Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue!

  • : caplibre
  • caplibre
  • : lieu d'échanges et de convivialité, en toute simplicité sur tous les sujets qui vous intéressent, des débats, de l'actualité, musique, poésie, humour, partage... bienvenue à tous les gourmands de la vie et aux adeptes de la pensée sans frontière!...ou de la non-pensée :) n'hésitez pas, proposez vos questions/sujets en cliquant sur "contact", en bas de page...ce sera publié!
  • Contact

T'entends quoi?

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Oscar 2012 dans la catégorie du 
 court métrage documentaire

pour "Saving Face":la réalisatrice pakistanaise

Sharmeen Obaid-Chinoy lance sa campagne

contre les attaques à l'acide qui chaque année

défigurent + d'une centaine de femmes.

www.savingfacefilm.com

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Pour suivre les décisions et les changements
voulus par le peuple et pour le peuple

c'est ICI, dossier ALUR pour ex

texte de Loi

►oops ça coupe, suite ici 
+ de zik ici [les notes que j'aime]

HOME
...pour voir le film de Yann Arthus-Bertrand
et une critique ici
; autre film (7'30):
Des fOrêts et des hommes
horloge mondiale

un moment Ted ici, avec Jill Bolte

hymne à la beauté de la nature ici

à lire absolument:
comprendre l'histoire d'Israël
par le grand universitaire Ilan Pappe
août 06 et toujours actuel...

138 pays reconnaissent la Palestine
en tant qu'état, 179 pays maintiennent leurs relations
diplomatiques, le pays est devenu membre de l'ONU
en 2011 (actuel statut d'observateur) mais
la demande d'adhésion n'aboutit pas à cause
du véto des E.U. et des pressions d'Israël
le 31 oct 2011:
la Palestine siège enfin à l'UNESCO
le 29 nov 2012
la Palestine devient
"un ETAT observateur
'non-membre' de l'ONU"


alerte huiles frelatées, à lire d'urgence

lexique pour les achats de poisson

dossier Red Bull, chez terre et mer
(plusieurs liens) ne pas consommer

Champs électromagnetiques et santé -
les REM, rayonnements électromagnétiques

les limites de la liberté d'expression:
incitations sans équivoques...
attention Printemps de Bourges en observation

HADOPI,
ses sanctions son vote aléatoire
pédagogie, pourquoi craindre Hadopi
sitôt votée, sitôt contournée, *ICI*
héhé...
riposte graduée censurée

les bibliothèques numériques sur Internet

Les 10 multinationales les + dangereuses
ICI

tout OGM = dépendance,...
moratoires nationaux et mobilisation

fruits et légumes de saison
chez Pol  merci 

scandale écologique de la fraise espagnole
chez
 Béa K

Où Qu'il Est, L'article?

Cap à citer

earth hour

 Samedi 29/03/14:
20h30/21h30
 ...merci à tous 
www.earthhour.be.
le 23/03/2013
on a aussi éteint les lumières!

http://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gifhttp://i54.photobucket.com/albums/g108/chrisnature/MERYCHRISTMASGold3.gif?t=1165322175

Tunisie-drapeau.jpg

Pour une Tunisie et une Egypte
libres & démocratiques
calligraphie
bravo aux Lybiens, ya du travail encore...:

 courage aussi aux Yéménites, avec la révolution des femmes:

Drapeau du Yémen
...aux Syriens, qui paient cher:
aux Maliens, en proie au mal anti-éducation qui fait le lit de toutes les dominations:
et, que partout où
la liberté est bafouée,
la révolution se propage:
Algérie,Bahrein,Burkina Faso,Chine,
Djibouti,Haïti,Irak,Iran,Japon, 
Jordanie,Kenya,Koweit,Liban, 
Maroc,Mauritanie,Nigeria,Oman,
Palestine et Israël,Somalie,Soudan 
 ...France!
...Ukraine qui choisit des valeurs de démocratie dans le rapprochement à l'Europe, au détriment d'avantages économiques à rester liée à la Russie! Avec les risques extrémistes que ça comporte...
Thaïlande...

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

l'origine du  mot  bug

Severn, la voix de nos enfants

 http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

de notre ami Vladimir Vodarevski

ZEM apprenti maître zen
ici

cannabis, attention quand même...
dangers, alerte, qlqs infos
chez cardamome

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/23/091123092629330824919416.gif

lettre ouverte d'un gendarme au président

de la république M. Hollande:


Couches Absorbées

Caplibreurs et surfeurs

Blog animé depuis bientôt 7ans

792 000 visites au 13 jan 2015
merci à tous et à toutes
...pour tous vos commentaires:
le 55 000ème, mercredi 5 nov 2014
déposé par:
bouquet rose et mauve
MERCI DE VOTRE VISITE

Je m'insurge!

Hommage à Stephane Hessel, récemment il avait subi la censure pour s'être exprimé contre les choix du gouvernement israëlien à l'encontre du peuple palestinien

 

ici, extrait de son indignation chez Taddeï

ses voeux de résistance 2011

en savoir plus à la fin de cette page en clic

******************************************************************************

L'homme que vous voyez sur la photo n'est pas un 'Black Block' ni un misérable retraité. C'est Manolis Glezos qui en 1941, sous l'occupation nazie, est monté sur l'Acropole et a retiré le symbole nazi, la croix gammée. Qui est-il?
 
Manolis Glezos Manolis Glezos
70 ans + tard des personnes en uniforme, serviteurs des banques, qui ne mériteraient même pas de lécher ses chaussures, ont l'audace de lever la main sur lui...
Ceux qui ne comprennent pas que nous voyons monter une nouvelle forme de fascisme financier devraient y réfléchir à deux fois.
 Un lien chez bernard

******************************************************************************

Suite aux pétitions de demande de soutien qui circulent:


Je déclare ne soutenir Eric Zemmour dans son combat pour la liberté d’expression qu'avec la réserve qui s'impose en regard du commerce qu'il fait de son impertinence dans sa posture d'opposition fanatique à ce qu'il appelle la pensée unique, opposition massive qui n'est qu'un grand fourre-tout de toutes les transgressions délétères par l'incitation à décomplexer toute forme de propos, de posture et d'investigation raciste.

Le poids de la parole publique enjoint une responsabilité et une prudence éthique qui, de toute évidence, lui pèsent dans son fantasme de toute puissance infantile tellement patent.

Ainsi, je NE CONDAMNE PAS LES PLAINTES ET PROCES QUI LUI SONT FAITS, NI LES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION CONTRE SES EXCES ET SES FRANCHISSEMENTS DE LIGNE. Les pressions et menaces dont il fait régulièrement l’objet, en revanche sont nulles et non avenues.

Vous pourrez vous informer sur la charte éthique professionnelle du journalisme sur ce lien, dont:

- Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication

- Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge

- Respecte la dignité des personnes

- N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée

- Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles/répond devant la justice des délits prévus par la loi

- tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, la déformation des faits, le mensonge, la manipulation, (...) pour les plus graves dérives professionnelles

http://obeissancecanine.free.fr/images/exercice1.gif

 vous pouvez commenter ici >> page blanche

2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 20:02

http://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gif

http://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gifhttp://dl3.glitter-graphics.net/pub/1172/1172073u58mijrlz0.gif

 

Comment aider un enfant à avoir conscience de ce qui se passe en lui?

Evidemment à chaque âge ses obligations...+ l'enfant grandit + il est autonome dans la gestion de ses émotions. On peut prendre quelques instants avant de se précipiter pour observer comment il se débrouille avec ce qu'il vit. S'il ne demande rien, faut lui faire confiance.

Il faut lui laisser de l'espace pour exprimer. On a tous tendance à "consoler" mais il faut se retenir un peu. Quand il pleure, il faut tenter de l'écouter d'abord. On peut reconnaître son problème, essuyer ses larmes sans les lui interdire et ne jamais demander pourquoi parce que ça peut être vécu comme culpabilisant ou dévalorisant.....sous entendre qu'il n'y a pas de raison.

Bon personnellement

je trouve qu'il faut s'adapter parfois

et qu'il peut s'avérer utile de demander pourquoi...même petit.

La question invite en effet à réfléchir or selon l'âge, l'enfant n'en est pas là.

Il a besoin d'exprimer son émotion avant de pouvoir en parler

et non de prendre l'habitude de justifier cette émotion

au préalable à toute écoute.

De +, sachant pourquoi il  pleure, il faut résister à la tentation systématique de résoudre son problème, ou de lui proposer des solutions alors qu'il est probablement capable de faire face seul à son problème... Il a juste besoin que son émotion soit entendue.

Pour ma part au lieu du "pourquoi" je tente un "qu'est-ce qui se passe" ou je propose un "qu'est-ce que tu ressens?" s'il est en âge de le formuler sinon j'essaie de décoder en + d'accompagner le vécu intérieur. Il est aussi recommandé de faire diversion (passer à autre chose).

Pour l'écoute empathique abordée l'autre jour

Elle consiste à refléter ce que l'on entend

dans ce que vient de dire l'enfant,

en retenant les aspects signifiants, c'est-à-dire

l'émotion, le sentiment ou le désir.

Il ne s'agit pas tant d'écouter les mots que d'entendre ce qui les sous-tend.

Se centrer sur le mouvement intérieur de l'enfant plutôt que sur les faits. Accompagner son enfant et non les événements extérieurs.

Bon quand on est déjà dans un jeu de pouvoir avec l'enfant,

il est probable que les efforts ne portent pas leur fruit tout de suite.

Mais, par exemple, est-il dramatique que l'enfant se couche un peu plus tard? L'apprentissage du respect de ses propres rythmes vaut bien quelques entorses à la régularité des heures de coucher. Quand ils auront compris que la fatigue du lendemain y est liée...

Il faut les laisser comprendre aussi que l'on respecte leurs sentiments sans entrer dans un jeu de pouvoir, les laisser accepter de ressentir leur fatigue et se coucher plus facilement à l'heure bonne pour eux

On peut souvent faire confiance à nos enfants

pour savoir ce qui est bon pour eux,

sauf si nous sommes avec eux dans un rapport de force.

Autre chose, dans les reformulations, il faut faire attention à l'attitude intérieure qui est + importante encore que les mots qui sont employés. Une phrase absolument parfaite sur le plan syntaxique et détectant avec précision le vécu de l'enfant peut être totalement inefficace... Il s'agit de compatir, de montrer une écoute empathique. Càd écouter la résonance émotionnelle dans ce que l'enfant dit, se mettre un instant à sa place, sentir ce qu'il ressent, écouter de l'intérieur ce qu'il est en train de vivre.

Reformuler sans juger 

- maman, est-ce que je vais ou foot, ou je travaille?

- tu hésites? Comment tu le sens?

- j'ai pas envie d'aller au contrôle de maths.

- tu es inquiet, voilà tout

Ainsi on ne juge pas, on ne commente pas, on n'intervient pas, on accueille simplement le sentiment de l'enfant. Il se sent alors reconnu, validé. Il acquiert le sentiment qu'il a le droit de sentir par lui-même, d'exprimer, et qu'il peut faire confiance à son ressenti.

Une attitude qui apporte beaucoup de bien à tout le monde bien sûr, et après seulement on peut le rassurer, lui redonner confiance et ou l'accompagner dans son travail

Oh bien sûr faut aussi respecter son jardin secret. Il est inutile de chercher à obtenir à tout prix une confidence. Il  est important de ne pas forcer la parole. En toutes choses, l'excès est mauvais.

Etre à l'écoute systématique et en permanence risque d'avoir l'effet inverse

et de rendre les enfants dépendants ou agressifs

pour se défendre de cette intrusion permanente.

On peut faire confiance aux enfants car le rôle n'est pas

de résoudre leurs problèmes

ou d'aplanir les difficultés de leur route,

mais de leur fournir des ressources ou plutôt de les aider à construire la confiance en leur capacité à trouver des ressources en toutes circonstances.

Ne pas tomber non plus dans la "lecture de pensée" ou l'interprétation.

Par un mécanisme de projection de contamination par nos propres émotions,

on peut parfois se mettre à penser à la place de l'enfant.

Le décodage de l'émotion doit rester très respectueux des nuances vécues par lui. Interprêter en fonction de soi, penser à sa place, c'est à nouveau

l'enfermer dans une définition et ne pas l'écouter.

Bref, pour accompagner les émotions d'un enfant, comme en fait de toute personne, faites simplement preuve de compassion. Se mettre à sa place, tenter de ressentir ce que l'on ressentirait dans la même position et dans les mêmes circonstances.

Rien de ce qui est humain n'est étranger à l'humain.

On a été enfant, nous aussi. On peut comprendre ce qui se passe en lui.

Etre attentif à ne pas "psychologiser" à outrance - oui et ça pour moi, c'est une gageure...

La verbalisation n'est pas toujours nécessaire, elle n'est pas suffisante non plus. Ne pas absolutiser les solutions et le mode opératoire (modus operandi), la réponse par le câlin (selon l'âge), le contact physique, la satisfaction du besoin, est et demeure fondamentale.

Il ne s'agit pas d'expliquer en permanence les comportements de l'enfant, mais de l'aider à mettre des mots quand cela est nécessaire, càd pour l'aider à sortir d'une situation coincée ou pour accompagner un événement douloureux.

Bien sûr, cette écoute empathique risque de nous mettre en contact

avec nos propres émotions,

de réveiller des manques,

des détresses de notre propre passé...

Il est difficile de respecter la colère d'un enfant de manière saine. Il est quasi impossible de prendre un enfant dans ses bras pour l'accompagner dans la traversée d'une tristesse si cette dernière nous rappelle trop fort un désespoir jamais entendu par nos parents...

Or si les enfants ne peuvent se confiner dans leur vérité, ils finiront par se détourner, voire par couper les ponts avec nous. A moins que leurs ailes n'aient été si abîmées, qu'ils ne restent à vie dépendants de nous!

Tant de parents ne comprennent pas pourquoi leurs enfants devenus adultes cessent d'aller les voir alors qu'ils ont "tout fait pour eux". Ils ont seulement oublié de les respecter dans leurs affects.

                      De la difficulté de ne pas reproduire certains schémas vécus avec la génération suivante...

par Isabelle Filliozat et mamadomi

rééd° du 04 12 08

Partager cet article

Repost 0
Published by mamadomi - dans s'éduquer
commenter cet article

commentaires

mamalilou 31/01/2013 03:00

-->> nous avons un avantage qui est celui de l'expérience d'avoir parcouru nombre de leurs chemins, et d'avoir un recul qu'ils n'ont pas encore... on dit bien "qui peut le plus peut le
moins"... à nous d'avoir la retenue qui leur permette progressivement de se tempérer...oui

doux bisous à toi Sonya

et belle fin de soirée à toi aussi

Sonya, la Ptite Créole 30/01/2013 18:17

il faut faire attention aux sentiments des enfants
c'est vrai qu'il y a l'effet boomerang
il faut essayer de mieux les comprendre surtout leur affectif comme on l'indique
belle fin de journée

gros bisous créoles

mamalilou 21/08/2012 23:34

-->> tu sais, je crois qu'on ne peut pas toujours tout voir de ce qui les amène à se dévaloriser... une même éducation produit des enfants qui réagissent différemment, ... les contextes, la
santé, les autres relations aux adultes, le tout paramétré selon diverses situations successives... tout ça donne beaucoup d'aléas
il est surtout important, au-delà de toute stigmatisation, ou étiquetage, d'observer et de s'adapter aussi rapidement que possible et parfois aussi de songer à s'entendre avec les autres adultes
"en charge" pour harmoniser tout cela...
souvent il vaut mieux un "chacun ses compétences" et toute complémentarité, que d'exiger de chaque adulte un comportement formaté "idéal"...
ce n'est pas pour rien que, le cas échéant, certains ont recours à un "éducateur", nounou, assistante maternelle, tuteur, oncle, tante, grand parent...
de toutes façons on gagne à permettre aux enfants de s'adapter aux demandes des adultes dans leurs différences d'attentes et de directives comme dans leur sens commun des responsabilités ...
gros bisous attentifs, bienveillants et adaptables

CARDAMOME 04/08/2012 21:19

le soucis avec mon p fils, c'est qu'il est constamment en état de dévalorisation. pas facile mais chaque fois que j'en ai l'occasion je le revalorise. son père est très strict, p etre un peu trop
mais il le fallait pour redresser la situation, les dégats laissé par une éducation maternelle un peu perverse (je te félicite ou te fais des reproches, souvent accompagné de gestes... pour la même
chose...???)
alors je tente d'être à l'écoute et de l'encourager à exprimer

bonne fin de soirée! bzzz

Valentine :0056: 03/08/2012 17:57

Beaux et bons conseils.
Bises, Mamadomi !

mamalilou 21/08/2012 23:26



beaux et bons bisous du soir Valentine