Bienvenue!

T'entends quoi?

70.gif

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

automne

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


bandes de mots mis

BlogoChasse aux trésors

Pour le plaisir du partage

Où qu'il est, l'article?

☺ pour faire joli ☺

Retour vers le futur

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis 6ans½

777 000 visites au 25 nov 2014
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 54 000ème, mercredi 28 mai 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE
Vendredi 11 mai 2012 5 11 /05 /Mai /2012 07:00
barre pour Forum, site, blog (simple)

http://eurekasophie.unblog.fr/files/2009/08/chienagressif.jpg

Pour Adam Ferguson*," l’individu pré-social n’existe pas; l’homme n’existe pas avant ou http://www.educationscotland.gov.uk/Images/Adam%20Ferguson%20280_tcm4-560019.jpgindépendamment de la société. Les hommes se constituent, pour le meilleur et pour le pire, dans la société, et prennent diverses formes dans des sociétés différentes… Si donc on nous demande où est l’état de nature nous répondrons: il est ici; et peu importe de savoir d’où l’on parle, de l’île de G-Bretagne, du cap de Bonne-Espérance ou du détroit de Magellan".[32]

"…l’humain se présente comme un être dont la nature est d’émerger de la nature en prenant appui sur elle, un être bio-sociologique, alliage indissociable de nature et de culture."[33]

Adam Ferguson, (1723-1816)

écrivain écossais

[32]M. Sahlins  

La nature humaine

ed. de l’Eclat Terra Incognita

[33]J. Van Rillaer

L’agressivité humaine.

[34]à[38]M. Sahlins

La nature humaine

ed. de l’Eclat Terra Incognita

"Le point crucial est le suivant: pendant 3 millions d’années, l’évolution biologique des hommes a obéi à une sélection culturelle. Nous avons été, corps et âme, façonnés pour vivre une existence culturelle".[34]

"Nés ni bons ni méchants, les hommes se façonnent dans l’activité sociale telle qu’elle se déploie dans des circonstances historiques déterminées".[35]

Margaret Mead a écrit:

"il est bien + cohérent de considérer la nature humaine comme un matériau tout à fait brut et parfaitement indifférencié, qui ne prendra une forme reconnaissable que lorsqu’elle aura été formée par la tradition culturelle".

Et de conclure:

"…la civilisation occidentale est construite sur une vision pervertie et erronée de la nature humaine. Pardon, je suis désolé, mais tout cela est une erreur. Ce qui est vrai en revanche, c’est que cette fausse idée de la nature humaine met notre vie en danger."[36]

[34]à[38]M. Sahlins

La nature humaine

  ed. de l’Eclat Terra Incognita

Arnold Gehlen (1904-1976),

anthropologue et sociologue allemand, est le principal représentant de l’anthropologie philosophique

Claude Lévi-Strauss,

anthropologue et ethnologue français Professeur honoraire au Collège de France qui a exercé une influence décisive sur les scies humaines dans la seconde moitié du XXè s. en étant notamment l’une des figures fondatrices de la pensée structuraliste

Charles Horton Cooley

(1864-1929) sociologue américain s’inscrivant ds le courant du pragmatisme. Pour lui, l’individu et la société sont les 2 faces d’une seule réalité sociale. l’individu n’existe que par la société et la société que par les individus

Arnold Gehlen* a pu écrire:

"L’homme est par nature un être de culture."

"Que serait un homme, si on le privait de sa relation à une culture? Il suffit pour cela d’examiner ce que devient un être humain qui a été coupé de toute société et laissé à lui-même dans la nature. Telle est la problématique de l’enfant sauvage.

On ne naît pas vraiment homme, on le devient.

Nous sommes amenés à penser que la culture fait tout, que la culture invente l’homme. Aussi loin que nous cherchions autour de nous, nous ne trouverons jamais "d’homme naturel", mais des formes de cultures dans lesquelles des hommes apprennent le modèle d’humanité qui est le leur".

C’est la leçon que délivre l’ethnologie contemporaine, notamment l’anthropologie structurale développée par Claude Levi-Strauss*.[37]

Et Charles Cooley* ajoute:

"La nature humaine n’est pas quelque chose qui existerait de façon séparée chez l’individu. Elle désigne une nature de groupe ou une phase primaire de la société."

"D’où tenons-nous, poursuit- il, nos notions d’amour, de liberté, de justice, etc.? Des philosophies abstraites? Non. Bien davantage, à l’évidence, de la vie effective que nous menons dans ces formes de société élémentaires et largement répandues, dans la famille ou les groupes de jeux."

Les idéaux qui se forment spontanément, naturellement dc, dans ce cadre sont ceux de la loyauté, de la sincérité, de l’entraide et de la bienveillance.

Ces idéaux propres à la primarité ne sont rien d’autre que les idéaux structurés essentiels dans toute société humaine, réunis dans la triple obligation de donner, recevoir et rendre mise en lumière par Marcel Mauss*. Ces 3 phases s’avèrent essentielles dans l’organisation sociale des peuples archaïques du monde. Sans être parfaite car elle présente ses faiblesses, l’économie du don participe grandement, par l’influence culturelle qu’elle crée, à la maîtrise des comportements violents. Elle est une éducation, un mode d’intégration et de reconnaissance tout en permettant l’autonomie. En occident, l’absence quasi permanente de situations d’abondance naturelle et des conditions géo-climatiques difficiles n’ont pas permis l’instauration d’un tel système et ont conduit au capitalisme.

Marcel Mauss, (1872-1950),

souvent considéré comme le "père de l’ethnologie française", fut engagé politiquement aux côtés de Jaurès puis de Blum, dans la perspective d’un socialisme associationniste. Ses travaux sont poursuivis et divulgués aujourd’hui par la revue du M.A.U.S.S.; s’applique à en mettre en valeur toute la pertinence pour la sociologie générale et pour la philosophie sociale et politique

[38]M. Sahlins

La nature humaine

ed. de l’Eclat Terra Incognita

Pierre Bourdieu (1930-2002)

sociologue français qui, à la fin de sa vie, devint, par son engagement public, l’un des acteurs principaux de la vie intellectuelle française

"La culture, les informations, émises par la société vont permettre ou non l’expression des caractéristiques biologiques de l’homme en leur donnant un sens, une valeur.

En réalité, les anthropologues connaissent peu de sociétés, à part la nôtre, où la socialisation implique de domestiquer les dispositions anti-sociales inhérentes à l’enfant".

Qui sont alors les + réalistes? Je crois que ce sont les peuples … qui considèrent que la culture est l’état originel de l’existence humaine, tandis que l’espèce biologique est 2ndaire et contingente.[38]

L’action des individus est donc, au terme de la théorisation de Bourdieu*, fondamentalement le produit des structures objectives du monde dans lequel ils vivent, et qui façonnent en eux un ensemble de dispositions qui vont structurer leurs façons de penser, de percevoir et d’agir.

Pour les paléoanthropologues et une bonne partie des chercheurs dans le domaine en sciences sociales, l’évolution biologique a précédé l’évolution culturelle, mais cette dernière a surpassé les effets de l’évolution biologique; càd que, selon ce paradigme, la culture est + à même d’expliquer les transformations sociales et les différences entre les Hommes que la génétique.

Henri Laborit (1914 - 1995)

Médecin chirurgien et neurobiologiste, introduisit l’utilisation des neuroleptiques en 1951. Il était également éthologue (spécialiste du comportement animal), eutonologue (spécialiste du comportement humain) et philosophe

[39[42]Henri Laborit

La nouvelle grille

Afin d’appuyer l’ensemble de ces études, révélations et témoignages, il reste à demander à un grand chercheur dans ce domaine, Henri Laborit*, de nous révéler ses conclusions:

"Nous sommes …obligés, par l’étude expérimentale du comportement agressif, de nous élever contre l’interprétation largement diffusée au cours de ces http://www.retrouversonnord.be/Fichiers_Laborit/laborit.jpgdernières années, de l’implacabilité génétique de l’agressivité chez l’homme".[39]

"…comme il serait peu probable que ce soient les dominés qui tentent d’eux-mêmes d’assurer la stabilité d’un système hiérarchique, il faut bien que les dominants installent très tôt dans le système nerveux de l’ensemble des individus du groupe, un type d’automatismes socioculturels, de jugements de valeurs favorables au maintien de leur dominance, donc de l’organisation hiérarchique du groupe. La propagation de l’idée d’une agressivité innée de l’espèce humaine que nous tiendrions des espèces animales nous ayant précédés dans le phylum fait partie sans doute de cet apprentissage".[40]

"Profitons-en …pour noter combien la référence à la "nature", au "naturel" se fait généralement pour fournir un alibi aux jugements de valeur de l’époque. C’est ainsi que l’on fera appel à la nature pour montrer l’implacabilité de l’agressivité chez l’homme puisqu’elle existe chez l’animal, ce qui déculpabilise les hiérarchies, les dominances, l’agressivité des dominants en réponse à celle des dominés …"[41]

Et Henri Laborit conclut dans "la nouvelle grille": "Il faut motiver l’homme http://etreheureux.fr/wp-content/uploads/2011/06/jacuzzi-Mont-Blanc.jpgde demain pour qu’il comprenne que ce n’est qu’en s’occupant des autres, ou + exactement des rapports des hommes entre eux, de tous les hommes quels qu’ils soient, qu’il pourra trouver la sécurité, la gratification, le plaisir. Je ne suis pas loin de croire que nous entrons dans une ère où il ne sera plus possible d’être heureux seul ou à quelques-uns. Nous entrons dans une ère où toutes les "valeurs" anciennes établies pour favoriser la dominance hiérarchique doivent s’effondrer".[42]

"Nous vivons actuellement en régime de "polyarchie". Chacun fait partie de différents groupes qui ont des intérêts distincts et parfois opposés.

[39] à [42] Henri Laborit

La nouvelle grille

[43] à [51] J. Van Rillaer

L’agressivité humaine

La loi exprimée dans le groupe des amis de même âge ne reproduit plus automatiquement celle de la famille ou de l’école. Les normes se bousculent et se contestent. Cette pluralité et cette discordance des valeurs (matérielles, morales, religieuses, etc.), à quoi s’ajoute une dépersonnalisation des figures du surmoi et une perte du sens de la vie, explique, en partie, l’agressivité des temps modernes".[43]

"De façon générale, nous pouvons dire que l’homme, animal iconolâtre, devient agressif lorsqu’il est déçu par l’image que les autres lui renvoient ou par celle qu’il se fait de lui-même".[44]

"Selon J.P.Scott, la meilleure façon de rendre les animaux agressifs n’est pas de les frustrer mais de leur donner des occasions de gagner des batailles".[45]http://www.darjnet.com/darjeeling/images/fest29a.jpg

"En raison des observations réalisées chez différents peuples du monde entier, que ce soit les Arapeshs de Nouvelle-Guinée, les Abrons de Côte-d’Ivoire, les Semais de Malaisie, les Lepchas de l’Himalaya, "on peut en conclure que la "nature" humaine laisse de nombreuses possibilités, depuis le renforcement de la violence dans des voies destructrices jusqu’à la réduction et la quasi-élimination de l’agressivité".[46]

"La pauvreté…ne mène pas à l’agression, mais l’inégalité éprouvée comme injuste y conduit très facilement. On comprend dès lors que l’"affluent society", la société de consommation et de compétition sur le modèle américain, ne soit pas la moins violente".[47]

"Les sociétés occidentales actuelles, tant par leur complexité que par leur éthique explicite et implicite, sécrètent une violence structurelle et provoquent une contre-agression de la part des + faibles. Que l’on songe ici

http://img291.imageshack.us/img291/2774/clac.jpg

- à la bureaucratie envahissante,

- à l’absence de communication entre les classes sociales,

- à l’octroi limité des biens de consommation exhibés par une minorité et magnifiés par la publicité,

- au sentiment que plus personne ne "survole’ effectivement les problèmes sociaux

- et que la machine sociale fonctionne toute seule ou au bénéfice de quelques-uns.

- Il faudrait aussi parler des mythes néfastes de l’Etat-providence et de la Société responsable de tous les malheurs des citoyens…"[48]

"La tolérance intérieure est la condition de la tolérance envers autrui. Si l’on a pu dire que la rencontre avec soi-même suppose le dialogue avec autrui, on peut également affirmer que la rencontre avec autrui passe par le dialogue avec soi-même".[49]

[43] à [51] J. Van Rillaer

L’agressivité humaine

Erich Fromm,

(1900-1980) psychanalyste

humaniste américain d’origine juive allemande. Il est avec Adorno, Herbert Marcuse et d’autres, un des 1ers représentants de l’école de Francfort

…l’homme est semblable aux autres mammifères: il est un animal de contact, il a besoin de stimulations sociales et, + précisément, d’une communauté qui lui donne un statut… L’enfant, en particulier, doit pouvoir, dans certaines limites, être "narcissisé". Il doit éprouver le plaisir d’être en vie et se sentir bien dans sa peau. Ceci implique un minimum de sécurité, de stabilité, de sollicitude et de valorisation sociale.

La personne n’a pas seulement besoin d’une petite touche de non-conformisme,…il lui faut véritablement s’aimer elle-même. C’est cette vérité qui permet de comprendre le paradoxe énoncé par E.Fromm*: "l’égoïsme est une excroissance du manque d’amour de soi"".[50]

"Notre civilisation ne nous apprend qu’à conquérir les choses. Elle devrait nous enseigner aussi (ou surtout) la dépossession, le jeu et le rire. L’esprit de sérieux, le goût de la conquête et la violence ont une même source. Tous 3 dérivent d’une hypertrophie du moi ou de l’idéal du moi".[51]

"…L’explosion non contrôlée du comportement agressif est un moyen de se soustraire à l’angoisse résultant de l’impossibilité de réaliser un comportement gratifiant".[52]

[52] H.Laborit La nouvelle grille

Pierre Bourdieu (1930-2002) est un sociologue français qui, à la fin de sa vie, devint, par son engagement public, l’un des acteurs principaux de la vie intellectuelle française

[53] J-Marie Muller Dictionnaire de la non-violence

En résumant l’opinion de Pierre Bourdieu sur le sujet, il est possible de dire que la violence trouve donc sa cause dans la manière avec laquelle chacun s’évalue et se situe parmi les autres ainsi que dans la manière avec laquelle chacun se sent évalué et situé par les autres. Et à cet égard, c’est plutôt du côté de la vie sociale que l’on se trouve.

La cause de la violence se trouve dans nos évaluations subjectives de ce qui est, et dans la manière avec laquelle chacun se juge comparativement aux autres.http://www.evolute.fr/wp-content/uploads/agressivite.jpg

Si l’agressivité chez l’homme dépend des conditions sociales et de la gratification personnelle, il est donc permis de penser qu’une solution existe à l’idée de construire une société conviviale et solidaire, exemptée de la caricature grossière d’une soi-disant nature humaine indéniablement perverse et violente.

"On renoncera à ce sophisme qui voudrait affirmer: la violence est en l’homme comme elle est partout dans la nature. Un tel raisonnement n’a d’autre effet de banaliser la violence et de la rendre inéluctable".[53]

Si l’agressivité fait partie du patrimoine inhérent à la vie lui permettant de posséder une énergie vitale, tout débordement vers la violence demande l’intervention d’un stimulus externe.

Cette notion est importante car elle efface l’idée d’implacabilité de l’agressivité en terme d’agression obligatoire dont l’expression serait inéluctable chez l’homme.

"Rompre avec la culture de la violence, c’est quelque part, sans pour autant faire table rase du passé, rompre avec notre propre culture".[53]

En conclusion, il est possible d’annoncer que "la notion occidentale de la nature animale et égoïste de l’homme est sans doute la plus grandeillusion qu’on ait jamais connue en anthropologie" M. Sahlins.

A partir de cette remise en cause d’un pouvoir absolu d’une certaine "nature humaine", il est alors permis de penser avec Sartre que l’homme est laissé à lui-même dans la nature en ayant à charge, à travers sa propre culture, de former une humanité que la nature ne peut pas former pour lui. Tel est le rôle de l’éducation.

Nous pouvons en déduire: "Cela pose, bien sûr, la question centrale de l’éducation puisque ce n’est que par elle qu’un sujet peut apprendre à "grandir" càd à devenir autonome. Une société décente est donc impensable sans l’action déterminante de structures et de pratiques éducatives (aussi bien familiales que collectives) destinées à permettre au grand nombre d’accéder dans les meilleures conditions possibles à cette maturité ou autonomie"J.-C. Michéa*.

Jean-Claude Michéa (né en 1950) écrivain et professeur de philosophie français, auteur notamment de plusieurs essais autour de la pensée et l’œuvre de George Orwell

Benjamin Barber (né en août 1939) politologue et écrivain américain professeur de scie politique à l’université du Maryland

[54] J-Claude Michéa

L’empire du moindre mal. 2010

[55] J. Dewey,

Démocratie et nature humaine 2002

"L’autonomie suppose donc à la fois un progrès moral, un progrès psychologique et un progrès intellectuel. Et c’est pourquoi l’un des buts fondamentaux d’une société décente est nécessairement de mettre en place tous les contextes matériels et symboliques qui permettront au + grand nombre de devenir autonomes, càd de "grandir".

J.-C. Michéa renvoie ici au dernier livre de Benjamin Barber* qui montre, à l’inverse, que l’un des effets anthropologiques majeurs du contexte capitaliste est précisément d’infantiliser les individus".[54]

Cependant, les protecteurs d’un tel système prétendent que s’attaquer à lui c’est remettre en cause toute la base de la démocratie puisqu’il est censé défendre la libre expression d’une certaine "nature humaine".

"C’est en effet en raison de la croyance en une certaine théorie de la nature humaine que démocratie et capitalisme sont présentés comme des siamois, si bien que s’attaquer à l’un, c’est menacer la vie de l’autre".[55]

Dénoncer les dogmes erronés qui encombrent la théorie de la "nature humaine" sur lesquels s’est bâti le capitalisme, ce n’est pas remettre en cause l’autonomie et son expression par la démocratie. http://media.paperblog.fr/i/445/4459192/nature-humaine-capitalisme-L-vuXlH7.jpegC’est montrer que la liberté, la libre expression de chacun dans la société n’est pas celle du renard dans le poulailler, mais dépend de la culture et de l’organisation sociale.

"Seulement, l’autonomie possède son propre piège, celui de l’individualisme qui procède bien d’un jugement erroné dès lors que l’individu attaché à son autonomie croit qu’il peut se passer des autres et se désintéresser de la chose publique pour sauvegarder sa liberté".

"L’ordre démocratique conduit chacun à se réfléchir comme un être séparé des autres, ayant une existence autonome, choisissant sa vie et ceux avec lesquels il entretient des relations privilégiées. En ce sens l’individualisme est le propre d’une société ayant émancipé et défini l’homme comme une personne càd un sujet moral appelé à exercer sa liberté et à déployer son existence selon le principe de l’autonomie personnelle."

Louis Dumont (1911-1998) était un anthropologue français spécialiste de l’Inde. Sa réflexion porte également sur les sociétés occidentales en s’appuyant sur des analyses comparatives

[56] Alexis de Tocqueville

Essais sur l’individualisme

C’est là la face noble de l’individualisme correspondant à la définition qu’en donne Louis Dumont*: "on désigne comme individualiste, par opposition au holisme, une idéologie qui valorise l’individu (au sens d’être moral indépendant, autonome et ainsi essentiellement non social) et néglige ou subordonne la totalité sociale"[56]

"Déserté par le sentiment d’appartenance à un ensemble le transcendant et l’obligeant, l’homme démocratique peut ainsi nourrir l’illusion de sa propre autosuffisance.

… l’individualisme procède bien d’un jugement erroné dès lors que cet individu attaché à son autonomie croit qu’il peut se passer des autres et se désintéresser de la chose publique pour sauvegarder sa liberté".

"Le despotisme trouve dans l’isolement des hommes et dans la désaffection civique ses + fidèles alliés"[57].

[57] A. de Tocqueville

De la Démocratie en Amérique

[58] Axel Kahn

Raisonnable et humain? 2004

Protagoras, parfois aussi nommé

Protagoras d’Abdère, penseur

présocratique et professeur du Vè s. av. JC (dates présumées: env -490 ; -420).

"Mais l’éducation indispensable à la formation de l’autonomie individuelle ne peut se faire sans la présence de l’Autre, exemple et miroir, tuteur et compagnon. La contribution du soi et de l’autre à l’émergence d’une personnalité est indispensable puisque seul, je ne puis être moi, il me faut dès l’origine, le contact avec l’autre que je contribue à forger mais qui m’enrichit aussi parce qu’il est lui".[58]

"Pour le sophiste Protagoras*, la science et la technique sont certes indispensables à l’homme mais demeurent insuffisantes; encore faut-il diké et aïdos, la justice et la solidarité, càd le sentiment d’altérité, la prise de conscience de la valeur essentielle de l’Autre".[58]http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/880067/mn/132230968049.jpg

Autonomie et solidarité avec l’Autre, voici 2 ingrédients difficiles à lier pour parvenir à "cuisiner" une organisation sociale à visage humain. Difficile, mais non pas impossible puisque de nombreux peuples et civilisations y sont parvenus et notamment les Iroquois pourtant qualifiés de "sauvages" au début du 18ème s., auxquels le baron de Lahontan  attribue dans ses écrits de nombreuses qualités dont la sagesse, l’indépendance d’esprit et le sens du groupe malgré qu’ils soient dépourvus, comme il dit, du sens de la propriété privée et non chrétiens.

Mais ne sont-ils pas, tous ces peuples "sous-développés", adeptes de ces idéaux propres à la http://boulesteix.blog.lemonde.fr/files/2009/11/p709574d476524g_px_470__w_ouestfrance_.1258316067.jpgprimarité structurés par la triple obligation de donner, recevoir et rendre dont parle Marcel Mauss?

Poser l’importance du contexte environnemental, c’est concevoir qu’on ne naît ni bon, ni mauvais, que chaque individu est ancré dans une histoire en devenir et que dc il peut changer si on lui en donne les moyens. C’est partir du principe que les êtres humains sont avant tout le reflet de la société dans laquelle ils vivent et que l’on peut à tout moment débattre collectivement de ce type de société et la faire évoluer en fonction de ce qui pourra être épanouissant pour chacun-e.

Il est absurde que le capitalisme né de conditions particulières qui n’existent qu’artificiellement aujourd’hui puisse imposer ses nuisances dans le monde entier. Il se cache derrière sa réussite technique qu’il présente comme la panacée universelle, comme la condition du bonheur http://a10.idata.over-blog.com/1/97/29/87/Decembre-2011/jeuxViolentsRendentAgressifs.pngsur Terre, alors qu’en réalité il ne propose qu’un enfermement dans le consumérisme, la dépendance envers le matériel sinon l’expression de la violence sous toutes ses formes. En raison des dégradations catastrophiques infligées à l’environnement, il est donc aussi responsable d’une prolifération croissante de maladies qui atteignent aussi bien le physique que le mental. Le cancer n’a-t-il pas l’aspect aujourd’hui des épidémies de peste d’antan? La lucidité suffirait à indiquer que ce système politico-économique représente à présent le + grand fléau contre lequel l’humanité doit lutter. Or, élevé au niveau d’une religion nourrie par la foi en la techno-science, son alliée, il demande l’aveuglement en un fanatisme sectaire et l’abandon de tout raisonnement au profit des prêtres-experts seuls capables d’assurer un avenir meilleur.

L’intégrisme et le désir d’hégémonie qu’il affiche réalisent dans le monde le même effet que le réchauffement brutal du climat sur les espèces végétales et animales, l’impossibilité pour la majeure partie des membres de l’humanité de s’adapter aux exigences du "marché" et de s’attirer les bonnes grâces de la "main invisible" avec pour conséquence l’exclusion et même l’élimination.

http://www.visamemo.fr/wp-content/uploads/2011/03/machoire-large.jpgEn raison de la mentalité contemporaine, un changement est-il encore possible?

Comme nous avons vu, une modification de la personnalité humaine peut être le fait d’une évolution culturelle.

Les troubles mentaux (dépressions, stress, névroses, suicides, déséquilibres familiaux, …) causées par le milieu capitaliste, montrent que l’humain ne s’est pas adapté à ce genre de régime, qu’il n’a pas eu le temps de se corrompre définitivement et qu’un changement possède toutes les chances de se trouver considéré tel un soulagement et une renaissance salutaire.http://a4.idata.over-blog.com/289x299/1/11/33/16/liberte-d-allaiter-24.jpg

Le retour à des conceptions initiales, telles celles énoncées par M.Mauss, au sein d’une conjoncture devenue comparable, càd une situation qui propose l’abondance concertée respectueuse de l’environnement et la priorité de l’Être, va permettre au distributisme aménagé en conformité avec les données modernes de retrouver sa place.


F. CHÂTEL, GR, 14 mars 2011

barre pour Forum, site, blog (simple)

http://famillegarcia.unblog.fr/files/2007/12/bonvendredi.jpg

barre pour Forum, site, blog (simple)
A propos d'agressivité
il n'y a au fond, pas de mal, mais qu'une absence de bonté, de lumière,
de chaleur, de conscience spirituelle...
D'ailleurs ici 2 habitués ont déposé les commentaires agressifs
et dans cette attitude dûment contestée ajoutent,
 par caprice, la bêtise de constituer sur la même adresse IP
un 3ème intervenant fictif qui viendrait abonder en leur sens
habitués de cet exercice, qui procèdent pareillement sur leurs propres blogs
j'ai pris le temps de leur répondre d'un ton désormais tranché, après avoir usé
à la corde toutes formes de techniques du dialogue positif
toutes formes de contre-manipulation bienveillante
Par exception j'ai supprimé ces échanges parasites, ne conservant que le 1er
et le pseudo fantôme d'une finâsserie perverse qu'à vos yeux je livre.
Ils révélaient la force de ces conditionnements, mus non par la nature, 
mais par le manque d'estime de soi, de dignité et de recul
réduisant certains, par toute forme de mensonges et provocations
à médire sur les autres, pourfendant toute forme de bienveillance, et trouvant
dans la souplesse avenante de leurs interlocuteur, une brèche à exploiter.
Espoirs de quelque éclaboussure de gloire, sentiment solitude?
j'avais d'ailleurs prévu de traiter ce sujet des perceptions subjectives
qui nous posent en médiocres aquabonistes taciturnes
plusieurs jours de commentaires irrespectueux et insistants,
inutiles, malveillants et diffamatoires, voire désobligeants
pour l'auteur, les blogueurs, et ceux qui commentent même...
mes réponses ont été détaillées, poliment explicatives, fermes et inflexibles
à l'égard de leurs mauvaises manières
leur étant insupportables, ils revenaient... ma poubelle a grossi
de 22 commentaires et 6 réponses, rien moins!
Valentine connaît elle aussi sur son blog les mêmes affres...
ici, dans leur fantasme de toute puissance infantile
ils ont continué de sévir en duo (pour faire pression illusoire),
d'une morgue pathétique, vous pouvez toutefois les suivre
sur leurs blogs respectifs en lien ci-dessous, ils ne mordent pas toujours...
- ces humains-là sont aussi souvent tristounes...
si vous appréciez les sophismes/aphorismes populistes et autres traitements
fallacieux, vous serez servis; mais n'espérez pas du 2nd degré
non non, c'est du pur jus réfléchi!
et ce sera là ma mini contribution sans complaisance à leur quête de notoriété
KT et dawn
note: le pseudo SV est un avatar de même IP que kt, venant ajouter
de l'occurrence fictive pour essayer de valider la justification
de leur intervention... par la réaction à ce harcèlement
- cas d'école du procédé manipulatoire.
c'est particulièrement intéressant de voir étalé ce stéréotype de la manipulation
si souvent traité sur ce blog:
voyez comment ça se déroule, lisez précisément le commentaire collector (SV)
malheureusement, afin de ne pas fournir matière jouissive à cet intervenant,
je suis obligée de faire le choix de vous priver de la lecture de ses rebuffades
je vous invite à systématiquement procéder ainsi sur vos blogs
comme avec tout manipulateur de votre quotidien
(si si en cherchant bien, vous en reconnaîtrez...)
quand la situation se présente, ne vous laissez pas envahir,
ne répondez pas systématiquement, triez entre les objections légitimes et
les interventions perverses par le langage indirect, questions-réponses etc...
Qu'on se rassure, je continuerai de contribuer de mon petit écot
à la destruction du capitalisme
par l'apport régulier de décryptages de ses mécanismes manipulateurs
barre pour Forum, site, blog (simple)

proposé par mamadomi

Publié dans : Psycho/santé et bon sens
► Dites-moi..., dites-émoi... - Les 14 notes dans la boîte de jase
Retour à l'accueil

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés