on imagine

L'agriculture biologique l'a utilisé de manière pemanente, pensant que son origine purement végétale, sa forte biodégradabilité, ainsi que son apparente inocuité pour les organismes à sang chaud en faisaient l'insecticide respectueux de l'environnement par essence. Hélas, une recrudescence des cas de maladie de Parkinson chez les agriculteurs bio et les apiculteurs, qui pensaient que ce produit épargnait les abeilles; une bio-dégradibilité en fait inférieure à ce que l'on pensait, avec risques pour la faune aquatique, ont fait montrer du doigt ce biocide. L'injection intra veineuse sur des rats par un scientifique qui souhaitait étudier le mécanisme de la maladie de Parkinson ont sonné le glas de la réputation de la roténone. Les viticulteurs bio ont de surcroît constaté une + forte résistance de la part des insectes appelant à lui trouver rapidement un remplaçant. Même si son ingestion directe par voie orale ne présente aucun danger, contrairement à une absorbtion par voie cutanée, le principe de précaution exigeait son retrait. La législation européenne semble avoir désormais interdit l'usage de ce produit. La France a dû le retirer de la circulation le 15 mai 2009 pour les particuliers, mais les producteurs de fruits ont disposé d'une dérogation jusqu'en 2011...!!

de la rotenone pour tuer tous les poissons du lac, afin d'ensemencer en truites,

...pour les pécheurs, c'est au Canada...

Le pyrèthre
Ce produit est connu depuis longtemps. Si il agit un peu de la même façon que la roténone sur le système nerveux des insectes, il ne semble pas avoir les mêmes effets secondaires. Quand il est utilisé à l'état natif et peu raffiné, il semble contenir 6 agents actifs rendant difficile l'adaptation des insectes.

Cela serait merveilleux si l'histoire de la pyrèthre ne se confondait avec celle de la colonisation belge en Afrique. Ce sont en effet les colons qui ont en effet introduit le pyrèthre de dalmatie aux abords du parc des Virunga (créé par les même Belges en 1925). Après une période florissante le cours du pyrèthre s'est effondré au lendemain de la 2nde guerre mondiale. Dans le cas du Rwanda, la culture a repris de manière intensive fin des années 70 sous l'impulsion d'investisseurs occidentaux et de fortes aides du FED (fond européen pour le développement).  Cette aide a surpris à plus d'un titre dès 1979: encourager la monoculture est une aberration économique qui place les pays émergents dans une situation de forte dépendance: dépendance vis-à-vis d'investisseurs, vis-à-vis des caprices de la nature, vis-à-vis des caprices de l'histoire. La récente crise kényane, pour rester dans l'ex du pyrèthre en est un triste résultat:  le Kénya est le 1er exportateur mondial de pyrèthre; avec des vagues de violence qui touchent ce pays depuis le début des années 2000 la production s'est effondrée, provoquant une flambée des prix, et faisant craindre pour tous les pays d'Afrique de l'Est que les Occidentaux ne trouvent des produits de substitution.

Outre l'aliénation économique, la culture intensive a provoqué une érosion des sols: un comble quand on sait que les paysans rwandais maîtrisaient jusque là l'agriculture sur pentes, avec un savoir-faire inégalable. Enfin, du fait de ce qui semblait une manne, les frontières du parc national des Virunga ont été divisées par 2 dans les années 80. Si l'on considère les problèmes liés à ce parc, en particulier en République Démocratique du Congo (braconnage, rebelles ayant trouvé refuge pour leurs guérillas dans cette immense réserve naturelle et se nourrisssant d'espèces menacées) qui contient parmi les + grands trésors biologiques d'Afrique, on peut craindre le pire sur plusieurs plans:



• Ecologique: le gorille à dos argenté ou gorille des montagnes, n'existe quasiment plus qu'à cet endroit à l'état sauvage. La disparition de son habitat sera inéluctable si l'on encourage de la même façon que dans les années 80 la culture du pyrèthre, avec le manque de réelle relance économique et la même issue lamentable à moyen terme.

• Economique: pour en rester au Rwanda, en l'état celui-ci vit surtout des ressources touristiques apportées par la présence des gorilles dans le parc (avec 2 effets pervers d'ailleurs: une haine du gorille se développe face au comportement des touristes si attentifs au sort des gorilles, et si peu aux populations meurtries des abords de la réserve; de + ce sont certains de ces mêmes touristes qui achètent des crânes de gorilles "souvenirs" servant de cendrier, et des mains de primates naturalisées encourageant ainsi le braconnage). En attendant une solution réellement pérenne le touriste permet au Rwanda de vaguement emmerger.

• Humain: c'est surtout aux frontières de République Démocratique du Congo que se posent les problèmes les + sérieux: les gardes congolais de la réserve, dont le travail est tout simplement héroïque, sont sur les nerfs; le nombre de gardes tués par des rebelles ou des braconniers ces dernières années ne se compte plus. Dès lors, comme les habitations et les plantations empiètent de + en + sur le parc, il y a eu des cas de bavures graves, comme ces 2 enfants tués parce que les gardes à bout de nerfs ont cru qu'il s'agissait de braconniers, alors qu'ils gardaient la récolte parentale. Il est à craindre qu'un trop grand encouragement de la culture du pyrèthre n'aboutisse à un nouveau grignotage des frontières du parc, d'autant que son inscription  au patrimoine mondial de l'Unesco est semble-t-il menacée à cause de l'insécurité de cette zone. A moins que cette réserve ne disparaîsse purement et simplement, il est à craindre que ce genre de drames ne se multiplient dans tous les pays qui bordent le parc de Virunga. Evidemment les espèces menacées abritées dans ce parc ne pourraient que pâtir d'une haine à l'égard de cette réserve provoquant de tels problèmes.

Notons que Madagascar semble à son tour attirée par la culture du pyrèthre: outre les problèmes économiques que cela provoquera sur le long terme,  cela risque d'encourager une déforestation déjà bien entamée, rendant ineluctable la disparition de la faune unique de cette île.


• Ironie du sort: le pyrèthre est uniquement destiné à l'exportation alors qu'un des bienfaits de cette chrysanthème est d'empêcher les moustiques de piquer: la lutte contre le paludisme ne profite même pas de cette plante dont la culture  semble engendrer tant de problèmes sur le long terme...

Malheureusement, je n'ai pas de solution de rechange à proposer en l'état, je ne peux que recommander à mes amis africains la + grande vigilance vis à vis de la culture du pyrèthre: il existe déjà une surveillance gouvernementale de cette culture au Rwanda, mais face à l'explosion de la demande (qui aura forcément lieu si l'interdiction de la roténone devient effective) je ne sais si un engrenage dangereux ne va pas se déclencher; qui au final n'aboutira qu'un peu + à ruiner l'Afrique.

source

cultures clandestines qui menacent le parc des Virunga

proposé par mamadomi

Partager cet article

commentaires

mamalilou 29/09/2014 00:46

-->> et puis c'est pas difficile de re-penser, puisque ça l'a déjà été... pensé, donc... on n'a fait que détruire les bonnes idées et les bonnes conduites antérieures...
et, en cherchant le "toujours plus", au lieu du "juste ce qu'il faut quand il faut où il faut"... ben on engraine le problème... toujours plus...
soupir...

thé âche 27/09/2014 08:49

il est une notion étrangère à tous les écosystèmes c'est la rentabilité : l'équilibre des milieux est rompu dès lors que l'exploitation des ressources se fait en oubliant cette donnée. repenser
tout cela est nécessaire, et donc la transformation des mentalités ne peut faire l'impasse sur la manière dont on agit pour produire.

madfrag 25/09/2014 13:41

bonjour
tres intéréssant
j utilise des sprays à base d huile de neem
douce après midi

mamalilou 28/09/2014 00:02



eh oui, on va arriver doucement à recoller à l'essentiel, à l'évidence...


doux bisous et beau dimanche à toi



bernieshoot 25/09/2014 13:23

le monde est fou, nous tuons la planète

mamalilou 28/09/2014 00:01



à croire que nous avons un grain ... génétiquement modifié!!!!



Miche 25/09/2014 12:56

Au regard de la complexité engendrée par la loi de causes à effets (aurions-nous encore oublié que tout est lié !), au regard de la volonté de continuer à exploiter, profiter autant que faire ce
peu, abuser, mentir, conditionner, etc. je pense que l'on peut dire que le mal est fait. Des enfants meurent de faim, nous aurions dû depuis bien longtemps clamer que c'est un crime contre
l'humanité.

Pour autant je suis convaincue de la nécessité de dire encore et encore.
Aussi merci à toi, Mamalilou

mamalilou 27/09/2014 23:59



merci à toi de valider cette intention, un quasi conditionnement intégré au partage, à la réactualisation


parce que rien n'est jamais acquis...