Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 04:54

http://mandoline.files.wordpress.com/2008/10/coolestpictureillusion1vf8.jpg

Vladimir Kush, Jaune d'oeuf soleil

La vie est faite de morts et de renaissances. Au centre, il y a la régénération.

Les blessures font partie du tissu de la vie.http://k2.k.2.pic.centerblog.net/ccepb0wq.jpg

Elles ont de multiples visages. Elles sont inévitables. Elles sont universelles et nous les avons tous rencontrées, au moins sous leurs formes les plus fréquentes: abus, humiliation, non-reconnaissance, abandon.

Elles découlent d'un processus de mise en scène de certains événements ou situations en fonction de ce que nous avons ressenti, pensé ou vécu. Ces processus aboutissent à une articulation à l'intérieur de notre espace personnel, avec deux possibilités d'élaboration.

http://file.blog-24.com/utili/80000/83000/83272/file/MANOSdeluna.jpgIl y a d'abord le mode actif, aigu, qui permet l'expression de la dimension que nous avons donnée au conflit en question. Dans ce cas le processus de guérison est déclenché et peut se poursuivre. L'espace psychique reste ainsi dynamique, en ouverture sur l'intelligence naturelle de la guérison.

Si, au contraire, pour une raison ou une autre, cette expérience active d'une situation douloureuse devient impossible, la porte de sortie étant inaccessible, alors le conflit s'installe et devient chronique. L'espace intérieur se rétracte et perd ses moyens d'action et de réponse. Il y a paralysie et, dans le pire des cas, arrêt d'être, avec perte de la relation corps-esprit.http://i7.glitter-graphics.org/pub/2765/2765357joqxm7b232.gif

Notre réalité intérieure est complexe. C'est la traduction de l'espace subjectif dans lequel nous vivons, ressentons, pensons. C'est notre univers intime, à chaque instant, représentation en écho du système corps-esprit.

Chaque blessure possède sa propre résonance ou fréquence énergétique, qui souvent et de manière inconsciente se mêle à ce que nous vivons au quotidien, teintant et déformant subtilement notre perception des choses. Tout événement douloureux s'accompagne de fortes émotions, qui parfois nous semblent tellement dangereuses que nous nous retirons dans un état de stupeur, seule réponse envisageable dans ces moments extrêmes. Les traumatismes petits ou grands se suivent, notre espace intérieur, déjà en difficulté, a de moins en moins de possibilités de réponse. Sa carence en flux naturel, qui permet d'aborder la douleur, s'aggrave et fige son développement. Le mouvement dynamique se perd dans ces situations d'impasse.

http://www.lelounge.ca/images/1000/anim%20(36).jpgIl est important de souligner qu'une blessure donnée n'aura pas les mêmes répercussions chez différentes personnes. Chacune développera sa propre résonance, en fonction de son vécu et de ses expériences antérieures. Si certaines personnes se découvrent la capacité d'effectuer un travail psychique constructif à partir de la blessure en cherchant à l'intégrer, d'autres s'en trouveront marquées de manière indélébile. Elles y laisseront une partie de leur  capital vital. Ce qui fait la différence quant au devenir d'un traumatisme, c'est le fait que la blessure vient s'installer sur un matériel déjà formé, qui porte la mémoire du vécu propre, mais aussi de la somme des messages transgénérationnels transmis au sein d'un groupe familial ou socio culturel.

Aussi longtemps que dans une famille le message "je suis un malchanceux" continue à faire sa ronde, il trouvera facilement de nouveaux adeptes, orientant ainsi dès le départ l'attitude du "candidat". A quoi bon faire un effort, s'animer, devenir actif, puisque de toute façon la chance n'est pas de votre côté et qu'on ne pourra pas atteindre son but? Cette croyance se développera avec la force de notre conviction.

http://9a.img.v4.skyrock.net/9aa/fifi-rockone05/pics/2202999151_1.jpgA travers notre ressenti, les blessures s'installent dans la mémoire cellulaire du système corps-esprit et deviennent un filtre de notre réalité intérieure. Elles sont en résonance avec notre ombre, qu'elles viennent nourrir de temps en temps, accroissant la masse des émotions et des impulsions secrètes et refoulées.

Un métabolisme physique oeuvre en permanence aumaintien de l'équilibre. Il s'applique à éliminer les toxines qui sont inévitablement produites par notre organisme. Il en va de même avec nos émotions. Il existe un métabolisme psychique qui lui aussi cherche à préserver l'équilibre entre ce que nous ressentons et l'expérience active. Il accompagne et nettoie afin d'éviter que ces émotions ne s'enstallent comme des toxines et ne nous empoisonnent au fur et à mesure de leur production. Il n'est pas étonnant que l'élaboration des peptides, réponse physique aux émotions que nous éprouvons, ait lieu au niveau des "tripes", http://www.waters.com/webassets/cms/category/media/listing_images/63x63_pst.jpglieu de métabolisation et de détoxification par excellence.

A la longue, si notre ombre devient trop puissante et envahissante, les blessures accumulées et non métabolisées finiront par éliminer tout ce qui fait appel à la créativité dynamique de notre espace intérieur, à faire taire notre volonté à ne pas demeurer les victimes de notre passé.

Nous voyons le monde extérieur à travers ce qui nous a fait mal, à travers un vécu ancien, avec le spectre de ses propres croyances négatives et restrictives, qui limitent ou interdisent de nouveaux et perpétuent par là même des croyances et des attitudes que nous n'avons pas choisies et qui ne nous correspondent pas -ou plus.

http://chantalbeaupre.typepad.com/.a/6a00e5525834548834012876ab4430970c-320wiLe seul moyen de ne pas rester bloqué dans une perception gelée par la douleur ancienne est de s'en dégager, de retrouver la capacité de revivre une situation en la ressentant, en la repensant, sans être submergé par elle.

Celui qui a conscience de l'expérience humaine, avec toutes ses dimensions, de l'exprérience qu'il est en train de vivre à l'instant même sans pour autant s'y perdre, celui-là peut rencontrer la lumière qui se cache derrière l'ombre.

Ce qui donne leur pouvoir aux blessures, c'est qu'elles nous atteignent profondément et à notre insu dans notre noyau intérieur, à un moment de grande vulnérabilité. La blessure occupera tout le terrain psychique, lequel, dans un réflexe de réponse défensive aura tendance à se figer, à perdre sa malléabilité et surtout à cesser de se développer.http://img.over-blog.com/300x258/2/73/68/30/IMAGE-BLOG-2010/ange.jpg

Ces territoires ravagés par la blessure "oubliée" restent immatures, bloqués au stade de la blessure. Nous y répondons soit par des sentiments peu différenciés, archaïques, inadaptés à notre développement, soit par une rétention de toute expression émotionnelle, de crainte que la blessure ne s'en trouve renforcée. Ces sentiments, tels que la culpabilité ou la colère, naissent d'une accumulation de blessures non résolues que nous continuons de porter comme un fardeau. Elles s'installent, nous pèsent et finissent par devenir partie intégrante de notre identité. Ces sentiments archaïques, comme celui de la colère rentrée par ex, changent la percpetion du passé et déforment notre vision de la réalité. Ils renvoient à notre petite enfance, mais également à nos histoires familiales transmises. Comment leur donner leur juste place?

http://img.over-blog.com/350x350/1/11/57/72/photos-3/la-force-d-aimer.jpgLe fait de rester en relation étroite avec ses blessures, qui se traduisent par des problèmes récidivants, est souvent une façon de continuer à réclamer l'attention de l'autre, un appel à l'aide. C'est en même temps l'attitude parfaite pour faire du surplace. L'espace intérieur n'est pas écouté ou interrogé (il ne suffit pas de dire "écoutez-moi", encore faut-il avoir quelque chose à dire), et rien n'est entrepris activement pour chercher et trouver sa véritable place, en faisant une mise au point adaptée.

Nos blessures nous permettent ainsi souvent de nous cacher? Nous échafaudons un mur de problèmes et espérfons que personne n'osera demander ce qu'il y a derrière ce mur. Il y a toujours des excuses; ce n'est pas (encore) le moment, ça ne sert à rien, ça ne va rien changer, etc... Nous continuons notre chemin en tâtonnant, sans même noter que nous portons toujours le fardeau que nous nous sommes imposé. La blessure ancienne devient la pierre de touche de nombreux problèmes et obstacles.

http://gillesenlituanie.hautetfort.com/media/02/02/1243190031.gifLes obstacles sont un très bon moyen pour ne pas affronter notre vérité. Nous sentons que nous portons un lourd fardeau, mais ne sommes pas prêts à le poser et à faire le tri. La course aveugle continue, la fuite en avant, et chaque jour de nouveaux problèmes surgissent et nous assaillent. Décider d'aborder activement les blessures est une étape nécessaire du processus de guérison.


Liliane Reuter

 

Le même jour de l'année dernière était publié:

 

- Ah cet arbre...!

  http://farm5.static.flickr.com/4127/5197597739_b6b1d9012d_o.jpg

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 16/12/2010 00:02


-->> ah bah tu as la météo parlante gratis donc!!! :o))
héhé
au cas où...
le choc des rythmes...
je ne sais si je dois te souhaiter bonne nuit ou bon taf du coup!!!
bisous


CARDAMOME 15/12/2010 08:21


lecture à reprendre, fort interessant! d'autant que je ne conniassais pas cette oeuvre de dali, superbe!!!
vais dodo
bisous et belle journée, ici à 7h faisait 0° sur ma fenêtre au sud derrière le volet donc pas encore (loin de là) au soleil mais jsute avant , entrant la clef dnas la serrure au même moment ou mes
voisins font la même chose mais pour sortir...eux m'ont dit "moins deux" et evidemmebnt avec du vent ce qui en rajoute! glacial


mamalilou 14/12/2010 00:29


-->> Daviiiiiiid!!!(je ne savais pas que c'était toi sous ce pseudo :o))))))


Tabellarius 13/12/2010 23:29


T'chao mama,

Appel moi David.... Douillet !


witney18 12/12/2010 11:45


merci pour ce bel article où bien des personnes vont se retrouver, bon dimanche et bisous


mamalilou 14/12/2010 00:28



oui, je le crois aussi...


merci à toi


bisous et beau mardi à suivre