Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 14:37

...depuis 2007 qu'est-ce qui a changé dans le déroulement des élections...euh...

  http://a35.idata.over-blog.com/535x87-ffffff/2/04/80/28/avant.600-gif

Tous les candidats à la Présidentielle, sans exception, font des promesses comme si, étant http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS1-6Jj7ascmsAuIEqNxBbrlxM2TMiNStNQY1MnvhReIQQwixLqFEsGZlitélus, ils auraient le pouvoir de les réaliser. C’est totalement irréaliste, ils rêvent. Ils sont à “côté de la plaque”, selon une expression triviale qui décrit bien le drame de la situation.

Cela fait env. un ¼ de siècle qu’en entérinant les dérégulations financières et libéralisant la circulation des capitaux, les gouvernements ont renoncé à tout pouvoir sur l’essentiel, càd sur les grandes décisions économiques et les conditions sociales qui en découlent. Au point que tous leurs chiffrages et tous les plans sur la comète qu’ils présentent ne sont en fait que promesses de cautères sur jambes de bois.

Et on s’affaire, on discute, on s’invective, on se défie, exactement comme si on était dans une démocratie et que l’élu, aidé par lehttp://travailler-avec-des-cons.hautetfort.com/images/thumb_travailler-avec-des-cons.jpg parti qui le soutient, allait pouvoir exercer le mandat que ses électeurs pensent lui confier!

Tout le monde participe à cette mascarade, comme des marionnettes qui n’ont pas conscience des ficelles qui les agitent.

Et pendant qu’encouragées par ceux qui les applaudissent, ces marionnettes http://seaus.free.fr/local/cache-vignettes/L500xH410/Plogoff_ac_34-2-c838b.jpgcontinuent imperturbablement depuis des décennies, à dire leurs textes en brassant l’air, la situation réelle sur la planète continue à se détériorer, depuis des décennies aussi. Non seulement l’atmosphère s’empoisonne, la biodiversité est compromise et les ressources non renouvelables s’épuisent, mais la misère physique et morale des humains, même dans les pays réputés riches, prospères, civilisés et évolués, ne cesse de s’aggraver dramatiquement.

 http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/02/fne5.jpg

La bonne formule pour décrire cet aveuglement, "alors que la maison brûle, tout le monde regarde ailleurs", a été trouvée pour attirer l’attention sur le problème écologique,http://a4.idata.over-blog.com/300x385/3/17/44/98/Banniere-ete/banniere-d-ete.png et elle a mené à une certaine prise de conscience en ce domaine. Mais au-delà de l’écologie, c’est au sort des humains, et à celui des générations futures qu’il faut l’utiliser, au lieu de parier sur la croissance pour tout brûler, encore + vite!

Si les candidats qui ont des chances de l’emporter attirent les votes en pariant

• sur le travail -qui, selon Sarko va créer des richesses,

sur l’entreprise -qui, selon Bayrou, est créatrice d’innovation, donc de richesses et pour tous aussi, bien sûr

et sur la croissance -dont les bénéfices, selon Ségo/Hollande, seront mieux partagés, http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTMRObwCd2za_cVWbdcWNw4aUgpqzfWpWmmRbXFqcPCoftltXDxtlEsqGT8 

c’est parce que la population ne sait à peu près rien* du fonctionnement réel de l’économie et des marchés financiers. C’est cette ignorance qui permet à "ceux qui en profitent" de lui faire croire n’importe quoi. Et d’autant + facilement que les manuels consacrés à la finance et à l’économie sont rédigés sans le moindre esprit critique: il est exposé à leurs lecteurs que "c’est comme ça", donc que "ça ne peut pas être autrement", que le marché et "la concurrence “libre et non faussée”" sont la panacée. Vouloir envisager autre chose c’est, a priori, soit l’utopie, soit l’horreur.

http://static.skynetblogs.be/media/132078/dyn002_original_350_425_gif__6de9f40b65c3c8b08fbfafc54ae00ad7.gifAinsi prévenu, le citoyen n’a plus aucune perspective. Il n’a qu’à se plier à ces contraintes. Sa seule liberté est de choisir, en toute démocratie, entre capitalisme et capitalisme, sans être en mesure d’entrevoir où mène l’accumulation débridée des capitaux qui ont pris le pouvoir.

 

M.-L. DUBOIN, 9 mars 2007

 

Barres

 

 

*Menez votre propre enquête:


Posez autour de vous quelques questions essentielles. En voici 3, par ex, mais on peut en trouver bien d’autres :

◘ Quand vous déposez vos économies sur votre compte en banque, est-ce que cet argent

a) est toujours à vous ?
b) appartient désormais à la banque ?

◘ Quand une banque ouvre un crédit à un de ses clients, est-ce que

a) elle lui prête l’argent économisé par un autre de ses clients ?
b) elle crée de la monnaie nouvelle ?

◘ Vous savez qu’au-dessus d’une certaine somme la loi interdit de payer “en liquide”. Mais savez-vous si la monnaie légale, celle qui est garantie par l’État, est constituée

a) de tout ce qui sert à payer dans l’unité monétaire en usage du pays (càd pour la France, l’€), donc les pièces, les billets de banque, les chèques, les cartes de paiement?
b) ou de seulement les pièces et les billets (soit environ 15% des moyens de paiement) dans l’unité monétaire du pays, donc chèques et cartes de paiement exclus?

http://francaisdefrance.files.wordpress.com/2012/02/sarkozy-tout-devient-taxable.pngSi votre interlocuteur, à au moins l’une de ces 3 questions, choisit la réponse a) vous pouvez l’avertir que ses convictions sont mal fondées… et lui suggérer de s’informer sérieusement pour découvrir ensuite le rôle joué par les marchés dérivés et les fonds de pension, jusqu’à comprendre que ce ne sont plus les responsables politiques qui détiennent le vrai pouvoir, celui de prendre les grandes décisions qui engagent notre avenir à tous !

Barreshttp://farm5.staticflickr.com/4003/4460518144_0e8d4118b1.jpgBarres

proposé par mamadomi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 22/04/2012 20:24

-->> surtout désolant

En dehors de quelques rares mesures de bon sens, le programme politique et économique du Front national suit un leitmotiv : l’étranger est la cause de tous nos maux.

L’étranger peut être l’Européen : pour cela le parti Lepéniste propose une sortie de l’Euro, de l’Europe, la fin de la reconnaissance de la prééminence du droit européen, un retour des
frontières.

L’étranger peut être du reste du monde : pour cela, le FN propose la fin des flux migratoires, la fin de l’accès des étrangers à la solidarité nationale, des mesures de répression forte. Les
principales victimes de ce programme seront les plus faibles, ceux qui n’ont pas de moyens de se défendre et qui seront appauvris par les mesures totalement grotesques en matière économique.

Le drame qui suivrait l’application de ce programme rend la candidature de Mme Le Pen très dangereuse : appauvrissement généralisé des Français, toute puissance du petit patronat capitaliste,
mesures de forte répression, peine de mort,... C’est un programme d’extrême-droite dans la plus pure tradition des programmes d’extrême-droite : sacralisation du travail, de la famille et de la
patrie, rejet de l’autre, institutionnalisation de la reconnaissance d’un bouc-émissaire officiel, etc.

et comme depuis quelques années, 15 à 20% d'entre nous ne vomissent pas à ce sombre projet... et vont jusqu'à imaginer rester digne de la famille humaine en votant ainsi...

le reste n'est que question de méthode à la petite cuillère qui ne change rien au capitalisme contraignant qui ne sera pas détrôné sans sacrifices ni courage...

Valentine :0056: 22/04/2012 19:21

Très, très compliqué tout ça...

gilbertilo 21/04/2012 22:04

La goutte de rosée du matin s'évaporera l'après midi sous l'effet du soleil,ainsi va la vie.La colère s'estompe souvent dans l'isoloir.Quand j'entend ce que j'entend à la radio ou autour de
moi,quand je vois les comportements égoistes de bien des compatriotes,je me dis que le modèle est résistant.Le bien commun n'est pas une préoccupation très répandue.Une juxtaposition de petits
destins ,voilà notre belle société.Le troupeau va au point d'eau,est-ce la grégarité ou la soif qui les conduit,sans doute les deux.

mamalilou 10/05/2012 04:30



oui, le modèle est résistant, je vais publier sous peu un topo qui continue sur celui de l'agressivité, mais en moins long...!! avec le rapport direct entre agressivité et capitalisme.


doux bisous à toi



Michel 21/04/2012 15:06

Je partage au moins à mille pour cent tous les éléments de cet article !


Ne sera-t-il pas temps, très bientôt, pour tous ceux qui pensent la même chose, de s'exprimer autour d'un projet commun, à définir, et en dehors des partis calculés même à leur insu pour aider et
renforcer le système ?

Posons le pari d'en prendre... le pari !


Bonjour Mamadomi !

mamalilou 05/05/2012 19:46



au moins 1000?!! :o))


oui un projet commun de plus grande ampleur, vers une harmonisation de la considération des humains... ce respect est la clé...


posons ce pari, topons-là!


bisous et bon week end citoyen



Sékateur 21/04/2012 11:17

Allons, allons, c'est triste, je sais, mais un candidat qui se présenterait face aux français en leur disant : "bon, de toute façon je ne vais rien changer car je ne détiens aucun pouvoir" n'a
aucune chance d'être élu. On voit bien que la logique, la vérité des chiffres (nous avons eu un festival d'âneries de la part d'une candidate récemment), et dans une large mesure, la réalité, tout
le monde s'en moque. Il faut que le candidat parle fort, qu'il assène un message positif, qu'il fixe des perspectives d'amélioration (je rappelle que Sarko affirme qu'il a réformé en profondeur le
pays depuis 5 ans, je ne l'ai jamais entendu dire qu'il l'avait surendetté et mis en situation de péril économique.) Bref, tout cela pour dire que les candidats sont à l'image de ceux qui votent
pour eux. Si les candidats sont à côté de la plaque, c'est bien parce que les citoyens sont à côté de la plaque !
Sur le fond de l'article, je ne peux qu'approuver. Le fonctionnement du système est devenu tellement omnipotent, qu'il échappe à tout contrôle. Comment lutter contre un marché financier, alors même
qu'il n'a pas d'existence concrète ? Ceux qui affirment pouvoir réformer le système devraient remettre en cause le principe même de monnaie, car elle permet l'accumulation de richesses en dehors de
tout bien matériel, et permet les emprunts, dont les produits financiers, dont les intérêts, etc ; ou encore on devrait remettre en cause l'indexation des prix des biens matériels et immatériels
sur la loi de l'offre et de la demande, en fixant des prix fixes, de façon à ne plus être soumis à des fluctuations de valeurs sans queue ni tête, parfois provoquées par de simples rumeurs -
c'est-à-dire, réformer en profondeur le fonctionnement de l'économie de marché. Nous n'y sommes évidemment pas.

mamalilou 21/04/2012 18:36



ravie de retrouver ton coup de sékateur!


pourquoi "triste"?


quelqu'un a-t-il essayé pour dire que "ce serait pas vendeur"? dire "je me suis trompé, j'ai mal évalué les externalités négatives de nos choix politiques ou économiques? "... "nous avons foncé
tête baissé, pressé de mettre en oeuvre une politique peaufinée depuis des années, alors que le contexte ne s'y prêtait plus, et que nous aurions dû nous adapter aux réalités et aux nouveaux
désirs et besoins du peuple?" ...


quelqu'un a essayé cette posture lucide d'introspection suivie de propositions dignes de cet apprentissage douloureux?


non, personne...


 


pourquoi alors pécher par suspicion défaitiste, par "à quoi bonisme" ... et finalement permettre la continuation de cet engrenage délétère, en validant le caractère nécessairement "séducteur par
le calcul" de la politique en général...?


 


tu as bien raison sur un point, les candidats c'est nous... nous élisons l'un d'entre nous, s'ils sont ce qu'ils sont, ils sont à notre image... nous sommes une même unité, et nous devons élire
notre leader... c'est bien la raison de ce billet, éduquons-nous pour que celui d'entre-nous qui se présente puisse être éduqué... à la hauteur de ce que nous sommes, ou escomptons être... on
parle de s'éduquer à la politique, à la vision économique (et non à l'économisme...) etc...


 


et concernant le marché qui galope, et se fait à la milliseconde... les lenteurs de nos rouages du projet de loi à la validation par le Sénat et la promulgation, font que rien ne peut en l'état
empêcher les adaptations rapides et les contournements de la finance aux lois qui sont sensées la brider ... et qui ont toujours un temps de retard...


 


tes propositions ne sont certes pas nouvelles mais méritent amplement d'être répétées, ravivées, transmises...


- remettre en cause les fondements et les usages de la monnaie,


- remettre en cause de fait la notion de prix fluctuants,


etc... bref, ne plus tenir pour acquis les hypothèses de l'utopie d'hier aujourd'hui moribonde qu'est le capitalisme... nous tenons pour acquises des choses qui ne sont pas des valeurs
fondamentales, ni n'ont aucune réalité concrète et nous bridons de ce fait toute réflexion réformatrice, toute innovation structurelle, toute possibilité d'échapper à notre propre joug.


nous sommes rien moins que conditionnés...


 


Et d'explorer l'économie distributive sur la Grande Relève, ou la bioéconomie de Marie Martin-Pécheux....