Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 15:21

^ Raja guna.. Sattva guna.. Tamo guna ^

Le Système Nerveux Sympathique


"Tout ce qui est humain est relatif, en tant que reposant sur des contrastes intérieurs; car tous les phénomènes sont de nature énergétique".

C.G. Jung

Le S.N.S. est le moyen par lequel les hommes non encore réalisés se programment ou sont programmés dans leur vie quotidienne comme dans le cycle transmigratoire de leurs renaissances; c'est en effet largement en fonction de l'état du S.N.S. que notre destin s'articule. Ida mobilise l'énergie du désir, et Pingala celle de l'action  (physique et mentale). Ce système bipolaire, procédant par action et réaction, ne peut jamais déboucher que sur  des synthèses fort relatives, càd déclenchant un nouveau processus feedback d'interactions contradictoires mais auto-régulatrices. En taoïste qui s'ignore peut-être, J.Piaget remarque que

"l'auto-régulation semble bien constituer à la fois l'un des caractères les + universels de la vie et le mécanisme le + général qui soit commun aux réactions organiques et cognitives"¹.

Son observation corrobore celle de Jung:

"La psyché est un système à régulation autonome, et il ne saurait y avoir d'équilibre ni de système d'auto-régulation sans forces contraires capables de se contrebalancer"²

Cette mention de l'équilibre me conduit à suggérer que lorsque les mouvements psychiques issus des 2 chenaux latéraux se balancent, le sujet développé une personnalité équilibrée, propice à l'éveil du 3ème chenal de la Sushumna (voie du juste milieu) et prélude à la réalisation du Soi.

Le S.N.S. gauche utilise l'énergie d'Ida Nadi, le chenal lunaire, à gauche de la Sushumna. Le réseau irrigué par ce chenal préside à la vie subconsciente du psychisme et se déverse dans le super-égo; toutes nos expériences passées s'y amoncellent. Lorsque notre attention s'attarde dans le côté gauche, nous nous immergeons dans les émotions, le passé, la nostalgie et autres états affectifs. Les perturbations de ce chenal résultent en troubles émotionnels, en tensions sur le super-égo, qui ouvrent notre psychisme à toutes sortes d'interférences, depuis les cas psychologiques bénins jusqu'à ceux de possession. Les tempéraments englués dans Tamo guna ont tendance à créer des habitudes, à se soumettre et à se plaindre. Ce sont des esprits très conditionnés, qui tournent leur agressivité contre eux-mêmes, qui subissent et acceptent l'agression d'autrui. Les cas les + démoniaques basculent, après leur mort, dans les 7 cercles de l'enfer qui récapitulent le subconscient collectif. Ils peuvent, esprits dépravés (le mot bouddhiste est preta), y errer, tentant à la 1ère occasion d'échapper aux régions infernales en parasitant le psychisme d'un être humain. La confusion entre le sexe et la réalisation du Soi, reprise dans les années 60, nous rend particulièrement vulnérables aux pièges du subconscient. Freud a voué une attention (trop) exclusive à cette partie de notre vie psychique qu'il a exposée dans les notions de libido, eros et thanatos.

Le S.N.S. droit utilise l'énergie de Pingala Nadi, le chenal solaire, à droite de la Sushumna. Il alimente la conscience active et se déverse dans l'ego. Lorsque notre attention passe dans le côté droit, nous nous immergeons dans l'activité mentale, la planification, l'organisation et toutes ces provinces de l'activité psychique orientée vers le futur, qui constituent le supra-conscient. En cas d'usage excessif de l'énergie de Pingala Nadi, il y a surcharge sur le réseau, ce qui explique les symptômes d'agitation mentale, d'épuisement qui peuvent affecter les intellectuels, bureaucrates, technocrates et tous ceux que Kratos, le Pouvoir, fascine. Bien sûr, l'égo s'enfle et se boursouffle. Après la mort, les tempéraments branchés sur Pingala Nadi sont catapultés vers les provinces du supraconscient collectif. Dans les meilleurs des cas, ils y atteignent ce que l'on avait appelé les régions célestes ("sept niveaux en tout" disait Shri Mataji). Mais, c'est là une impasse. Il leur faudra se réincarner dans la race humaine pour obtenir leur réalisation. Dans les pires des cas, les tempéraments rajasiques deviennent Gengis Khan, Tamerlan ou Hitler, qui veulent dominer leur prochain par les pouvoirs qu'ils ont acquis ou, moins spectaculairement, des ascétiques, prêtres ou hatha yogis sexuellement réprimés qui galvanisent leurs énergies pour s'assurer une sorte de suzeraineté psychique sur autrui. Bien sûr, l'égo est l'apanage de tout le monde et il crée de nombreux problèmes pour nous tous, même si nous n'en sommes pas conscients. Le psychisme dominé par l'égo exhibe une forte tendance à passer des jugements (limités), à construire des châteaux en Espagne, à tourner son agressivité contre autrui. Adler³ a résumé, dans sa théorie de la volonté de pouvoir, le fruit de ses recherches sur cette partie de notre psychisme.

Pour illustrer les interactions entre Ida et Pingala, exposons la séquence suivante. Lorsque le nouveau-né est séparé de sa mère, il subit un trauma de séparation enregistré dans son subconscient (Ida Nadi). Sa protestation hurlante le confirme dans l'existence nouvelle et proclame son égo individuel (Pingala Nadi). Telle une banque d'enregistrements magnétiques, le subconscient de l'enfant enregistre toutes les réactions aux situations nouvelles; alimenté par les informations de cette banque, l'égo s'affirme. Avec le développement de son activité, l'égo et le super-égo, sur les 2 hémisphères du cerveau, tels des ballons, commencent à s'enfler* et à recouvrir complètement la membrane fontanelle qui se calcifie. Cette calcification marque la rupture de la connection avec l'Inconscient universel. Un nouveau microcosme est né. Alors l'être humain, coupé de l'énergie divine subtile qu'il absorbait par le sommet du crâne, s'identifie comme une individualité, un être séparé du Tout, et son psychisme devient un champ de tension entre l'égo et le super-égo.

Avec la croissance de l'individu, le développement des facultés mentales et créatives enfle l'égo alors que le super-égo accumule le stock des conditionnements quotidiens. L'égo et le super-égo créent une sorte de pellicule d'illusions qui empêche notre attention de s'immerger dans la réalité du sahasrara chakra. Seule, la Kundalini parviendra à percer ce cocon de conscience illusoire. Mais, aussi longtemps que la Sushumna est fermée, l'énergie du S.N.S. est coupée du parasympathique et notre attention, identifiée avec le S.N.S., ne peut pénétrer dans le point d'équilibre de l'agya chakra (6.,fig.^). Elle oscille de gauche à droite, de droite à gauche en un mouvement elliptique constant. Citons à nouveau Jung:

"Tout extrême psychologique enferme en secret son contraire et se trouve de quelque manière en proche et essentielle relation avec lui"**.

L'énergie va et vient entre les 2 pôles, se stabilisant parfois près du point d'équilibre de la Sushumna. La stabilité et la maturité d'une personne sont inversement proportionnelles à l'ampleur de ces oscillations. Plus elles s'équilibrent, + sa personnalité s'intègre. Ces mouvements d'énergie  entre les nadis contraires exercent une influence déterminante sur notre comportement et notre évolution intérieure. Bien trop souvent, ils nous ballottent et nous devenons la proie des gunas. C'est pourquoi le joueur de luth dit à Siddharta Gautama que l'on ne peut trouver le ton juste lorsque la corde de son instrument est trop tendue, ou trop détendue... Une phrase qui conduisit le Bouddha à son illumination: lorsque mes cordes sont détendues (par la suractivité du S.N.S. gauche), j'aurai tendance à trop les tendre (suractivité du S.N.S. droit). Ce processus conditionne le cycle de nos réincarnations, mais aussi notre vie quotidienne, ce qui conduisit Jung à conclure que la vie psychique est contrôlée par "la fonction régulatrice des contraires" qu'Héraclite appelait énantiodromie.

Cela, soit dit en passant, nous renvoie à l'écologie cosmique des gunas, au yin-yang de Lao-Tseu, à la migration des électrons dans le bain électrolytique et à la dialectique***. Le jeu archétypique entre les nadis du Virata résonne à l'infini dans la matière, dans nos modèles conceptuels comme dans notre système nerveux.

Comment fonctionne cette auto-régulation dans le corps humain?

Lorsque l'un des côtés du S.N.S. est trop sollicité, c'est ensuite son contraire qui sera affecté. Sur le plan physique, pour donner l'ex d'un cas déjà extrême, disons qu'un tempéramment trop influencé par Rajo guna (rajasique), dominateur, qui d'une manière générale a trop suractivé Pingala Nadi, sera facilement victime d'une crise cardiaque (le coeur est contrôlé par Ida), alors qu'une personne trop affectée par la pression de Tamo guna sur son Ida Nadi, opprimée, auto-destructrice (tamasique), développera des troubles mentaux (l'attention est contrôlée par Pingala).

Mais, bien avant que l'on en arrive là, l'organisme d'une personne bien portante envoie déjà des signaux lorsque le mouvement de l'énergie est en train de perdre son équilibre, càd que la balance entre les nadis n'est plus maintenue. Les symptômes?

Pour la "surchauffe" du côté droit:

activité mentale sans répit, agitation, irritabilité;

pour le côté gauche:

apathie, ennui, anxiété, dépression.

Malheureusement, nous ne savons pas lire les signaux, ni rétablir le rythme juste du circuit Ida-Pingala. Au fil des ans, il se peut que l'auto-régulation n'arrive plus à maintenir la cohésion du système (santé physique et psychique).

Lorsque l'énergie psychique, en tant qu'attention (chitta), oscille de l'extrême de l'égo à l'extrême du super-égo, le sujet aura de la peine à supporter les tensions qui en résultent. Elles peuvent atteindre le point de rupture (névroses, psychoses, dépression) et, dans un système pareillement ébranlé, les entités s'installent. Dans les pires des cas, si l'énergie-conscience est trop identifiée à l'un des contraires, le sujet aborde un comportement extrême, voire pathologique qui attirera à lui la personne affligée de l'identification extrémiste contraire: sado-masochisme.

L'art de Sattva est de maintenir, par la rectitude morale de sa conduite (dharma), l'équilibre des mouvements latéraux entre Ida et Pingala, de telle manière que l'attention se rassemble au point où les ellipses se rejoingnent#. Car c'est à ce point de jonction que, alternative au circuit horizontal d'énergie Ida-Pingala, la Sushumna ouvre la dimension verticale évolutive de Sattva guna, par laquelle l'attention progresse et s'affine. Cette maîtrise, recherchée par les sages d'antan, est fort difficile à conquérir, mais elle offre évidemment les conditions optimales pour l'éveil de la Kundalini. Combien de nos aînés ont tenté de frayer le chemin. Je n'aimerai citer ici que Michel de Montaigne## qui se défiait de l'égo raisonneur

"Nous avons étrangement surpayé ce beau discours dont nous nous glorifions",

de la gaine d'artificialité qui enveloppe l'homme

"On va + facilement selon l'art que selon la nature",

prônant une harmonie intérieure faite de mesure et de self-control:

"La grandeur de l'âme n'est pas tant tirer à mont et tirer avant comme savoir se ranger et circonscrire".

Il nous a laissé quelques phrases qui résument très bien le caractère sattvique:

"Il n'est rien de si beau et si légitime que de faire bien l'homme et dûment",

ou encore:

"C'est une absolue perfection et comme divine, de savoir jouir loyalement de son être". 

Lorsque l'énergie ne s'éloigne pas du point d'équilibre, les chakras ne sont point distendus; les caractères sattviques manifestent donc dans leur vie un élément de sérénité, de balance et d'harmonie. Dans cette condition,

les gens simples vivent dans le contentement.

Les philosophes et les savants auront une propension à recevoir de l'inconscient collectif les intuitions qui provoqueront des développements créateurs dans leurs champs d'investigation respectifs.

Les artistes expriment dans leurs oeuvres l'esthétique du vrai.

Les vibrations de ces gens sont fraîches et ils reçoivent leur réalisation sans difficulté, car la Sushumna est prête à livrer passage à la Kundalini.

Les enfants, innocence, et les jeunes gens qui jouissent d'un environnement familial harmonieux, appartiennent souvent à cette catégorie: leur parasympathique maintient la balance entre Ida et Pingala.

Centrés sur la Sushumna, les caractères sattviques font immanquablement preuve de maturité psychique sans se perdre dans les arguties cérébrales ou les infatuations mélodramatiques qui sont la règle d'aujourd'hui. Ils ne se livrent pas aux petits jeux mentaux ou émotionnels qui tissent toujours plus épais le voile de l'illusion (Maya).

 

L'être réalisé est graduellement soustrait à l'influence des 3 gunas (y compris celle de Sattva guna qui implique la recherche de l'équilibre, du bonheur et de la sagesse), car la Kundalini intègre et transcende les gunas lorsqu'elle passe de sa conviction dormante à son état d'éveil.

Shri Krishna dit:

"Qu'il est dur de percer à travers ma maya tissée par les gunas!"

Certes, il dit vrai. C'est incroyablement difficile, à moins que le Maître du jeu ne décide d'intervenir et que ne souffle la brise du Saint Esprit...

... à suivre...

Lotus Heart, L'Avènement

¹ J.Piaget, L'épistémologie génétique, Coll.° "Que sais-je?" Paris 1972

² C.-G. Jung, Psychologie de l'inconscient, Georg et Cie , Genève 1973

³ Ainsi Freud et Adler ont chacun étudié l'un des contraires, càd l'un des nadis: "Cher Adler, l'accent porte sur un sujet qui cherche à se mettre en sécurité et à dominer les objets et les choses, quels qu'ils soient; chez Freud au contraire, l'accent porte entièrement sur les objets qui, à cause de leurs propriétés spécifiques et précises, sont favorables ou défavorables aux aspirations hédonistiques du sujet". C.-G. Jung, op. cit.p.85

* Il faut s'imaginer qu'Ida et Pingala sont des favriques d'opérations physiques et psychiques. L'énergie usée qui, dans une fabrique, s'évacue en fumée par les cheminées, reste prise dans l'égo et le super-égo qui s'alourdissent en conséquence. L'ouverture du sahasrara, le baptême, permettra l'évacuation de ces déchets énergétiques.

** C.-G. Jung, Métamorphoses de l'âme et ses symboles, librairie de l'Université Georg et Cie, Genève 1973

***  "La dialectique est l'enseignement qui montre comment les contraires peuvent être, sont (comment ils deviennent) identiques, dans quelles conditions ils sont identiques, se transforment l'un dans l'autre- pourquoi l'esprit humain ne doit pas comprendre ces contraires comme immuables et rigides mais bien comme vivants, conditionnels, mobiles se transformant l'un dans l'autre", traduit de Lénine, Conspectus of Hegel's "The Science of Logic", Collected Works, Moscou 1958, vol38, p91

Et voyons l'essai d'un autre taoïste qui s'ignorait: "C'est un fait que l'unité ou l'identité des contraires dans les objets n'est pas morte ou rigide mais vivante, conditionnelle, mobile, temporaire et relative: dans des conditions données, chaque aspect contradictoire se transforme dans son contraire". traduit de Mao Tse Tung, On Contradictions, Selected Works, Pékin 1965, p. 340

#  Voir le symbole tibétain du vajra

## Montaigne, Les Essais .    ↓

proposé par mamadomi

Partager cet article

Published by mamadomi - dans philosophies
commenter cet article

commentaires

mamalilou 07/10/2014 00:08

-->> héhé... nombre de ceux qui nous ont laissé des "traces", ont témoigné de cette unité, de cette aspiration...
doux bisous

gazou 05/10/2014 20:14

Montaigne ne connaissait peut-être pas tous ces centres d'énergie mais il avait bien compris que l'essentiel est de jouir loyalement de tout son être

Florinette 05/10/2014 17:28

Très intéressant et passionnant !! Merci pour ce bel article et bon dimanche, bisous

mamalilou 07/10/2014 00:07



merci à toi sur ce mouvement... très bon mardi à suivre


et de gros bisous



Aloysia 05/10/2014 15:21

Moi je les trouve antipathiques, na !
D'abord aujourd'hui tout le monde est "bipolaire"... Et finalement c'est tellement triste comme tableau qu'autant se flinguer tout de suite.

mamalilou 07/10/2014 00:06



héhé, "les"... nous sommes tous sur le schéma du yoyo qui s'équilibre... et certains doucement, ralentissent le mouvement... 


c'est pas plus triste qu'euphorique d'ailleurs... l'un n'allant pas sans l'autre, dans le déséquilibre...



willycat 05/10/2014 09:09

Il va falloir que je me mette sérieusement à la méditation. Bon dimanche.

mamalilou 07/10/2014 00:05



héhé,... demain, peut-être?


 doux bisous et joli mardi à toi