Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 09:25

• Myria-Moon
Bienvenue en décembre aux arrivants de novembre,
vieux motard que jamais!!
c'est avec plaisir queje dépose ici vos liens,
parmi tous les promeneurs de caplibre que nous sommes.
Pour vous retrouver les uns les autres, tous vos liens sont ici,
régulièrement réactualisés:

Alessio Atzeni

http://www.maxi-gif.com/gif-ressource-webmaster/barre/barre-divers-00005.gif

L'évangile de Marie

 commentaire 

http://www.maxi-gif.com/gif-ressource-webmaster/barre/barre-divers-00005.gif

 

"N'imposez aucune règle,

2 hormis celle dont je fus le Témoin.

3 N'ajoutez pas de lois à celles de celui qui a donné la Thora,

4 Afin de ne pas en devenir esclaves."

(suite)      

http://www.maxi-gif.com/gif-ressource-webmaster/barre/barre-divers-00005.gif 

Précédemment

"Tu peux ne pas être adultère." 


L'adultère dans son sens premier, nous l'avons relevé, c'est tromper le Réel, c'est se mentir à soi-même, prendre le reflet pour la lumière: l'idolâtrie.

C'est une possibilité de l'être humain évolué de ne plus être, par ex, l'idolâtre et l'esclave de ses pulsions et de ses instincts, de ses émotions, de ses sentiments ou des ses idées.

"Tu peux" choisir une femme entre les femmes (ou un homme entre les hommes). Ce n'est pas exclure les autres ou les mépriser, c'est se montrer capable d'un choix, d'une fidélité, d'une certaine liberté à l'égard des pulsions, des émotions, des sentiments qui, parfois, nous animent et nous dispersent.

"C'est cesser de regarder l'autre avec convoitise, d'en faire un objet, une chose à notre disposition.

L'adultère peut se vivre au coeur même du mariage, lorsque nous ne considérons plus l'autre comme un sujet, comme une liberté s'accordant à la nôtre. Alors, nous ne faisons que le tromper. Nous trompons le sujet en faisant de lui un objet, et nous nous trompons nous-mêmes quand nous disons l'aimer.

"Tu peux" sortir de ce climat de mensonge et d'adultère, "tu peux" aimer l'autre pour ce qu'il est, tenir la parole qui t'engage auprès de lui ou refuser de la lui donner.

Rien ni personne ne peut te forcer à rester avec quelqu'un, rien ni personne ne peut te forcer non plus à le quitter.


 

Valérie Sjodin

 

"On ne sépare pas ce que Dieu a uni"

(Mc 10,9)


C'est une évidence, lorsqu'un véritable Amour a uni deux êtres rien ne peut les séparer, pas même le mariage.

"Ce qui est", et "cela est" entre eux, et cela demeure, qu'on se sépare ou qu'on vive ensemble, qu'on le sente ou qu'on ne le sente pas, car aimer quelqu'un, ce n'est pas seulement se sentir amoureux."

C'est justement choisir de l'aimer encore lorsqu'on ne "sent plus rien" à son égard. Il y a dans ce choix et cette fidélité quelque chose qui transcende le temps et les contingences.

"On ne sépare pas ce que Dieu a uni", encore faut-il que ce soit Dieu qui ait uni!"

"Tu peux" ne pas vivre dans l'adultère, demeurer fidèle à "cela" que l'Être met parfois en relation entre deux êtres. Il y a quelque chose de sacré à découvrir, de + intéressant peut-être que nos intensités pulsionnelles, nos ébranlements affectifs ou, pire, nos "devoirs" bien accomplis!

"Au commencement, Dieu créa l'Humain à son image,

à sa ressemblance Il le créa,

homme et femme Il les créa" (Gen 1,27)

Au coeur de la relation consciente et aimante, nous sommes bien invités à "faire l'expérience de l'Amour qui demeure" dans les méandres de nos amours qui passent. Il n'y a rien à ajouter à cela.. 

 

à suivre...

 

Evangile copte du IIè s.

(Maria Magdalena) traduit et commenté

par J.-Y. Leloup

http://www.maxi-gif.com/gif-ressource-webmaster/barre/barre-divers-00005.gifhttp://www.maxi-gif.com/gif-ressource-webmaster/barre/barre-divers-00005.gif

Propositions du jour: 

Clare Goodwin

- je prends du recul dans toute situation

- l'énergie vivifiante apporte la paix

- prêcher n'est pas péché!

 

http://www.maxi-gif.com/gif-ressource-webmaster/barre/barre-divers-00005.gif

http://www.maxi-gif.com/gif-ressource-webmaster/barre/barre-divers-00005.gif

proposé par mamadomi

Partager cet article

Published by mamadomi - dans philosophies
commenter cet article

commentaires

mamalilou 12/12/2013 12:58

-->> ouaip, aujourd'hui, en terme de conscience de l'unité, c'est pas ça,... tous points de vue... c'est l'obsolescence programmée des relations humaines aussi!!
bisous givrés, dans l'unité!

talant 03/12/2013 14:50

Bonjour ma chère Toi..je reste perplexe..par les temps qui courent.." On ne sépare pas ce que Dieu a uni"..et je cherche..car aujourd'hui heing..dans ce monde tellement cruel et individuel..mais je
te rassure " si tu en avais besoin "..lol..je suis " TRES habitée..;))..Bisous du jour..

kt 03/12/2013 11:19

Je ne vais pas trop insister, mais deux choses à quoi tu devrais réfléchir :
1- ton « Dieu » est justement la création de ces même créatures qui de peur de l’inconnu, se sont fabriqué une Idole pour les apaiser. Celui qui n’a pas peur de l’inconnu, n’en a nul besoin.
2- L’amour est un affect. Il est indivisible et inséparable du ressenti. Ton amour « intellectuel », par choix ou devoir, est ce que les croyants appellent « agapè », et je le rappelle, je n’en
fais pas partie.
Et puis ton argument « c’est ton interprétation…. » est lapalissade ! . Bien évidemment que ds les coms, je donne « mon analyse » du texte et je le revendique. C’est tout l’intérêt de l’exercice,
même si cela t’est inhabituel ou insupportable

mamalilou 03/12/2013 11:53



Que ce ton est décidément pénible et imbu...!


...je ne "devrais" sans doute pas trop insister non plus,


mais autant que tu en aies pour ton ticket de manège...


ma première réponse, tu en fais quoi?


je te dis de ne pas t'attacher au vocable "Dieu"


 


et je te rappelle la notion de "témoignage"... toi tu reviens sur ta notion d'affect, si affect et amour c'était pareil, pourquoi deux vocables? alors que tu utilisais la notion de "ressenti"
juste avant... affect et ressenti ce n'est pas pareil non plus. Affect, c'est plus une dénomination physiologique...


bon comme d'hab tu n'es toi-même pas très au clair avec ce que tu dis, tu n'es pas précis et exige qu'on le soit pour deux, sans jamais être d'accord avec les précisions d'autrui..


Et travailler la communication, tu y as pensé?... ne serais-tu pas mal en point dans tes affects (lol)!!?


 


Bon, il y a donc "deux choses" au moins auxquelles il serait bon que tu fasses l'effort d'accéder... 


je dirais même une petite pelletée...


 


1. Dieu ne m'appartient pas ("ton dieu" ) nous nous le "partageons", ou plus exactement (prends-le comme une hypothèse) il se
partage en nous... avec un rien de cohérence, tu observeras que nous partageons tous les mêmes éléments de vie et que nos prérequis communs d'existence sont nombreux et nous unissent dans un même
élément de comparaison qui s'appelle la vie...


chacun y posera les concepts et vocables de son choix... ou, pour plus de facilité de communication, adoptera les vocables ayant déjà cours...


 


2. "ton" hypothèse est intéressante, très courue du reste parmi les peureux identitaires, qui préfèrent s'attacher à leur peur
identitaire avec un sentiment de grande valeur donnée à cette déesse de la peur plutôt qu'à toute autre définition d'une déesse/d'un dieu... ton "idole" est donc la peur, c'est ton choix. Non parce que le "celui qui n'a pas peur de l'inconnu"...ptdr... disons
que si tu n'en as pas peur (on peut imaginer que tu le sous tendes) c'est parce que tu le récuses: tu ne vois pas, donc ça n'existe pas, on a souvent achoppé là-dessus petit padawan... or, nous
voyons bien ce que l'obscurantisme a porté de fruits pourris... que la connaissance (voir donc, avec tous les projets technologiques à l'appui) aurait permis d'éviter... et dont elle nous a
guérie depuis...


 


3. pourquoi systématiquement remplacer les vocables? ici "idole"/"dieu"...?


si c'était la même chose, il n'y aurait pas deux mots différents différemment utilisés, hein?...


ah oui... manipuler, toujours et encore, utiliser la rhétorique sophiste/fallacieuse ...ici une substitution péjorative pour sous tendre une forme de moralisation...


 


4. non l'amour n'est pas qu'un affect. Ceci est ton postulat. L'état d'être amoureux relève de l'affect. et si tu veux qu'on déroule les quelques 227 billets qui
traitent de l'amour rien que sur ce blog, à côté desquelles tes quelques bribes de vrac sur l'agapè feront pâle figure... je t'en prie, sers-toi... ces billets t'attendent..


 


5. ton intellectualisation de l'amour ou de la spiritualité, une fois encore me navre...


le jour où ton coeur, ton poumon et même ton système parasympathique seront en panne... on verra si tu continues à t'identifier à ton mental... et je te parle pas du jour où ton mental sera en
panne... tu apprécieras alors l'amour des gens qui ne pourront éprouver aucun sentiment agréable, aucun ressenti épanouissant, et devrons même prendre sur eux pour te torcher... 


et là, il sera peut-être un peu tard pour ton accession mentale à la notion d'amour... mais tout le reste (l'essentiel devrais-je dire) de ce que tu es, appréciera l'amour dont on te
témoignera... patience, si tu ne viens pas à elle, la leçon viendra à toi.


 


6. comme à ton habitude (non non ça ne t'est pas "inhabituel", malheureusement, ces absurdités posées sans réflexion cher ami), fier
du caca posé, tu "revendiques" tes mots... tu n'as jamais tort de parler trop vite (a minima) ... et tu vas même jusqu'à te flatter tout
seul, en taxant une rapide sortie d'"analyse" (comme si tu avais passé du temps et des compétences) et même en y trouvant un "intérêt"... et pour bien enfoncer le clou et couper court à toute réserve (on ne parle même pas de critique), toute réponse signalerait que ça nous serait
insupportable... que c'est pathétique tout cet ego narcissique, non?


on notera que pour traduire un contemporain, on doit "interpréter" les expressions idiomatiques propres à la langue et à sa culture, et tenir compte parfois des
paramètres personnels connus de l'auteur (remettre en contexte). Le métier de traduire des interlocuteurs en conférence porte d'ailleurs la dénomination d'"interprète". Quand J-Y Leloup va
traduire et donc interpréter un texte écrit dans une autre langue, et vieux de 2000ans, cela s'impose. Mais toi? Tu lis un texte d'un contemporain, dans ta langue, et tu interprètes, tu modifies
les vocables, et déroule des causalités fantaisistes... pourquoi?... si ce n'est pour tordre la réalité d'un propos aux paramétrages sécurisants qui ont structuré ton ego identitaire...


 


7. tu viens de faire la démonstration de comment on n'accède pas à la notion d'amour (et a fortiori pas de Dieu): trop d'ego, ta coupe est pleine (de
quoi, ça n'a pas d'importance, au fond, ça peut même être très intéressant, que la coupe n'en est pas moins pleine)


 


tu vois, cette réponse, kt, sans rien "ressentir", atteste que nous sommes "unis" devant une source commune...


Avec tout mon amour pur universel, patient et ferme, source de tout partage au-delà même de la navrante bêtise/facilité de tes commentaires, que toute réponse de ma part contribuera à alimenter
désormais... (je connais la chanson, ma poubelle de blog est remplie de tes rétorquages sans fin, le top étant en mai 2012: 15com/poubelle en 3j type onomatopées et invectives pour 22 publiés!!)


j'hésite, mais... non, non en fait, j'ai trop l'habitude, je ne vais pas te laisser une brèche ... une brèche pour instrumentaliser un pseudo-débat une fois encore à de sombres fins...


ce sera donc ta dernière intervention sur ce sujet, en tous cas sur ce ton et ce registre rhétorique, car...


car tu connais la règle que j'applique aux les "haters"... un commentaire, ma réponse, un deuxième commentaire, et, en cas de prétention
haineuse, dictatoriale ou de manifeste mauvaise foi manipulatrice, ma dernière réponse et basta.


 


Rappel:


Le principe étant que si tu ne respectes pas les codes de communication bienveillants, utiles, vrais (à savoir que tu manifestes toute forme d'hostilité, de logorrhée stérile ou mensongère, ou
cherche à manipuler par toutes sortes d'usages malsains et pervers de la langue) tu m'obliges à faire à ta place ce qui t'appartient: être poli c'est se censurer le cas échéant
dans ses affects... de la même façon que ce n'est pas parce que tu souffres par ex de nausée que tu te sens obligé de vomir en public... tu te libères ailleurs, tu te recomposes et tu fais en
sorte de n'avoir pas trop mauvaise haleine avant de t'exprimer...


Aujourd'hui, c'est fini, rôdé à tes (mauvaises) manières, je ne laisse plus filer ceux de tes comms qui présentent déjà des spasmes annonciateurs...


 


..".si insupportable" que ça te paraisse. "L'intérêt" (et je te rappelle que sur "mon" blog, l'intérêt,
c'est moi qui en juge, hein... mais bon... je ne voudrais pas te choquer...) l'intérêt de la chose donc étant de ne pas perdre de temps avec ceux dont l'esprit est fermé et qui en plus,
voudraient y enfermer les autres... en n'omettant pas de nous dire, pour nous mettre à l'aise, qu'ils n'ont pas de temps à perdre à "insister"...



kt 03/12/2013 11:18

Je ne vais pas trop insister, mais deux choses à quoi tu devrais réfléchir :
1- ton « Dieu » est justement la création de ces même créatures qui de peur de l’inconnu, se sont fabriqué une Idole pour les apaiser. Celui qui n’a pas peur de l’inconnu, n’en a nul besoin.
2- L’amour est un affect. Il est indivisible et inséparable du ressenti. Ton amour « intellectuel », par choix ou devoir, est ce que les croyants appellent « agapè », et je le rappelle, je n’en
fais pas partie.
Et puis ton argument « c’est ton interprétation…. » est lapalissade ! . Bien évidemment que ds les coms, je donne « mon analyse » du texte et je le revendique. C’est tout l’intérêt de l’exercice,
même si cela t’est inhabituel ou parfois insupportable

mamalilou 03/12/2013 11:35



d'abord "il faut" et maintenant "tu devrais"... je comprends pourquoi l'idée même de dieu te révulse...


ya pas de place pour deux...



kt 03/12/2013 00:48

Oui, l’amour va plus loin qu’une simple dépendance ou une autosatisfaction, mais Ca, « l'aimer encore lorsqu'on ne "sent plus rien" à son égard », c’est presque un oxymore. ! sinon un non- sens. !
On ne peut aimer ce qui nous laisse indifférent, et même si on peut apprendre à aimer et plutôt choisir d’aimer que le contraire, on ne peut en aucun cas forcer l’amour. Il faut RESSENTIR ; quant
au reste , dieu et tout le toutim, je n’y crois pas, alors ce qu’il a unit ou non soit disant, pour moi la question ne se pose pas.

mamalilou 03/12/2013 08:16



"il FAUT"... c'est tout toi 


pour le coup, l'injonction paradoxale "il faut ressentir" serait désopilante si elle n'était le terreau de toutes les manipulations du monde


cf l'article peu avant sur l'impensable normatif...


 


oui kt, sur ce coup là, c'est à toi de faire l'effort de comprendre, ("il FAUT" que tu fasses l'effort), ce que tu vois comme un oxymore, est dû à ton interprétation (une fois n'est pas coutume)


ne pas confondre ressentir et aimer. puisqu'on te le dit, à longueur de pages, ici...


rhooa tu confondrais aimer et être amoureux? par ex? naaaaaaaaan?!!


ne pas confondre...


et ce, au-delà même de ce "Dieu" dont le nom t'effraie comme il effraie toutes les créatures sous l'emprise de la peur de l'inconnu


Quoique Dieu ne nous soit pas inconnu à proprement parler... mais comme il ne s'agit pour toi que d'y "croire ou pas"... [comme si on te demandait de croire en les molécules de gaz que tu ne vois
ni ne sens...!!! lol


là encore, te voilà en ce point perclus de conditionnements, de tous les poncifs, les idées reçues, les externalités négatives des interprétations (encore d'autres qui interprètent, au moins tu
n'es pas seul... mais comprends-tu ce que ça signifie de rejoindre ce groupe, vraiment?) faites par des hommes avides de pouvoir, de domination, de certitudes, d'objectiver, de normaliser, de
généraliser leurs ressentis...


c'est ainsi que ton esprit, que dis-je, ton mental se ferme à toute compréhension, comme un verre plein de fiel, dans lequel on voudrait te servir un nectar... ya plus la place ou quoi?


 


loin de moi l'idée de te forcer, alors oublie la dénomination Dieu, qui pour tous ceux qui "croient" "ressentent" "connaissent" peut indifféremment être remplacé par "Amour"...


déjà, tu verras, les choses te sembleront plus accessibles...


bref, c'est juste pas compliqué du tout de ne pas systématiquement réduire "aimer" à "ressentir"


et pour toi, de toute évidence, la question se pose, ce billet prend là toute son utilité.


 


je rappelle aussi qu'il s'agit là d'un texte vieux de 2000ans et toujours tellement actuel, plus exactement de l'Evangile de Marie-Madeleine, donc d'un témoignage de vécu, de ressentis, ET
d'amour autour du partage de vie d'un Vivant particulier, dont des dizaines d'Evangiles (de témoignages donc) ont été écrits, avec le même vecteur commun: l'Amour. Il ne s'agit pas que tu
entendes le mot Dieu, mais celui de Témoignages qui se recoupent et d'Amour.


 


en te souhaitant une belle journée, pleine d'amour ET de ressentis, ... divine quoi!!