Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 14:05

 

http://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gif

 

Un mécanisme de dégagement

 

http://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gif

 


Tous les tuteurs de résilience sont à portée de main à condition que l'entourage et la culture ne les brisent pas et que le sujet blessé ait acquis avant son malheur quelques ressources intimes qui lui permettent de s'en saisir.

Amédée avait toujours été un enfant très gentil. Un peu trop obéissant peut-être, soucieux d'être comme il  faut, jamais en retard, cahiers propres, chemise boutonnée. Curieusement, ce conformisme l'a désocialisé. A force d'être normal, il est devenu transparent. Il n'aimait pas sa mère et ne pouvait s'en dégager. Son adolescence est devenue douloureuse d'ennui car il était soumis à cette femme qui s'occupait de tout avec tant de compétence qu'elle effaçait, sans le vouloir, son fils et son mari.

Jusqu'au jour où Amédée, pour se sentir plus fort,

a décidé de l'affaiblir.

Une nuit où il devait rentrer tard après s'être ennuyé chez des amis, il lui téléphona en masquant sa voix et dit: "Madame B...? Ici l'hôpital. Je dois vous annoncer que votre fils est mort." Puis il raccrocha, et retourna s'ennuyer chez ses copains.http://www.laisnessen.com/gif/camionneur.gif

Mais, depuis cette minute son coeur était léger car il imaginait sa mère enfin vulnérable. Plus tard, il inventa un grand nombre de tortures analogues qui le rendaient heureux. Il se suicida un peu, annonça à sa mère qu'il allait se faire soigner pour un sida qu'il n'avait pas et déclara qu'il était amoureux d'un camionneur voisin que sa mère détestait.

La relation familiale devenait pesante avec, de temps à autre, une explosion d'orage, jusqu'au jour où, à l'occasion de l'anniversaire du débarquement des forces française de l'armée de Leclerc à Juan-les-Pins, un journal local raconta le comportement héroïque de cette femme lors de la Libération. Tout le voisinage en parla à Amédée qui, ce jour-là, fit connaissance avec sa mère.

Jusqu'alors, il n'avait jamais eu l'occasion de la rencontrer puisqu'il ne la connaissait que dans son rôle de servante tyrannique. Il ignorait son histoire car la vie quotidienne du foyer ne lui avait jamais donné l'occasion de penser que sa mère, elle aussi, était une personne. On ne parle pas de politique à un bébé et puis, la vie de chaque jour avait embarqué ce petit monde dans la course aux problèmes. Autour du foyer d'Amédée, il n'y avait jamais eu quelqu'un pour raconter l'histoire de sa mère, ni cousins, ni amis, ni voisins. C'est un journal qui, vingt-cinq ans plus tard, a joué ce rôle de tiers en faisant circuler le récit qu'Amédée a pu lire. L'adolescent imposait le silence à sa mère et évitait la pièce où se taisait son père. Dès le lendemain de sa lecture, la relation entre Amédée et sa mère était métamorphosée. Passionné par la libération de la Provence, Amédée lisait, rencontrait des témoins, et puis filait en parler avec cette femme, sa mère, dont il découvrait l'histoire et le monde intérieur.

La Motte, 1er village provençal libéré

L'extrême souffrance d'Amédée et la torture qu'il avait infligée à sa mère n'avaient fait qu'aggraver l'incompréhension en mettant en place une répétition de la relation douloureuse. C'est un événement périphériquehttp://www.reveenjoie-poesie.com/ImagesREJ/Oiseau_bleu.gif à la famille, un journal, un récit culturel qui a provoqué le changement et a permis un processus de dégagement.

Cette notion ancienne avait déjà été proposée en 1943 par un psychanalyste anglais.

"Le ça, disait-il, possède une tendance répétitive."

C'est l'empreinte traumatique, la trace dans la mémoire qui apprend à voir le monde à travers une lunette et à le lire autour d'un seul thème. Mais

"il y a dans le moi une tendance restitutive qui cherche à rétablir la situation... Le retour à l'intégrité est un espoir illusoire, car le trauma est inscrit dans la mémoire, mais on peut utiliser le traumatisme au bénéfice du moi pour provoquer une dissolution progressive de la tension*".

Ce raisonnement exprime en termes psychanalytiques ce que dit la neurobiologie quand elle distingue la mémoire implicite qui, frayée dans une partie du cerveau, lui apprend une manière de voir le monde et l'oppose à la mémoire explicite qui produit des représentations d'images et de mots. Le dégagement permet de retravailler, de remanier, le sentiment provoqué par le trauma réel.

Les théories de la résilience ne disent pas autre chose. La répétition joue un rôle majeur dans la constitution de notre identité, en créant des permanences et des attentes:http://img.over-blog.com/225x300/2/31/89/94/images-diverses/myemoticone_gif-logo-papillon_logo_coeur2-1337375a31.gif

"Chaque fois que je rencontre ce type d'homme, je réagis de la même manière, par la colère."

Tout apprentissage peut s'effacer avec le temps ou se remanier sous l'effet du travail de la parole et des images. Grâce à la répétition, on a acquis le sentiment de rester soi quelles que soient les variations du milieu, mais, grâce au dégagement, on peut éprouver différemment cette représentation de soi. On peut agir sur la culture pour la convaincre qu'aucune blessure ne peut justifier l'exclusion, on peut inviter la société à disposer autour du blessé quelques tuteurs de résilience le long desquels il tentera de reprendre un autre type de développement.

"Les mécanismes de dégagement exigent un travail en profondeur du sujet sur lui-même:

- travail psychique pour sortir de l'inhibition et redynamiser ses potentialités créatives;

- travail de restauration de l'histoire qui conduit à se situer comme agent d'historicité;

- transformation de son rapport aux normes sociales et lutte contre les différentes formes de pouvoir qui sont à la source de violences humiliantes."**

S'entraîner psychiquement à acquérir de nouvelles habilités relationnelles, travailler sur l'histoire qui constitue notre identité, apprendre à se penser soi-même en d'autres termes et militer contre les stéréotypes que la culture récite à propos des blessés, voilà ce qui résume l'engagement éthique de la résilience.

 

*E. Bibring, "The conception of the repetition compulsion", Psychoanalytic Quarterly, XII, 1943.

** V. de Gaulejac, Les Sources de la honte, Paris, Desclée de Brouwer, 1996

 

B. Cyrulnik

http://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gifhttp://drupal.org/files/issues/gif-drupalicon3.gif

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 26/04/2010 02:34


-->> c'est tout lui....
je confirme empiriquement que nos souvenirs ne s'installent vraiment que dans la validation...
sans quoi ils ne nous construisent pas trop bien...
bises


SAM ELEON 25/04/2010 18:16


J'apprécie énormément Boris Cyrulnik et cette notion de résilience.
Il vient de sortir un livre très personnel " Je me souviens..."
Il est passé à la Grande librairie début avril et il m'a étonné en disant : " pour savoir qui je suis, j'ai besoin que vous me le disiez "
J'ai souvent eu cette sensation moi aussi, qu'il fallait que mes souvenirs, que mes impressions soient confirmés par un tiers...


écureuil bleu 23/04/2010 20:35


Je n'aurais pas aimé être à la place de la mère. La réaction d'Amédée me semble exagérée... J'ai de la chance d'avoir mes prunelles ! Bisous


mamalilou 26/04/2010 02:32



c'est pas une place facile, c'est sûr...


tu as des enfants de rêve, et parfois ça on le doit aussi à un contexte... une part énorme de choses interfère sur tout l'amour et le savoir faire que l'on peut
avoir pour ses enfants...


gros gros bisous à toi



Clo :0038: 22/04/2010 15:01


Quand certaines chose sont trop difficiles à vivre,à supporter et que le psychisme "perd les pédales" ( ce n'est pas l'expression que je voulais, mais je n'en ai pas d'autre pour le moment ) il y a
des réactions incompréhensibles telles celles d'Amédée.
Heureusement, je n'ai jamais eu à vivre ce genre de drame, mais je ne sais pas comment j'aurais réagi à la place de la mère.
Bisous du soleil


mamalilou 25/04/2010 00:48



on n'a souvent pas envie de s'y projeter, c'est compréhensible...


honnêtement, je commence à peine, je verrai comment je m'en sors à terme, j'ai 4 ados de 12 à 19ans et une tiote de 6ans... les deux premiers sont de vrais
"syndicalistes" avec moi, j'ai parfois l'impression d'être dans la peau d'un DRH!!!!! mdr mdr mdr


bisous et beau dimanche à toi



fanfan 22/04/2010 11:39


On croit souvent connaître nos proches et il faut des évènements particuliers pour découvrir leur vrai personnalité;Surtout les femmes qui restent à la maison , souvent écrasées par tout ce
qu'elles essaient d'accomplir ..et qui se sacrifient .
Bisous


mamalilou 25/04/2010 00:46



c'est vrai, il y a des événements catalyseurs...


c'est vrai aussi que tenir un foyer est souvent accablant... la notion de sacrifice aujourd'hui reste d'actualité, on dit souvent "s'aliéner à ses prérogatives"
d'ailleurs...


bisous