Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 21:08

Ch. Duc-Juvéneton a rapporté du colloque auquel elle fait référence ci-dessus beaucoup d’autres informations qui remettent en question les idées reçues sur les Roms:


Marc Bordigoni, dans son petit livre les gitans, reprend les idées reçues à propos des Roms, dont il dit:

"On ne sait plus comment les appeler, moi j’ai choisi de travailler sur les citoyens du voyage".

Il rappelle la loi de 1991 et se réjouit que le Conseil Constitutionnel vienne d’en abroger une partie [1].

Alexandre Leclere, de l’Association Rom Europe, revient sur la méconnaissance des Roms:

ce sont des Tziganes des pays de l’Est, tous très différents.

Alors qu’on pense que ce sont des asociaux, des délinquants et des nomades invétérés, la majorité en est sédentaire dans leur pays.

On crée donc un problème, doublé d’une injustice,

en ne les laissant absolument pas s’installer.

Il détaille les différents Roms qui sont venus en France:

- d’abord les Roms Roumains, après la 1ère guerre mondiale;

- les Roms de Yougoslavie (les “Yougos”) dans les années 70;

- et une vague stable, après 90, 20.000 personnes d’origines roumaine, slave et serbe.

Selon les “mesures transitoires” évoquées précédemment,

les Roumains et les Bulgares peuvent circuler, mais pas stationner!

Il ne peuvent pas avoir le livret de circulation qui est exigé pour avoir accès aux terrains des gens du voyage.

Alors comment travailler,

même avec le titre de séjour et l’autorisation de travailler,

si on ne peut pas stationner?

Ainsi, les Serbes de Bosnie voient leurs demandes d’asile toujours repoussées: ce sont donc des citoyens européens qui n’ont droit ni au travail ni au statut de réfugiés!

La situation politique ne s’arrange pas, voire se dégrade, le nombre d’expulsions augmente. L’association Rom Europe a été reçue, avec d’autres, au cabinet du ministre M.Valls. Il en est résulté une circulaire [2] demandant la concertation dans le cadre de démantèlements de terrains illicites. Mais on ne s’occupera de réinsertion qu’en Loire-Atlantique! 

Marc Durand, militant à la Ligue des Droits de l’Homme, très au fait de la situation des Roms dans la région aixoise prend longuement la parole. Il arrive à donner un visage, à travers ce qu’il raconte, à ses amis les Roms, lui qui les connaît si bien! Il confirme

qu’il ne s’agit pas d’une ethnie, mais

d’une foule de gens différents,

qui ont en commun une histoire de rejet.

Les Roms ont, depuis longtemps, une tradition de vie sédentaire. La découverte de la caravane, c’est en France qu’ils la font. C’est encore une image fausse que nous avons. Leurs caravanes ne sont pas faites pour rouler, ce n’est pas leur mode de vie.

 

Dominique Michel, de l’association Rencontres Tsiganes, apporte de l’eau au moulin des précédents intervenants, il veut qu’on en finisse avec cette idée reçue du déferlement d’un nombre de + en + important de Roms sur notre pays. Nous habitons, dit-il, un département de 2 millions d’habitants, et on a 2.000 Roms, soit 1/1000ème de la population! Et ça ne bouge pas!!! Cela fait, sans les enfants, 1.200 personnes sur le marché de l’emploi… qui leur est fermé! Ce ne sont donc pas eux les responsables du chômage!

Leur sort, c’est l’errance, avec des vagues d’expulsion d’un lieu à un autre. Une famille en est à sa 17ème expulsion! Quelle incidence sur les enfants? Ce sont des gens qui se cachent, sont planqués sur différents terrains de la ville. À Aix, c’est phénoménal: ils sont dans la rue, pas dans un bidonville!

 

[1]Les “sages” du palais Royal, saisis d’une question prioritaire de constitutionnalité déposée par l’association France Liberté Voyage, ont abrogé partiellement la loi du 3/1/1969 régissant la vie des gens du voyage: l’inscription sur les listes électorales est facilitée (l’obligation de résidence sur une commune en vue de s’inscrire sur les listes électorales est ramenée de 3 ans à 6 mois, comme pour tout citoyen) et le ”carnet de circulation” est supprimé. Mais les gens du voyage doivent faire viser leurs titres de circulation au commissariat de police ou de gendarmerie “périodiquement”. Or ces “titres de circulation” font office de documents d’identité. Ce terme vague autorise une certaine souplesse.

"Pourquoi conserver un des livrets de circulation ?" questionne le rapporteur d’une proposition de loi suggérant d’abroger la loi. "Je me félicite de la décision du Conseil Constitutionnel, mais il faut aller plus loin. Chaque citoyen doit être traité de la même façon et pouvoir circuler librement. Tout le monde est d’accord sur le sujet, du PS à l’UMP, et même les gendarmes!" Le Conseil Constitutionnel ne souhaitant pas se substituer au législateur, c’est donc logiquement au Parlement de prendre ses responsabilités. Cette proposition de loi avait été déposée par J-Marc Ayrault et comptait parmi ses signataires F. Hollande.

http://www.la-croix.com/

[2]La circulaire fait suite à la réunion interministérielle du 22 août, où le gouvernement s’était dit prêt à une levée partielle des "mesures transitoires ”… Après la polémique de l’été, elle indique aux préfets la façon dont les campements illégaux doivent désormais être démantelés. Elle demande de "procéder à une première évaluation de la situation" des Roms "dès [qu’ils auront] connaissance" de l’installation d’un campement. Le texte insiste sur la notion de "concertation" avec les associations et les autres acteurs publics. Si la "sécurité" des personnes est menacée, les évacuations pourront toutefois continuer à se faire de façon "immédiate", précise le texte. 

http://www.lemonde.fr/societe/artic... .html

Le concret de leur vécu


À Aix-en-Provence, selon la volonté de la mairie, il n’y aura bientôt plus aucun Rom sur la commune! Les expulsions ont eu lieu à Palette, Luynes, Vasarely (violente) et à l’Arbois (qui fut énorme, alors qu’ils ne gênaient personne). Aujourd’hui, les gens de Vasarely sont revenus, ceux de l’Arbois sont à Vitrolles, sur les trottoirs de la zone industrielle, et à Velaux (petite ville de 7.000 habitants) sur un terrain privé. La commune de Vitrolles a attaqué et a été déboutée, elle veut trouver maintenant un terrain. À Velaux, c’est la préfecture qui demande au propriétaire d’attaquer donc ils vont être expulsés [3]! La situation est différente à Gardanne où arrivent les Roms expulsés de Marseille. Le maire aménage un terrain de la mine désaffectée. On organise des conseils de village (à Velaux où ils n’ont pas d’eau) pour les aider à se coordonner. Ces expulsions engendrent de gros problèmes. Velaux a été la seule commune cet été à faire des aménagements de sécurité et à accepter que les gens “du voyage” viennent. Gardanne a essayé aussi de faire quelque chose, la scolarisation s’est mise en place en septembre. Mais à Arles, Vitrolles, Marseille, La Ciotat, ils ont été rejetés.

[3]Cet ex montre bien comment le pouvoir monte, de façon inique et indigne, les citoyens les uns contre les autres. 

Le travail à faire


Marc Durand décrit le travail à faire: se battre sur les Droits de l’Homme; faire connaître les problèmes; s’occuper de la protection de leurs droits (avoir un avocat); faire que leurs droits sociaux soient assurés (aide pour les papiers); qu’ils puissent se poser. La scolarisation, par ex, est un droit fondamental, il est difficile, il demande un dispositif particulier car l’alphabétisation est différente chez les Roumains et les Serbes. Il faut une aide avant et après la scolarisation (les gens qui décident de le faire sont très bien reçus). Enfin il faut une aide alimentaire minimale (beurre et lait, surtout pour les enfants).

Dominique Michel rappelle que la question sanitaire est importante. Ils sont atteints de tuberculose, de saturnisme. Quand ils résident à un endroit, il est + facile de les soigner. Quand ils sont dans la nature comme actuellement autour d’Aix, c’est + dangereux à la fois pour eux et pour le reste de la population. Ces questions interrogent le service public et aussi les associations. Il y a parfois des tensions entre bénévoles et professionnels. Cela fait bouger les lignes car les uns ou les autres, seuls, ne suffisent pas.

Il faut juste leur permettre de vivre, de s’organiser, dit Marc Durand. Ils étaient à l’Arbois depuis un certain temps déjà. Ils étaient 250 à 500 personnes et c’était exemplaire, ils n’avaient plus besoin de nous! Or l’expulsion a été particulièrement fine et perverse en ce lieu. Elle a consisté à les harceler quotidiennement. Et quand les forces de l’ordre sont venues pour les expulser, ils étaient tous partis. Les humains n’ont même pas été traités comme des animaux: la SPA est venue ramasser leurs poules et leurs lapins, pour les soigner et leur donner un abri.

À Vitrolles, où ils arrivent en catastrophe après les expulsions, tout remonte à la surface et ils ont maintenant de mauvaises relations entre eux. Marc Durand donne des ex. concrets de ce qu’il est possible de faire, en étant simplement ”humain“: une association organise des jeux avec eux, et beaucoup de gens viennent. C’est pour eux enfin une rencontre avec des gens qui ne les engueulent pas, qui ne leur demandent pas leurs papiers. Pour beaucoup, c’est une découverte. Après 2 mois d’école, les enfants ne s’attaquent plus aux voitures. Marc Durand en témoigne: il faut simplement avoir des relations normales avec eux.

"Cela fait 6 ans que je travaille avec les Roms, ils m’ont énormément apporté et m’ont enrichi. J’y ai de vrais amis. Une famille partie à Rome, me donne régulièrement des nouvelles. Ce sont de gens très pauvres, très rejetés. C’est ça qui explique leur situation".

Conclusion générale


Tous se retrouvent pour conclure qu’il n’y a pas de problème Rom, si ce n’est que ce groupe de gens différents a en commun une histoire de rejet. Le problème Rom a été créé. Il n’y en aurait pas s’ils pouvaient travailler normalement et avoir un dispositif social comme n’importe quels précaires. Il y a une totale méconnaissance de ces gens dans notre société. Il faut faire des diagnostics sociaux et ne pas avoir de solutions toutes faites. La question des Roms est d’être le paravent de la paupérisation et de l’exclusion en France, qui, elles, se sont massifiées!

Mais il y a, en revanche, un gros problème de dignité de l’Homme. L’invité d’honneur de ce colloque était Monseigneur Gaillot, dont on connaît l’esprit de résistance dans l’Église Catholique, et l’engagement, auprès des Roms notamment, durant ces 15 dernières années. Entre les 2 tables rondes, il a parlé pour rappeler des "choses simples": l’humain d’abord. Il était avec des Roms expulsés dans un gymnase. Une jeune femme lui a dit:

"je vous remercie de reconnaître que nous sommes des humains comme vous, des citoyens du monde".

Un chômeur lui a dit aussi:

"ma dignité, personne ne peut me la prendre, elle fait partie de moi".

Mais on peut la menacer…! Combien il est difficile de voir l’être humain! souligna Mgr Gaillot, ajoutant que la seule attitude qui puisse libérer quelqu’un, c’est reconnaître sa dignité. Puis il raconta, lui aussi: 

 "Je me suis trouvé un jour à la mairie d’Évry avec des Roms. Un père de famille m’a dit: “personne ne veut de nous, où qu’on aille, on est de trop!” Ils font l’expérience du rejet, c’est inacceptable. (…) Les Roms sont surtout des victimes dans notre société et nous avons des responsabilités envers eux…"

Ils ne sont pas un danger pour nous, a poursuivi Mgr Gaillot, mais ils sont en danger. Si les minorités ne jouissent pas de leurs droits, c’est grave! Ils sont une chance pour la société parce que l’Europe, qui est vouée au métissage, a beaucoup reçu d’eux. Quand on met des gens à l’écart, on ne vit pas dans la paix. Une injustice n’est pas une condition de paix. On fait la charité, quand on n’a pas su faire passer la justice. Un après-midi comme ça peut changer notre regard et vous donner envie de rencontrer des Roms. Vous ne le regretterez pas. Je les fréquente depuis 15 ans. Quand la vie est dure, ils disent qu’il faut se réjouir. Pour eux, la lutte appelle la fête! On ne peut pas accepter qu’une minorité soit privée de ses droits. La lutte n’est pas perdue! Renoncer aux autres, c’est renoncer à soi, à jamais.

 

C. DUC-JUVENETON, GR, janv 2013 

 

La peur est bonne conseillère °ζ°

proposé par mamadomi

Partager cet article

commentaires

mamalilou 28/03/2014 23:04

-->> ouaip, et comme j'ai régulièrement publié sur ce ton sul sujet, j'évite de répéter l'tout, en espérant que d'une fois à l'autre quelques bribes soient retenues... comme tous ceux qui
contribuent en mode media alternatif...

dont ici
http://caplibre.over-blog.com/article-maudits-des-hommes-55355469.html
on trouvera quelques liens, en colonne et en cliquant dans recherche "rom" par exemple

merci d'avoir pris la charge de ce rappel
ça fait du bien de trouver des "frères dans cette quête de vérité comem vecteur d'harmonie et de bien vivre ensemble"
:o))

Axel21 28/03/2014 21:08

Tiens, puisqu'on en parle, qui connaît l'origine du nom "gitan". Peu savent que cela vient d"égyptien" en espagnol "los egyptanos" = les gitans. Les gitans sont à l'origine des indiens (d'Inde)
rejeté de leur pays comme les Roms ou les tziganes, puisque seule la destination finale a importé sur la différenciation. Les "gitans" ont transité, dans leur migration, par une région de Grèce
appelée la "petite Egypte". Ainsi, n'ayant jamais mis les pieds en Egypte, en sont-ils les involontaires ambassadeurs dans leur cheminement jusqu' à l'Espagne.

gilbertilo 27/03/2014 17:52

Malheureusement en Albanie ,un pays que j'aime ,leur sort n'est guère plus enviable.J'ai vu leurs conditions misérables tant à Durres qu'à Skodra.Je n'ai pas pris de photos .....

mamalilou 30/03/2014 00:51



des infra-étrangers partout... oui...