Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 20:50

 

 LA GUERRE ET LES ENFAN.. Divers -  

 


Avant, l'on pensait que les germes de la souffrance manifestée dans l'âge adulte avaient été semés pendant son enfance -ça, c'est du Freud. Aujourd'hui, il faut ajouter que la manière dont l'entourage familial et culturel parle de la blessure peut atténuer la souffrance ou l'aggraver, selon le récit dont il entoure l'homme meurtri.

Les enfants-soldats d'Amérique latine, d'Afrique ou du Porche-Orient sont presque tous traumatisés. Ceux qui parviennent à se remettre à vivre sont obligés de quitter leur village et parfois même leur pays pour "repartir à zéro" et ne pas subir l'étiquette infamante que l'alentour colle sur leur histoire. Beaucoup d'enfants-soldats ont peur de la paix puisqu'ils n'ont appris qu'à faire la guerre. Mais certains désirent échapper à ce destin et demandent à aller à l'école, loin des lieux où ils ont été soldats. Ceux-là peuvent changer, à condition que l'organisation sociale leur permette cette évolution. Quand on leur demande ce qu'ils seraient devenus s'ils n'avaient pas connu les déchirures de la guerre, ils répondent presque tous:

"J'aurais fait comme papa",

ce qui est bien normal puisqu'en temps de paix, c'est l'adulte, figure d'attachement, qui sert de modèle identificatoire. Puisqu'ils étaient acteurs d'une guerre, ceux qui parmi ces enfants ont appris à érotiser la violence sont  devenus mercenaires. Dans toute guerre moderne, 10 à 15% des guerriers découvrent  les délices que peut donner l'horreur. Les enfants soldatsLes femmes qui s'engagent de plus en plus dans les actions militaires comme en Colombie, au Moyen-Orient ou au Sri Lanka éprouvent elles aussi ce terrifiant plaisir. Le chiffre des traumatisés varie selon les conditions de la guerre même si on l'évalue en moyenne à 30% dans la 1ère année. Quant à la majorité de ceux qui ne sont ni excités ni délabrés par la bagarre, ils en sortent souvent abattus et désespérés.

Beaucoup d'enfants-soldats rêvent de devenir médecins "pour sauver" ou écrivains "pour témoigner". Mais le contexte social ne rend pas toujours possible ce long cheminement. Ceux qui parviendront à fonder une famille, à devenir médecins ou journalistes n'oublieront jamais le traumatisme. Au contraire même, ils en feront l'organisateur de leur vocation. Ils ne connaîtront pas le bonheur serein que leur aurait donné une vraie famille dans une culture en paix, ils auront une escarre au fond d'eux-mêmes, mais ils seront parvenus à rejoindre le monde des vivants, en arrachant quelques moments de bonheur et en donnant sens à leur fracas pour le rendre supportable.

Le plus sûr moyen de torturer un homme, c'est de le désespérer en lui disant:

"Ici, pas de pourquoi.*"

Cette phrase le fait tomber dans le monde des choses, le soumet aux choses et fait de lui-même une chose. Un travail de mise en sens est indispensable pour tendre la main à un agonisant psychique et l'aider à reprendre une place dans le monde des humains. Ici, il y a des pourquoi: "La capacité à traduire en mots, en représentations verbales partageables, les images et les émois ressentis pour leur donner un sens communicable"(C. de Tichey) leur redonne une humanité. L'amour des pourquoi est un précieux facteur de résilience, il permet de retricoter les premières mailles du lien déchiré.http://a21.idata.over-blog.com/233x416/0/48/11/33/fatihasaouli1.jpg

Germaine Tillion, ethnologue, spécialiste du Maghreb, est déportée à Ravensbrückhttp://romeojuliette.blog.lemonde.fr/files/2009/12/germaine-tillion-1.1260541037.jpg en 1943 parce qu'elle est résistante. A peine arrivée, elle utilise la capacité à observer qu'elle avait affûtée au contact des Berbères de l'Aurès. Elle cherche à comprendre comment fonctionne le camp et le soir, au baraquement, elle fait des exposés où elle explique comment les gardes veulent les exploiter jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Geneviève de Gaulle-Anthonioz  dit:

"En t'écoutant, nous n'étions plus des "Stück" (des morceaux), mais des personnes, nous pouvions lutter, puisque nous pouvions comprendre."

http://bibelforscher.suzie.fr/temoignages/images/genevieve_de_gaulle.jpgA quoi Germaine Tillion répond: "(...) la capacité de déchiffrer les phénomènes qui nous entouraient nous protégeait moralement, atténuait nos peurs (...) dès mon retour, je me suis consacrée à la recherche sur la déportation..."

Pour ne pas se laisser assassiner, il faut chercher dans les significations cachées, les structures invisibles qui permettent le fonctionnement de ce système absurde et cruel. Le fait d'être fasciné par les tortionnaires entraîne parfois une identification à l'agresseur, mais la plupart du temps l'attention que la victime leur porte enregistre des souvenirs qui, plus tard, permettront la métamorphose. Ils offrent un espace de liberté intime:

"Ça, ils ne peuvent pas me le prendre, m'empêcher de le comprendre et de m'en servir à la première occasion."

Cette construction du sens permet de développer un sentiment d'appartenance et de protéger les identités en les contenant à l'intérieur d'un groupe qui emploie les mêmes mots, les mêmes images et respecte les rites qui tissent la solidarité. A peine libérées, ces deux femmes se sont engagées dans la lutte contre la torture en Algérie et contre la faim dans le monde.

"Nous savons aujourd'hui que les traumatisés (...) trouvent un bénéfice certain à un travail de reliaison (...) une mise en sens dans l'après-coup..."**, mais la manière dont ils jugent les événements se réfère à l'escarre qui reste plantée dans leur histoire.

Il n'y a pas d'activité plus intime que le travail du sens. Ce qui a été imprégné par le trauma réel alimente toujours des représentations de souvenirs qui constituent notre identité intime. Ce sens persiste en nous et thématise notre vie.

 

* P. Lévi, "Hier ist kein warum", Si c'est un homme, Paris, Robert Laffont, 1996 

** J. Guillaumin, Entre blessure et cicatrice,

Seyssel, Champ Vallon, 1987

 

 

B. Cyrulnik

 

 

Le mot progrès n'aura aucun sens

tant qu'il y aura

des enfants malheureux


A. Einstein 

 

 

 

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 02/11/2010 00:02


-->> merci à toi d'être venue à sa rencontre, vraiment


SAM ELEON 26/10/2010 10:29


Un article très intéressant. Merci Bises


mamalilou 16/07/2010 22:14


-->> un chiffre qui fait mal...


enriqueta 13/07/2010 12:54


Plus de 300 000 enfants soldats souffrent dans le monde.


mamalilou 10/07/2010 18:25


-->> oui c'est malheureusement le constat, certains dégâts ne seront réparés...
quand on plante un clou, on a beau l'enlever, et même le colmater, le trou est là, définitivement...
ce n'est pas une raison pour ne pas colmater...!!!!

bisous